Gap (05): la Maison Cézanne, c’est (pas vraiment) fini… Appel à soutien pour rebondir

Le 9 août 2018, le juge d’application des peines de Gap a refusé le délai demandé concernant l’expulsion de la maison Cézanne.

Vingt personnes sont actuellement en train d’attendre les forces de l’ordre qui viendront on ne sait quand vider la maison ouverte en 2016.

Suite à cette décision, les habitant·es et le collectif de soutien se sont concertés dans l’urgence. N’ayant pas d’autres solutions, les habitant·es ont décidé de rester jusqu’à l’expulsion.

Read More

Gap (05): délibéré du procès ce jour… aucun délai accordé à la Maison Cézanne

Vingt personnes risquent de se retrouver à la rue dès ce soir.

La préfète Mme Bigot-Dekayzer semble bien décidée à appliquer cette décision rapidement, aucune proposition de relogement n’a été faite, l’expulsion de ce lieu d’habitation qui existe depuis 2016 est encore une preuve du désengagement de l’État [Note de Squat!net: ??? L’État semble pourtant bien engagé, comme à son habitude, dans la répression de l’immigration « illégale ». Son but n’a jamais été d’en finir avec les frontières et la propriété…] et de ses pratiques inhumaines et dégradantes face aux exilé·e·s.

Rennes: rassemblement de soutien à JB le 14 août 2018

Rendez-vous le mardi 14 août 2018 à 12h, à la Cour d’appel de Rennes, place du Parlement de Bretagne, à Rennes.

Le 16 avril dernier, JB a été interpellé sur la ZAD de NDDL dans un contexte d’expulsion et de violences policières que nous ne sommes pas prêt·e·s d’oublier. Plus de 300 blessé·e·s, des arrestations par dizaines, des garde-à-vues toujours renouvelées, ainsi que des comparutions immédiates à la chaîne. Read More

Rio de Janeiro (Brésil): communiqué au sujet de la condamnation de 23 personnes pour les émeutes en 2013-2014

Ci-dessous un communiqué de la Bibliothèque anarchiste Kaos, qui a été traduit à partir de la traduction en espagnol de Vozcomoarma. Il revient sur les lourdes peines qui sont tombées le 17 juillet dernier sur 23 camarades (allant de 5 à 13 ans de taule), accusé-e-s d’avoir pris part aux émeutes en 2013 et 2014 à Rio de Janeiro. La rue avait répondu aux politiques de nettoyage social, de gentrification, de rénovation urbaine et autres mesures visant à renforcer le contrôle sur les pauvres et indésirables, les repoussant toujours plus loin du centre de Rio. De nombreuses émeutes ont secoué la normalité pendant de longs mois. Read More

St-Jean-du-Gard (30): un délai avant la possibilité d’expulser la Borie

Une plutôt bonne nouvelle pour la Borie !

Le premier recours effectué le 25 juillet dernier par l’avocat de Delphine et Patrick auprès du 1er président de la cour d’appel a porté ses fruits à notre agréable surprise.

Celui-ci a prononcé, le 31 juillet, la suspension de l’exécution provisoire de la décision du TGI du mois de juin dernier. Read More

Montgenèvre (05): récit d’un rassemblement de solidarité

Quatre heures en garde à vue, pour « aide au séjour de personnes en situation irrégulière ». Pour avoir accompagné trois mineurs au Conseil du département de la Lozère.

Dès 9h mardi matin et jusqu’à 13h, une camarade est restée enfermée à la PAF, la police aux frontières, à subir des interrogatoires. Read More

Briançon (05): notre fraternité n’a pas de frontières

Mardi 17 juillet, 4 personnes sont convoquées pour une garde-à-vue à la gendarmerie de Briançon. Le motif : avoir « aidé à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français, en bande organisée », à l’occasion de la marche de solidarité du 22 avril 2018. Rappelons que cette manifestation pacifique s’est déroulée spontanément en réponse aux provocations haineuses et dangereuses d’un groupuscule suprématiste ayant bloqué depuis la veille le col de l’Echelle. Read More

Toulouse: une instruction en cours pour une action au siège de l’UMP en 2015

Le mardi 14 avril 2015, dans l’après-midi, une action a lieu à Toulouse, en solidarité avec les migrant-e-s de Calais. Le local de l’UMP situé rue Gabriel-Péri, en plein centre de Toulouse, est « expulsé » par un groupe de personnes en représailles aux nombreuses expulsions de squats de migrant-e-s menées par la mairie UMP de Calais. En quelques minutes, le mobilier se retrouve sur le trottoir et les dossiers dans le caniveau. Deux tags sont laissés sur la façade, un tract est distribué dans la rue et, dans la foulee, un texte est publié sur Internet.
L’UMP porte plainte, la presse parle de saccage et les partis politiques condamnent. Read More

