Dijon: Semaine d’inauguration de la bibliothèque des Tanneries, du 8 au 14 octobre

Du 8 au 14 octobre 2007 – La Fulgurante Inauguration de la bibliothèque des Tanneries

Après quelques chantiers collectifs, une bibliothèque autogérée, faite de paille et de chaux, s’ouvre aux Tanneries avec déjà de riches collections de livres. Nous souhaitons pouvoir y développer, outre un espace public et chaleureux de consultation et d’emprunts, diverses activités autour de la lecture et des moments de rédaction collective. Nous y projetons aussi des rendez-vous de discussions thématiques pour que la mémoire et les écrits animent nos combats d’aujourd’hui. Nous vous convions donc à venir fêter, découvrir et commencer à expérimenter tout cela du 8 au 14 octobre. Read More

Le Blanc-Mesnil (93): Un homme résiste au RAID pendant 16 heures, contre l’expropriation de son logement

– Un forcené armé se rend au Blanc-Mesnil après seize heures de négociations
(AFP, 27 sept. 2007)

BLANC-MESNIL (AFP) — Un homme désespéré par la vente sur saisie de sa maison, barricadé avec des armes dans son pavillon au Blanc-Mesnil, en banlieue parisienne, s’est rendu jeudi à la police après plus de seize heures de résistance et des tirs sur les forces de l’ordre.

La reddition est intervenue au terme d’une négociation qualifiée de « très dure » par le patron du RAID Jean-Louis Fiamonghi, dont les hommes négociaient depuis mercredi à la mi-journée. Read More

Genève: Le squat de la rue de la Coulouvrenière est déjà fermé

Un nouveau squat avait été ouvert le 22 septembre 2007 à Genève:
http://squat.net/fr/news/geneve220907.html
Mais deux jours après, les flics sont intervenus en masse en début d’après-midi (le 24 septembre, donc) et ont fermé le squat. Les squatteur-euse-s avaient décidé de quitter les lieux juste avant l’arrivée de la police… Ce qu’illes ont « réussi » à faire.

Quelques photos de l’occupation et de quelques murs de Genève:
http://ch.indymedia.org/fr/2007/09/52865.shtml

[squat!net]

Toulouse: Passage de la caravane populaire au squat de Chaussas le 6 octobre prochain

  Toulouse: Passage de la caravane populaire au squat de Chaussas le 6 octobre prochain


Bonjour,

De février à mai 2007, les forums Appel Aux Sans Voix se sont déplacés à travers toute la France dans l’objectif d’ouvrir des espaces de discussions libres et horizontaux. Dans le souhait de faire perdurer cette initiative, la Caravane Populaire a été lancée et c’est ainsi qu’elle entretient aujourd’hui ces espaces d’échanges et de constructions aux côtés d’Appel Aux Sans Voix.

Suite à la rencontre du printemps dernier avec le collectif des Sans Voix de Keny Arkana à Toulouse, la Caravane Populaire vient nous rendre visite le 6 octobre 2007 au squat de Chaussas pour de nouvelles rencontres entre personnes de tous horizons.

———–

Programme prévu :

14h : début du forum , discussions autour d’un thé ou d’un café pour faire connaissance (afin de faciliter la prise de parole pendant le débat)

15h : documentaire sur les écoles alternatives

16 h: Débat

18h: Ateliers : musique, écriture, fonctionnement d’une école alternative, projection sur les constructions en matériaux naturels, mécanique (carburant bio..), atelier cuisine pour préparer le repas du soir. Toutes les compétences sont les bienvenues pour animer d’autres ateliers.

20h : Repas végétarien

21h/22h : Concert Savante addition + autres groupes motivés et micro ouvert.

