Toulouse by night

Depuis plusieurs mois, les chantiers de construction d’une zone d’affaires autour de la gare Matabiau à Toulouse continuent dans leur vaste entreprise de destruction de maisons et vieux quartiers. Le projet TESO (Toulouse Euro Sud Ouest) veut reconfigurer la ville en une métropole technologique, policière et touristique.

Projet gargantuesque qui curieusement implique ces mêmes entreprises qui batissent toujours plus de prisons. Eurovia, succursale de Vinci, a vu pour cela une de ses machines brûler cette nuit du 4 octobre, sur le chantier de gentrification de la place Arago, extension du réaménagement de toute la zone visant a y installer ces cadres dynamiques et flexibles loin de ces rages jaunes, noires et vertes qui convergent. Read More

St-Jean-du-Gard (Cévennes): pourquoi La Borie n’est pas expulsable

Le projet de l’arrogance // Pourquoi La Borie n’est pas expulsable légalement

Une fois l’arrivée fracassante de cette nouvelle actrice dans le dossier La Borie,  ça a pris quelques temps pour se remettre de nos émotions. Rappelons que cette personne s’est installée sur un terrain où vivent déjà des gens, sans même être venue nous voir au préalable, tout en faisant venir une pelleteuse! Si le premier contact fut désastreux, il y a eu toute une série d’échanges qui nous a fait miroiter que cette personne pouvait être de bonne foi. Cependant, c’est en ignorant nos demandes qu’elle a complètement défriché la deuxième piste menant accès à notre lieu de vie. Cette piste, parfaitement inutile, servait de barricade depuis des années. Maintenant défrichée, il s’avère qu’elle n’est même pas utilisable les jours de pluie (ça va être jojo pendant les épisodes cévenoles!). En arrivant, le premier geste de l’acheteuse a donc été de nous rendre plus vulnérables à une opération policière qui jouera en sa faveur. Pourtant elle demande au maire de ne pas expulser pour le moment. Il obtempère. Elle se donne le beau rôle. Au final, on n’est même pas expulsable légalement, une procédure doit être relancée. Read More

Barcelone: Nous avons réoccupé Ca La Trava

Nous sommes retourné-e-s à Ca La Trava, maintenant une parcelle vide, et nous n’avons pas l’intention de partir. Cet espace, jusqu’à présent fermé, sera à nouveau ouvert au quartier, et nous le défendrons comme nous avons défendu nos maisons. Nous voulons que ce soit à nouveau une tranchée pour résister à l’assaut des spéculateurs et se battre contre tous ceux qui détruisent notre quartier. Si Ca La Trava deviendra un appartement de luxe, nous perdons tou-te-s, et nous ne pouvons pas le permettre.

Nous vivons des temps de phrases creuses, d’euphémismes, de symbolismes sans contenu et de politiciens qui contredisent chaque nouvelle déclaration. C’est pourquoi nous tenons à préciser que lorsque nous disons « Ca La Trava ne sera jamais un appartement de luxe », nous le disons aussi sérieusement que possible. La lutte de Ca La Trava n’est pas une lutte perdue, et la reconquête n’est pas une décision improvisée ou le fruit du sentimentalisme. Notre objectif est de gagner et nous sommes convaincu-e-s que nous le ferons. Read More

Lecce (Italie): à l’ombre du baroque

Qu’ont en commun les billets payants pour visiter les églises de Lecce et l’expulsion d’une bibliothèque anarchiste dans un immeuble occupé depuis trois ans ? Rien, apparemment.

Et pourtant si. Ces deux actes, qui semblent déconnectés entre eux, nous parlent d’un changement de la ville et de la manière de la vivre, un changement qui concerne tout le monde. Deux opérations qui visent à accentuer de plus en plus ce processus connu sous le nom de gentrification, consistant à transformer les centres-villes historiques en une vitrine pour le seul usage et la consommation des usagés fortunés ; une vitrine qui peut être seulement regardée, visitée et utilisée aux horaires diurnes, ou consommée à ceux nocturnes, dans les innombrables lieux où se développe la movida. Une ville qui ne peut donc plus être vécue. Read More

