Briançon: retour sur le squat d’accueil et d’habitation le Pado

Le 13 décembre, le squat d’accueil et d’habitation le Pado, à Briançon, a été évacué après notification d’un arrêté de mise en péril demandé par le maire, Arnaud Murgia. La trêve hivernale avait été obtenue en octobre, laissant normalement jusqu’au 31 mars aux habitantEs pour quitter les lieux.
Depuis l’expulsion, les médias et rumeurs se déchaînent : nous sommes tous.te.s dégoûtéEs par le zèle que les médias mettent à montrer le Pado comme un lieu sale et violent. Nous devons reconnaître que la vie n’y a pas toujours été aisée, mais tout ce qu’a représenté le Pado, tout ce qui y a été vécu a besoin d’être porté à la connaissance de celles et ceux qui ne l’ont pas expérimenté, pour qu’iels puissent se faire un avis plus nuancé.
Ce texte propose une contextualisation de l’ouverture du Pado, une analyse des raisons invoquées dans l’arrêté de mise en péril pour expulser le Pado, une remise en cause de nombreux non sens et propos irréels énoncés dans les médias et le point de vue des premierEs concernéEs, à savoir les habitantEs. Read More

Calais: retour sur le squat et l’expulsion boulevard Lafayette

Vendredi 8 décembre à Calais, plus de 80 personnes ont été expulsées malgré une résistance déter’ d’un immeuble squatté qu’iels venaient de rendre public boulevard Lafayette, en plein centre-ville. Malgré cette défaite, cette action donne un peu d’espoir dans la ville la plus fliquée de France, où plus d’un millier de personnes bloquées à la frontière britannique dorment actuellement dehors.

Au mois de novembre 2023, des inondations sans précédent ont touché le Pas-de-Calais. Avec l’arrivée de l’hiver, la situation est devenue particulièrement hardcore dans les bidonvilles (« jungles »), où survivent les personnes exilées bloquées à la frontière britannique. Avec les mauvaises conditions météo, la frontière est particulièrement dure à franchir et de plus en plus de gens s’accumulent à Calais, les associations manquent de tout : nourriture, vêtements, couvertures, tentes… Fin novembre, plusieurs campements de fortunes baignaient dans des marres créées par les inondations, les nouveaux arrivant-es à Calais n’avaient parfois ni tentes ni couvertures et dormaient à même le sol sous la pluie. Read More

Thorigné-Fouillard (35): récit du rassemblement le 16 décembre 2023

Rassemblement contre l’expulsion d’un Squat à Thorigné Fouillard : Arrêté municipal d’Interdiction de manifestation et démesure policière

La commune de Thorigné s’est réveillée samedi matin dans une drôle d’atmosphère : des gendarmes partout, des contrôles à l’entrée de la ville, la mairie fermée et le PSIG unité d’élite spécialisée de la Gendarmerie nationale, qui sillonne les rues. Ces unités spécialisées dans la lutte contre la délinquance des zones dites sensibles sont particulièrement équipées et préparées. Mieux, il s’agissait ici du PSIG Sabre, un peloton fondé en 2016 suite aux attentats parisiens, pouvant etre déployé rapidement en soutien du GIGN… Ambiance…
En cause ? Un Rassemblement de soutien pour un squat appartenant à la ville, menacé d’expulsion. Rassemblement prévu devant la mairie pour exiger des solutions pour des familles risquant se faire mettre à la rue en plein hiver par une mairie zélée.
Mais samedi, la mairie préfère fermer, fuyant et laissant derrière elle des camions de gendarmes du PSIG et un simple papier scotché sur sa porte. Read More

Des affiches et un sticker Squat!net à imprimer !

L’an dernier, des camarades squatteureuses ont réalisé deux affiches et un autocollant pour Squat!net.

N’hésitez pas à en imprimer 1000 et à les coller partout partout PARTOUT !

Read More

Caen: un nouveau squat dans le quartier de la Pierre Heuzé

Ce samedi 16 décembre 2023, l’Assemblée Générale de Lutte contre toutes les expulsions officialise l’existence d’un squat situé au 56 Place Champlain à Caen, et habité depuis le 13/12.

En France, des milliers d’enfants dorment à la rue, avec leurs familles, dans l’indifférence générale. A Caen, ce sont des centaines de personnes qui n’ont d’autre choix que de vivre sous des tentes, dans la rue, dans une voiture, ou le temps d’un soir chez une personne accueillante. Le nouveau squat officialisé aujourd’hui permet à deux familles sans solution d’hébergement de trouver refuge et de soulager le quotidien difficile d’enfants scolarisés à Caen qui habitent désormais ici. Read More

Athènes: manifestation pour la défense d’Ano Kato Patission

Manifestation pour la défense d’Ano Kato Patission, après le succès de la réoccupation du steki le 9 décembre 2023, dimanche 17 décembre, à midi. Rassemblement au steki Ano Kato Patission, 75 rue Naxos.

L’été dernier, alors que la Grèce subissait les signes violents de la crise climatique (incendies, inondations), amplifiés par l’impréparation des mécanismes étatiques concernés, le gouvernement a adopté une recette classique de décoordination en cas de catastrophe : l’expulsion des espaces occupés.
En même temps que l’État prouve dans la pratique qu’il est incapable de faire face à nos problèmes, il essaie de gagner une certaine légitimité aux yeux du monde en vendant la sécurité et l’ordre.
Mais avec ténacité et militantisme, trois des squats expulsés pendant l’été sont à nouveau entre les mains de la communauté. Après Zizania à Victoria et Evangelismos à Héraklion, en Crète, c’est au tour du Steki Ano Kato Patission de récupérer son espace, de faire revivre un bâtiment en ruines. Read More

Briançon: expulsion du Pado

Pado expulsé !