——————

Ces rencontres se dérouleront le 6 octobre au 45 rue de Chaussas à Toulouse.

seb7net at hotmail.fr


Tags:

Genève: Nouvelle occupation, rue de la Coulouvrenière

  Genève: Nouvelle occupation, rue de la Coulouvrenière


22 septembre 2007 – 12:20

http://switzerland.indymedia.org/fr/2007/09/52718.shtml

Un squat s’est rouvert il y a environ une demi-heure à la rue de la Coulouvrenière, juste à coté de l’Usine.

Dans un petit immeuble commercial, 4-5 étages… Les banderoles sont déployées, une voiture de police est déjà sur place… Bougez-vous tous sur place! Allez soutenir!

H.

***

22 septembre 2007 – 14:16

http://switzerland.indymedia.org/fr/2007/09/52724.shtml

Nouvelle occupation à Genève – Communiqué

Nouvelle occupation 40 rue de la Coulouvrenière à Genève Venez vite soutenir!

Collectif d’occupantEs du 40, rue de la Coulouvrenière

COMMUNIQUE DE PRESSE

Aujourd’hui, 22 septembre 2007, nous – intersquat et les panthères grises (ex-squatteurs locataires) – occupons le bâtiment situé au 40, rue de la Coulouvrenière. Rappelons qu’à ce jour plus de 270 personnes et 10 groupes ont apporté leur soutien au mouvement des occupations (cf. communiqué du 20 septembre).

Cet immeuble commercial de 5 étages (et 5 étages de sous-sol), d’une superficie totale de 1826 m2 de surface brute de plancher, est vide depuis plusieurs années et actuellement sans projet.
Déjà vide dans les années 90, l’immeuble avait alors été occupé. Suite à la faillite de ses propriétaires, il est racheté en janvier 2004 par la Fondation de valorisation des actifs de la BCGE. Son prix est alors estimé à 11 100 000.-CHF. A l’été 2005, elle souhaite le mettre en vente pour la somme de 19 000 000.- CHF (PL9654 du grand conseil), soit presque le double de son prix d’achat. Une instance para-étatique, créée pour éponger les pertes faramineuses provoquées par la spéculation des années 80, profite de la conjoncture du marché de l’immobilier pour spéculer et participer ainsi à la hausse générale des prix !
Deux ans après, le dossier est toujours en suspens, et l’immeuble toujours vide.

En remettant le 40, rue de la Coulouvrenière en activité et en le réaffectant au logement, nous le sortons de l’abandon dans lequel le maintenaient les spéculateurs et lui rendons vie en l’habitant, en y relogeant une crèche expulsée, en y installant une bibliothèque, divers ateliers et en y proposant des débats, des projections, des concerts… (cf. programmation ci-jointe). Ces différentes activités sont ouvertes à qui veut. Qu’on se le dise.

Encore et toujours, nous répétons que notre réponse en est une parmi tant d’autres possibles et nous encourageons tout le monde à réagir à sa façon, collectivement et solidairement !

Le collectif d’occupantEs et ses amiEs

——————————————-

PROGRAMME:

SAMEDI 22 septembre

11h30 occup
12h00 cantine
dès 13h30 salon de thé, bricolage/chantier, après-midi jeu pour petits et grands, ateliers divers: banderoles, écriture de texte, préparation cantine
15h00 théâtre de marionnettes
16h00 point presse
18h00 apéro musical avec Secret sector: « amène du vin, du fromage et du saucisson »
19h00 réunion
20h00 cantine
21h30 disco paillettes

DIMANCHE 23 septembre

dès 9h00 petit déj: concours de tartines
10h00 la messe
11h00 apéro p’tit blanc
12h00 cantine
14h00 discussion sur le logement
17h00 rendez-vous pour le concert sauvage de Keny Arkana à l’angle de la rue de Monthoux et de la rue de Berne
et au 40 rue de la Coulouvrenière pour ceux qui n’aiment pas le hip hop: thé dansant avec concours de canasta
20h00 réunion
21h00 projections: Themroc et/ou The Edukators, ramène tes bières si t’as encore soif

Point d’information permanent devant la maison avec la bibliothèque de l’infokiosk.

