St-Jean-du-Gard (30): la situation à La Borie

Ceci est un cri de colère autant qu’un appel à soutien

Voilà de nombreuses années que le site de La Borie est laissé à l’abandon par la mairie de St-Jean-du-Gard, et que des personnes y vivent, s’y investissent quotidiennement pour entretenir les lieux, y organisent des évènements ouverts, utilisent et fertilisent les terres, y exercent bien des activités et savoirs-faire. Et ce sans pour autant privatiser les lieux, pour que les berges et sentiers restent accessibles à qui veut s’y ressourcer, et que certains espaces-temps soient dédiés au partage de pratiques et de savoirs, de convivialités et de solidarités. Read More

Dijon: déambulation et plantation d’un verger aux Lentillères, le 28 février 2015

2015-02-28_Dijon_Lentilleres_en_lutte

Cinq années de lutte

Depuis cinq ans, nous occupons, cultivons, échangeons, fêtons sur les terres squattées du quartier libre des Lentillères. Aujourd’hui ce sont plus de deux hectares de terres qui ont été remis en culture entre potager collectif autogéré, parcelles cultivées entre famille et ami.e.s et ferme collective permettant aux potagistes de se réapproprier une partie de leur alimentation. Le marché hebdomadaire à prix libre, est devenu un moment privilégié de rencontres au sein du quartier tout comme les fêtes et les chantiers collectifs [Voir notre « lettre ouverte aux Dijonnais et Dijonnaises »]. En somme nous construisons là où ils veulent détruire. Read More

Paris: fermeture du Pipi Caca Poney Club

paris-pipi-caca-poney-club

Ouvert il y a moins d’un an, le squat d’artistes Le Pipi Caca Poney Club n’est plus.

C’était juste un lieu d’activités culturello-festives, rien de bien politique hormis l’envie de faire vivre Paris la nuit… On y trouvait un espace de teuf et un espace d’expo.

Le nom de ce squat faisait référence à son emplacement dans des anciennes toilettes publiques situées sous les Grands boulevards, au niveau du 28 boulevard Bonne Nouvelle (Paris Xe), et c’était bien là sa principale originalité.

Le 26 janvier 2015, les deux entrées ont été condamnées.

Crémone (Italie): solidarité avec Emilio !

2015-01-24_Cremona_blackblocantifasciste

Le 18 janvier dernier, à Crémone, en Italie, le squat CSA Dordoni a été attaqué par un groupe d’une soixantaine de fascistes (entre autres de CasaPound) armés de barres de fer.

Un camarade, Emilio, a été frappé à la tête et se trouve depuis à l’hôpital entre la vie et la mort…

Samedi 24 janvier, une manifestation antifasciste « Emilio resisti » s’est déroulée dans les rues de Crémone. Elle a réuni entre 2 000 et 10 000 personnes. Read More

Grenoble: ouverture d’un bâtiment par le collectif Hébergement Logement

Depuis hier, samedi 24 janvier, le collectif Hébergement Logement soutient et accompagne l’occupation d’un bâtiment de l’EPFL, au 16 chemin Robespierre à Grenoble.

– Parce que trop de gens sont encore à la rue.
– Parce que des familles attendent pour y être logées.
– Parce que les pouvoir publics locaux ne peuvent se défausser éternellement sur le désengagement de l’État pour justifier l’inaction ou la répression. Read More

Heidelberg & Leipzig (Allemagne): attaques contre des sociétés immobilières

Comme nous l’avons déjà annoncé à la fin de l’année dernière, nous avons continué nos attaques contre les sociétés et agences immobilières à Heidelberg* ! Ce qui s’est passé lors du dernier week-end (17 et 18 janvier 2015):

  • L’agence immobilière, située dans le quartier de Wieblingen, a perdu au moins trois vitres et a été recouverte de peinture.
  • Un véhicule utilitaire ‘Smart’ de Remax Immobilien à l’ouest de la ville s’est fait crever ses 4 pneus et pété toutes ses vitres.

Nous annonçons d’autres attaques et appelons à attaquer HoGeSa** le 8 février prochain et à venir en masse à Francfort le 18 mars 2015 pour l’inauguration de la Banque Centrale Européenne ! Read More

Dongguan (Chine): affrontements contre la construction d’un nouveau complexe résidentiel

2015-01-21_Guangdong_Dongguan-f

Le 21 janvier 2015, à Dongguan (dans la province du Guangdong), des habitant-e-s d’un quartier de la ville ont affronté des employés d’un chantier de construction.

Dans le cadre de la construction d’un nouveau complexe résidentiel, les autorités avaient promis aux habitant-e-s du quartier que tout le monde bénéficierait de ces nouvelles installations, mais des murs de séparation empêchent l’accès de ce nouveau complexe résidentiel aux gens du quartier, obligeant les habitant-e-s du quartier à un détour important là où il leur suffisait auparavant de traverser une rue… Read More

Bagnolet-Pantin (93): rassemblements et repas de soutien pour le collectif Baras

2015-01-31_Bagnolet_Baras_rass_repas

Solidarité avec le collectif BARAS !

Le Collectif Baras, né il y a plus de 2 ans, a besoin de votre solidarité car nous sommes menacés d’expulsion du bâtiment occupé au 72 rue René Alazard à Bagnolet.

Notre procès va se tenir mardi 3 février 2015 à 11h30 au tribunal de Pantin (métro église de Pantin).
Votre présence est importante !