L’expulsion du Pado a commencé ce mercredi à 6h30.

Appel à rassemblement mercredi 13 décembre 2023 à 18h, place de l’Europe, à Briançon.

Thorigné-Fouillard (35): des familles mises à la rue par la mairie ! rassemblement le 16 décembre 2023


Read More

Briançon: risque d’expulsion imminente au Pado

Le Pado est un squat d’habitation et de passage situé à la frontière franco-italienne, à Briançon (34A avenue de la République). Ce squat a ouvert début août dans l’objectif d’y accueillir les personnes souhaitant rester plus longtemps sur Briançon que ce que permettent les associations locales. Pendant l’automne il était le seul lieu d’accueil pour les personnes venant de passer la frontière à pied. Depuis, le refuge des Terrasses (espace tenu par l’association le Refuge solidaire) a rouvert et le Pado est maintenant la maison de nombreuses personnes, un espace de vie et d’activité où plein de parcours se croisent. Read More

Athènes (Grèce): feu aux machines sur le chantier du métro

Le 17 novembre au petit matin, nous avons attaqué et incendié 3 engins d’Attiko Metro sur le chantier de la ligne 4 dans le quartier de Kaisariani, à la jonction des rues Ethniko Antistaseos et Filolaou.

Notre action est la continuation du slogan que nous avons crié tant de fois avec des milliers d’autres manifestants, lors des rassemblements et des manifestations contre la destruction de la place Exarchia, opérée à travers la coopération de l’État, des entrepreneurs, de la compagnie Attiko Metro et des autorités municipales. Des mobilisations qui se sont intensifiées récemment, suite à l’invasion de la place par des engins de chantier afin de débarrasser la zone de ses arbres, buissons, etc. Read More

Athènes: le Steki Ano-Kato Patission resquatté

[Mise à jour : Au cours de la réoccupation, 11 arrestations ont été effectuées pour délit. Le procès des camarades a été reporté au 13 février. Les frais de justice sont nombreux, votre soutien financier est le bienvenu.]

Samedi 9 décembre 2023, le Steki Ano-Kato Patission a été resquatté par 80 camarades. Puis 250 personnes se sont rassemblées devant pour soutenir la réoccupation. Ce rassemblement a été attaqué par les flics et les gens ont été piégés dans les immeubles d’habitation, dans les dortoirs adjacents et dans le Steki lui-même. Dans le même temps, des gaz lacrymogènes ont été lancés dans des voitures, les flics ont crié aux gens qu’ils allaient les brûler vifs, des arrestations ont eu lieu et des gens ont été battus. Les flics ont également encerclé le Steki, des gaz lacrymogènes ont été jetés à l’intérieur. Les gens ont défendu le Steki et l’ont gardé. Il y a des camarades grièvement blessé-es, iels sont emmenés à l’hôpital. Environ 19 personnes ont été arrêtées. Le dimanche 10, rassemblement de solidarité pour les personnes arrêtées à 11h, Dikastiria (Evelpidon).
La réoccupation d’Ano-Kato a eu lieu lors de la journée nationale d’action en solidarité avec les squats, avec une manifestation à Monastiraki à Athènes. Les attaques contre nos squats confirment une fois de plus que la solidarité, l’autogestion et la lutte sans médiation sont un ennemi redoutable pour l’État. L’appel était lancé par Ano Kato Patission, ASP (Steki de l’université polytechnique), Evangelismos et Zizania.
LES LUTTES NE SONT PAS INUTILES,
LES IDÉES NE SONT PAS SCELLÉES,
SOLIDARITÉ AVEC LES SQUATS

Communiqué du Steki Ano Kato Patission:

Nous avons dit que nous ne partirions pas et nous le pensons vraiment Read More

Lyon: il neige et Enedis coupe l’électricité à l’Annexe

Il neige et Enedis coupe l’électricité dans un lieu de vie et d’activités de quartier !
En pleine trêve hivernale, jeudi 23 novembre 2023 un agent Enedis a coupé l’électricité du bâtiment de l’Annexe de l’ECG (Espace Communal de la Guillotière), situé au 27 rue Salomon Reinach. La mairie du 7e a été prévenue immédiatement (nous n’avons pas eu de réponse à ce jour – 2 décembre 2023-).
L’Annexe accueille une quarantaine de personnes, dont des enfants en bas âge, qui se retrouvent sans électricité alors que les températures commencent à baisser sérieusement. Read More

Héraklion: Evangelismos resquatté

Aujourd’hui 1er décembre 2023, nous avons resquatté Evangelismos, donnant notre réponse finale à la répression et à la militarisation de notre quartier et du centre-ville au sens large.

Nous sommes ici, à l’endroit où, il y a deux mois, notre camarade A. a failli être retrouvé mort aux mains de bâtards en uniforme lorsque les forces armées de l’ECM et de l’OPKE ont envahi le bâtiment. Au même endroit, où depuis deux mois toutes sortes de flics harcèlent les passant-es et les voisin-es, de peur de s’asseoir sur les marches de l’immeuble. Au même endroit, qui, par ordre du Sénat de l’Université de Chypre, le bâtiment historique d’Evangelismos a été scellé et a subi de nombreux dommages par les tonnes de ciment qu’ils y ont coulées. Tout ce qui précède a été considéré comme des dommages « collatéraux », selon le recteur, afin de rendre le bâtiment à son propriétaire légitime, en même temps, bien sûr, en le retournant à son état antérieur, dévasté et abandonné et très loin d’être un lieu public. Aujourd’hui, tous ensemble, nous validons dans la pratique, ce que toute la ville sait : LE SQUAT EVANGELISMOS RESTERA. Read More