Et pour les jours suivants, venez avec vos envies et vos idées et inscrivez-vous sur le planning!

Intersquat-Genève


Alixan (Drôme, 26): Maisons squattées en péril…

Jeudi 20 septembre 2007

Salut à vous, un message rapide suite au délibéré du procès de nos maisons.

La juge, sourire en coin portant à droite à gauche, vers le bon dieu des juges portant au sourire cynique, frétillante juge.

Enfin expulsables, qu’elle dit, et « sans délais »; les trois maisons « paisibles » non vides d’Alixan doivent être évacuées « sans délais ».

Nous, on n’a pas envie de partir, et encore moins « sans délais » ; on souhaite donc être nombreux-ses pour la projection de ce soir (jeudi 20) ; puis demain (vendredi 21) pour préparer les festivités ensemble ; entre autres celle du samedi soir… en effet, le concert aura lieu (ou pas) et quoi qu’il en soit on fera la fête (ou pas). Read More

Tags:

Alixan (Drôme): Rassemblement maintenu pour le jeudi 20 septembre, mais concert reporté du vendredi au samedi

Contrairement à ce qui était prévu (pas assez de fesses):
http://squat.net/fr/news/alixan090907.html
le concert devant avoir lieu le 21 septembre 2007 à Maison Blanche à Alixan se déroulera le 22 septembre (entrée libre à partir de 20h) ; là, y aura de la fesse (ou pas) et aussi plusieurs groupes de musique dont :

L’Heureux Cycleur (electro/Romans)
La Goutte Noire + collectif (rap/Montpellier)
H-Synyk (braindance, drum‘n’bass/Royans)
Père Bruno (rock‘n’roll/Tours)
et micro libre à la fin… et là, ça va suer.

Par ailleurs, jeudi 20 septembre, à l’occasion du rendu du procès de nos maisons, nous appelons à un rassemblement devant le tribunal à partir de 14h et le soir il y aura une projection à Maison Blanche de “Ceci est une simulation” à partir de 20h.

Merci de venir avec vos fesses.

megaboom at no-log.org

Genève: 30ème anniversaire des squats genevois + appel de solidarité avec les squatteurs

  Genève: 30ème anniversaire des squats genevois + appel de solidarité avec les squatteurs


GENEVE, je t’aime… le samedi 15 septembre 2007, dès 17h, place des Grottes, on fête le 30e anniversaire des squats +++ Appel de solidarité avec les squatteurs +++ Création d’une plate-forme pour organiser une présence solidaire lors de la prochaine occupation, pour freiner la répression.
GENEVE je T’aime, reste comme tu es…

http://switzerland.indymedia.org/fr/2007/09/52374.shtml

CherEs amiEs,

Pensant qu’il est URGENT d’intervenir face à la répression de plus en plus violente des squatteurs, un groupe d’anciens squatteurs et d’autres personnes concernées s’est formé pour rédiger la lettre ouverte ci-dessous (et attaché) et pour organiser une présence solidaire lors de la prochaine occupation, pour freiner la répression.

Ayant pris contact avec les squatteurs, nous avons découvert qu’ils avaient déjà rédigé une plate-forme de soutien. Toutefois, de la discussion, il est ressorti que cela ne faisait pas double emploi. Au contraire, que des groupes sociaux divers soulignent leurs raisons spécifiques pour soutenir les occupations ne peut qu’enrichir et renforcer le soutien.

Donc nous proposons :

– De faire circuler le plus largement possible la plate-forme de soutien général aux squatteurs (ci-dessous et attaché) et notre lettre ouverte, pour signature. Il faut faire vite. Délai, une semaine, environ.

– Que ceux et celles qui veulent rejoindre notre groupe nous transmettent leur numéro de téléphone mobile, pour qu’on puisse vous contacter rapidement. (Si vous êtes d’accord de nous rejoindre, mais ne pouvez pas avoir votre nom dans les médias, dites-le nous!)

