Paris-banlieue: un an ferme pour une tentative d’ouverture de squat considérée comme tentative de cambriolage !

Le mardi 24 octobre 2017, plusieurs camarades ont tenté de rentrer dans une maison vide [à Arcueil] afin d’y élire leur domicile. La surveillance bourgeoise de la propriété privée ne cesse de se perfectionner et la maison était équipée d’un système d’alarme. Tous les camarades ont réussi à prendre la fuite sauf l’un d’eux qui, resté en arrière, s’est fait arrêter, et emprisonner…

Les policiers ont entamé une enquête pour tentative de cambriolage, bien que la maison soit inoccupée et que les propriétaires eux-mêmes aient reconnu plus tard que, des quelques affaires laissées sur place, rien n’avait disparu. Read More

Nantes: occupation de l’Université par des étudiant-e-s, des jeunes exilé-e-s, et des personnes solidaires

Communiqué sur l’occupation de trois salles à l’Université de Nantes ce mercredi 22 novembre suite à l’AG « Jeunes exilé.e.s à la rue, Expulsion – Réaction !« 

Ce soir nous, étudiant-e-s, jeunes exilé-e-s, et personnes solidaires occupons trois salles à l’université de Nantes.

Cette initiative fait suite à l’occupation puis l’expulsion de l’ancienne école des Beaux-Arts ce week-end, sans solutions concrètes apportées par les pouvoirs publics. Une soixantaine de jeunes mineur-e-s dorment donc toujours à la rue contrairement à ce qu’affirme Philippe Grosvalet, le président du Conseil Départemental. Read More

Montreuil-Bobigny (93): les trois copines incarcérées ont été libérées

Dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 novembre, trois copines ont été contrôlées à côté d’une maison vide dans une rue de Montreuil, puis placées en garde à vue au commissariat. Incarcérées à la prison de Fleury-Mérogis le 16 novembre en attendant leur procès, elles sont passées sept jours plus tard devant la 17e chambre du TGI de Bobigny pour une demande de mise en liberté (DML). Read More

Barcelone: les Mossos d’Esquadra expulsent la Sucursal del Banc Expropiat

Aujourd’hui, 22 de novembre 2017, à 8h30, les Mossos d’Esquadra ont expulsé la Sucursal del @Banc_Expropiat.

Un rassemblement est en cours au croisement des rues Torrent de l’Olla et Travessera de Gràcia.

La Sucursal est à nouveau livrée au marché de la spéculation immobilière et de la gentrification

 

Montreuil-Bobigny: demande de mise en liberté pour les copines incarcérées

Jeudi 16 novembre 2017, trois camarades ont été incarcérées à la prison des femmes de Fleury-Mérogis en attendant leur procès le 7 décembre pour « tentative de vol par effraction en réunion », provocation à s’armer contre l’État et « refus de signalétique ». Elles ont été arrêtées à Montreuil à proximité d’une maison inoccupée. Les copines ont fait des demandes de mise en liberté et elles passeront devant la 17e chambre du TGI de Bobigny ce jeudi 23 novembre. Read More

Montreuil (93): trois copines en prison, accusées de « tentative de vol par effraction en réunion »

Trois personnes ont été arrétées, déférées et incarcérées à la prison de Fleury Mérogis, accusées de « tentative de vol par effraction en réunion » pour avoir été vues à proximité d’une maison inoccupée. Un rassemblement est appelé samedi à 18h à Montreuil.

Dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 novembre, trois copines ont été contrôlées dans une rue de Montreuil et emmenées au commissariat. Un « voisin vigilant » les aurait vues à proximité d’une maison inoccupée et a appelé les flics. Elles ont alors été placées en garde-à-vue pour « tentative de vol par effraction en réunion ». Elles n’ont rien déclaré durant la GAV et ont refusé de donner leurs empreintes et photos, ce qui leur vaut d’être également poursuivies pour « refus de signalétique ». Read More

Bure: Nicolas HuLOL appelle à occuper le bois Lejuc et rejoindre les comités de lutte

Incroyable ! Alors qu’il y a à peine une semaine, le 9 novembre, le sinistre de la trahison écolocratique Nicolas Hulol avouait à quelques sénateurs vaseux que CIGEO était la « moins mauvaise des solutions » pour enfouir les déchets – pour les générations futures, en mettant en oeuvre toute la concertation nécessaire, et patati et patata – reprenant, avec une interprétation légèrement malaisée le refrain rayé entamé par ses prédécesseurs depuis près de 10 ans et mettant fin à un suspense insoutenable qui durait depuis près de 7 mois, voilà que, aujourd’hui, une vidéo exclusive vient de nous parvenir. Qui contredit toutes ces déclarations à l’emporte-pièce. Read More

Fay-de-Bretagne (44): chantiers-rencontres de l’Ancre Noire, du jeudi 16 au lundi 20 novembre 2017

L’Ancre Noire a souffert d’une perquisition policière avec des étranges prétextes ce 2 novembre.
Depuis le moment que nous sommes intallé.e.s dans ce lieu, nous avons la conscience que l’ouverture à l’exterieur est cruciale pour que cette maison résiste et ne soit pas une proie de la répression – aux espaces occupés et en général – isolée de tout le spectacle du jour-à-jour et des attentions médiatiques. Read More

Allemagne: appel à soutien de la forêt de Hambach « Nous avons besoin de vous tous maintenant ! »

A partir de la mi-novembre, nous avons besoin de vous pour empêcher la saison de coupe !

La forêt de Hambach est une forêt ancienne de plus de mille ans. Elle se trouve aux alentours de Cologne. Nous occupons cette forêt depuis cinq ans afin d’empêcher qu’elle soit détruite et transformée en une mine de charbon. Dans trois semaines un procès prend place contre RWE. Il a était initie par BUND pour empêcher la destruction de la forêt de Hambach durant cette saison de coupe. Le tribunal a deja publié son verdict, et nous savons donc à quoi nous attendre : un zone de la forêt sera protegée, mais en fait, cette zone n’appartient pas à la zone de coupe. Nous partons donc du principe que RWE commence à couper dès que le procès se termine le 21 novembre. Cette année RWE a prévu de couper les plus anciennes parties de la forêt, ainsi que tous les villages ou se trouvent les maisons dans les arbres. Read More

Allemagne: attaques contre la propriété et ses défenseurs

Berlin, 17 octobre: visite destructrice aux bureaux de la société de construction DEGEWO.
« 5 500 expulsions par la force ont eu lieu entre 2008 et 2012 par les entreprises de logement de la ville. La plupart des raisons pour mettre les gens à la rue sont: les impayés de loyers, la sous-location illégale, les nuisances sonores ou négligence de l’appartement. En l’espace de 6 ans, la société de construction de logement „Gesobau“ arrive en tête avec 1 902 expulsions. Suit Dewego avec 1 223 expulsions puis la Gewobag avec 804 expulsions. […] Les expulsions forcées sont l’ultime moyen de restructuration à Berlin, encadrées par la violence de la police dans les zones de danger et par le renforcement de la surveillance et du contrôle dans les espaces de la ville et de nos vies quotidiennes, allant jusqu’au travail forcé. Read More

Grenoble : « Squats brésiliens exposés à Verdun, squats grenoblois exposés au froid »

Élu slogan de l’hiver grenoblois 2017.

Ce mercredi dernier, le premier novembre, premier jour de la trêve hivernale, dans le cadre du tout nouveau « Mois de la photo », un vernissage était organisé au musée de la peinture de Grenoble, place de Verdun.

De très célèbres artistes photographes y exposent leurs œuvres dans un cadre architectural monumental et mondain. Et de quoi traite le sujet de leurs photos ? De la misère sociale, de la précarité, et de squats… pour l’essentiel dans des pays lointains : le Brésil, l’Arménie, la Mongolie, mais aussi au Royaume-Uni où des milliers de personnes se sont battues pendant des dizaines d’année pour pouvoir continuer à vivre dans leurs bungalows, à vingt minutes de Londres.