Saint-Jean-du-Gard (30) : La Borie est expulsable (presse mainstream, mais pas que)

Pour mémoire, La Borie est un lieu rural occupé depuis près de trente ans, à la suite des luttes anti-barrages de la toute fin des années 1980. Pareil, les projets ont été abandonnés à l’époque, mais les occupations, de leur plein gré ou autrement, n’ont pas survécu à la logique de propriété et à la hargne aussi des notables locaux qui avaient vu passer sous leur nez leur rêve d’aménagements et de loisirs commerciaux. Read More

Paris: procès en appel du squat du collectif Baras, le mercredi 20 juin 2018

Mercredi 20 juin à 14h (prévoir de venir en avance)

Palais de Justice de Paris
Pôle 1, chambre 2 Cour d’appel
10 boulevard du Palais
75001 Paris
Métro Cité

SOLIDARITÉ AVEC LE COLLECTIF BARAS !
PROCÈS EN APPEL DU SQUAT. Read More

Veynes (Hautes-Alpes) : Appel à venir soutenir le Chum de Veynes et ses habitants pour leur procès

Le Chum (Centre d’Hébergement d’Urgence pour Mineurs), situé à la maison des Chefs de gare à Veynes, est depuis neuf mois un lieu de vie pour des personnes en exil, comme le sont la maison Cézanne, Chez Marcel, la CRS, la Paroisse, la maison de Vercheny et les domiciles de nombreuses personnes qui accueillent chez elles.

Cette maison est aujourd’hui menacée d’expulsion.

Cela veut dire (re)mettre des gens à la rue, sans aucune proposition de relogement, sans aucune considération de leur parcours, de leur état, de leur vie. Read More

Grenoble: si la répression est leur arme, la solidarité est la notre !

Rassemblement devant le tribunal de Grenoble le 30 mai à 13h30 en solidarité avec les personnes en procès.

Rappel des faits

Mi-janvier, après plusieurs jours d’occupation d’un appartement vide à la Villeneuve, la police est venue nous en expulser. Et ce malgré, le soutien important du voisinage et les preuves que c’était bel et bien notre domicile. Encore une fois, les flics ont prétexté la dégradation pour procéder à une expulsion « illégale ». Read More

Berlin: nos idées ne sont pas négociables

Dans le cadre de la comparution en cour de Justice le 14 mai prochain, en vue de l’expulsion du rez-de-chaussée du R94, et après les journées de discussion et du chaos au sein de R94 et ailleurs, nous entrerons dans un nouvel épisode de procédure.
La demande d’expulsion a été émise par la société écran «Lafone Investment Limite», propriétaire de l’immeuble depuis 2014, au nom de Mark Robert Burton (son 3e directeur depuis l’achat).
La société sera défendue par l’avocat Markus Bernau, spécialisé en affaires routières et circulation. Read More

Reims: des nouvelles de la procédure d’expulsion de l’Écluse

Reims resserre l’étau judiciaire sur le centre social autogéré l’Écluse : expulsion en référé, annulation d’un concert de soutien ; avant une série de semaines placées sous le signe des positionnements de la justice, nous souhaitons faire le point pour informer les Rémois.es de la sauce à laquelle la collectivité a prévu de nous manger. Attention, ça pique ! Read More

Gap (05) : Mobilisation de soutien contre l’expulsion du Chum de Veynes

Depuis le 9 septembre 2017, le centre d’Hébergement d’Urgence de Mineurs Exilés (Chum) de Veynes a accueilli plus d’une centaine de jeunes arrivant de la frontière italienne, car ni le Conseil Départemental ni l’État n’ont eu la volonté de mettre en place des dispositifs d’hébergement suffisants, pourtant de leur responsabilité ! Face à ces lamentables moyens institutionnels, ce lieu occupé et autogéré veut montrer qu’un accueil digne et réactif est possible.

Le 13 mars aura lieu à Gap le procès d’expulsion du Chum (tract en pièce jointe) : ce lieu autogéré, organisé par des gens qui demandent à minima que les institutions respectent la loi, et qui proposent beaucoup mieux qu’elles. Ce procès, c’est la seule réponse officielle de l’État face à nos dénonciations, et l’on voit que pour protéger ses remparts, le rouage est huilé : huissiers, traitement des demandes d’expulsion, dans ce sens cela fonctionne bien ! Fait de briques et de brocs, le CHUM est un lieu de vie, de passage, d’échange, d’entraide qui répond à l’urgence constante et à un besoin criant d’humanité. Read More