Barcelone: Retour sur les journées européennes intersquat des 17-20 juin 2010

Barcelone, le 19 juin 2010

Du 17 au 20 juin 2010, des rencontres européennes consacrées à la pratique du squat étaient organisées à Barcelone [1|2].

Plus d’une centaine de personnes ont participé aux différentes discussions qui se sont déroulées au centre social occupé Laforsa (41 av. de la Fama, à Cornellà de Llobregat, en banlieue de Barcelone), squatté depuis environ un an. Cette ancienne usine avait déjà été occupée, à la fin des années 1970 pendant plusieurs mois par des ouvriers qui y bossaient, devenant un symbole des luttes de l’autonomie ouvrière de l’époque. Laforsa est notamment constituée d’un vaste rez-de-chaussée où se sont déroulées les discussions (avec micro, traductions simultanées en espagnol, anglais, français et italien) et d’un étage avec une énorme cantine où des repas étaient servis midi et soir. Read More

Liège: Le Goulag Kré-action menacé d’expulsion

Fin juin 2010

Squat Goulag Kré-action
Rue du pré commun 4020 Liège (Droixhe)

Il y a quelques jours, un huissier est passé au Goulag Kré-action pour signifier un jugement les sommant de partir dans les 24 heures. Mais comme l’homme a bon coeur il leur donné une semaine. Ce qui est assez bizarre, c’est que le procès n’était connu de personne alors que plusieurs habitants ont été identifiés par la police. Les flics auraient, pour raison déontologique (?), refusé de donner les identités au propriétaire des lieux, à savoir la SNCB. Les occupants ont décidé de faire un recours. Read More

Berne (Suisse): occupation d’un parc par des sans papiers

Lundi 28 juin 2010

Appel à tou-te-s les sans-papiers et aux personnes solidaires

Depuis le 26 juin, nous, personnes de toute la Suisse avec et sans permis de séjour avons squatté le parc de la Kleine Schanze à Berne.

Nous occupons cet espace public pour revendiquer la régularisation collective pour toutes et tous. Nous n’avons pas choisi l’illégalité. Elle nous a été imposée par les lois suisses. Nous nous dressons contre ce système qui nous oblige à vivre caché. Par cette action nous sortons de l’ombre. Read More

Dijon: Invitation au chantier d’été des Tanneries, du 16 au 24 juillet 2010

« QUI VA GARDER MON CROCODILE CET ETE? »

### Chantier d’été de l’Espace autogéré des Tanneries à Dijon, du 16 au 24 Juillet 2010

C’est l’été!
Envie de se balader ? De se décrasser ? De se prélasser ? De s’amuser ?
Participer à l’invasion des pizzas à roulettes à Dijon, projeter vos meilleurs films sur les murs de la ville, tout en vous délectant des fabuleuses brochures de l’infokiosque des Tanneries? Le hic? Les vaisseaux qui nous permettraient de partir ainsi à l’assaut de la ville n’existent pas encore… Construisons-les ensemble !

Envie de partir à la recherche d’un trésor enfoui? Les Hangars Qui Puent vous tendent les bras et vous offrent leurs joyaux : récup’, rangement, démantèlement. Après cette profonde immersion dans le vortex, rien de tel pour atterrir que se secouer un peu. Ring, sac de frappe et autres machines de puissance sont à installer pour réaliser la salle de sport, et pour grimper en toute saison un pan d’escalade sera mis au point! Et pour un réconfort bien mérité, la famille Krisprols nous confiera son savoir faire millénaire en matière de construction de sauna. Read More

Grenoble: Procès de l’OPAC contre un squat ouvert par Défends-toit il y a quelques mois

GRENOBLE, 6 JUILLET 2010: L’OPAC LANCE UN PROCES CONTRE LE DROIT AU LOGEMENT

« Certaines d’entre nous attendent depuis plus de dix ans un logement en vivant comme des chiens en cage. » L’attente dans le silence bureaucratique. L’attente, dans des logements sociaux trop petits donc surpeuplés, ou trop grands donc trop chers, parfois insalubres, délabrés, ruineux en chauffage… Les réponses humiliantes, comme si ces femmes étaient les premières responsables de leur précarité, comme si leurs besoins médicaux étaient des caprices, comme si leur culture et leurs origines étaient suspectes. Les dettes qui s’amoncellent, les huissiers qui tournoient et croassent. Read More

Caen: Mobilisation contre l’expulsion du squat politique du Pavillon Noir

DEUX ANS DE SQUAT DÉJÀ, ON EST ENCORE LÀ ET ON SE BATTRA POUR Y RESTER !

Depuis deux ans, nous avons ouvert un squat politique autogéré, sur des bases libertaires et anticapitalistes, Le Pavillon Noir, composé de deux maisons appartenant à la mairie de Caen. Elles se situent aux numéros 10 et 6 boulevard Poincaré (arrêt de tram aviation). Ces maisons étaient vides depuis plusieurs années. Read More

Toulouse: concert Pilifest le 3 juillet 2010

Coucou !