Sans ce bâtiment, le collectif se retrouverait une nouvelle fois à la rue !

Pour montrer notre détermination, nous organisation samedi 31 janvier 2015 à 11h un rassemblement devant la mairie de Bagnolet puis, juste après, un repas de soutien au squat 72 rue René Alazard (repas avec et sans viande). Read More

Toulouse: festival de la caisse antirép’ de la CREA (vol. 2)

2015-01_Toulouse_festivalCREA-a
Read More

Tags: ,

Montpellier: expulsion programmée pour l’Utopia 002

logo-luttopia

Mardi 20 janvier 2015 : rendu de justice, 24h pour se trouver un bout de trottoir.

Quand la solidarité, la lutte contre l’endoctrinement agonisent à Montpellier.

UTOPIA 001, c’était le rêve de pouvoir construire un projet entre précarisés, travailleurs sans domicile, familles réfugiées, étudiants. Le but étant de pouvoir prendre soin les uns des autres, de se former, s’informer, et subvenir solidairement à nos besoins fondamentaux : Un accès au logement, à la santé, à l’alimentation, à la culture, à un travail. Read More

Sivens (81): les projets « de rechange » au barrage semblent en l’état « inacceptables »

Sivens-59ccc

Le 16 janvier, la ministre de l’Écologie a enterré le projet initial du barrage de Sivens, dans le Tarn. Les experts ont proposé deux scénarii, que les opposants jugent inacceptables en l’état. La balle est désormais dans le camp du Conseil général du Tarn, maître d’œuvre du projet. Passera-t-il en force ? Ou bien proposera-t-il enfin « une démarche collective de réflexion autour des besoins en eau et d’un réel projet de territoire ? » s’interroge un opposant du collectif Tant qu’il y aura des bouilles dans cette tribune venue de la « Zone à défendre ».

Depuis le 25 octobre 2014 et la mort de Rémi Fraisse, les travaux de réalisation du projet de barrage de Sivens sont interrompus. Après deux mois de harcèlement et d’assauts quasi-quotidiens des forces de l’ordre, le calme est donc revenu le long du Tescou. Read More

Roybon (38): festival Open Barrikad

Aff_OpenBarrikadLes 7, 8 et 9 février 2015 aura lieu le festival OPEN BARRIKAD sur la zone à défendre des Chambarans, contre la déforestation et la construction d’un Center Parcs. Deux jours de création de barricades originales sur parcours.

RDV samedi 7 février à 10h au lac de Roybon, départ à 12h pour un picnic à 13h sur la zone, puis construction de barricades et de cabanes pour occuper et défendre la zone.
Amène matériel de construction, outillage, tou-te-s tes potes et des fringues imperméables et chaudes.

Au programme, ateliers, spectacles, cantines et samedi soir, concert. Programmation détaillée à venir.

http://zadroybon.noblogs.org/

Chiapas: expulsion du terrain communal de Bachajón + appel à la solidarité

bachajondesl

Le 2 février 2011, le gouvernement mexicain a exproprié par la force une surface de terre appartenant au terrain communal de San Sebastián Bachajón, sur lequel passe un chemin conduisant au Centre écolo-touristique « Cascades d’Agua Azul » qui se trouve dans le village voisin du même nom, dans la commune de Tumbalá, Chiapas, Mexique. Cette destination touristique reconnue au niveau mondial, fait partie d’un méga-projet que le gouvernement mexicain essaie de mettre en route : le « Centre Intégralement Planifié Palenque (CIPP) ». Sur la dite surface, les paysans communaux adhérents à la Sixième déclaration zapatiste avaient construit un péage (autogéré), une salle de réunion et des toilettes publiques. Le gouvernement mexicain les en a ensuite expulsé avec violence, sans consultation ni mandat préalable. La surface de terre a été alors expropriée et surveillée par plusieurs corporations policières, jusqu’à l’aube du 21 décembre 2014, quand la terre fut récupérée par l’organisation du terrain communal de Bachajón. Read More

Roybon (38): check radio, des Chambarans à toi qui nous lis

le-vieux-monde-et-ses-sequelles

Aujourd’hui à Roybon existe un espace où, dans l’action, et venant tous.tes d’horizons militants divers, on peut se croiser et expérimenter nos différents regards sur les luttes, le monde et les possibles. À ce jour, le chantier est suspendu mais pas arrêté, certains arbres restent menacés de défrichage et plusieurs lieux de vie sont ouverts sur la zone.

Alors on t’invite franchement à : Read More

Athènes : attaque incendiaire fasciste contre le squat Agros

park-birds

La nuit du mercredi 7 janvier 2015, la zone occupée autogérée Agros, dans le Parc Tritsis, a subi une attaque incendiaire fasciste. Immédiatement après l’attaque, des compagnon-ne-s ont rejoint le squat en solidarité. Les dégâts matériels sont limités.

Le squat Agros fonctionne depuis cinq ans et intervient dans les zones d’Ilion, d’Aghioi et de Kamatero d’une façon auto-organisée, anti-hiérarchique et anti-commerciale, loin de toute sorte de pouvoirs et de médiateurs. Ce sont ces caractéristiques qui ont poussé ces bâtards de fascistes à confirmer l’inconfort que provoque chez eux ces projets qui mettent en pratique la désobéissance contre le monde du Pouvoir. Read More