Namur (Belgique): fin du squat des mendiant-e-s et sans-abris

Jeudi 14 septembre 2017, le squat ouvert cet été à Namur par des mendiant-e-s et des sans-abris a été fermé. Read More

Namur (Belgique): la lutte des mendiant.e.s et sans-abris contre la répression bourgeoise d’État

La ville de Namur essaye depuis plusieurs années de cacher et de réprimer les pauvres présents dans ses rues. Première tentative en 2014 avec une loi anti-mendicité, interdisant la mendicité dans le centre de Namur et réservant le droit à la Police de confisquer les sous récoltés par les mendiant.e.s si celleux-ci se retrouvaient à tout de même faire la manche. Cette loi fût suspendue par le conseil d’Etat en 2015.

1er juillet 2017, même rengaine, la ville remet cette loi sur le tapis pour une durée de trois mois, c’est-à-dire la durée touristique. Il faut savoir que Namur, capitale de la Wallonie, ne compte scandaleusement qu’un seul abri de nuit avec 33 misérables places qui ferme ses portes annuellement du 22 juillet au 21 août. Il n’y a aucun abri de jour et très peu d’aide mise en place pour les sans-abris. Read More

Namur (Belgique): la police cherche des mouchards !

En avril 2015, à Namur, une compagnonne a été approché par des flics en civil bien connus de la région. Les deux flics « politiques » de la capitale wallonne, Jean Luc Ista et Sergio Bizotto. Vu qu’elle fréquente de loin une bande de squatteurs, ils lui ont demandé si elle pouvait être leur taupe au sein du groupe dont certains se revendiquent anarchistes. Les larbins de l’État repartirent bredouille, elle les envoya bien bouler comme il se doit. On a rien à déclarer aux keufs hormis qu’on les déteste. Read More

Namur: besoin urgent de soutien, le Caracole est expulsable dès demain

Nous avons reçu aujourd’hui la toujours désagréable visite d’un huissier qui est venu nous apporter un avis du tribunal nous ordonnant de déguerpir pour demain.

Nous avons donc besoin de soutien dès ce soir pour l’expulsion plausible de demain.
Venez nombreux au Caracole-neur, 260 Chaussée de Louvain à Bouges !

caracole-neur[AT]riseup.net
https://caracole.noblogs.org/

[Publié le 20 octobre 2014 sur le blog du Caracole.]

Namur (Belgique): manifestation contre les expulsions, contre la gentrification et ce sale monde de riches !

Parce que tout les jours l’État et les flics traquent des proies à saisir, expulser ou enfermer.
Ils jettent dehors, été comme hiver, les locataires ne pouvant plus payer, les squatteurs ne voulant pas payer.
La police traque, arrête, enfonce les portes de ceux qui ne se soumettent plus, ou simplement ceux qui n’ont pas les bons papiers.

Parce que la bourgeoisie s’empare des villes à grands coups de projets immobiliers, de zoning et de centres commerciaux. Read More

Namur: grosse intervention policière et arrestations pour couper l’élec au Caracole

Un petit retour sur les événements d’aujourd’hui [24 sept. 2014] au Caracole-Neur, lieu occupé à Namur.

Ce matin, deux travailleurs d’ORES sont venus toquer à la porte du Caracole. Ils voulaient voir le compteur. Les occupants n’ont pas voulu leur ouvrir la porte. Suite à cela ils nous ont menacés de venir couper l’électricité mais ils ont été vite refroidis par un déluge d’eau. Read More

Namur: Tentative d’incendie au Caracole

Caracole_Neur_260_chaussee_de_Louvain_Bouge_Namur

Pendant la nuit du 12 au 13 avril vers 3h30 du matin au Caracole-neur squat autogéré à namur, on a été réveillé par le bruit de quelqu’un qui tapait sur la porte , l’un de nous s’est levé et a aperçu le dessous de la porte en feu, beaucoup de fumée ainsi qu’une forte odeur d’essence. La personne qui tapait sur la porte avait vu 2 autres personnes mettrent le feu sous notre porte et est venue éteindre le feu et nous prevenir de ce qui se passait. Il a appelé les pompiers et la police qui sont venu constaté peu de temps après. Read More

Belgique: Coups de pressions sur les squats namurois

Caracole_Neur_260_Chaussée_de_Louvain_Namur

Dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 4h du matin, 6 policiers ont débarqué dans le Caracole, maison occupé depuis 1 mois, en passant par le jardin puis par la porte arrière qui malheureusement avait été mal fermé. A ce moment les occupants les appercoivent à l’intérieur, leurs demandent de partir en leurs disant qu’ils n’ont pas le droits de rentrer. Les flics tentent sans trop de conviction de forcer la porte du salon où se trouvaient les occupants qui arrivent malgré tout à la maintenir fermé. Ils prétendent d’abord venir pour un tapage nocturne alors qu’il n’y avait qu’un de peu musique sur un baffle de pc que l’on ne pouvait que très vaguement entendre devant les fenêtres du squat.  Ensuite les flics ont demandé les tickets de caisses de la bouffe qui était entreposé dans la veranda à l’extérieur et accusent les occupants de “vols de poubelles” (!!!!!). Les flics finissent par partir tout en lachant  “On se retrouvera à l’extérieur!” et  ” les vols de poubelles ne resteront pas sans suites”. Read More

Namur: Action logement à l’hôtel de ville

Ce Vendredi 28 février une bande de joyeux énervés a perturbé le train-train administratif l’hôtel de ville sous le coup de midi, équipés de banderole et mégaphone. Tout de suite, deux ou trois comparses se sont engouffrés dans ces bureaux horribles, et ont lancés leurs tracts dans tous les coins. Dans le même temps, plusieurs employés ont tentés mollement et en vain de rétablir la routine morbide de l’autorité et du travail!

Texte du tract:

A Namur comme ailleurs «la crise du logement» ne fait qu’empirer de jours en jours, les loyers et les charges ne cessent d’augmenter, les expulsions s’enchaînent et la précarité touchent des couches de plus en plus larges de la population. De plus en plus de gens ne peuvent plus vivre une vie décente ou pire sont condamnés à vivre dans des taudis voire à la rue, car ils n’arrivent plus à payer leurs loyers. Read More