Athènes (Grèce): la solidarité vient frapper aux vitres des partis au pouvoir

anarchy-symbol-i

Suite de la chronologie des attaques qui ont été revendiquées en réponse à l’opération répressive de l’Etat grec contre les espaces d’auto-organisation et de solidarité dans les premières heures du 27 juillet 2016 à Thessalonique :

– Athènes, 28 juillet : les vitres des locaux de SYRIZA de ‘Ano Petralona’ sont détruites. L’attaque est revendiquée sur Indymedia-Athènes.

– Athènes, 28 juillet : attaque aux cocktails molotov des bâtards en uniforme de l’OPKE (forces spéciales) et des flics anti-émeutes (MAT) qui stationnaient rue ‘Voulgaroktonou’ dans le quartier d’Exarchia. Attaque revendiquée sur Indymedia-Athènes par « Initiative d’anarchistes ». Read More

Grèce: les actions directes s’enchaînent en réponse aux expulsions de squats du mercredi 27 juillet à Thessalonique

thessaloniki-evictions

Mercredi 27 juillet à l’aube, les chiens policiers de Syriza ont perquisitionné et expulsé simultanément trois squats hébergeant des migrants à Thessalonique. Parmi eux, il y a le squat “Orfanotrofio”, ancien orphelinat appartenant à l’Eglise [1],  la communauté “Hurriya” de la rue Karolou Diehl (propriété privée) et d’autres squats situés sur la Nikis Avenue, dont l’université est propriétaire [2].

Plusieurs dizaines de personnes vivant à l’intérieur ont été arrêtées. Celles dépourvues de papiers ont été très probablement enfermées en centres de rétention. Un bon nombre de militants “no border” vont être renvoyés devant le tribunal pour passer en procès. Read More

Thessalonique (Grèce): expulsion de trois squats par la police de Syriza

Le matin du 27 juillet 2016, la police de Tsipras s’est attaquée aux squats solidaires et autogérés de Thessalonique.

Une fois de plus, le roi du mensonge a encore frappé ! Alors que, dans les médias internationaux, Tsipras fait passer son nouveau projet d’élection au suffrage universel direct pour de la «démocratie directe» (la bonne blague) et diffuse un bilan complètement mensonger de la première année du troisième mémorandum (provoquant un tollé), le premier ministre grec vient maintenant de lâcher sa police sur les squats de la deuxième ville de Grèce. Read More

Grèce: nique les nations, squatte le monde

squat_the_world2-medium

La façon de comprendre un squat, a été, est et doit rester un outil puissant dans les mains des compagnons(gnes). Cet outil évolue dans l’espace-temps, et donc nous pensons qu’il est nécessaire d’en présenter quelques « points » historiques. Le squat, comme infrastructure stable, fait sa première apparition en Grèce, mais aussi dans de nombreux autres pays d’Europe et au-delà au cours des années 1970.

En Europe en général et en Grèce en particulier, une série d’occupations qui ont eu lieu tout au long des années ont été bien plus que des lieux utilisés pour le logement ou pour accueillir des formes de divertissement alternatif. Ils étaient, au contraire, des cellules politiques vivantes et respirantes prenant parfois des caractéristiques offensives. Read More

Thessalonique (Grèce): Expulsion du squat Orfanotrofio

orfa_thess

Le matin du lundi 2 septembre, la police a mené une autre opération contre les squats, en l’occurrence le squat Orfanotrofio, ancien orphelinat dans le district de Toumba, à Thessalonique.

Ils ont arrêté 7 compagnon-ne-s à l’intérieur du bâtiment et les ont accusé d’infraction pour occupation de bâtiments publics, en plus de possession d’armes (un pistolet à air comprimé a soi disant été trouvé dans le squat). Tou-te-s les compagnon-ne-s sont resté-e-s en garde à vue pour comparaître devant les tribunaux de Thessalonique.

L’année dernière, il y avait eu une annonce que le Ministère de la Santé allait céder le squat Orfanotrofio à l’évêché de Thessalonique.

On emmerde l’État et l’église !
Libération immédiate de nos compas !

[Publié le 3 septembre 2013 sur Contra Info.]

Grèce: Liberté pour les loups du nord !

two-wolves

La nuit du 11 juillet 2013, les flics ont envahi le squat anarchiste Nadir, volant une bonne partie de l’équipement du squat et en détruisant une autre, et ont arrêté un camarade. Au même moment, un autre groupe de brutes en uniformes ont arrêté un autre camarade à Stavroupoli, en banlieue de Thessalonique.

Nous ne parlerons pas de “poursuites judiciaires injustes”, du “climat de terreur contre celles et ceux qui luttent”, ni du “nouveau totalitarisme” et d’autres choses comme ça. Parce que nous savons que tout cela n’est pas nouveau. Ces faits sont simplement des aperçus de la vieille guerre entre deux mondes incompatibles: d’un côté, s’étend le monde dégoûtant de l’Autorité, de la foule soumise et du cloaque social, et de l’autre côté, les insurgé-e-s anarchistes, les combattant-e-s insubordonné-e-s du Négatif, celles et ceux qui ne s’inclinent devant personne. Read More

Grèce : chronique d’attaques étatiques et para-étatiques sur les squats et lieux autogérés au cours de l’année 2012 et début 2013

pero-callejero

25 mars 2012 : Arrestations massives de compagnon-ne-s et invasion policière à l’Athénée Autonome Baruti, dans la ville de Veria (nord de la Grèce)

20 avril 2012  : Attaque policière contre le CSO VOX et le squat Valtetsiou 60, les deux lieux situés dans le quartier d’Exarchia à Athènes

29 avril 2012 : Expulsion du squat Panteios, à Athènes.