Ci-joint l’affiche du concert qui aura lieu le samedi 3 juillet (un peu toute la journée) au Boomker à Toulouse dans le cadre des journées de réflexion autour de l’autonomie (3-7 juillet 2010).
Un atelier « fabrique ton hamac » est aussi prévu, histoire d’avoir un endroit où dormir, le même jour.

Read More

Saint-Jacques de Compostelle (Galice): Attaque incendiaire contre une machine de chantier

[Info trouvée sur Pagheretetutto. Traduit de l’espagnol par aiferricorti, 23 juin 2010.]

Accablés par la triste réaction populaire devant les extrémités de survie où nous pousse le capitalisme, et alors que la majorité de la population est plus préoccupée par les buts de Messi (footballeur argentin) que par la misère qui l’entoure; indignée par la grande farce, cautionnée par tous les syndicats, que fut la grève du 8 juin. Touchés directement par l’insurrection réalisée par les rebelles grecs, nous avons décidé de mener une nouvelle action de sabotage. Le 17 juin [2010] au matin nous avons incendié un tractopelle sur un important chantier de maisons pour la haute bourgeoisie, dans la zone sud-est de Saint-Jacques-de-Compostelle, les dommages ont été considérables, une partie de cette construction est subventionnée par l’Etat espagnol. Read More

Monars (Catalogne): Rencontres autour des squats ruraux du 1er au 4 juillet 2010

Salut la Famille!

Un ptit mail de masse pour vous parler des prochaines « Rencontres d’Occupation (squat) Rurale » qui auront lieu à Monars (La garrotxa, Pyrénées catalanes, côté espagnol) du 1er au 4 juillet 2010.

Elles ont lieu chaque année dans un lieu différent, où se réunissent des gens de toute la péninsule ibérique et d’autres pays, pour parler, débattre, échanger sur des thèmes tels le squat, la vie en collectif, l’auto-organisation, l’autosuffisance, « l’éducation », la santé, etc. Read More

Gand: le squat « Coupure Acerechts » gagne en appel contre l’éducation belge


  Gand (Belgique): le squat « Coupure Acerechts » gagne en appel contre l’éducation belge


Aujourd’hui, 11 juin (2010), nous, squatteu-Rs-Ses de l’ancienne faculté de vétérinaires de l’univ de Gand, avons eu connaissance du verdict, concernant notre expulsion. L’éducation Belge, propriétaire, a demandé une requête unilatérale au juge (procédure dans laquelle « LE DEFENSEUR », c’est-à-dire les occupant-E-s, est jugé sans être présent au tribunal).

Le motif de l’expulsion est qu’on empêcherait des travaux, dans ce batiment vide depuis 1995. Cette procédure est illégale, car elle convient seulement en cas d’anonymat volontaire et/ou de requête impossible d’identité. Or, nous n’étions pas anonymes. Une personne vivant là, appelons-la « W », a donné son identité aux policiers, lors de l’ouverture, courant février…

Ce jugement a eu lieu en avril, et, à la fin du mois de mai, un huissier de justice est passé pour donner l’avis d’expulsion, et aussi pour grappiller quelques noms et du fric, pour sa « commission ».

Situation tendue.

Nous avons donc, dès lors, fait appel, pour contester cette décision de justice (qui ne concernait d’ailleurs que « W ») et le paradoxe de cette procédure…

Comment l’education belge peut employer une procédure unilatérale pour anonymat contre « W », qui a donné son nom ?? C’est le serpent qui se mord la queue !!

Aujourd’hui, et contre toute attente, notre avocate nous a contacté, pour signaler qu’on avait gagné notre proces en appel :)

Coupure Averechts est un squat, en pleine ville de Gand, où chacun-E est bienvenu-E…
Que ce soit pour visiter, filer un coup de main, manger lors d’une cuisine populaire le lundi soir (19h), ou se fringuer dans le freeshop ou s’informer dans l’infokiosque le mercredi après-midi, nous voulons en faire un espace où chacun-E peut se sentir à l’aise, avec des activités, des fêtes, des projections, pour les jeunes et les plus agé-E-s, pour les noir-Es ou les blanc-he-s, pour les trans, les lesbiennes, les gays, les sans papiers, les prolos et autres étudiant-E-s, où la solidarité et l’ouverture d’esprit remplacent l’oppresion et la compétition de cette société qui ne fait que se soucier du porte-monnaie des « géants » de ce monde, sans trouver de solution concrète pour lutter contre la misère, la tristesse, et la déchéance humaine…
Nous vous invitons à y passer faire un tour !!

