Amsterdam: la poursuite de la politique d’éradication des espaces libres

Nouvelles du groupe du Slibvelden, 24 mai 2020.

Mercredi matin, nous avons eu une réunion avec les fonctionnaires concernés au sujet du Slibvelden et de la date limite du 1er novembre qui nous a été imposée. Nous avons entamé la conversation avec l’espoir qu’Erna Berends (Stadtsdeelvoorzitt Amsterdam noord, SP) puisse se prononcer sur notre demande de prolongation de notre séjour au Slibvelden. Nous avons quitté cette réunion virtuelle en tremblant à la reconfirmation que malgré tous les beaux slogans et les discussions en cours, Amsterdam est coincée dans sa politique d’éradication des Espaces Libres.

Après l’expulsion de l’ADM en janvier 2019, on nous a proposé une autre place. Nous voici donc au Slibvelden, ancienne station d’épuration des eaux à Amsterdam Noord. L’accord prévoyait que nous pourrions rester ici pendant deux ans et qu’entre-temps, la municipalité et nous chercherions une solution durable. En un an et demi, nous avons pansé nos blessures et la communauté elle-meme s’en remet juste. Nous avons assez bien réussi à utiliser le terrain pour ce qu’il est. Il y a un jardin, une cuisine, un atelier, un espace pour les concerts. Et il y a quelques petits spectacles et des activités communautaires. Read More

Amsterdam: nouvelle politique de la mairie, pas d’expulsion pour du vide…

En tant que squatteur à Amsterdam, il est douloureux de faire le bilan de l’année écoulée. L’année 2019 a porté un coup dur à un mouvement qui ne semblait pas capable de faire mieux que de prendre la raclée. La ville a perdu ses plus grands squats et malgré de nombreuses ouvertures, presque aucun nouveau squat n’a survécu à la fin de l’année. De plus, les politicienn-e-s ont essayé d’introduire une loi au niveau national pour criminaliser davantage les squatters, tandis que les médias ont rapporté à maintes reprises comment les propriétaires affligés sont trompés à répétition par les squatters. Pour couronner le tout, le maire conclut l’année avec un rapport sur une nouvelle politique visant à mettre en place une approche plus rigide sur les squats.
Il ne reste pas grand-chose à dire au-delà de 2019, année plutôt sombre, ce qui rend difficile de brosser un tableau optimiste des squats à Amsterdam en 2020.

Nous nous souvenons d’une année au cours de laquelle nous avons beaucoup perdu. Read More

Amsterdam : ouverture de deux nouveaux squats par le collectif Wij Zijn Hier

Dimanche 18 septembre, le collectif de réfugié-e-s « Wij Zijn Hier » (Nous sommes ici) a squatté deux nouveaux bâtiments au n°70 de Burgemeester Roelstraat (pour des femmes) et au n°2 de Rijswijkstraat (pour des hommes).

Ci-dessous, une traduction partielle de leur communiqué:

« Nous avons squatté ces bâtiments parce que le squat Vluchtgemeente, où beaucoup d’entre nous vivaient, devrait être expulsé ce lundi.

Alors que la ville d’Amsterdam a l’habitude d’être confrontée à ce genre de problèmes, nous ne sommes toujours pas considérés comme des résident-e-s de la ville. Nous nous retrouvons à la rue pour une énième fois. Nous n’avons pas accès au logement, à l’éducation, à l’emploi et à la santé. Nous sommes des réfugié-e-s, nous sommes ici et nous voulons une vie normale. Read More

Amsterdam: rassemblement intersquat, le 8 avril à l’OverVal

RDV le mercredi 8 avril 2015, à 20h

Nous appelons tou-te-s les squatteur-euse-s d’Amsterdam (et d’ailleurs) à se rassembler pour se rencontrer et discuter l’actuelle situation de la pratique du squat à Amsterdam et boire un coup après.
Quelques-uns des points que l’on pourrait discuter: mobilisation, alertes, porte-parole, expulsions, aide juridique… Si vous voulez ajouter quoi que ce soit, présenter quelque chose, écrivez-nous (en néerlandais ou en anglais) à asg15 [at] riseup [point] net et nous ajouterons ce qu’il faut dans l’agenda. Read More

Amsterdam: nouvelle occupation, au Kerkstraat 104

Dimanche 7 décembre 2014, le 104 Kerkstraat, à Amsterdam, a été squatté. Le bâtiment appartient à un spéculateur immobilier bien connu: Jorgen Bakker, propriétaire de l’entreprise Capital Investments, récemment renommée Cap Living. Le bâtiment était vide depuis plusieurs mois et aucun projet n’était prévu pour le rénover.