2 juillet 2012 : Rafle policière dans le lieu anarchiste Nadir et le squat Orfanotrofio à Thessalonique.

10 juillet 2012 : Attaque incendiaire fasciste contre le squat Apertus, dans la ville d’Agrinio. Read More

Grèce: Manifs et actions de solidarité avec les squats

villaamalias11

Samedi, une énorme manif de solidarité avec les squats (en particulier avec Villa Amalias et Skaramaga) a réuni plus de 10 000 personnes. Et dans de nombreuses villes, des manifs se sont tenues sur le même thème.

Par ailleurs, d’autres actions de solidarité ont lieu à travers tout le pays depuis plusieurs jours.

En voici quelques exemples: Read More

Grèce: Les actions de solidarité avec Villa Amalias se multiplient dans tout le pays

Thessalonique, déc. 2012

En cette fin de mois de décembre 2012, de nombreuses actions ont eu lieu en solidarité avec Villa Amalias, un grand squat anarchiste athénien récemment perquisitionné et toujours sous occupation policière.

Une énorme banderole a été accrochée sur le château de Patras:
Read More

Grèce: texte du compagnon Gustavo Quiroga González, emprisonné depuis l’expulsion du squat Delta à Thessalonique

Delta_squat_Thessalonique

Le 12 septembre, à 6h30, le centre social occupé Delta a été expulsé. Dans le passé ce bâtiment a servi de résidence universitaire de l’Institut d’Enseignement Technologique Alexandreio de Thessalonique et est occupé depuis 2007. Pendant l’expulsion, dix d’entre-nous ont été arrêtés après avoir subi l’agression des agents de la police chargés de l’application de la loi. Les flics ont détruit tout ce qui leur tombait sous la main (fournitures, fenêtres, éviers, lampes, etc.) et ont cassé autant qu’ils le pouvaient en une heure et demie ; une heure et demie de récréation pour eux.

Nous avons tous reçu des peines de prison avec sursis et trois ans de mise à l’épreuve, et nous avons fait appel. Derrière tout cela, j’ai été condamné à huit mois de plus que les autres et à une amende de 3.200 euros pour possession de faux papiers, sans qu’un avis d’expert puisse être émis pour vérifier ces allégations. Read More

Thessalonique : Sur l’affaire de Gustavo Ε. Quiroga González et l’expulsion du squat Delta

delta-squat

Le jeudi 4 octobre, à 11h, un groupe de 30 compagnons a occupé le quartier général du Syndicat des Journalistes de Macédoine et Thrace des Journaux Quotidiens (ESIEMTH) afin d’envoyer des e-mails et des fax en masse et faire connaître le cas du compagnon colombien Gustavo, qui est toujours détenu dans une cellule de la démocratie bourgeoise après le raid contre le squat Delta. L’assemblée de solidarité pour le squat Delta, et en particulier pour le cas de Gustavo, a publié et diffusé une déclaration que vous pouvez lire ci-dessous. Read More

Thessalonique: Expulsion du Delta squat

delta-squat

Vers 7h30 du matin, le mercredi 12 septembre 2012, à Thessalonique, aux moins cinq brigades de MAT (Μονάδες Αποκατάστασης Τάξης, police anti-émeute grecque) et deux jeeps de l’EKAM (forces spéciales antiterroristes grecques) se sont pointées devant le squat anarchiste Delta et l’ont expulsé violemment quelques minutes après.

A l’intérieur, dix personnes ont été arrêtées, tandis qu’à l’extérieur des personnes solidaires étaient interpellées par la police. Un rassemblement de solidarité près du squat a ainsi été encerclé et brisé par la police. Read More

Thessalonique: Perquisitions de deux squats et nombreuses arrestations

city

Le 2 juillet 2012, une opération de police majeure a été lancée dans la ville de Thessalonique, avec des raids dans deux squats, des perquisitions, des détentions préventives massives (faites y compris dans des maisons comme dans plusieurs rues, ces arrêtés ont été relâchés un peu plus tard) et des arrestations. On en reporte 25 et il est possible que ces personnes soient accusées de crime.

Plus spécifiquement, les forces de police ont donné l’assaut au lieu anarchiste Nadir à 6h30 et ont arrêté des gens qui s’y trouvaient. Les flics ont aussi donné l’assaut au squat Orfanotrofio et mettant aussi des personnes en détention. Read More

Thessalonique: Intimidation policière contre le squat Libertatia

Libertatia

Le samedi midi 9 septembre 2011, plus de 100 motos de police sont apparues dans les rues entourant le squat Libertatia. Un esprit de solidarité a immédiatement atteint le squat dans la crainte d’une expulsion. Les flics ont seulement envahi la cour avant du bâtiment, mais deux camarades ont été arrêtés et détenus au commissariat de police de la ville. Les deux ont depuis été libérés.

Read More

Thessalonique: Le squat Delta est menacé d’expulsion

25 août 2011

Le squat Delta restera
Il n’est pas à louer !

Fin juillet, l’Institut de technologie et d’éducation Alexandrio de Thessalonique a annoncé publiquement son intention d’offrir l’immeuble au 13, rue Egnatia à la location, un immeuble qui est occupé depuis quatre ans.

Read More