– Que ceux qui auraient un point de vue différent sur la question (d’artistes, de femmes, de travailleurs du social, d’urbanistes ou militants pour le logement, de syndicalistes, de personnes concernées par les droits de la personne, de politiques?) rédigent, le cas échéant, une lettre ou quelques lignes pour expliquer leurs raisons de signer la plate-forme générale.

– Dans la mesure du possible, tenez-nous au courant de vos initiatives et contacts pour éviter les doublons et savoir un peu quand nous serons prêts.

– A moyen terme : les squatteurs proposent de convoquer une « Assemblée des Mal-logés », avec toutes et tous qui cherchent un logement, qui paient trop cher, qui voudraient se loger autrement, etc., pour réfléchir et se solidariser aussi aux autres revendications et formes de lutte pour la ville.

Des rendez-vous : le samedi 15, dès 17h, place des Grottes, on fête le 30e anniversaire des squats qui ont sauvé ce quartier de la destruction. Une parade de 100 musiciens de la Cave 12 en exil partira de l’Usine à 13H45 et rejoindra les Grottes. Dimanche 16, dès 16H, ça continue à la Buvette des Cropettes, 14 Montbrillant, avec une discussion sur les squats, concerts, etc.

A bientôt!

O et G

PLATEFORME DE SOUTIEN

Réagissant à la vague de répression qui s’est traduite brutalement, ces derniers mois, par l’expulsion et la destruction de la maison Blardone (bd. St Georges), puis dernièrement par les expulsions des squats de la Tour et de Rhino – jetant leurs habitant-e-s à la rue alors que sévit une crise du logement sans précédent, mais faisant aussi disparaître les différentes activités collectives qu’ils abritaient – nous affirmons notre désaccord face à la tentative d’aseptisation de Genève. Nous nous opposons à ce nettoyage politique, social et culturel qui tente de déplacer les quartiers populaires en périphérie et d’imposer un centre ville se limitant à offrir des logements de luxe pour des privilégiés et une vitrine impeccable de consommation destinée aux clients des banques et des bars-lounge. Nous appelons au contraire à préserver des espaces proposant la construction d’alternatives, d’autres modes d’habitat, de vie, d’échanges et de créativité.

Nous manifestons notre inquiétude face à la menace imminente pesant aujourd’hui sur plusieurs maisons occupées, tels que l’immeuble de l’Arquebuse, les Tulipiers et Artamis. L’Etat, par la voix de son procureur Daniel Zappelli, a déjà annoncé sa volonté d’aller jusqu’au bout de cette logique d’éradication des squats. Nous nous opposons à la poursuite de ce « nettoyage » et affirmons notre soutien aux habitants et aux autres personnes investies dans ces lieux.

Nous soutenons enfin les initiatives visant à ouvrir, dans des lieux vides et laissés à l’abandon, de nouveaux espaces d’habitat, d’expérimentations, d’échanges et d’apprentissages pouvant abriter les personnes et les activités qui, mises à la rue, n’ont aujourd’hui plus de toit: la crèche autogérée, la bibliothèque-infokiosque, les divers ateliers, la scène de la Cave 12, ainsi que les différentes propositions culturelles et sociales qui verront le jour demain. Il est essentiel que subsistent ces espaces d’autonomie et de différences qui, depuis plusieurs décennies à Genève, perpétuent un savoir-faire collectif et représentent autant d’îlots de résistance à la logique marchande et à l’uniformisation du quotidien.

Genève 9 septembre 2007

Lettre ouverte au peuple de Genève, aux autorités et aux médias,

Alors qu’on cherche à discréditer et réprimer de façon de plus en plus violente les squatteurs, nous pensons qu’il est urgent d’intervenir. Face à l’avalanche de bêtises qui se disent sur les squats et l’immobilier à Genève, nous devons prendre position aux côtés des jeunes squatteurs, assez courageux pour poser le problème social aigu du logement et de la spéculation immobilière avec leur mouvement des occupations des locaux commerciaux laissés vides, et combattre l’escalade des violences policières.