Athènes (Grèce): visite d’une boutique de construction d’appartements de luxe…

post imageLe tourisme pousse comme des fleurs au printemps, les caméras de sécurité apparaissent comme des feuilles pour protéger les paisibles citoyens. Tout doit être clair, beau et en développement. L’apparence de la ville doit s’inscrire dans la liste d’Aegean Airlines. Les touristes n’ont pas besoin de grand-chose, quelques chaînes de magasins et cafés branchés, un bon guide pour expliquer les endroits à éviter, et quelque chose qui s’inscrit dans « l’expérience grecque authentique ». On attend avec hâte le prochain groupe de touristes qui va prendre un selfie autour de l’Acropole, et en même temps, notre quartier se dégrade lentement. Les personnes qui ne peuvent pas répondre à l’augmentation du prix du loyer sont obligées soit de trouver un autre logement pour rester, soit de se conformer aux nouvelles règles. Dans le même temps, les investisseurs aggravent la situation en achetant de vieilles maisons en cours de démolition et en construisant à leur place des lotissements de luxe. Read More

Lecce (Italie): la bibliothèque anarchiste occupée Disordine a été expulsée

Ce matin [15 mai 2019], la police, des vigiles, le propriétaire et l’entrepreneur en charge ont défoncé la porte et changé la serrure de la bibliothèque anarchiste Disordine. Dans les prochains jours, nous devrions réussir à récupérer tout ce qui se trouvait à l’intérieur malgré la demande du propriétaire à la même entreprise d’accumuler tout le matériel, de le livrer à un entrepôt et de murer l’appartement. Dans le même temps, ils ont tenté d’expulser le seul occupant de l’immeuble voisin en créant une brèche dans le mur et en pénétrant dans la maison, bien qu’il y habite depuis presque trente ans. Read More

Philadelphie (USA): actions contre la gentrification le 1er mai 2019

Pour le 1er mai, nous revendiquons la responsabilité des actions suivantes:

– Dégonflage des pneus et peinture sur le pare-brise d’une navette de yuppies.
– Jets de peinture sur la façade de deux propriétés de la société OCF[*].
– Bris de verre et coupure de tous les câbles non hydrauliques d’au moins quatre machines de construction sur le site d’un projet de développement visant à retraiter un endroit autrefois sauvage. Read More

Bienne (Suisse): 27 avril, manifestation pour les habitats alternatifs, contre la gentrification, pas d’expulsions pour du béton!

Depuis plusieurs années, urbanisme et gentrification vont malheureusement de pair et Bienne ne fait pas exception. Aujourd’hui, la municipalité de Bienne insiste pour que le collectif Escargot Noir quitte avant le 31 mai le lieu qu’il occupe depuis de nombreuses années. Nous appelons à une manifestation déterminée pour des espaces de vie alternatifs et contre leur évacuation ! Rendez-vous le 27 avril 2019, 15H, à la place Robert Walser à Bienne !

Comme bien d’autres, la vie alternative biennoise subit injustement, à coup d’expulsions, les conséquences d’une politique d’urbanisme à deux vitesses. Car entre les délais de la vente de terrain et la réaffectation/construction effective du dit projet, les espaces sont généralement laissés en friche durant plusieurs mois voir plusieurs années. Finalement, expulser pour construire n’est valable que sur le papier. Aujourd’hui, la municipalité de Bienne insiste pour que le collectif Escargot Noir quitte avant le 31 mai le lieu qu’il occupe depuis de nombreuses années. Cette expulsion démontre une fois de plus les conséquences de la politique de valorisation urbaine. Nous condamnons la stratégie de la municipalité de Bienne « d’expulsion pour du béton » et nous nous opposons à cette décision, (comme précédemment). Read More

Paris: appel à mobilisation pour une Maison du peuple au parc de Belleville, dimanche 7 avril à 17h

OCCUPATION DU BELVÉDÈRE TOUS LES PREMIERS DIMANCHES DU MOIS, DE 17H À 19H, À PARTIR DU 7 AVRIL Read More

Hambourg et Leipzig (Allemagne): actions directes contre la gentrification

Hambourg: attaque contre deux agences immobilières de la Elbchaussee

Ça a de nouveau pété sur le célèbre boulevard !

Dans la nuit du 28 au 29 mars 2019 à Hambourg, les vitres de deux agences immobilières de la principale rue d’émeute qu’est la Elbchaussee ont été détruites.

