Marseille: procès du squat Saint-Just

Depuis 10 mois, des mineurs isolés et des personnes en demande d’asile occupent le squat du 59 avenue de St-Just alors que les institutions chargées de les mettre à l’abri, leur refuse délibérément un toit.

Pour le procès du squat Saint-Just, rendez-vous Place Monthyon, devant le TGI jeudi 17 octobre à 14h, tables d’infos des différentes organisations, prises de parole, et départ ensemble pour rejoindre le cercle de silence à l’angle Canebière – Cours St Louis à 17h30.
Durant cette semaine, il s’agit de rappeler que nous sommes toujours là, non pour pallier la démission de l’État et du Département, mais pour les contraindre enfin à transformer leurs promesses en actes, et à mettre en œuvre leurs obligations légales. Read More

M’sila (Algérie): émeute du logement à la cité Ichbilia

Le dimanche 6 octobre 2019, à M’sila, la colère a grondé autour de la cité Ichbilia. De nombreux manifestants étaient dans la rue pour exiger au wali l’affichage de la liste des bénéficiaires de 1 262 logements publics locatifs dont la première liste avait été gelée il y a quelques mois.

Les manifestants ont caillassé la police, faisant plusieurs blessés côté policiers (neuf ont fait un passage à l’hôpital, l’un d’entre y étant toujours, grièvement blessé). Read More

Foix (09): procès de l’Estrade, appel à un rassemblement de soutien

L’Estrade, maison occupée depuis début juin 2019 passera au tribunal d’instance de Foix le 27 septembre 2019 à 14 heures. L’Estrade est un lieu collectif autogéré, qui a ouvert ses portes et organise régulièrement des concerts, des projections, des spectacles, des ateliers. L’Estrade sert aussi à reloger une famille avec trois enfants scolarisés laissée sans solution par l’état et ses institutions. La maison inoccupée depuis dix ans appartient à un institut médico-social, la Vergnière qui a donc décidée de nous déloger. Ou quand le soi-disant « social » expulse sans vergogne !
Le vendredi 27 septembre à 14 heures se tiendra le procès du squat du 8 rue du lieutenant Paul Delpech à Foix. Nous appelons à un rassemblement de soutien à midi à l’Estrade, histoire de partager un repas et ensuite se diriger tou.t.es ensemble au Tribunal de Foix. La maison occupée regorge d’idées, de forces, de fièvres pour les quinze prochaines années. Déterminé.e.s de rester avec ou sans procès !
Pour en finir avec toutes les expulsions ! #1312 Read More

Montpellier: manif intersquat contre les expulsions et le mal logement – Soutien au squat Buisson Bertrand

Mise à jour: Le rassemblement du 23 septembre devant le TGI est annulé. La partie adverse demande un renvoi.

Appel à témoins (datant du 7 septembre 2019) de l’association loi 1901 « Solidarité partagée », 778 rue de la Croix verte:

L’heure est grave, l’huissier est passé: près de 250 réfugiés, hommes, femmes et enfants, sont menacés d’expulsion des locaux occupés par l’association pour les héberger, les protéger, les accompagner et prendre soin d’eux.
250 personnes qui ont enduré de terribles épreuves avant de rejoindre Montpellier, qui ont dû fuir leur pays pour survivre, persécutées, discriminées, menacées de mort, qui ont vécu la détention et la torture en Libye, la traversée de la Méditerranée au péril de leur vie, le racisme et l’indigence en Italie, etc.
Aujourd’hui, en France, si rien n’est fait pour l’empêcher, alors ils seront jetés à la rue, livrés à la souffrance, privés de leurs droits.
Nous nous devons de les accueillir dignement. L’occupation est une nécessité. Nous ne voulons plus être complices de leurs crimes contre l’Humanité.
Aujourd’hui, nous avons besoin de vous, de vos témoignages, avant le 15 septembre 2019, pour convaincre le juge de l’Exécution de nous accorder des délais supplémentaires.
Témoigner, c’est faire connaître la vérité, exprimer, manifester, rapporter ce que l’on sait, attester, résister, affirmer sa liberté, lutter contre le mensonge et les préjugés.
Vous pouvez également venir nous soutenir au tribunal le 23 septembre 2019 à 9h. Read More

