Grenoble : La bataille du squat Ahwahnee pour l’électricité (épisode 2 : à l’intérieur)

On ne reviendra pas sur l’article précédent, qui décrit une bonne partie des événements d’une façon qui nous va bien.

Mais nous rajouterons quelques éléments essentiels, afin que l’histoire ait une chance de retenir ce qui s’est réellement passé, plutôt que les mensonges colportés par une bonne partie des médias au sujet de cette coupure d’électricité à trois jours à peine des interdictions de coupure électrique imposées par la loi n°2013-312 du 15 avril 2013 dite « loi Brottes ». Read More

Fay-de-Bretagne (44): Quelques remarques sur les récents évènements autour de l’Ancre Noire

Centre d’hébèrgement et ré-insertion ou espace subversif marginal?

Entre un ancien interné de l’ancien CHRS (le centre d’hébèrgement et ré-insertion social desaffecté depuis 5 ans) amené ivre au milieu de la nuit, et d’avoir requisitionné ce jeudi vers 15h30 une pelle de four à pain et un barbecue, parmi d’autres objets dans le cadre d’une perquisition judiciaire, ça fait déjà trop de visites de l’Etat policier à l’Ancre Noire – gendarmes, cynophiles, PSIG’s et renseignements confondu.e.s . On emet ici nos avis sur ces visites sans invitation, face à l’Etat, face au voisinage et face à nous-mêmes. Read More

Grenoble : un premier compte-rendu rapide du saccage d’Ahwahnee par la police, accompagné d’une quinzaine d’interpellations

C’est l’hiver : le meilleur moment qu’ont choisi GEG (Gaz Électricité de Grenoble) et la mairie de Grenoble, qui ose encore prétendre mener une politique de « gauche », pour couper l’électricité au squat d’Ahwahnee, au 106 rue des Alliés. Une maison vide depuis plus de vingt ans, sur laquelle il n’y a pas le moindre début de projet, qui appartient à la mairie de Grenoble, déjà occupée à deux reprises, et à chaque fois expulsée par la mairie sous le règne de Michel Destot. Le texte qui suit est la narration de ce qui a pu être observé de cette opération depuis la rue des Alliés, ce lundi 30 octobre 2017. Read More

Porto Alegre (Brésil): perquisitions au squat Pandorga et dans plusieurs espaces libertaires

Mercredi 25 octobre, plusieurs espaces liés au mouvement libertaire ou à des groupes anarchistes ont été investis par la police et ont fait l’objet de fouilles et perquisitions à Porto Alegre, au sud du Brésil, ainsi que dans des villes limitrophes. Des banderoles, livres, brochures et ordinateurs ont été saisis par la police tandis que 32 personnes sont accusées d’avoir participé à des attaques incendiaires contre des commissariats et voitures de police, des banques, des bâtiments liés à l’armée et des locaux de partis politiques. Elles/ils peuvent être poursuivi.e.s pour “tentative d’homicide, usage d’explosif et association de malfaiteurs”. Il s’agit d’une claire tentative, orchestrée par la Police Civile de Porto Alegre, d’incriminer et de réprimer les mouvements populaires et autonomes.

Read More

Bure (Meuse) : Appel à organiser le soutien décentralisé à Bure dès ce soir ou dans les jours à venir

Bonjour à tous-tes !

Ici en direct de Bure où une opération de perquisition d’ampleur cible différents lieux. Ils ont notamment saisi la quasi intégralité du bureau de la Maison de résistance – photocopieuse comprise (heureusement, ils n’ont pas touché à notre chatte Minette qui aime se blottir). Et du matos. Etc, etc. Vitres pétées, portes fracturées, camarade embarqué pour « rébellion », habitants intimidés, contrôles filtrants, domiciles privés éloignés de Bure perquisitionnés avec petites questions sur la vie familiale de la personne, etc.

Bref, tout ça nous rappelle de grandes et touchantes heures de coups de filet sur les mouvements de lutte, même s’ils ne feront pas l’erreur de sortir cette fois-ci la qualification terroriste.

Là, sur le moment, nous nous sentons fragiles, vulnérables, choqué-e-s. C’est un vrai coup – même si cela fait des mois que nous nous y attendions. Mais on ne s’attend jamais vraiment, même quand on vit avec les flics partout, à les voir débarquer au coeur de nos lieux de vies, nos intimités, fouiller nos chambres, nos caravanes, camions, bureau, tout déplacer, fouiner avec leurs mains de mort tout ce qui constitue nos vies.

Read More

Italie: répression d’été

Suite aux perquisitions et arrestations du 3 août à Florence, Lecce et Rome, un article de la Croce Nera Anarchica annonce que six des huit personnes arrêtées ont été libérées le 5 août après être passées devant le juge pour l’audience de confirmation des arrestations. Deux restent dans les mains de l’ennemi : Salvatore et Pierloreto. Read More

Italie: perquises, expulsions et arrestations dans le cadre d’une procédure antiterroriste

Au petit matin, ce jeudi 3 août 2017, les flics ont défoncé les portes de plusieurs maisons (occupées ou louées), à Florence, Rome et Lecce, pour arrêter huit compagnons et compagnonnes anarchistes de Florence.

