Villeurbanne: l’Amphi Z expulsé, près de 150 personnes à la rue !

Ce mercredi 11 septembre, après 3 jours d’alerte à l’expulsion, bon nombre de personnes étaient présentes pour un petit dej de soutien à 6h00 du matin au Squat de l’Amphi Z. Pour la 3e fois aucun huissier n’était présent à 6h00. Le danger apparemment passé, la plupart partent alors vaquer à leurs occupations…
C’était sans compter sur la fourberie des flics qui débarquent à 11h30 au moment où le moins de gens sont encore présents. Avec « seulement » 15 fourgons, ils ont forcé la porte et ont profité de l’effet de surprise pour évacuer facilement les quelques habitants encore présents… C’est donc désormais près de 150 personnes qui sont à la rue et comme d’habitude la préfecture ne propose aucune solution.
Les engins de chantier sont déjà sur place et alors que les flics ont interdit aux habitants de récupérer leurs affaires, une entreprise de nettoyage balance déjà tous par les fenêtres. Read More

Lyon: « On vit ici, on reste ici » manifestation contre l’expulsion de l’Amphi Z

Depuis un an la Métropole a assigné les habitants au tribunal. Le 10 mai 2019 le jugement a été rendu : l’amphi Z doit être évacué à partir du 1er septembre 2019. Dès le mois de mai, nous nous sommes conformés aux procédures préconisées par les services de l’État (diagnostic social), mais seules 30 personnes ont été relogées dans des foyers. Rien n’a été proposé aux autres, dont des familles avec des enfants et des personnes malades.

Le 29 août, un huissier s’est présenté pour signifier aux habitant.e.s leur obligation de quitter le bâtiment le 2 septembre. Nous avons immédiatement saisi le juge d’exécution des peines (JEX) afin de solliciter un délai supplémentaire en l’attente de solutions d’hébergement comme l’État en a l’obligation. Read More

Villeurbanne: Expulsion au 26 avenue Monin à la Feyssine

Ce mardi 30 juillet, à 6h30 à la demande de la mairie de Villeurbanne et de la préfecture (50 policiers, 6 fourgons 5 voitures banalisées dont la BAC) ont expulsé le squat où vivait des familles albanaises et Roms situé au 26 avenue Monin à Villeurbannne, quartier de la Feyssine.
La maison avait d’abord hébergé des mineurs isolés puis des familles albanaises et Roms avec enfants. La mairie de Villeurbanne a assuré reloger les familles avec enfants mais pas les adultes et autres personnes vulnérables en situation de handicap ou non et sans enfants.
La mairie de Villeurbanne par l’intermédiaire d’une de ses représentantes a dit lorsqu’il lui a été posé la question de savoir où seront logés les adultes « ils sont grands ils n’ont qu’à se démerder. » Elle a assuré que la mairie de Villeurbanne va signer cette après-midi le rachat de la maison à l’ancien propriétaire (un particulier). Elle a commenté le projet de la ville sur cette parcelle encore habitée du quartier de la Feyssine, en expliquant qu’ils souhaitaient construire des stades de foot en compensation du rasement d’autres stades situés dans la ville. La représentante assure d’un projet imminent alors que plusieurs maisons sont encore habités (location, propriétaire, etc.). Read More

Villeurbanne: L’amphi Z est expulsable à partir du 1er septembre !

Après plus de 18 mois d’occupation et près de 5 mois de procédures, le verdict est tombé. L’amphi Z est expulsable à partir du 1er septembre sans qu’aucune solution n’ait été pour l’instant proposée à ses centaines d’occupants qui vont devoir se préparer à passer l’hiver dehors.

L’amphi Z qu’est ce que c’est ?

L’amphi Z, c’est un immeuble de 4 étages occupé depuis plus de 18 mois, c’est des centaines de réfugiés et leurs soutiens qui ont petit à petit construit un collectif et gèrent un lieu selon les principes de l’autogestion.
C’est un lieu d’accueil, de fête, d’échange et de partage comme il en existe peu.
Un lieu de formation linguistique, politique et administratif à travers la mise en place de cours de français, de formation et d’auto-formation juridique et administrative
C’est un lieu de soin, un lieu de retour à la vie grâce aux permanences médicales et surtout psychologiques qui ont permis à beaucoup de commencer à se reconstruire. Read More

Villeurbanne: Jamais 2 sans 3 ! Nouvelle ouverture et appel à dons pour les squats de Cusset

Depuis le 26 janvier 2018, un bâtiment a été squatté à côté de l’amphi Z et de la Maison Mandela! Besoin de soutien, faites tourner ! C’est au 39 rue Bourgchanin, métro Cusset.
26 janvier 2018, on inaugure avec une porte ouverte à tous le monde ! Venez nombreuses et nombreux profitez du soleil avec nous !