Marseille: procès des minots du squat Saint Just, rassemblement de soutien

Le Collectif du 59 Saint Just vous donne rendez vous jeudi 19 septembre à 14 H au tribunal de Grande instance de Marseille pour le procès des minots du 59. Après l’audience des familles et des solidaires avant les vacances, c’est au tour des mineurs non accompagnés (MNA), qui ont enfin des administrateur.ice.s ad hoc, d’aller porter leur parole contre l’expulsion du squat St Just.
Pour rappel, les familles ont obtenu une expulsion le 31 janvier, sans application de la trêve hivernale. La date de sortie sera-t-elle la même pour les minots ? Venez nombreux.euses nous soutenir, on se retrouvera après pour l’apéro, un verre de l’amitié en musique ! Read More

Toulouse: rassemblement contre l’expulsion de la Maison du Peuple

Le 25 juillet 2019, Le verdict du tribunal d’instance pour la Maison du Peuple est tombé : les habitants et habitantes ont 8 jours pour quitter les lieux et évacuer leurs affaires personnelles et vider le hangar du matériel entreposé.
Il a été jugé que l’appel à venir exercer à la maison du Peuple des activités politiques et culturelle « dénature l’occupation des lieux » et ne fais pas d’eux de réels précaires.
Nous dénonçons cette décision absurde : mettre à la rue 5 personnes précaire, à l’heure d’une période caniculaire et alors que le délai d’obtention d’un logement social est de 36 mois est honteux. D’autant plus au vue de l‘absence d’activité dans ce batiment acheté avec de l’argent publique.
Par ailleurs, nous dénonçons une fois encore la répression entretenue contre les Gilets Jaunes et leur tentative de s’organiser pour obtenir plus de justice sociale.
Nous appelons donc à un rassemblement contre l’expulsion de la Maison du Peuple, mercredi 31 juillet à 13h, sur le parking de Jolimont (ligne A). Read More

Pantin (93): lieux de vie et de création en danger !

Squats Paris banlieues proches : les décisions d’expulsions sans AUCUN délai deviennent chose commune…

Nous sommes les habitants du DSXL, et il y a dix jours la justice a tranché pour notre expulsion immédiate.
Nous sommes un lieu de vie, de création, bref ce que le gouvernement nomme à présent un « tiers lieu ». Dans la même semaine, deux autres squats ont subi la même sentence, sans délai non plus.
Ces décisions sont abusives et sont en passe de se répandre, de devenir des exemples dangereux pour l’avenir du squat. C’est pourquoi nous avons décidé d’informer, de dénoncer et de lutter. Read More

Avignon (84): des nouvelles du squat Rosmerta

À Avignon, un squat est ouvert depuis mi-décembre. Suite à cette réquisition citoyenne occupation, une quarantaine de mineurs isolés et de familles avec enfants y sont logés depuis. Le propriétaire du 7 rue Pasteur est le diocèse d’Avignon. Le diocèse n’est pas notre ami.

Ça y est, l’huissier est passé… mais la vie continue au 7 rue Pasteur.

Le vendredi 10 mai, un huissier de justice, agissant à la demande de Mgr Cattenoz est venu délivrer aux 7 et 7bis rue Pasteur une sommation de quitter les lieux dans un délai de 48 heures. En toute logique, cette sommation va être suivie d’un début d’une procédure visant à l’évacuation des lieux par l’Archevêque. Cette procédure sera judiciaire, avec passage devant le tribunal.

Si cette expulsion devait se concrétiser dans un délai rapide, ce serait donc 26 jeunes mineurs isolés et plusieurs familles avec des enfants en bas âge pour certaines qui risqueraient de se retrouver à la rue à nouveau du jour au lendemain. Read More

Villeurbanne: L’amphi Z est expulsable à partir du 1er septembre !

Après plus de 18 mois d’occupation et près de 5 mois de procédures, le verdict est tombé. L’amphi Z est expulsable à partir du 1er septembre sans qu’aucune solution n’ait été pour l’instant proposée à ses centaines d’occupants qui vont devoir se préparer à passer l’hiver dehors.

L’amphi Z qu’est ce que c’est ?

L’amphi Z, c’est un immeuble de 4 étages occupé depuis plus de 18 mois, c’est des centaines de réfugiés et leurs soutiens qui ont petit à petit construit un collectif et gèrent un lieu selon les principes de l’autogestion.
C’est un lieu d’accueil, de fête, d’échange et de partage comme il en existe peu.
Un lieu de formation linguistique, politique et administratif à travers la mise en place de cours de français, de formation et d’auto-formation juridique et administrative
C’est un lieu de soin, un lieu de retour à la vie grâce aux permanences médicales et surtout psychologiques qui ont permis à beaucoup de commencer à se reconstruire. Read More