Contre la ville des riches !

Cela nous a réjoui de constater que, lors de cette même nuit, d’autres enragés ont attaqué le tribunal de Barmbeck. Read More

Besançon: beau comme un rêve d’urbanistes qui part en fumée !

Tract diffusé aux habitants du quartier des Vaîtes (mars 2019).

Beau comme un rêve d’urbanistes qui part en fumée !

Dans la nuit de dimanche à lundi 25 février 2019, la Maison du projet de l’écoquartier des Vaîtes est partie en fumée. Installée aux abords des voies du tramway chemin du Vernois et inaugurée en avril 2018, cette salle d’exposition d’un coût initial de 90.000 euros était destinée non seulement à promouvoir ce projet urbaniste de grande envergure, mais servait aussi à la société immobilière Icade à commercialiser les milliers d’appartements qui sortiront de terre, tous destinés aux spéculateurs du logement. C’était aussi le lieu de travail des promoteurs, constructeurs, architectes et urbanistes¹ en charge de ce méga-projet écocide, porté par le maire J-L. Fousseret depuis des années.

Read More

Berlin: Liebig34, discussions sur les expulsions

Jeudi 4 avril, Discussions sur les expulsions: Défense, stratégies et expériences.

Berlin se prépare à une année décisive. Plusieurs lieux autogérés se retrouvent sous la menace d’une expulsion imminente, faisaint place à une ville gentrifiée pour les riches. Tous ces espaces autogérés ont annoncé leur intention de se défendre contre ces expulsions. Comment et avec quels moyens? Avec quel-le-s allié-e-s? Comment allons-nous bâtir et gagner la lutte contre ces expulsions?
Au cours d’une série de discussions, nous voulons avoir un regard sur les différentes expériences au niveau international, discuter des succès, des échecs et des leçons à tirer de toutes ces actions.
Nous commencerons par une série de rencontres avec des discussions et projections. La première concerne l’expulsion du Liebig14 en 2011 avec celles et ceux y ont directement participé-e-s. Read More

Berlin (Allemagne): Liebig34 restera bruyante, sale, résistante… et plus que jamais!

Vous l‘avez probablement déjà entendu: le bail du lieu, projet anarchiste, queer et féministe Liebig34 situé à Berlin-Friedrichshain prend fin le 31/12/18. Dès le 01.01.19, le projet est menacé d‘expulsion. Mais juridiquement, avant que nous puissions être expulsé.es, Gijora Padovicz, spéculateur immobilier et propriétaire de notre maison, doit porter plainte contre l‘association et les habitant.es de la Liebig34. Une perquisition pourrait être le premier pas pour vérifier qui sont les habitant.es. Chez nos ami.es de la Rigaer94, on a pu voir à quoi une telle perquisition pourrait ressembler. Le passé a pu montrer encore et encore, que les keufs n‘agissent pas forcément sur une base juridique solide et qu‘ils peuvent expulser des squats, des projets en toute illégalité. Donc, tout est possible. Read More

Besançon: défonce ta ville et ses promoteurs !

À Besançon comme partout ailleurs, les villes sont en transformation constante. Elles n’ont jamais été (et ne sont pas) des espaces neutres mais plutôt modelées à l’image de l’Etat et du capital. Elles ressemblent de plus en plus à de gigantesques zones commerciales et carcérales à ciel ouvert, où tout pas de côté est durement sanctionné. Read More

Madrid (Espagne): revendication pro-squat de l’incendie de deux véhicules d’auto-partage

Dans le cadre de la semaine d’agitation et de propagande contre la gentrification, la spéculation immobilière et en défense des squats, deux véhicules des entreprises « E-Move » et « Car To Go » ont été incendiés dans les quartiers Arganzuela et Prosperidad.

Nous sommes en plein renforcement de la dernière réinvention de la démocratie et des illusions renouvelées dans les structures dépassées de l’État et du parlementarisme. L’irruption de la « nouvelle politique » dans le paysage politique a permis au système de renouveler ses structures de domination et de leur donner une nouvelle légitimité, épuisées après des années de crise. Au fur et à mesure que le cirque électoral s’est renforcé, l’agitation dans les rues a diminué. Comme toujours. Read More