Appel à dons pour améliorer la vie des squats de Cusset
En plus du matériel, toutes personnes ayant des compétences en électricité et/ou plomberie sont les bienvenues. Ci dessous une liste non exhaustive des besoins : Read More

Villeurbanne: La Maison Mandela, occupation du 35 rue Bourgchanin

Nous revendiquons l’occupation (réquisition citoyenne) d’un bâtiment public et vide à Villeurbanne pour héberger une centaine de migrant.e.s. Dans la continuité de l’action menée à l’Amphi Z, nous agissons pour dénoncer l’inaction de l’Etat, de la métropole et de la ville de Lyon. Par cette occupation (réquisition), nous militons pour un accueil et une intégration digne des migrant.e.s.
Le collectif Agir Migrants Lyon et le collectif Amphi Z solidaires revendiquent l’occupation (réquisition) du bâtiment public et vide situé au 35 rue Bourgchanin à Villeurbanne à proximité du 12 rue Baudin.

Chaque personne a le droit au respect de ses droits et à la dignité. Or aujourd’hui nous constatons des atteintes graves à la Conventions de Genève et aux droits de l’Homme et de la Femme. Nous sommes consternés et en colère face à ce gouvernement qui, avec l’assentiment du Président de la République, prend une responsabilité historique dans la maltraitance des migrant.e.s. Read More

Villeurbanne: Soutien aux migrant.e.s, l’Amphi Z, occupation du 12 rue Baudin

Depuis mardi 12 decembre 2017, nous avons décidé d’occuper le 12 rue Baudin à Villeurbanne. Ce bâtiment, vide depuis des années, avait été réquisitionné par l’État en 2014-2015 puis en 2015-2016 dans le cadre du plan grand froid. La DDCS (direction départementale de la cohésion sociale) en avait alors confié la gestion à l’Armée du Salut. Récemment racheté par la métropole, le bâtiment peut accueillir une cinquantaine de personne. Mais aujourd’hui, la préfecture préfère laisser l’immeuble vacant plutôt que de le réquisitionner pour y héberger des personnes à la rue alors que chaque nuit le mercure passe en dessous de 0 et que des centaines de personnes, enfants compris dorment dehors. Face à leur cynisme, mobilisons-nous : occupation! Read More

Villeurbanne (69): incendie du squat du Poireau, une centaine de personnes à la rue sans solution

Lundi 13 mars au soir, entre 19h et 20h, une incendie apparemment accidentel s’est déclaré au squat du Poireau, ouvert depuis bientôt 2 ans. Les occupant·es ont réussi à évacuer les lieux assez rapidement, sans blessé. Après l’extinction de l’incendie, les habitant·es ont passé la nuit sur le trottoir d’en face sans aucune solution proposée. Read More

Lyon: Expulsion Illégale à Grand Clément

Un collectif a réquisitionné le mercredi 10 septembre un bâtiment vide situé 15 place Jules Grandclément à Villeurbanne appartenant à Madame Chamolay épouse Doppler Sylviane, grande propriétaire terrienne résidant à Sainte Foys les Lyon et gérante d’une société immobilière « appartis.com ». Le lieu réquisitionné de 600 m2 habitable n’est plus proposé à la location depuis 2008, depuis cette date ce bâtiment a déjà été réquisitionné 2 fois mais la propriétaire refuse de faire quoi que ce soit de ce lieu, elle le garderait pour « raison sentimental » ….

Quoi qu’il en soit, dimanche 14 septembre à 16H00, une unité de 21 policiers est venue constater l’occupation des lieux depuis plus de 48H00 et sont repartis. Read More

Villeurbanne: expulsion de squat en cours

20140915_expulsion_squat_15_place_Jules_Grandclement_Villeurbanne

Le squat situé 15 place Jules Grandclément à Villeurbanne est en cours d’expulsion à 15h50 par des policiers accompagnés d’agent de sécurité privé.

MAJ 16h25 : 3 personnes sont en garde à vue au commissariat de Gratte Ciel (225 Cours Emile Zola, 69100 Villeurbanne) à Villeurbanne. Rassemblement de soutient immédiat.

MAJ 18h04 : Les personnes sont sortie de garde à vue. Convocation leurs a été remise pour le 2 février. Read More

Villeurbanne: Occupation du centre d’hébergement au 12 rue Baudin

Les habi­tan­tEs du centre d’héber­ge­ment du 12 rue Baudin à Villeurbanne ont décidé d’occu­per les lieux pour ne pas se retrou­ver à la rue. Ce centre, géré par l’Armée du Salut doit en effet fermer ce jeudi 3 avril. Pour l’ins­tant les per­son­nes sont tou­jours à l’inté­rieur. Mais l’Armée du Salut fait pres­sion en vidant les locaux et en embar­quant tout le maté­riel et la nour­ri­ture. Ils vont même jusqu’à démon­ter les dou­ches et les toi­let­tes. Faites passez le mot et venez nom­breu­ses et nom­breux en sou­tien contre ces expul­sions !

