Notre-Dame-des-Landes: communiqué suite à la décision du gouvernement

Ce midi, le gouvernement vient enfin d’annoncer l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Nous notons que la DUP ne sera officiellement pas prorogée. Le projet sera donc définitivement nul et non avenu le 8 février.

Il s’agit bien d’une victoire historique face à un projet d’aménagement destructeur. Celle-ci aura été possible grâce à un long mouvement aussi déterminé que divers.

Nous voulons d’abord saluer chaleureusement aujourd’hui toutes celles et ceux qui se sont mobilisées contre ce projet d’aéroport au cours des 50 dernières années. Read More

Notre-Dame-des-Landes: tou-te-s sur la ZAD le samedi 10 février 2018, à 12h


Read More

Notre-Dame-des-Landes (44): le premier but de la médiation, c’est la division

Communiqué d’occupant.es de la ZAD de NDDL.

Ce texte n’a pas pour but d’étudier le rapport de la médiation sur NDDL ou la possible décision du gouvernement à sa suite. Il vise à critiquer le travail de division du mouvement effectué par les médiateur.ices à travers leur présentation de « la ZAD » et de ses habitant.es et occupant.es.

Dans la répression des mouvements qui contestent son autorité, le premier travail de l’État est toujours de nommer, de catégoriser ses opposant.es, pour produire les distinctions qui serviront à mettre en œuvre son travail répressif (par ex. entre bon.nes et mauvais.es manifestant.es, syndiqué.es et casseur.euses, radic.ales et pacifistes, etc.). Read More

Valencia (Espagne): interview avec quatre membres du CSOA L’Horta

À Valencia, dans le quartier de Benimaclet, précisément au bout de la Carrer de Diógenes Lopez Mecho, à côté de la Plaça Tretze Roses, se trouve le CSOA L’Horta. CSOA pour centre social occupé anarchiste. L’Horta, c’est une grande maison, quelques bâtiments annexes, et un grand jardin potager, d’où son nom, « jardin » en catalan/valencien. Le tout, squatté depuis le 29 mars 2012, après avoir été occupé une première fois entre 2005 et 2007.


Read More

Notre-Dame-des-Landes (44): retour sur la mobilisation pour l’occupation de nouvelles terres

Le 21 octobre, plusieurs centaines de personnes se sont donné rendez-vous pour occuper ensemble de nouvelles terres pour y faire vivre des projets variés : consolider l’installation d’une ferme laitière bio, pour conforter les rotations des cultures collectives hors-cadre, pour un troupeau de moutons, pour un grand jardin collectif, pour un paysan brasseur, pour le gestion et la protection des bois, pour des groupements d’achats. Read More

Notre-Dame-des-Landes (44): des nouvelles terres pour de nouveaux projets

Samedi 21 octobre – RDV fourche en main à 10h sur la ZAD

Le 21 octobre, nous vous invitons à une mobilisation pour continuer à poser les bases d’un avenir sans aéroport, à travers une nouvelle étape dans la mise en partage de terres sur la ZAD. Read More

Notre-Dame-des-Landes (44): ils démolissent. On se démonte pas !

Le 28 juillet, les aménageurs ont rasé une maison située juste sous le tracé du barreau routier – au lieu-dit la Grande Noë – dans l’est, à côté de la ZAD. Bien plus que la destruction d’une bâtisse, c’est le goût amer et poussiéreux des travaux préparatoires à l’aménagement du site de l’aéroport qui reste sur la langue. Read More

Urcel (02): la station UBU est menacée d’expulsion

La station UBU à Urcel (02) est en danger ! L’ancienne station Total désaffectée est occupée depuis plus de 3 ans. Le lieu est un espace de rencontres et de convivialité, proposant divers événements culturels (soirées de soutien, concerts, soirées techno, …) dans une région où le manque d’événements culturels se fait ressentir. Read More

Tags: ,

Province de Kratie (Cambodge): l’armée tente d’exproprier des villageois-es

Le vendredi 7 avril 2017, dans le district de Sambor, situé dans la province de Kratie, des villageois-es impliqué-es dans un conflit de longue durée avec les autorités à propos du terrain qu’ils occupent ont empêché des militaires d’installer une clôture qui servirait à délimiter un terrain que l’armée compte utiliser pour des entraînements de snipers…

Depuis deux ans, le conflit entre les villageois-es et l’armée porte sur un terrain de 20 hectares sur la commune de O’Krieng. Ce vendredi 7 avril, une dizaine de soldats du régiment 42-Ngor de l’armée cambodgienne (l’un d’entre eux étant clairement équipé d’un fusil…) se sont opposés aux villageois-es, qui cultivent ces terrains depuis 1997. Read More

Dijon: c’est la fête du quartier libre des Lentillères, du 7 au 9 avril 2017

Eh oui les 7, 8 et 9 avril, le quartier libre des Lentillères fête 7 années d’occupation.