Monsieur Bakker a menacé de revenir avec une épée de feu (!), et nous a souhaité de nous faire tabasser à mort par les flics anti-émeutes… Read More

Amsterdam: deux soirées de soutien à Squat!net, au Joe’s Garage et au Vrankrijk

À Amsterdam cette semaine, deux soirées de soutien à Squat!net sont organisées. La première ce lundi 22 septembre au Joe’s Garage, et la seconde mercredi 24 septembre au Vrankrijk.

Squat!net doit payer quelques frais annuels ainsi que l’installation récente d’un nouveau serveur. Vous aussi, où que vous soyez, vous pouvez organiser un événement de soutien à Squat!net…
Read More

Amsterdam: Le Kraakspreekuur, un service autogéré d’assistance au squat

Entretien, traduit de l’anglais, avec Rogier du Kraakspreekuur de l’est et Maks du Kraakspreekuur étudiant, à Amsterdam (Wertheim Park, 28 juillet 2013). Par Y et Z, deux Français-es impliqué-e-s dans le mouvement squat parisien (les notes en italique entre crochets ont été ajoutées a posteriori par Y et Z).

Y & Z: Que signifie Kraakspreekuur (KSU) ? Savez-vous quand et comment les KSU sont nés, dans quel contexte ?

Maks: Ça veut dire Heure d’Assistance au Squat [en néerlandais le terme “squat” est traduit dès les années 1960 par “kraak” et au pluriel par “kraken” – litt.“casser”, “briser”, “cambrioler”]. Read More

Amsterdam: les nouvelles de Mai

2014_05_Joes_Garage_poster

Encore huit semaines pour le Valreep. Le Maire Van der Laan a perdu patience et veut expulser le Valreep, centre social squatté depuis le 24 Juillet 2011. Fin Avril, après une dernière proposition de légalisation par les squatteurs, l’avis d’expulsion a été délivré, non pas par un simple policier mais par Leen Schaap en personne, le chef nostalgique de la police, commandant des forces de police lors des expulsions de squats à Amsterdam. Schaap n’a pas hésité à grimper les barrières autour du Valreep pour jouer au postier. « Comment vous sentez-vous? » ose-t-il demander à la personne recevant en mains propres l’avis d’expulsion. Idealen ontruim niet! (Des idéaux ne s’expulsent pas!) annonce le site du Valreep. Read More

Amsterdam: Ouverture du squat Vluchtgarage par le collectif ‘We Are Here’

Samedi 7 décembre, le collectif ‘Wij Zijn Hier’ (Nous sommes ici), un groupe dé réfugiés, a trouvé une nouvelle maison au Kralenbeek 100, à Amsterdam.

Deux semaines avant, ils avaient été expulsés d’un autre squat, le Vluchtkantoor, sur Weteringschans, une rue du centre-ville d’Amsterdam. Dès lors, environ 90 personnes ont erré dans la ville à la recherche d’un abri, trouvant de quoi passer la nuit parfois chez des amis, parfois dans des squats, dans des centres sociaux, etc.
Maintenant, un nouveau grand squat est ouvert, au sud d’Amsterdam. Read More

Amsterdam (Pays-Bas): Octobre 2013 à Joe’s Garage

Joes_Garage_October_2013_

En tant que squat et centre social, comment communique-t-on avec l’extérieur? Où allez-vous nous trouver en ligne Joe’s Garage et où vous ne nous trouverez pas? Nous ne sommes pas là pour fournir passivement des informations aux services de renseignements ou leur faciliter la tache.
Être visible sur un site hébergé par un serveur radical et politique est un premier pas nécessaire. Être capable d’informer les autres activistes et squatteur-euse-s, pas seulelent ceux habitants aux Pays-Bas, est quelque chose de primordial. Dans notre volonté d’être un espace ouvert aux initiatives politiques, nous voulons informer au delà d’un quartier, d’une ville et de son réseau de squats.
Être un squat et avoir un réseau de squatteurs actif et visible sur des plateformes décentes a de l’importance en ces périodes de répression. S’informer au sujet des squats qui s’ouvrent et se font expulser a son importance. Être capable de se trouver, pas seulement en ligne, être au courant de nos prochaines activités publiques est tout aussi déterminant pour consolider notre mouvement. Read More

