Aubervilliers (93): la lutte reprend aux Jardins Ouvriers

Le collectif de défense des jardins se préparait à célèbrer la victoire finale mais… les institutions ne semblent pas avoir digéré les décisions de justice qui nous ont donné raison. Ils veulent de nouveau détruire des jardins! Venez nombreu.x.ses sur la JAD le 23 juin à 11h pour partager un moment convivial et determiné afin de préparer la suite. Read More

Marseille: échanges et balade, samedi 15 juin à la Plaine

Samedi 15 juin 2024 / La Plaine
18H – Discussion sur les luttes d’Athènes à Marseille.
20H – Balade festive et revendicative

On parle lutte contre la gentrification, la touristification, la spéculation et les projets d’urbanisme dans nos quartiers. Read More

Héraklion: Evagelismos menacé d’une nouvelle expulsion

Le squat Evagelismos est menacé une fois de plus, nous ne nous rendrons pas, nous nous battrons !

Au cours des derniers jours, nous avons reçu des informations concernant une expulsion imminente du squat Evagelismos, juste après les expulsions des squats de Kastelli Hill à La Canée, sous la forme d’une attaque totale contre les squats en Crète. La possibilité d’une nouvelle opération a également été évoquée par l’accord entre l’Université de Crète et l’Université technique nationale d’Athènes pour une étude de bâtiment, d’un coût de 744 000 €. À ce stade, nous avons également des informations valables et spécifiques sur cette expulsion à venir, car en comptant 22 ans de lutte, Evagelismos fait partie de la société locale d’Héraklion, avec des racines profondes et des réseaux en son sein, et nous sommes en mesure de savoir quoi que ce soit. Read More

Athènes (Grèce): les vitres d’une nouvelle boutique cassées à Exárcheia

Exárcheia est menacé d’être complètement nivelé par les affaires du capital et par des patrons qui essayent d’effacer de ce secteur toute expression sociale et de conflictualité. Exárcheia en tant que quartier et lieu de résistance est visé par l’État et les investisseurs, dans le but de le stériliser et de le transformer en un centre de divertissement pour les riches et les touristes.

Les « nouveaux » magasins sont la vitrine de tout cela, amenant dans le quartier des hordes de nos ennemis politiques et de classe. Les patrons s’enrichissent et les habitant.es sont foutu.es dehors. Combien de temps encore allons-nous tolérer cette situation, ce désastre ? Les gens sont en colère.

Vendredi 1er mars, nous avons choisi de casser les vitres d’un magasin qui n’est même pas encore ouvert, au carrefour entre les rues Arachovis et Zoodochou Pigis, à coté de là où stationnent les assassins du MAT Read More

Marseille: Black Corp, bras armé des expulseurs

Dans les villes, les habitants font face à des logements de plus en plus précaires, la gentrification agressive et un marché de l’immobilier toujours plus en tension. Récemment, est venu se rajouter à cette recette déjà bien pourrie une loi anti-squat (Loi Kasbarian) qui supprime toute notion de temporalité en cas d’expulsion et reste très floue sur les procédures autorisées. Et là, les propriétaires/expulseurs se sentent pousser des ailes. C’est dans ce contexte plus que bancal (mais pas sous le coup de la loi Kasbarian) qu’un soir de fevrier deux habitants.tes du 1 Place Jean Jaurès se sont retrouvé.e.s confronté.e.s à une expulsion extrêmement violente exécutée par une société privée du nom de Black Corp Protect.

Dans ce squat du centre ville de Marseille, trois gros bras cagoulés, lacrymo à la main, ont enfoncé la porte prenant par surprise les habitants.tes. Ils sont entrés dans le logement, ont violenté et mis à la porte les deux personnes qui s’y trouvaient puis ont changé les serrures et ont pris possession de l’appartement. Read More

Montreuil: pétition contre la menace d’expulsion du squat des Roseaux

Les roseaux sont expulsables !
Mais c’est quoi les roseaux ?!

Les roseaux c’est une maison occupée par une vingtaine d’habitants et d’habitantes au 83 rue Robespierre à Montreuil depuis décembre 2022. C’est un petit pavillon avec jardin, qui comme tant d’autres dans le bas Montreuil, est destiné à être détruit pour laisser place à un projet immobilier satisfaisant l’appétit économique du récent acheteur.