Au menu: parade déguisée dans le quartier, concerts sous un grand chapiteau, expo zapatiste, théâtre,  défrichage d’une nouvelle parcelle, visites, …

On vous attend nombreux-ses pour partager de beaux moments et pour que vivent encore et encore les Lentillères.

¡TIERRA Y LIBERTAD!

Le programme complet : Read More

Dijon : fête d’automne du quartier des Lentillères, du 30 septembre au 2 octobre 2016

La fête d’automne aux Lentillères, c’est ce week-end, du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre. Alors venez vous régalez sur le quartier avant que l’hiver ne prenne ses quartiers !

2016-fete-de-quartier-page-001
Read More

Corinto, Cauca (Colombie): la police anti-émeute intervient lors d’une occupation de hacienda par les Nasa

Depuis des années, des actions d’occupation de terres ont lieu du côté de Corinto, dans le nord du Cauca. Initiées par les communautés en lutte des indígenas Nasa, elles ont pour but de reprendre leurs terres ancestrales colonisées au fil des siècles par des industriels qui y produisent notamment de la canne à sucre sur des champs à perte de vue. Les champs de canne à sucre sont alors coupés ou brûlés et de nouvelles cultures y sont installées par les Nasa, jusqu’à ce que le pouvoir reprenne les champs, etc. Il arrive aussi que des bâtiments soient occupés, dans des moments d’intensification de cette lutte de Liberación de la Madre Tierra (libération de la Terre mère). Read More

Varsovie (Pologne): non à la destruction des jardins ROD !

ROD est le nom d’un projet de jardins communautaires à Varsovie, en Pologne, porté par un collectif proche du réseau européen de Reclaim the Fields (RTF). RTF lutte contre la privatisation de la terre, le “land-grabbing” et contre la commercialisation des ressources. ROD utilise l’espace d’anciens jardins ouvriers pour produire des aliments de qualité, expérimenter dans les domaines de l’énergie et des technologies durables. Le collectif est organisé horizontalement. Il est ouvert à tou-te-s et a à coeur de rendre accessibles savoirs et compétences. Read More

Arjona (Colombie): des paysan-ne-s sans terre occupent 740 hectares de terrains dans le département de Bolívar

Depuis plus d’un mois et demi, 400 familles de paysan-ne-s originaires de différentes zones du pays, parmi lesquelles 90% ont été déplacé-e-s par le conflit armé, occupent 740 hectares de terres qui se trouvaient en situation de confiscation dans la municipalité d’Arjona, dans le Bolívar.

Les terrains occupés sont la propriété formelle de d’Enilce López, plus connue comme ‘La Gata’, qui possède de grandes étendues de terre en processus de confiscation qui impliquent son expropriation. Cependant, Nicolás Segrera, le mari de l’actuelle maire d’Arjona, Esther María Jalilie, revendique la propriété des terres. Read More

Dijon: le chantier d’été des Lentillères, c’est du 1er au 10 juillet

De la première pierre au mur en pierres de la rue Amiral Pierre…

L’hiver dernier, la mairie posait en catimini la première pierre de la phase 1 de l’écoquartier sur la friche industrielle des anciens abattoirs. Une délégation des Lentillères s’est rendue sur place pour interpeller le panier de crabes réunis pour l’occasion, le même qu’à chaque cérémonie d’inauguration autocongratulée.

Plus tard dans la nuit, après que les costards et petits fours s’en soient retournés à leurs affaires, une deuxième équipe des Lentillères s’est chargée de récupérer cette première pierre (un parpaing en fait).

Nous l’utiliserons parmi mille autres pierres pour reconstruire l’un des murs qui ceint le quartier, celui de la rue Amiral Pierre. Bien loin de vouloir nous enfermer entre des murs que nous combattons lorsqu’ils s’érigent en frontières, nous souhaitons au cours de ce chantier, à cheval entre le verger et les jardins d’un côté et, de l’autre, la rue et la ville, permettre un temps d’ouverture et de rencontres avec le voisinage. Ce sera l’occasion de se raconter l’histoire du quartier et d’imaginer ce qu’il sera demain. Read More