On ose dire que les squats ne se justifient plus puisqu’il « n’y a plus de spéculation ». Avec moins de 0,2 % de logements disponibles, les spéculateurs nous tiennent tous ? par le cou. Malgré les freins légaux, les loyers ont augmenté de 55% depuis 1990. Il y a des gens qui vivent dans des caravanes ou des yourtes, d’autres qui payent des sommes exorbitantes à des chasseurs d’appartements. Et évidemment, les jeunes (qu’un rapport fédéral vient d’identifier comme le secteur le plus appauvri) sont les plus acculés à ce mur.

Pas de spéculation ? C’était dans les années nonante, quand la dernière bulle avait éclaté, que la spéculation s’était un peu calmée. Maintenant, « le marché » repart de plus belle (l’immeuble occupé Bvd J. Dalcroze a presque quadruplé de prix en moins de quatre ans !). Les véritables parasites nous démontrent une fois de plus leur incapacité foncière de résoudre ce problème social. C’est simple : si les espaces à construire sont limités, l’augmentation du nombre « d’investisseurs » ne vont pas multiplier les terres à bâtir ! Non, ceux-là ne vont que faire monter le prix final du logement. C’est pourquoi cela nous est utile à tous, si les squatteurs découragent un peu la spéculation. Et si, par leur action, ils empêchent au moins quelques immeubles d’être convertis en articles de luxe, c’est déjà ça de gagné. Pour les riches, il y a déjà assez de place !

Il faudrait que les autorités interviennent, par exemple pour contrôler les prix – ou mieux encore – pour municipaliser le sol. Dans l’immédiat, ils pourraient offrir des contrats de confiance aux squatteurs, mettre à disposition leurs terrains pour des coopératives (au lieu de les fourguer au privé) et appliquer enfin la loi qui permet de réaffecter au logement les immeubles vides convertis en bureaux, en suivant ainsi l’exemple des squatteurs !

Au lieu de cela, M. Moutinot, ancien responsable de l’ASLOCA, préfère appliquer la « loi » de la tolérance zéro, celle d’une droite qui lorgne vers son extrême. Et même, M. Moutinot, ancien militant des droits de l’homme, permet à sa police de lancer des gaz dans une salle de 200 personnes, au risque de provoquer un drame, plutôt que de laisser les squatteurs en place, ne serait-ce que quelques heures. Même les responsables de droite avaient eu une attitude plus ? responsable.

Visiblement, M. Zappelli et la droite dure pensent avoir intérêt à provoquer l’affrontement et une escalade de violence. Ils cherchent à stigmatiser des secteurs entiers de la population, à nous diviser. Les squatteurs seraient des parasites, tout comme les chômeurs, les fonctionnaires, les étrangers, les bénéficiaires de l’assistance ou de l’AI. C’est dans l’air brunâtre du temps. Et un Conseil d’Etat « de gauche » laisse faire !

Nous appelons au contraire à une réaction solidaire. Voilà trente ans que les squats contribuent à la lutte contre la spéculation et à la préservation des espaces de vie populaire à Genève. Ensemble, avec les mouvements de locataires, ils ont sauvé tout le quartier des Grottes et l’Ilot 13 ; ils ont préservé des logements abordables et des espaces verts à la Servette, à St Gervais, aux Pâquis, etc. Ils ont été à l’origine d’espaces culturels comme l’Usine, le Grütli et Rhino. Enfin ils ont inspiré des lois de protection des locataires. Aujourd’hui, ils soulèvent de nouveau le scandale des hectares de bureaux vides, en invitant chacun à se mobiliser à sa façon. Une fois de plus, ce sont les squatteurs qui osent contester aux propriétaires le droit de décider seuls comment l’espace de notre ville doit être utilisé et comment on va pouvoir y vivre. Que les locataires et leurs organisations, que la gauche, et tout simplement les gens de bonne volonté y répondent et exigent de nos autorités des actes concrets et positifs face à ce problème social urgent, à la place de ce déni violent !

