Gonesse (95): retour sur la première ZAD d’Ile-de-France

Retour en images sur la première ZAD d’Ile-de-France : la coexistence écologiste des gens du voyage et de leurs voisin.es les zadistes du Triangle avant leur expulsion.


Graffiti sur clôture Sud, Gonesse, « ZAD du Triangle », 14 février 2021
Read More

Gonesse (95): expulsion de la ZAD du Triangle de Gonesse

Ce matin, mardi 23 février 2021, dès 6h, la police a envahi en grand nombre la ZAD de Gonesse, pour expulser ses occupant·e·s et démolir ses habitations et autres lieux d’activité.

Au moins 25 personnes ont été arrêtées, dont la quasi-totalité sont actuellement détenues en garde-à-vue au commissariat de Cergy, devant lequel un rassemblement est en cours. Read More

Gonesse (95): occupation en cours sur le triangle de Gonesse

Depuis ce matin, dimanche 7 février 2021, des gens occupent un terrain sur le triangle de Gonesse, pour exiger l’abandon du projet de la gare dont les travaux peuvent commencer dès demain.

Le but est d’y installer un campement qui pourra servir de base pour des actions visant à entraver les machines, mais aussi de lieu d’organisation pour d’autres luttes amies, comme la lutte sur le plateau de Saclay.

RDV dès que possible sur la friche à droite avant la barrière verte, sur le chemin de la Justice, à coté de la patte d’oie. Read More

Garges-lès-Gonesse (95): pauvres vs pauvres, une milice identitaire expulse un squat de Roms

Lundi dernier, on apprenait via un article du Parisien que des Roms occupaient un pavillon abandonné dans le quartier résidentiel de la Lutèce, à Garges-lès-Gonesse. Jusque là, rien d’extraordinaire puisqu’il est à la fois relativement fréquent et entièrement logique que des gens sans logement s’organisent pour en trouver un, y compris bien entendu s’ils n’ont pas suffisamment d’argent pour payer un loyer ou pour devenir propriétaires. Le logement est un besoin vital, faut-il le rappeler ?

Rappelons aussi qu’il y a en France beaucoup plus de logements vides que de personnes sans abri. Il serait donc logique que toutes ces personnes qui survivent dehors, sans toit, puissent toutes trouver refuge dans ces bâtiments vides. Pourtant, on est loin, très loin, d’en arriver là. Ha, la bonne blague du pays des Droits de l’Homme… Read More

Ermont (95): Non aux expulsions !

Non aux expulsions à Ermont
Oui à l’aménagement de la gare Ermont-Eaubonne
Non à l’expulsion des habitants du 2 rue des callais !
Régularisation et relogement des habitants du 2 rue des Callais et du 375 rue du Gal Leclerc à Ermont

Les onze familles avec neufs enfants demeurant depuis plusieurs années au 2 rue des Callais à Ermont sont menacées d’expulsion à partir du 15 mars prochain (2006). L’immeuble, en copropriété, est en cours de rachat par Val et Forêt, chargé de l’opération d’aménagement du quartier. Read More

Val d’Oise : Répression des Roms de Frépillon-Méry sur Oise

Le 3 octobre 2003

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, entre 23h30 et 03h, puis, de nouveau, à 9h30, ce matin, des policiers sont intervenus dans le camp de Roms roumains installé à la limite de la commune de Frépillon , sur le territoire de Méry sur Oise.

Selon les récits des Roms, il ne s’est pas agi de mettre à exécution la décision d’expulsion qui avait été annoncée par huissier, mais bel et bien de mettre le camp à sac!

Nous avons constaté, en effet, que les vitres des caravanes avaient été éclatées, les pare-brise des automobiles étoilés ou fracturés, les pneus crevés…

Read More

Saint-Ouen l’Aumône (95): Emmaüs expulse ?

Depuis le début de l’année 2002, nous occupons plusieurs appartements, qui étaient laissés vides, à Saint-Ouen l’Aumône (95), Avenue de Verdun, parc Lenôtre. Comme des milliers de mal-logés, nous avons choisi le squatt pour échapper à la rue ou aux hébergements d’urgence.

Cependant, lorsque l’habituelle procédure d’expulsion a commencé, nous avons eu la surprise de découvrir que le propriétaire de ces appartements en parfait état ( F3, F4, F5 ), n’était autre qu’Emmaüs HLM. Nous les avons alors contactés pour négocier la conclusion d’un bail, ou au minimum des délais avant une expulsion. Nous étions en droit d’espérer un minimum de compréhension de la part d’une organisation qui s’est créée pour venir en aide aux mal-logés.
Read More