Berne (Suisse): ouverture de la Brunnmattstrasse 46a

Aujourd’hui, samedi 8 juin, la Brunnmattstrasse 46a à Berne a été occupée.

Dans un seul monde

– qui se caractérise par l’exploitation et l’oppression,
– où tout est déterminé par l’argent,
– où les gens travaillent toute leur vie pour gagner leur vie,
– dans les entreprises, par l’oppression des employés créent d’immenses profits,
– dans lequel il y a une indifférence à l’égard de l’exploitation et de la destruction qui ont lieu par ces mêmes entreprises dans le monde entier,
– dans lesquelles prévalent des normes socialement construites,
– où il est difficile pour les gens d’échapper à la recherche du succès social et financier. Read More

Berne (Suisse): expulsion de squat = émeute

Après l’expulsion de la maison occupée «Fabrikool» mardi 14 mai à Berne, des dizaines d’individus ont rendu les coups à l’État et ses structures dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 mai.

Entre minuit et quatre heures du matin, des barricades en feu ont été érigées autour du centre social de la Reitschule, des véhicules incendiés (trois voitures et deux vélos), la mairie recouverte de peinture et les flics dépêchés sur place ont été attaqués à coups de pierre et de pétards et visés au laser. Read More

Berne (Suisse): Quelques mots sur les événements du 18 mai

Communiqué expliquant les motifs de la nuit d’affrontements avec la police, samedi dernier à Berne.

Nous sommes des personnes solidaires contre l’expulsion de Fabrikool. Nous aimerions rappeller que le maintien de l’occupation du batiment de Fabrikool avait pu être obtenu en mars 2016 après plusieurs nuits d’émeutes consécutives à l’évacuation d’un autre squat : Effy29. Face à la crainte d’un nouveau conflit les autorités avaient alors renoncé à l’évacuation de Fabrikool. Les actions d’aujourd’hui doivent rappeler l’époque autour de l’évacuation d’Effy29. Chaque évacuation a son prix!

Nous situons l’expulsion de Fabrikool dans le contexte du renforcement répressif en cours depuis plusieurs mois. Ainsi, plusieurs rafles ont eu lieu autour de la Reitschule, des personnes furent menacées et persécutées par la police, tout comme des graffeurs/euses politiques et d’autres participant·e·s de la Reitschule qui sont sans cesse harcelé.e.s par des flics en civil. Read More

Berne (Suisse): Expulsion de la Fabrikool

Dès les premières heures de la matinée, la Fabrikool, maison squattée dans le Länggass à Berne a été expulsée par les représentants du canton et les flics. Le bâtiment est fermé à grande échelle et entouré d’environ 25 robocops avec des chiens. Tous les arbres autour du bâtiment sont abattus, un échafaudage est érigé, toutes les fenêtres vissées de l’intérieur avec des planches et tout ce qui se trouve à l’extérieur, du four à pizza au trampoline en passant par la cuisine extérieure est démonté et enlevé. On voyait encore et encore des flics avec des coupe-boulons et des marteaux de forgeron, travaillant avec empressement sur leur travail destructeur dans l’immeuble. Le représentant cantonal Beat Keller, très motivé, est bien sûr personnellement sur place et n’est pas trop triste pour aider à faire le ménage.
De nombreuses personnes solidaires – également du voisinage – sont sur place et observent ce qui se passe. Tout au long de la matinée, plusieurs personnes ont été soumises à des contrôles, des fouilles, des interdictions de district ont été imposées et deux jeunes ont été arrêtés après avoir été fouillés et détenus par un groupe de robocops.
Ce n’est pas parce que les autorités pensent qu’elles peuvent se défouler dans notre maison que c’est fini ! Par conséquent: Gardez les yeux et les oreilles ouverts, d’autres informations suivront. Read More