Mais cette fois ci tout ne ce n’est pas passé comme prévu…

Une semaine avant le début des travaux de construction de cet immeuble de 5 étages, nous avons investi cette maison à l’abandon depuis un an. En faisant ça, nous avons non seulement empêchés provisoirement la construction de cet immeuble déjà fortement contesté par les voisins et voisines, mais nous avons aussi libéré un espace destiné au tout marchant pour y vivre et répondre à notre besoin de logement, à nos envies, nos rêves, nos joies, et nos formes de solidarités. Read More

Berlin (Allemagne): une pelleteuse incendiée du côté de Rummelsburger Buch

La Rummelsburger Buch [Note d’Attaque: « crique de Rummelsburg », là où la rivière Spree s’élargit jusqu’à former un petit lac, dans l’est de Berlin]: là où avant il y avait un terrain occupé par des sans-abris, un hôtel de luxe avec un énorme aquarium marin doit maintenant sortir de terre. Ce qui a commencé en 2021, avec l’expulsion du camp des sans-abris, finit avec la construction d’un nouveau quartier résidentiel pour la classe supérieure. Pendant que le maître d’ouvrage cherche encore une entreprise pour construire l’hôtel, pendant que le sénat du Land de Berlin et les politiciens locaux parlent autorisations, délais et bureaucratie habituelle, nous suivons notre chemin pour les mettre hors d’état de nuire. Read More

Barcelone: les centres sociaux le Kubo, La Ruina et Estudi 9 se défendent contre trois expulsions simultanées

Les tribunaux de Santa Coloma de Gramenet et de Barcelone se sont alignés sur la police catalane pour procéder aujourd’hui, 30 novembre, à la mise en chantier de trois immeubles appartenant à Sareb et à une société d’investissement basée au Luxembourg.

Dans un communiqué commun publié par le Kubo et la Ruina de Bonanova à Barcelone et par Estudi 9 de la vieille ville de Santa Coloma de Gramenet, il est annoncé que ce jeudi 30 novembre, « nos maisons sont des tranchées »… Iels considèrent que la suspension de la date d’expulsion précédente de l’immeuble Colomense était une « tentative de diviser notre lutte », mais iels avancent que « cela leur coûtera cher, nous savons jouer nos propres stratégies ». Read More

Barcelone: el Kubo et la Ruïna ne mourront pas

Nous ferons de notre maison un champ de bataille, el Kubo et la Ruïna ne tomberont pas. Rendez-vous le 30 novembre à 5 heures 30 du matin, place Uri Caballero, métro Vallcarca à Barcelone. Si el Kubo et la Ruïna tombent, le quartier prendra feu. OKUPA Y RESISTE!

Déclaration faite en février 2023, devant la menace d’expulsion de La Ruïna et el Kubo:

Nos squats sont des tranchées.
C’est fait, le 23 mars, ils vont essayer de nous expulser. En 2016, un immeuble de bureaux a été squatté pour la première fois dans le quartier de Sant Gervasi et nous l’avons appelé El Kubo. Le Kubo a été la maison et le lieu de passage de plus d’une centaine de personnes au cours de ses plus de 6 ans d’existence. Cela a été la maison et la tranchée de nombreuses personnes. C’est une oasis de résistance dans le quartier bourgeois de Barcelone depuis de nombreuses années et cela n’a pas été facile. Squatter et résister définit très bien l’histoire du Kubo. Pendant toutes ces années, nous avons dû faire face à deux expulsions et au siège constant de groupes d’extrême droite, de la presse capitaliste et des partis politiques. Et malgré les hostilités, nous avons réoccupé cette maison et résisté pendant tout ce temps. Read More

Toulouse: des affiches et des banderoles contre les expulsions

Compte-rendu (perso) d’un rassemblement sauvage vendredi 10 novembre soir dans le quartier Bonnefoy.

Le mot avait tourné pour 18h30. Malgré le froid, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées, pour exprimer notre colère, suite aux nombreuses expulsions qui ont eu lieu à la veille de la trêve hivernale. Ne pas laisser les expulsions sans réaction !

Des affiches ont été collées sur les aménagements temporaires au début de l’avenue de Lyon (et ailleurs dans le quartier). Plusieurs modèles a disposition : elles parlaient de la destruction du quartier Bonnefoy, de la fin de l’Euforie, ou encore affirmaient qu’on préfère être squatteur·se et mauvais·e payeur·se que spéculateur. Bien mieux que leurs images de la future gentrification du quartier, leurs slogans vides de green-washeurs et leurs personnages au design coloré pour faire oublier les vraies personnes qui se font expulser. Read More

Marseille: étrange réunion privée entre propriétaires Airbnb

Ce mercredi 8 Novembre avait lieu une étrange réunion privée à l’Artplexe Canebière entre gestionnaires et propriétaires de Airbnb.

