Grenoble: le Patio solidaire cherche des soutiens

Mise à jour du 22 septembre à 01H00, avec le contenu d’un complément d’information :

Les dirigeants de l’université se sont engagés aujourd’hui à ne pas expulser le patio solidaire demain, ni dans les prochains jours.


Mise à jour du 21 décembre à 15H30, avec le contenu d’un complément d’information :

Les habitant·e·s du patio n’ont pas envie d’avoir affaire avec la police et quitterons les lieux vendredi [22 décembre]. Le rassemblement est maintenu à midi mais pour manifester notre solidarité pas pour empêcher l’expulsion.


Une soixantaine de personnes réfugiées qui vivaient dans la rue, accompagnées par des militant·es et étudiant·es ont trouvé à se loger et habitent depuis deux semaines au Patio solidaire, un local qui servait à entreposer des tables et des armoires à l’Université.

Mais l’Université doit s’inquiéter pour ses meubles car elle exige de récupérer son local avant les vacances d’hiver. Autrement dit « tout le monde dehors le 22 décembre ! ». Read More

Nantes: retour sur la manif pro-squat du 9 décembre 2017

Pendant que le président rendait hommage à un chanteur millionnaire, Nantes manifestait pour soutenir le mouvement d’occupation qui dure depuis trois semaines, pour héberger les mineurs à la rue. Read More

Nantes: communiqué à propos de l’occupation du Château du Tertre

– Résumé des ces derniers jours d’occupation
– Point juridique – convocation au tribunal de Nantes
– Point sur l’état du Château et des négociations

Lundi 4 décembre: RDV 11h devant le Tribunal administratif pour soutenir les personnes convoquées.
Puis pique-nique au château du Tertre !

Mercredi : manifestation, RDV Bouffay à 17h30 pour soutenir les occupations, soutenir la lutte des Mineurs Isolés Etrangers !

Tous les jours : venez nombreux.ses soutenir la lutte, donner, échanger, participer à Censive et au château occupé. Read More

Nantes: occupation de l’Université par des étudiant-e-s, des jeunes exilé-e-s, et des personnes solidaires

Communiqué sur l’occupation de trois salles à l’Université de Nantes ce mercredi 22 novembre suite à l’AG « Jeunes exilé.e.s à la rue, Expulsion – Réaction !« 

Ce soir nous, étudiant-e-s, jeunes exilé-e-s, et personnes solidaires occupons trois salles à l’université de Nantes.

Cette initiative fait suite à l’occupation puis l’expulsion de l’ancienne école des Beaux-Arts ce week-end, sans solutions concrètes apportées par les pouvoirs publics. Une soixantaine de jeunes mineur-e-s dorment donc toujours à la rue contrairement à ce qu’affirme Philippe Grosvalet, le président du Conseil Départemental. Read More

São Paulo (Brésil): une dizaine d’immeubles squattés simultanément sur fond de mouvement social contre l’austérité

Dans la seule nuit du dimanche 30 au lundi 31 octobre, une dizaine d’immeubles ont été occupés à São Paulo au cours d’une action coordonnée par des mouvements de mal-logéEs, parmi lesquels le FLM (Frente de Luta por Moradia) et le MMPT (Movimento de Moradia Para Todos).

Cette action a été notamment réalisée en solidarité avec le mouvement social en cours contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement. Read More

Mexico: lettre de Pier, de l’Okupa Ché, après avoir été expulsé du Mexique vers le Chili

Le 31 juillet 2016 aux environs de midi, plusieurs personnes qui se trouvaient aux abords de la Cité Universitaire ont été retenues avec violence par les vigiles de l’UNAM- Université Nationale Autonome du Mexique. Après avoir été brutalement tabassées, elles ont été remises aux Granaderos [police anti-émeute mexicaine].

Samedi 6 août 2016
Précisions concernant les faits survenus au Mexique

Ce dimanche 31 juillet, nous sommes 6 jeunes à avoir été détenus à l’intérieur des installations de l’Université Autonome de Mexico [UNAM], après avoir été tabassés et torturés par des fonctionnaires de la sécurité interne de l’UNAM. Je dois préciser que ce fait n’est pas un fait isolé puisque cela est dû à la persécution constante et au harcèlement que subit l’espace de travail autonome et autogéré Okupa Ché. Read More

Grèce: les actions directes s’enchaînent en réponse aux expulsions de squats du mercredi 27 juillet à Thessalonique

Mercredi 27 juillet à l’aube, les chiens policiers de Syriza ont perquisitionné et expulsé simultanément trois squats hébergeant des migrants à Thessalonique. Parmi eux, il y a le squat “Orfanotrofio”, ancien orphelinat appartenant à l’Eglise [1],  la communauté “Hurriya” de la rue Karolou Diehl (propriété privée) et d’autres squats situés sur la Nikis Avenue, dont l’université est propriétaire [2].

Plusieurs dizaines de personnes vivant à l’intérieur ont été arrêtées. Celles dépourvues de papiers ont été très probablement enfermées en centres de rétention. Un bon nombre de militants “no border” vont être renvoyés devant le tribunal pour passer en procès. Read More

Toulouse: expulsion de la ZIC sur la fac du Mirail

Depuis le mercredi 19 novembre 2014, une partie du campus du Mirail était occupé par des étudiant-e-s (mais pas que), notamment dans la dynamique du mouvement né à la suite de la mort de Rémi Fraisse. Des cabanes avaient été construites, faisant ainsi écho à des pratiques courantes sur les diverses « zones à défendre », notamment celles du Testet et de Notre-Dame-des-Landes.