Berne (Suisse): 28 avril, manifestation de soutien au Fabrikool

La maison de la Fabrikstrasse 16, vide depuis plus de 15 ans, a été occupée il y a 2 ans afin de créer un lieu ouvert et émancipateur. Depuis, la maison a été reconstruite avec beaucoup d’énergie, de passion et d’attention. Sur ordre de M. Keller de l’Office des terrains et constructions du canton de Berne, les squatteur·euse·s doivent quitter la maison le 30 avril. Nous nous y opposons !
Le différend au sujet de l’immeuble Fabrikool se poursuit. Le 28 avril, nous appelons à une grande manifestation dans le quartier: https://squ.at/r/71jw

13h00 : Atelier peinture, préparation de la manifestation au Fabrikool
15h00 : Démarrage de la manif. Rendez-vous au Fabrikool
18h00 : Mangez, buvez et célébrez autour de plats délicieux ! Read More

Berne (Suisse): Des nouvelles de la Fabrikool

La Fabrikool est un espace occupé à Berne depuis février 2017 dans lequel se trouvent différents projets tel que la bibliothèque anarchiste Furia.
Après deux semaines d’occupation un contrat est signé avec le canton de Berne qui est propriétaire des lieux. Alors que le bâtiment était vide 17 ans avant l’occupation, le canton s’est donné beaucoup de peine dès l’occupation de lui trouver une autre affection. Chose réussite à présent avec le bureau d’architecte Hebeisen und Vatter qui a pour projet de venir y construire un take away. Pour protester contre ce projet et annoncer la résistance à venir, le collectif Fabrikool a résilié son contrat au 1 avril 2019. Read More

Berne: Un vent de révolte souffle

20170222_expulsion_Effi29_Berne_0Ce mercredi une maison occupée (Effy29) a été évacuée par un énorme dispositif policier, ce qui a donné lieu à une manifestation/émeute le soir même. Prochaines manifs annoncées vendredi soir et samedi soir.

Ce mercredi matin une maison occupée depuis décembre 2016 à la Effingerstrasse et menacée d’évacuation depuis plusieurs semaines à été évacuée. L’évacuation a duré 7 heures, 19 personnes ont été arrêtées dans la maison (partiellement relachées le mercredi soir), une centaine d’agent-e-s de police accompagné-e-s d’un canon à eau ont été mobilisé-e-s et la moitié du quartier bouclé. Les personnes à l’intérieur se sont défendues avec des feux d’artifices et moultes barricades.
Tout autour de la maison, une cinquantaine de personnes se sont relayées pour soutenir les personnes résistants à l’intérieur, de la nourriture a été amenée ainsi que de la musique.
Puis autour des 15 heures, une première petite manifestation spontanée à parcouru la ville.
Le soir même vers 21 heures, un cortège d’environ 400 personnes en colère s’est lancé dans les rues du quartier étudiant de Berne. Après une heure d’émeute, la manifestation s’est terminée devant les portes de la Reitschule. Read More

Athènes (Grèce): la solidarité vient frapper aux vitres des partis au pouvoir

Suite de la chronologie des attaques qui ont été revendiquées en réponse à l’opération répressive de l’Etat grec contre les espaces d’auto-organisation et de solidarité dans les premières heures du 27 juillet 2016 à Thessalonique :

– Athènes, 28 juillet : les vitres des locaux de SYRIZA de ‘Ano Petralona’ sont détruites. L’attaque est revendiquée sur Indymedia-Athènes.

– Athènes, 28 juillet : attaque aux cocktails molotov des bâtards en uniforme de l’OPKE (forces spéciales) et des flics anti-émeutes (MAT) qui stationnaient rue ‘Voulgaroktonou’ dans le quartier d’Exarchia. Attaque revendiquée sur Indymedia-Athènes par « Initiative d’anarchistes ». Read More

Berlin, Berne, Charleroi, Genève, Lausanne, Niš, Poznan, Udine: Plein d’actions en solidarité avec les anti-Copa du Brésil

Dimanche soir, la Coupe du monde de la FIFA se terminait avec la finale opposant l’Allemagne à l’Argentine. Sur le grand écran du stade Maracanã où se jouait la finale, toutes les apparitions de Sepp Blatter, président de la FIFA, et de Dilma Rousseff, présidente du Brésil, étaient accueillies sous les sifflets du public. Même devant la télé, il était facile de s’en apercevoir.