C’est pourquoi nous vous invitons à signer cette lettre ouverte et la plate-forme des squatteurs ci-dessous et à nous rejoindre pour soutenir leur prochaine action.

Des ex-squatteurs, des locataires, des habitants solidaires de Genève.

Faites suivre l’info!

Renvoyez au plus vite vos signatures par email à l’adresse : elviejo at greenmail.ch
ou par fax au 022/734.74.64

e.


Dijon: Programme des activités des Tanneries (sept.-nov. 2007)

Bien le bonjour,

Voilà enfin une version mise à jour du programme de l’Espace Autogéré des Tanneries après l’été. Une version mise à jour sera sans doute prête d’ici 2, 3 semaines. Bonne lecture et au plaisir ! Read More

Marseille: Bref compte-rendu du procès du 7 septembre 2007

La personne a été reconnue coupable de rébellion et entrave à l’action des keufs, bilan : 160 de TIG.

——————–
RAPPEL des épisodes précédents
——————–

Pour la p’’tite histoire…

Ça avait commencé par l’’occupation d’’un ancien lycée catholique en plein coeœur du projet Euroméditerranée, un projet de restructuration urbaine de grande envergure. La Razzia n’’a pas duré longtemps : 3 mois. C’’est que le proprio était ANF-Eurazeo (une des plus grasses sociétés d’’investissement européennes) qui possède par ailleurs la moitié de la rue de la République. Le lieu a été expulsé une semaine avant l’’orage de concerts, projections, ateliers prévus du 2 au 5 août. Read More

Aubervilliers (93): Ce soir, rassemblement pour soutenir les squatters en lutte

Soutien aux expulsé-e-s d’Aubervilliers, ce soir, lundi 10 septembre 2007 ==> Rendez vous à 18h métro ligne 7, Fort d’Aubervilliers, au 26/28 place de la Maladrerie, à côté de l’école Joliot Curie, faites tourner au max, plus on sera moins les chiens de gardes se permettront d’agir impunément !

NON AUX EXPULSIONS DES SANS LOGIS D’AUBERVILLIERS !
Nouvelle intervention de la police pour évacuer des squatters à Aubervilliers

Une centaine de CRS ont tenté de déloger, dans la nuit de vendredi à samedi, les squatters de logements qui occupent un parvis depuis deux mois, à proximité d’un groupe scolaire à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis.

Dans un premier temps, les forces de l’ordre ont essayé de déplacer les matelas et bâches sur lesquels étaient installés les squatters, pour la plupart des femmes, dont certaines enceintes, et des enfants, mais ceux-ci ont refusé de se lever. Read More

Alixan (Drôme): Procès des squats + programme des semaines à venir

Salut.

Nous passions au tribunal le 06 septembre 2007 pour les trois maisons, un petit rassemblement avait été organisé avec tenue d’une table de presse, merci à celleux qui sont passé-e-s.

Notre avocat a commencé par dire qu’il manquait le nom du représentant moral de Rovaltain (vice de forme), personne ne s’en rappelle, peu importe la juge va l’ajouter elle-même par la suite : ça bricole. Read More

Copenhague: Six mois après l’expulsion, encore des émeutes en rapport avec Ungdomshuset

Franchement, on peut dire que les autorités locales (voire nationales) doivent se mordre les doigts d’avoir expulsé Ungdomshuset. On se souvient que début mars 2007, plusieurs journées et nuits d’émeutes avaient suivi l’expulsion. Hé bien, des centaines de personnes ont remis ça dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 septembre 2007:

– Copenhague : Heurts entre police et centaines de jeunes
(article du journal « Le Monde » repris dans les « Brèves du désordre » de « Cette Semaine »)
http://cettesemaine.free.fr/spip/article.php3?id_article=807

Heurts entre police et centaines de jeunes à Copenhague : 63 arrestations
lemonde.fr – 02.09.07 | 12h23

Soixante-trois personnes ont été interpellées dans la nuit de samedi à dimanche lorsque des centaines de jeunes se sont opposés aux forces de l’ordre dans le centre de Copenhague, a-t-on appris de source policière.