Amsterdam (Pays-Bas): Joe’s Garage, programme de septembre 2013

Joe's_Garage_Septembre_2013

Il est temps de donner des nouvelles. Ces derniers mois, il s’est passé pas mal de choses à Joe’s Garage et aux alentours.
Le bâtiment de bureaux situé au Arent Krijtsstraat 1 est de nouveau vide après avoir été squatté pendant un an. Désormais, des barrières de sécurité entourent ce bâtiment sans le moindre futur. Le 30 juin, après 7 années d’abandon, le Cruquiusweg 117 était squatté, faisant place à un nouveau projet, De Binderij, amenant ainsi un peu de vie dans ce quartier fantasmagorique qu’est le Cruquiusgebied. Nombreux sont les bâtiments « anti-squattés » qui pourrissent lentement dans un quartier asphyxié, symbole de l’échec d’une politique locale de développement. Le 2 juillet, la Ville d’Amsterdam lançait sa seconde vague d’expulsions de l’année, lâchant ses chiens sur neuf squats. Read More

Amsterdam: La Slangenpand est squattée depuis 30 ans !

Mercredi 6 mars 2013, à 14h02, la Slangenpand (la “Maison du Serpent”) sera squattée depuis exactement 30 ans (le 6 mars 1983). Pendant tout ce temps, un groupe d’habitant-e-s motivé-e-s et investi-e-s dans le lieu y ont construit, vécu, créé, fait la fête, lutté, se sont reproduit et bien plus encore.

Le 6 mars 2013, ça fera aussi exactement un an que nous aurons ouvert au rez-de-chaussée l’espace appelé “De Slang”. En un an, De Slang a hébergé des expos de photos, du théâtre, des projections de films et des concerts. Nous entendons souvent dire qu’“Amsterdam a besoin d’espaces ouverts et accessibles comme De Slang”.

2013 sera probablement l’année lors de laquelle il deviendra clair si la maison est expulsée pour servir le « marché libre », ou si elle peut continuer d’être un espace de créativité. 2013 est l’année du Serpent, est-ce bon signe ? Dans tous les cas, nous ferons tout pour garder la Slangenpand. Read More

Actions de solidarité internationale avec les squats attaqués par l’État grec

En Grèce et ailleurs, les actions de solidarité avec les squats grecs continuent. Depuis une quinzaine de jours, des actions ont eu lieu dans plusieurs pays. Quelques exemples ci-dessous:

New-York : Attaque d’une banque Marathon en solidarité avec les camarades de Grèce

Dans la nuit du 15 au 16 janvier, une succursale de la banque Marathon, à Brooklyn, a été attaquée (tags et bris de vitrine). « À travers cette action, nous envoyons un message de solidarité révolutionnaire aux 166 camarades qui ont été arrêtés ou détenus au cours de ces 2 dernières semaines à Athènes. » Read More

Amsterdam: Les Pays-Bas après l’interdiction des squats

Les squats aux Pays-Bas et en particulier à Amsterdam ont été criminalisés, mêmes si de grandes villes ont décidé de ne pas exécuter la présente loi anti-squats. Lorsque le nouveau maire d’Amsterdam Eberhard van der Laan a annoncé il y a une semaine qu’il ferait expulser les 300 squats existants dès que possible, les gens ont été très surpris et en colère contre cet événement. Le lendemain, le procureur principal en charge Otto van der Bijl et le chef de l’unité spéciale d’expulsion Leen Schaap ont été menacés et sont maintenant sous protection de la police.

Comme une réponse à la politique d’expulsion, 800 squatters et sympathisants ont organisé des manifs le premier octobre à Amsterdam. Read More

Amsterdam : Manif et émeutes le 1er octobre 2010

Cet après-midi (1er oct. 2010) à 5h, entre 600 et 800 squatters se sont réunis dans le centre-ville d’Amsterdam pour manifester contre l’inderdiction du squat en vigueur depuis minuit.
Peu après la fin de la manifestation, plusieurs appartements de luxe avec une belle vue sur le commissariat de police d’en face ont été occupés à la Spuistraat. La manif a continué à bouger et après environ 200 mètres, la police à cheval approchait de la manif en galopant. A l’aide de bombes à peinture, de cailloux, de bouteilles et de vélos, les manifestantEs les ont forcés de faire demi-tour. Peu après, la manif a été attaquée à coups de matraque par le ME (unité spéciale). Read More