Le lieu en lui même est un batîment de l’université de Gand, implanté dans un complexe scolaire. C’est grand, très grand, et même « unique ». C’était auparavant une faculté de vétérinaires. Construit en 1823, ça a servi en gros de prison pédagogique pour animaux. Il y’a même des cellules pour humains.

Cette victoire en justice est aussi et surtout une victoire pour l’intersquat gantois. Quand on connait la situation plus que répressive des espaces occupés ici, notamment une société « anti-squat », engagée par la ville, qui est là garder les batîments vides.

v


Tags: ,

Bruxelles: Gesù revient

Bruxelles_Gesù

Depuis mai 2009, une bonne centaine de personnes sans logement occupent différents lieux de Bruxelles, de la place Morichar à l’église de Gesù. Bilan après un an d’occupation d’immeubles vides.

L’an dernier, au mois de mai, une bonne centaine de personnes (cent vingt pour être exact) lançaient un mouvement d’occupation d’immeubles vides. Le groupe était – et est toujours – constitué en majorité de familles avec enfants mais aussi de quelques célibataires, ainsi que des artistes et des militants. Ils ont d’abord occupé un immeuble de la place Morichar, puis un bâtiment rue Bélliard, puis encore les anciens bureaux de la Stib rue de Stassart, pour arriver finalement à l’église de Gesù, où ils sont toujours actuellement. Read More

Lyon : appel à soutien, la friche RVI est expulsable dès juillet 2010 !

Friche RVI : Expulsée le 31 Juillet ???

L’usine Renault-Berliet de Lyon a produit des véhicules industriels de 1902 à 1998. Depuis 2002, des collectifs de toute sortes occupent ces hangars.
Aujourd’hui les lieux sont transformés de fond en comble jusqu’à ressembler à un incroyable village abritant militants, artistes, dissidents et autres rêveurs de toute sorte.
Aujourd’hui la mairie tente d’expulser ce lieu unique même si il faut pour ça rompre les conventions établies et ne faire peu de cas de leur propre législation.
Le Grand Lyon possède un parc immobilier vacant immense. Ils ont la capacité de reloger 12 friches sans difficultés. Pour autant ils ne proposent qu’un bâtiment de 3500 m2. Bâtiment qui, publiquement, servira d’alibi face à l’opinion et qui, réellement, relève de l’absurdité.
Cette volonté de disperser et de dissoudre la force de la Friche RVI est assez simple à comprendre. Read More

Tags:

Nantes: Ouverture d’un nouveau squat


  Nantes: Ouverture d’un nouveau squat


Dimanche 13 juin 2010

Vigilance face aux flics:

Un nouveau squat à été ouvert à Nantes, 25 rue de la Petite Reine.

Les flics sont passés avec les proprios ce soir. Il y a une menace d’expulsion dans les temps qui viennent, vu que les flics ne veulent pas savoir que nous sommes là depuis plus de 48 heures.

Vigilance, car risque d’intervention des flics dès demain matin à partir de 6 heures.

Pour venir :
– tram ligne 1, arrêt Croix Bonneau, suivre la rue du Corps de Garde, jusqu’au Repos de Chasse, tourner à gauche rue de la Petite Reine.
– ou bus 23 arrêt Repos de Chasse, continuer tout droit rue de la Petite Reine.

On vous tiens au jus.

Les Bras K-C


Tours: Les quatre familles expulsées de l’hôtel Comté appellent à un rassemblement à la mairie

COMMUNIQUE DE PRESSE
des quatre familles expulsées de l’hôtel Comté

Nous avons été expulsées le 1er juin de l’hôtel Comté par l’Entr’Aide Ouvrière. Nous n’avons plus d’hébergement stable. Les associations qui nous soutiennent n’ont plus les moyens de subvenir à nos besoins (hébergement et nourriture).

Nous avons écrit au maire de Tours pour lui demander de le rencontrer. On ne peut accepter que des hommes, des femmes et des enfants ne puissent être hébergés et se nourrir régulièrement !

Nous appelons à un rassemblement le mercredi 16 juin à 14h dans la cour de la mairie. Nous espérons que nous serons reçues ainsi que des membres des associations et collectifs qui nous soutiennent. Read More

Montreuil (93): « La liberté est thérapeutique », les 25-26-27 juin 2010 à la Titanik

2010-06_Montreuil_Titanique_antipsy

A faire circuler!

Week-end de rencontres: « LA LIBERTE EST THERAPEUTIQUE »
Comment vivre et faire exister des alternatives à la psychiatrie?
Vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 juin 2010
A la Titanik, 28 rue Carnot, Montreuil (métro Croix de Chavaux)

Venez voir des films qui parlent de l’Institution psychiatrique mais qui parlent surtout de luttes contre celle-ci, à travers différentes expériences et lieux alternatifs.
Venez en causer, échanger, vider votre sac, rigoler, gueuler, faire du réseau et pourquoi pas imaginer des projets et des luttes autour de cette thématique! Read More