Mais pendant tout ce mois de Coupe du monde, beaucoup de gens n’ont pas passé leur temps (que) devant la télé. Il y a eu pas mal d’actions de solidarité avec les luttes sociales au Brésil, un peu partout dans le monde [1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6]. Ces derniers jours, plusieurs autres actions ont eu lieu: Read More

Nuits agitées en Suisse allemande

Samedi dernier, des fêtes sauvages ont eu lieu à Berne et à Bâle. Pendant qu’à Berne, entre 10 000 et 18 000 personnes ont fait la fête au milieu du centre-ville, entre 1 000 et 2 000 personnes ont occupé un ancien site industriel à Bâle.

Autant à Berne qu’à Bâle, les textes d’appel tournaient autour de la gentrification. Alors que la mobilisation était plutôt large pour Berne, l’occupation à Bâle n’était annoncée que par un flyer et un groupe Fa(r)cebook apparemment plutôt discret. Read More

Berne: Occupation au Finkenhubelweg 8

Salut,
Nous sommes un collectif d’oiseaux migrateurs qui en recherche d’un nid ont trouvé une jolie place à vivre dans la maison numéro 8 du Finkenhubelweg à Berne. Depuis samedi soir nous y vivons et souhaitons en faire un lieu de vie autogéré.
A notre connaissance la maison est déjà vide depuis au moins une année. Nous occupons cette maison pour y vivre, car elle est vide et inutile et surtout pour y installer des projets/ activités culturels, politiques, gratuits et non-commerciales, ouvert à toutes et tous. Nous refusons toutes formes d’exploitations/domination et d’autorités. Nous souhaitons nous impliquer dans la vie du quartier et dans la ville. Venez nous soutenir, imbriquer vos projets, boire un thé/ bière, nous rencontrer. Passez quand/comme vous voulez! Read More

Berne (Suisse): occupation d’un parc par des sans papiers

Lundi 28 juin 2010

Appel à tou-te-s les sans-papiers et aux personnes solidaires

Depuis le 26 juin, nous, personnes de toute la Suisse avec et sans permis de séjour avons squatté le parc de la Kleine Schanze à Berne.

Nous occupons cet espace public pour revendiquer la régularisation collective pour toutes et tous. Nous n’avons pas choisi l’illégalité. Elle nous a été imposée par les lois suisses. Nous nous dressons contre ce système qui nous oblige à vivre caché. Par cette action nous sortons de l’ombre. Read More

Berne (Suisse) : Emeutes squatters vs police

A Berne (Suisse), un centre social occupé a été victime d’une attaque fasciste dans la nuit du 26 au 27 mai 2001. Une partie des locaux a été incendiée, causant pas mal de dégats. Par ailleurs, la municipalité a rompu le contrat qui autorisait les occupant-e-s à utiliser les lieux, et exige leur départ pour la fin du mois de juin. Une manifestation antifasciste et pro-squat a donc été organisée le 2 juin, et s’est terminée en émeute. 116 personnes ont été arrêtées.

Infos (en allemand) sur :
http://www.lorraine.ch/antifabern/
http://switzerland.indymedia.org/

Lu dans Libération du lundi 4 juin 2001 :

« Suisse : squatters en colère

De violents affrontements ont opposé dans la nuit de samedi à dimanche, à Berne, la police antiémeute à des groupes de squatters qui protestaient contre la réquisition d’un immeuble désaffecté leur servant de logement. D’importants dégâts matériels ont été causés par des cocktails Molotov et des jets de pierres, 116 personnes ont été arrêtées puis relâchées. »