Je suis venue au cinéma à l’Artplexe ce mercredi soir et quand je suis rentrée, un vigile gardait l’ascenseur et m’a demandé si je voulais monter au 3ème étage pour la réunion Airbnb. Je ne suis pas propriétaire mais en tant qu’habitante du centre-ville de Marseille, la question du logement me touche de plein fouet depuis un moment. Face à des galères pour me loger comme beaucoup de personnes, j’ai décidé de monter. Read More

Amsterdam: deux maisons de Blackstone squattées pendant la manifestation ADEV

Pas d’espaces libres sans une Palestine libre

Amsterdam, 21 octobre – Nous avons squatté ces 2 maisons (Prinsengracht 804 et 806), malgré les meilleures tentatives de la ville et de la police pour rendre les choses très difficiles, car nous pensons que l’appel de l’ADEV (Amsterdam Danst Ergens Voor – Amsterdam danse pour quelque chose) « Exproprier la stupide propriété » est un appel à l’action.

Ces maisons, détenues et laissées vides par une énorme société d’investissement américaine appelée Blackstone, dont certains (mais pas tous) des crimes peuvent être lus sur la bannière, sont définitivement, par définition, des biens stupides. Mais nous voulons souligner que, dans un système capitaliste qui place les géants de l’entreprise au-dessus de la vie et de la dignité humaines, toute propriété est stupide et toute propriété est du vol. Read More

Athènes (Grèce): 14 octobre 2023, réoccupation du squat Zizania

14 octobre 2023: aujourd’hui, nous avons resquatté Zizania

Au cours des deux dernières années, le bâtiment de Fylis & Feron a été un centre social squatté où les collectifs et les gens du quartier et des environs ont lutté pour une vie plus collective et plus libre.

Nous avons resquatté le bâtiment pour continuer la lutte contre la gentrification et pour l’espace public libre. Nous nous sommes ressaisis en voyant l’augmentation constante des loyers, la conversion de la ville en un champ de consommation et de nos maisons en Airbnbs, l’enfermement violent de nos voisins migrants dans des centres de détention, et la montée en puissance d’une culture policière qui réaffirme tout ce qui précède. Read More

Berlin (Allemagne): le logement n’est pas une marchandise !

Le logement n’est pas une marchandise ! Deux appartements du Liebig14 expropriés

« Nous ne nous rendrons pas. Même quand ils nous aurons jeté.es hors de nos maisons. Nous reviendrons. Et nous reprendrons ce qui nous a été pris ».
Des mots depuis le squat Liebig34, le 9 octobre 2020, à quatre heures du matin.

Il y a exactement trois ans aujourd’hui, le 9 octobre 2020, le projet anarcho-queer-feministe Liebig34 était expulsé. Il y a plus de douze ans, le 2 février 2011, le projet d’habitation collective Liebig14 était expulsé. Ces expulsions étaient des attaques contre nos luttes pour organiser d’en bas et de manière auto-organisée nos vies et et nos lieux de vie. Elles étaient des attaques à notre organisation collective contre la violence sexiste et le patriarcat capitaliste.

Aujourd’hui même, le 9 octobre 2023, nous avons exproprié deux appartements vides dans le bâtiment du Liebig14. Nous les déclarons bien collectif du voisinage. Read More

Amsterdam: Nieuwe Leliestraat 70 squattée

Il y a quelque temps, nous avons squatté la Nieuwe Leliestraat 70. Nous y sommes resté·e·s en silence jusqu’au 23 septembre 2023, après quoi nous avons révélé notre nouvelle maison au quartier. Le bâtiment appartient à Ymere, société de logement, qui l’a laissé pourrir inutilisé pendant plus de six ans. Il avait déjà été squatté en 2020, mais avait été rapidement expulsé, après quoi Ymere l’a laissé inoccupé à nouveau. Nous pensons que c’est une honte de laisser une si belle grande maison vide en pleine crise du logement, alors nous avons emménagé.

Nos nouveaux voisin·e·s nous ont dit que l’immeuble d’à côté était aussi un logement social appartenant à Ymere jusqu’à ce qu’ils le rénovent et le vendent à un particulier. Nous soupçonnons qu’ils auraient aimé faire la même chose avec notre nouvelle maison. C’est quelque chose qui arrive souvent. Il y a aujourd’hui 53 000 logements sociaux de moins à Amsterdam qu’en 2003. Pendant ce temps, la demande de logements abordables augmente chaque année. Read More