Tous les grenoblois étaient invités à ce vernissage par Eric Piolle (maire de Grenoble), et Jean-Pierre Barbier (président du Conseil Général de l’Isère).

Vu le sujet, la saison, et le contexte grenoblois actuel où s’enchaînent expulsions et coupures d’électricité à la veille de l’hiver, nous, squatteurs et personnes solidaires, sensibles au problèmes de mal-logement, nous sommes évidemment sentis intéressés, et concernés en premier lieu par cette exposition. Read More

Grenoble : La bataille du squat Ahwahnee pour l’électricité (épisode 2 : à l’intérieur)

On ne reviendra pas sur l’article précédent, qui décrit une bonne partie des événements d’une façon qui nous va bien.

Mais nous rajouterons quelques éléments essentiels, afin que l’histoire ait une chance de retenir ce qui s’est réellement passé, plutôt que les mensonges colportés par une bonne partie des médias au sujet de cette coupure d’électricité à trois jours à peine des interdictions de coupure électrique imposées par la loi n°2013-312 du 15 avril 2013 dite « loi Brottes ». Read More

Fay-de-Bretagne (44): Quelques remarques sur les récents évènements autour de l’Ancre Noire

Centre d’hébèrgement et ré-insertion ou espace subversif marginal?

Entre un ancien interné de l’ancien CHRS (le centre d’hébèrgement et ré-insertion social desaffecté depuis 5 ans) amené ivre au milieu de la nuit, et d’avoir requisitionné ce jeudi vers 15h30 une pelle de four à pain et un barbecue, parmi d’autres objets dans le cadre d’une perquisition judiciaire, ça fait déjà trop de visites de l’Etat policier à l’Ancre Noire – gendarmes, cynophiles, PSIG’s et renseignements confondu.e.s . On emet ici nos avis sur ces visites sans invitation, face à l’Etat, face au voisinage et face à nous-mêmes. Read More

Bruxelles: communiqué suite à la manif du 1er novembre contre la loi antisquat

Répression policière et solidarité de quartier

Hier soir [1er novembre], le gouvernement a marqué une nouvelle fois un tournant décisif dans la répression du mouvement squat. A mettre en relation avec les dernières expulsions expéditives de la nouvelle occupation du 123 Avenue Porte de Hal et de l’Orme ce mois-ci, pour ne citer qu’eux, ainsi que cette nouvelle loi votée le 5 octobre à la Chambre des Représentants criminalisant les squatteur-euses, le gouvernement avait donné une consigne simple à la police : empêchez-les de manifester ! Alors que la place du Jeu de Balle avait mis plus d’une heure à se remplir et où plus de 300 personnes ont finalement pris la direction de Porte de Hal à l’arrivée de la samba, nous avions à peine fait 100 mètres lorsque des robocops ont bloqué simultanément les deux entrées de la rue Blaes avec les manifestants au milieu. Read More

Roybon (38): ça brûle, on reconstruit !

Du 4 au 11 novembre, la Zone À Défendre de Roybon organise un chantier collectif dans la forêt des Chambarans. Après l’incendie il y a quelques semaines d’une des magnifiques cabanes construites sur la ZAD, le but du chantier est de re-construire une nouvelle cabane.

Le chantier collectif sera ponctué de spectacles, de concerts, de partage de brochures, de bons repas et d’une grande fête le 11 novembre.

Quelques précisions

Durant toute la journée du chantier, ACAB sera un lieu en non-mixité. Soyez-y les bienvenues !

Différents chantiers sont prévus sur la zone, de l’isolation des cabanes pour l’hiver à la construction d’une cabane collective (détails à venir).

Dans le cas où vous ramèneriez vos outils, n’oubliez pas de les marquer pour ne pas les perdre. Et prenez des duvets chauds !
Read More