Mise à jour samedi 05/04 à 11H00 : Sur les 5 famil­les res­tan­tes, 3 ont accepté la pro­po­si­tion d’un mois d’hôtel. Les deux autres famil­les ont conti­nué à refu­ser cette offre malgré toutes les pres­sions. Elles vou­laient, comme l’oblige la loi, à ce qu’une solu­tion d’héber­ge­ment pérenne soit, for­mel­le­ment et non ora­le­ment, tenu. Voyant la déter­mi­na­tion de ces deux famil­les à rester, la DDCS (direc­tion dépar­te­men­tale de la cohé­sion sociale) leur pro­pose alors un ulti­ma­tum via un mail (voir image) trans­mis par le direc­teur du foyer : un héber­ge­ment en hôtel dura­ble en échange qu’elles quit­tent les lieux. Les famil­les ont alors 10 minu­tes pour choi­sir sachant que cinq voi­tu­res de police sont pos­tées en face d’elles. Read More

Villeurbanne: Urgence sociale. Soutien des familles, 70 personnes, en passe d’être jetées à la rue

Hotel_social_84_rue_Frederique_Fays_Villeurbanne

Mardi 1er avril à 9h, Venez soutenir les habitants du village Dom’Ici. Dans le cadre du plan Grand Froid, des personnes sans domicile fixe, ont été accueillis par LAHSO, l’association de l’hôtel social, au au 84 rue Frédérique Fays à Villeurbanne.

Mise à jour jeudi 3 avril à 12h00 : L’occu­pa­tion de l’hôtel social se déroule bien. Il n’ y a tou­jours pas de flics. Nous lan­çons un appel au don pour de la nour­ri­ture, des sacs de cou­chage, sou­tien ou autre et sur­tout des cou­ches ou lait pour bébé.

Mise à jour mardi 1er avril à 18h30 : Après diver­ses trac­ta­tions, la pré­fec­ture pro­pose des nuits d’hôtel aux rési­dents mais refuse tou­jours de s’enga­ger sur des loge­ments péren­nes, elle vou­drait que tous les cen­tres d’héber­ge­ment hiver­naux soient fermés avant de mettre par écrit une (im)pro­ba­ble solu­tion sur le long terme. Read More

Villeurbanne: Expulsion d’un squat rue de Pressensé mardi soir

Après l’expulsion musclée d’un squat nouvellement ouvert rue Pressensé 9 personnes ont été placées en garde à vue, une passe en comparution immédiate demain au TGI de Lyon. Rassemblement de soutien demain jeudi à 13h, 67 rue Servient à Lyon.

Une maison a été ouverte, rue Francis de Pressensé à Villeurbanne. Mardi soir vers 17h un camion de CRS et deux voi­tu­res de la BAC sont arri­vés. Il y avait 10 per­son­nes à l’inté­rieur et un ras­sem­ble­ment devant d’une ving­taine de per­son­nes. Les flics ne par­laient pas avec nous, et petit à petit les voi­tu­res d’ins­pects et de baceux arri­vaient. Vers 17h quand ils furent au com­plet (3 four­gons de CRS, une voi­ture de la police natio­nale, et une ving­tai­nes de civil, ils ont esca­ladé le por­tail, et forcé sur les fenê­tres bar­ri­ca­dées, Read More

Villeurbanne (69): Le Boulon résiste encore

Le squat « Le Boulon » est expulsable depuis lundi 28 juillet [2008].

Le 9 août a eu lieu une fête, qui était présentée comme la dernière du Boulon… Mais finalement, ce n’est pas si sûr… Parce que la résistance continue !

Il y a encore du monde décidé à rester et à faire vivre ce squat jusqu’au bout.

De plus, un recours juridique a été lancé auprès du Jex (juge d’exécution des peines) pour obtenir de nouveaux délais visant à repousser l’expulsion. Celui-ci a lieu le 12 août et le résultat sera rendu ultérieurement. Il serait donc étonnant, ou du moins, carrément honteux, que l’expulsion ait lieu avant. Dans tous les cas, le Boulon est encore vivant et ne baisse pas les bras.

Comme ces dernières semaines, il y a toujours besoin de soutien et de présence, donc n’hésitez pas à passer et/ou à vous tenir au courant de la situation du squat, car expulsion ou non, tous les actes de solidarité seront les bienvenus !

RÉSISTANCE !

Le Boulon
62 rue Paul Verlaine, Villeurbanne
Métro Gratte-Ciel ou C3 arrêt Verlaine
À 2mn de la mairie de Villeurbanne et du TNP

b.

Villeurbanne (69) : Le Boulon menacé d’expulsion

Le Boulon menacé d’expulsion ! Resto-concert vendredi 23 mai 2008 pour organiser la résistance.

Le 30 avril a eu lieu le procès du Boulon, sans que les habitants aient été tenus au courant. Même si le Boulon a obtenu les deux mois de délais légaux, une lutte commence pour rester dans les lieux et les faire vivre intensément jusqu’à sa fin.
Trois ans et demi maintenant que le Boulon est ouvert, trois ans qui ont permis énormément de rencontres, d’activités et de concerts, trois ans pendant lesquels le Boulon est devenu un lieu autonome de subversion et de contestation. Read More