Angers: risque d’expulsion, besoin de soutien

Bonjour à toutes et à tous,

Un huissier de justice s’est présenté le 30 avril 2019 au squat ouvert récemment au 24 rue des Perreyeux à Trélazé, qui nous a informé que des personnes SDF que nous suivons ont été jugées sans le savoir par le Tribunal de Grande Instance d’Angers pour l’occupation de ce batiment appartenant à un grand promoteur immobilier. Dans ce lieu d’habitation, des personnes vivant à la rue ont trouvé refuge, dont une partie venait de la Grande Ourse puisqu’elle devenait expulsable au 31 mars. Ces personnes cherchaient simplement à fuir la violence d’une expulsion, elles se retrouvent à nouveau menacées, et ce sans même avoir pu être informées de la procédure les concernant. Read More

Toulouse: Communiqué de la CREA

A Toulouse, depuis près de 8 ans, nous, membres de la Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion (CREA), nous organisons pour ouvrir des maisons (des bâtiments vides privés ou publiques) pour y loger avec nos propres moyens et selon nos propres besoins.
Nous sommes des pères, des mères, des enfants, des familles, des personnes seul-es, avec des situations administratives et personnelles particulières, ne rentrant pas dans les cases prédéfinis pour obtenir un hébergement, des papiers, un travail ou tout simplement une vie digne.

Chaque année, et malgré l’émergence de plusieurs autres collectifs (Collectif Lascrosses, AutonoMIE, CEDIS, DAL, Collectif Russel, Quai St-Pierre, Vestrepain…), la situation sur Toulouse ne fait qu’empirer. Plusieurs dizaines de familles sont toujours à la rue et cela même en pleine trêve hivernale. Le 115, les services d’hébergement d’urgence de l’Etat sont noyés sous les sollicitations, les campements se multiplient, le nombres d’ouvertures explosent. Au moment même où Macron fait ironiquement de Toulouse le laboratoire de son plan « Logement d’abord ». Read More

Gap (05): procès du Chien-Tard le mardi 19 mars 2019

Le chateau Laric a repris vie le 16 janvier 2019.

Les galères de logement, l’oppression du système et la logique financière voulant que certain.es vivent sans aucun confort materiel et social alors que de nombreux batiments sont vides, nous avons decidé d’investir les lieux. Read More

Caen: nouveau squat Place Blot. Le Marais en appel, rassemblement de soutien

L’AG de Lutte contre Toutes les Expulsions officialise à l’instant un nouveau squat 5 place Blot, depuis mercredi 16 janvier 2019, ces deux jeunes couples originaires de Géorgie ne dorment plus dans leur voiture grâce à l’AG de Lutte contre Toutes les Expulsions qui a ouvert un nouveau squat à Caen. Cette maison cossue de la Place Blot, avec vue sur le Jardin des Plantes, a été le logement de fonction du Directeur des Ressources Humaines de la ville de Caen.

UN TOIT C’EST UN DROIT !


Rassemblement de soutien au Marais, jeudi 14 février 2019 à 13 heures.

Audience en appel pour le squat du Marais au Tribunal, Place Gambetta, à côté de la Préfecture. Le squat du Marais, lieu d’hébergement et de convergence des luttes, a été ouvert le 26 avril 2018.

Des squats à Caen https://radar.squat.net/fr/groups/city/caen/type/squat Read More

Saint-Jean-du-Gard (30): rassemblements avant le rendu du procès de la Borie, samedi 2 et mercredi 6 février 2019

Salut à tou.x.s !

Comme vous le savez peut-être déjà, la Borie est un lieu situé à 5km de Saint-Jean-du-Gard, dans les Cévennes. Il s’agit d’un site de 22 hectares, composé de forêts (essentiellement de chataigners), de prairies, où passe une large rivière (le Gardon), traversé aussi par quelques sources, et habité par de nombreuses personnes (bâtis anciens et habitats légers).

Ce lieu a été le théâtre d’une lutte acharnée (et victorieuse !) dans les années 1980-90 contre la construction d’un barrage hydraulique qui aurait inondé toute la vallée. Depuis cette époque, différentes personnes s’y sont installées, y vivent  encore aujourd’hui, ont entretenu le bâti et les terres, et se sont organisées collectivement pour y faire perdurer un état d’esprit de résistance aux projets industriels et à la marchandisation du vivant. Read More

Montreuil (93): l’Écharde est expulsable sans délai !

Le tribunal d’instance de Montreuil vient de rendre sa décision suite au procès du 4 décembre : l’Écharde ne bénéficiera ni de la trêve hivernale, ni d’aucun autre délai. Le bâtiment est d’ores et déjà expulsable.

Mais qui dit expulsable ne dit pas expulsé. Le lieu continuera de vivre jusqu’à ce qu’on nous foute dehors ! Read More