« Au total 63 personnes ont été arrêtées. Il s’agit de jeunes », a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police de Copenhague, Flemming Steen Munch.

Après une manifestation liée à l’évacuation forcée d’une maison de jeunes il y a six mois, qui s’est dispersée vers minuit (10H00 GMT), 500 à 1.000 jeunes « ont commencé à construire des barricades à Noerrebro (quartier de Copenhague, ndlr) et à allumer des feux », a expliqué le porte-parole. Read More

Alixan (Drôme): Activités et procès à venir du côté des trois maisons squattées du site Rovaltain

Bonsoir les p’tits loups !!

Des p’tites nouvelles du squat d’Alixan (26):

Police et nucléaire à tous les étages.

Un début de semaine détonnant avec activités et procès :

– le 4 septembre 2007 à 15h, le général de corps d’armée, Gérard Saulces donnera une conférence sur le thème « la dissuasion nucléaire de la France – concept, moyens, évolution ». Cette conférence se tiendra au conseil général salle Maurice Pic. La CNT-ait de Valence convie toutes les personnes qui se battent contre le nucléaire à 14h au Laboratoire, 8 place St-Jean, à Valence.

– mercredi 5, repas de quartier à partir de midi, à Maison blanche avec infokiosk et pleins de docs contre le nucléaire et son monde. Venez avec vos victuailles plein les poches (ou pas), enfin, ça sera sympa pour discuter, passer un moment convivial, échanger des infos, tout en jouant à des jeux Vikking’s.

– et le lendemain, jeudi 6, à 15h au tribunal d’instance de Romans (au dessus de la médiathèque), les 3 maisons squattées sur le site « Rovaltain » passent en procès.
Pour infos : il y a eu procès le 1er août, de la maison non-mixte femmes, avec report le 6 septembre et en prime celui des 2 heureuses maisons ouvertes depuis le 20 juillet (collectifs Patrick et Valkimeur).

Sur ce k’il va s’y passer, on est dans le flou : REPORT ? DELAI ? EXPULSION immédiate ? Tant de questions métaphysiques… ou pas.
Dans tous les cas on est vénèr, radinez vos bananes entre froufrous, rage et postillons. Ensemble recherchons des moyens d’actions et de luttes.

Nous ne voulons pas laisser passer les chiens du capital. Pas d’IRSN, centre de recherche pour un futur nucléaire irradiant. Pas d’ECOTOX, sainte bâtisse du développement durable « français ».
N’oublions pas : 58 centrales, 1 100 sites renfermant des déchets nucléaires… combien de régions déjà sous le drapo ?

ON VEUT L’ARRET IMMEDIAT DU NUCLEAIRE (total et pour le mois prochain) ; ON VEUT LA DESTRUCTION DU CAPITALISME SOUS TOUTES SES FORMES ET EN MUSIQUE.

VENEZ NOMBREUX.

r.

 

Grenoble: Concerts à la Dame de Pique et au 102

Dimanche 9 septembre 2007: – Passion armée (cold @punk / Lyon)
– Hop hop hop (@synthé / Synthétienne)
– Merci la nuit (radiogaga électro / Synthétienne)
18h / prix libre
Okupa « La dame de pique », 28 rue de la liberté à Fontaine
Arrêt tram A Louis Maisonnat
Infoline Exotic Karateka 06 87 31 97 17 Read More