Selon la presse, il s’agit du résultat de l’enquête menée par la DIGOS et l’antiterro, pour deux épisodes. Le premier, un engin explosif déposé devant une librairie liée à Casapound (groupe d’extrême droite) pendant la nuit du nouvel an dernier, où le flic-artificier a perdu une main et un œil au cours de l’opération de déminage. Le second pour le jet d’un cocktail Molotov contre une caserne des carabinieri (gendarmes) à Rovezzano (Florence) le 21 avril dernier. Read More

Turin: agression contre carabiniers… 6 incarcérations, 1 personne recherchée

Tract diffusé dans le quartier autour du squat l’Asilo Occupato. Le 3 mai, flics et carabiniers défonçaient la porte, perquisitionnaient, coupaient le gaz et incarcéraient 6 compagnon-nes. Les accusations sont dégradations, résistance à personne dépositaire de l’autorité publique et séquestration de personne. Illes sont accusé-es d’avoir attaqué deux patrouilles de carabiniers suite à un contrôle d’identité. Les 6 sont tou-tes détenu-es dans la prison de Turin.

Turin – Un quartier en transformation…

Mercredi 3 mai à 6h30 du matin, la police et les carabiniers ont fait irruption à l’Asilo Occupato et dans les occupations de Corso Giulio Cesare 45 et Borgo Dora 39 pour effectuer 6 incarcérations. Nous sommes au courant d’une septième personne recherchée mais qui n’a pas été trouvée… à elle va notre coucou le plus chaleureux. Read More

Turin: perquisitions et arrestations

A 6h30, le 3 mai, plusieurs équipes d’agents de police coordonnées par le ROS (criminalité organisée et anti-terrorisme) et la Digos (renseignement), ont fait irruption à l’Asilo, aux squats Corso Giulio Cesare et Borgo Dora et dans deux maisons à Turin et Barge. Read More

Montevideo (Uruguay): fin agitée de la Solidaria…

Le 21 mars, une manifestation a été organisée à Montevideo pour s’opposer à l’expulsion du centre social occupé La Solidaria. Selon la presse, des rues ont été bloquées avec des poubelles enflammées, il y a eu quelques jets de Molotov et une dizaine de personnes ont attaqué le siège central du Parti communiste, un local en construction du nouveau siège d’Abitab, ainsi qu’une association de retraités de la police. La Garde Républicaine a ensuite obligé les manifestant-e-s à bouger.
Puis, le 4 avril, des perquisitions ont mené à l’arrestation de cinq personnes, en rapport avec ces événements… Read More

Montreuil (93): perquise et arrestation au 139 avenue du Président Salvador Allende

Arrestation à Montreuil

Ce matin mardi 7 février vers 9h des flics de la 2e DPJ Groupe criminel n°2 du 26 rue Louis Blanc, Paris 10e, sont venus perquisitionner une maison occupée au 139 avenue du Président Salvador Allende à Montreuil.

Ils venaient chercher un des habitant-e-s qu’ils ont emmené en garde-à-vue. Ils ont aussi embarqué un ordinateur, un disque dur, tous les téléphones portables et sûrement divers autres objets. Read More

Villejuif (94): rassemblement en solidarité avec les squatteur-euse-s expulsé-e-s de la Toile

L’État démontre encore une fois sa brutalité. Ce matin à 10h, huit personnes ont été interpellées à Villejuif dans le cadre d’une instruction. Court-circuitant le cours de la « Justice » (les occupant-e-s attendaient une audience le 5 janvier 2017), le proprio fait murer la maison avec toutes les affaires des habitant-e-s dedans !

À 18h, appel à rassemblement devant le 114 boulevard Maxime Gorki, à Villejuif, pour exiger la libération de toutes les personnes interpellées.

    [Mise à jour du jeudi 15 décembre, à 20h : les huit personnes ont été relâchées après une journée de garde à vue. Des poursuites sont entamées. La maison murée est toujours gardée par deux ouvriers et trois policiers.]

Villejuif (94): la police arrête les habitant-e-s et détruit un squat non-expulsable

Ce jeudi 15 décembre à 11 heures du matin, une intervention policière massive a eu lieu dans le squat de la Toile, ouvert depuis l’été 2016, situé au 114 boulevard Maxime Gorki à Villejuif.

Vers 11h45, toutes les personnes présentes sur place ont été embarquées. La police a détruit les vitres de la maison. On ne connaît toujours pas la raison de l’intervention et on ne sait pas où les flics vont s’arrêter dans leur entreprise de destruction, vu qu’ils sont maintenant seuls dans le bâtiment. Read More

Marseille : occupation/expulsion du Manba 3. Une mini-manif sauvage et 3 gardav

Ce 12 avril , le nouveau Manba a été expulsé par des flics en nombre. Il y a eu deux arrestations, des violences policières, une manif sauvage puis une arrestation domiciliaire suivie d’une gardav pour une personne qui se trouvait dans le squat la veille. Deux personnes vont passer en procès pour dégradation de lieux de culte. Cette ouverture faisait suite à l’expulsion du Manba 2.

Le Manba 3 avait été ouvert il y a quelques jours dans la rue Bel Air, dans un bâtiment vide depuis plusieurs années. L’ouverture devait permettre de continuer les activités du Mamba : accueil des migrant-e-s, ateliers collectifs, réunions politiques, fripe… Ce lieu voulait aussi être un point de rencontre des luttes en ce temps de mouvement social. Read More

Ivry-sur-Seine (94): récit de la perquisition du jeudi 26 novembre au Massicot

Concernant la présence de la police au centre d’Ivry sur Seine le jeudi 26 novembre – récit de la perquisition par les habitantes et les habitants du squat Le Massicot

Texte diffusé dans les rues d’Ivry sur Seine

À l ’attention de nos voisines, voisins et de tou·tes les Ivryen·nes
Concernant la présence de la police devant l’espace Robespierre le jeudi 26 novembre Read More