Les occupant-e-s avaient promis de continuer l’occupation pendant les vacances universitaires, tandis que les autorités espéraient qu’ils ne tiendraient pas parole. En vain ! Read More

Toulouse: communiqué des occupant-e-s de la ZIC

Depuis le mercredi 19 novembre, nous occupons nuit et jour le campus du Mirail. Cette occupation se construit sur les ententes et le respect mutuel des occupant-e-s, elle vise à se réapproprier ce lieu d’étude afin de créer une université vivante, accessible à tou-te-s et dans laquelle la transmission du savoir est repensée. Read More

Grenoble: campement de résistance sur les Jardins d’Utopie

Rendez-vous dès le samedi 9 août aux Jardins d’Utopie !

Depuis le mouvement contre le CPE en 2006, un espace reste occupé sur le campus par… un jardin potager. À l’origine de celui-ci, une idée folle : celle de l’autonomie alimentaire, d’une agriculture vivrière sans pesticides ni engrais chimiques. Depuis, les jardins ont été maintes fois menacés de destruction par la direction des universités et sauvés par la lutte collective. Read More

Caen: L’Etat continue de nous harceler, mais nous ne lâcherons rien!

Caen_expulsion_5_Boulevard_Poincare

Depuis mai 2013, plusieurs squats ont été ouverts à Caen pour accueillir les familles et personnes expulsées du « 115 », les services d’accueil d’urgence. Cette situation se retrouve aujourd’hui dans la plupart des grandes villes avec des milliers de personnes mises à la rue et des travailleurs-euses sociauxales laisséEs sans moyens et misEs sous pression, sous prétexte de politiques d’austérité. Depuis, ni la préfecture, représentant l’État, ni la mairie de Caen n’ont cherché de solutions pour reloger massivement les gens.
Depuis, ni la préfecture, représentant l’Etat, ni la mairie de Caen, n’ont cherché de solution pour reloger massivement les gens. Pire encore, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) dit qu’elle va bientôt ouvrir une structure de 100 places, mais ce n’est pas pour loger celles et ceux qui sont à la rue, c’est pour vider une partie des hôtels (70eme anniversaire du débarquement et jeux équestres obligent…). Elle va donc continuer à jeter à la rue des familles avec enfants, voire même aussi des personnes malades. Read More

Caen: expulsion du squat du 5 boulevard Poincaré

2014-05-09_Caen_expulsion_5_Boulevard_Poincare

Après seulement une semaine, le squat du 5 boulevard Poincaré à Caen a été expulsé ce vendredi matin à 7h par les CRS et les flics locaux. Les expulsé-es des centres d’hébergement d’urgence s’y étaient installé-es. Le bâtiment vide depuis plusieurs années appartient au groupe Allianz, société d’assurances au capital de près d’un milliard d’euros…

RDV : ce vendredi 9 mai AG au campus 1, arrêt de tram Université, au sous-sol du bâtiment Lettres (à gauche à partir de l’arrêt de tram), à 17h.  Manif à 18h à partir du Phénix, campus 1

BESOIN URGENT DE MATOS : tentes, matelas, couvertures principalement. Dépôt toute la journée au sous-sol du bâtiment Lettres, campus 1, arrêt de tram Université. Read More

Grenoble: Les 400 couverts, nouveau Mai 68 pour les vieux traîtres

La semaine dernière, l’université et EDF interviennent pour priver d’électricité l’occupation de l’ancien bâtiment administratif de droit, nouveaux locaux de La Poudrière et des luttes étudiantes. Un homme d’une quarantaine d’années supervise les opérations et affirme avoir bien connu les 400 couverts, squat historique grenoblois ici (voir aussi le film Bouh !). Read More

Grenoble: Ouverture d’un nouveau squat sur le campus universitaire

Salut,

un nouveau squat a ouvert sur le campus de Grenoble, dans l’ancienne fac de droit.
Voici le tract de présentation :

À tous les galériens, galériennes, bienvenue sur le nouveau navire

Viens embarquer dans ce nouvel espace des possibles au 73 rue des universités, en face de l’Agora, ancienne fac de droit inutilisée depuis la rentrée universitaire et destinée à être remplacée par une pelouse. Comme ça a été fait à Moulissimo, on veut faire de ce lieu, avec qui le voudra, un endroit peinard où tu pourras, nuit et jour, boire un truc chaud, te reposer, discuter, étudier, manger, danser, projeter des films, dormir, bricoler, jardiner, jouer au cerceau, et tout ce que tu voudras y rajouter, bref vivre. Read More

Patras (Grèce): Les flics expulsent trois squats

Aux environ de 7h du matin aujourd’hui, le 5 août 2013, la police grecque a envahi trois squats de la ville de Patras. Il s’agit du squat Parartima, du squat Maragopoulio et de l’espace autogéré qui se trouve dans l’Institut de Formation Technologique (TEI).

Les flics aidés des autorités municipales ont confisqué le matériel des squats (y compris le matériel de la radio libre de Patras, la station Radio-Katalipsi 93.7 FM) et ont même muré les entrées du squat Parartima. Read More