Grenoble: Projection des « Lascars du LEP électronique » à la Kanaille

Projection des « Lascars du LEP électronique », le 02 août 2005 à 21h.
Hôtel LaKanaille, 26 rue des Bergers, Grenoble.
Mardi soir prochain à 21h, l’hôtel squatté et pas encore expulsé LaKanaille vous propose la projection d’un documentaire, « Les lascars du LEP électronique », qui retrace le parcours d’un collectif de lycéens pendant les luttes lycéennes de 1986…
Ya aussi la table de presse du collectif anticarcéral, tout à prix libre en soutien aux taulard-e-s, et le bar qui sera ouvert.

Le lieu est expulsable d’un jour à l’autre, alors contre les bulldozers, venez faire vivre le lieu.

lakanaille [at] squat [point] net

Grenoble: Un énorme symbole Squat en face de la mairie, sur la pelouse du parc Mistral…

En ce mois de juillet a « fleuri » sur la pelouse du parc Mistral, juste en face de la mairie de Grenoble, un énorme symbole squat (d’environ douze mètres de diamètre). Quelques photos ont été mises sur grenoble.squat.net (voir ci-dessous).

Il semblerait qu’à côté du symbole était écrit « Squats de Gre », mais ces inscriptions ont été enlevées (des rectangles d’herbe ont été entièrement découpés pour censurer la chose – mais le symbole squat tient bon, vous pouvez même aller jeter un oeil vous-mêmes… on voit encore mieux depuis les étages de la mairie hein). Read More

Dijon: Programme de concerts et autres régalades en septembre-octobre 2005

:+:+:+:+| Septembre x Octobre 05 |+:+:+:+:

Les « ? » indiquent des groupes non confirmés susceptibles de changer…

————————————————————————
Jeudi 01 Septembre [21h | 4 EUR] :
————————————————————————

Kylesa (HC Metal Flambado avec Dex ex-Damad / USA) + Mundo de Mierda (All Stars Punk à l’amiable / Rennes-Paris) – [Maloka] Read More

Montpellier: Le Grraou expulsable sans délais !

  Montpellier: Le Grraou expulsable sans délais !


Salut à tous,

C’est avec une bien grande tristesse que nous vous annonçons la double décision judiciaire accordant notre expulsion sans délais. En effet, l’association (par le TGI), et les habitant-es (par le TI) ont été déclaré-es coupables d’une atteinte à la propriété si grave qu’aucun délai n’était accordable.
Alors du coup on craint d’avoir la police devant notre porte à n’importe quel moment.
On essaye de faire comprendre au proprio (la Serm) et à la mairie (proprio de la Serm) qu’au Grraou il y a des gens qui habitent et n’ont pas d’autre logement. Histoire d’avoir un peu de temps pour nous retourner…
Vous pouvez donc vous aussi dire à la mairie que c’est pas humain d’expulser des gens sans délai:
helene [point] mandroux [at] ville-montpellier [point] fr
Et puis vous pouvez venir nous voir, nous aider à nous préparer à une expulsion, organiser une fête, publier et diffuser notre zine, etc.
Pour l’instant, pas moyen de savoir si on sera dehors demain ou dans dix jours, sûrement pas beaucoup plus.
La mairie nous propose un rendez-vous avec un directeur de cabinet adjoint (surement pour nous dire ce qu’elle a dit à Libé: y’a pas d’espace à Montpellier pour des projets comme le notre). Mais celui-ci est en vacances jusqu’au 1er août.
Et la personne chargée de notre dossier à la Serm n’en a rien à foutre: elle veut se débarrasser de nous au plus tôt (jointe par téléphone celle-ci nous a invité à aller dans un camping: vu que nous sommes des jeunes ça devrait pas nous poser de problèmes!!!!).
On a plein d’idées mais peu de forces pour tenter de repousser l’expulsion. Vous etes donc les super bienvenus!
Je rappelle le téléphone: 04 67 55 96 73
Gros bisous à toustes

Grraou!!


Grenoble: Les squatteur-euse-s des 400 couverts répondent à la proposition de médiation de la mairie Grenoble

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 15 JUILLET 2005

LES SQUATTERS DES 400 RÉPONDENT À LA PROPOSITION DE MÉDIATION DE LA MAIRIE DE GRENOBLE

Contact : collectif des 400 couverts
4, 6, 8, 8bis, 9, 10 traverse des 400 couverts – 38 000 Grenoble
mail : 400crew [at] free [point] fr
contact : 06 87 02 58 44

Dossier de presse
Site web
Photos

Après avoir demandé le concours de la force publique pour expulser les squatters des 400 couverts, la mairie de Grenoble nomme un médiateur pour les convaincre d’abandonner les lieux sans mots-dire et avec le sourire. Read More

Grenoble: Opération « Sauver René »

Alors que la médiation (voir article « Médiation : piège à cons » sur Indymedia-Grenoble) se déroulait, vers 17h13 [ce 15 juillet 2005], SquatWoman est intervenue en distribuant le texte ci-après aux quelques personnes présentes, non pas pour sauver les squats, qui se débrouillent bien sans elle, a-t-elle déclaré, mais pour tenter de sauver René. J’ai pu en attraper un exemplaire alors qu’elle s’envolait sur sa squatcyclette. Read More

Grenoble, parc Mistral: Parodie de démocratie au conseil de la Métro

En fin d’après midi du 18 juillet 2005 a eu lieu un « conseil de Métro » extraordinaire c’est-à-dire convoqué à la hâte afin d’entériner l’appel d’offre concernant le grand stade pour lequel on a détruit une grande partie du parc Paul Mistral.

S’estimant les mains libres depuis la décision du tribunal administratif (voir « Déni de justice au tribunal administratif de Grenoble ») rejetant les requêtes contre la construction du dit « grand stade » Mr Migaud présidait sans pouvoir se cacher d’un air triomphaliste car évidemment les carottes étaient largement précuites. Tout avait été bien préparé, on avait fait venir des « supporters » du GF 38 en échange de billets (on se demande pourquoi vu que l’abonnement est presque gratuit vu l’affluence aux matchs). Donc la messe pouvait commencer, appel d’offre, débats, vote vers 22h avec applaudissements des supporters et hop on a voté comme un seul homme ou presque (50 pour 17 contre 1 abstention) avec un mépris total pour la population de « l’agglo » largement opposée à ce projet à cet endroit. Read More

Grenoble, parc Mistral: 18 juillet 2005, gaspillage d’argent public en vue

POURQUOI IL FAUT VENIR AU CONSEIL DE METRO CE LUNDI :

ATTENTION : ce 18 juillet, gaspillage d’argent public en vue !

Tout d’abord, pour bien comprendre voici un résumé des étapes les plus importantes du projet de Grand Stade à Grenoble, et les dernières nouvelles :

ETAPES LES PLUS IMPORTANTES
—————————

> Juin 2001 : Décision de construire un Grand Stade dans le parc Paul Mistral. Read More

Lille: Dossier d’Indymedia-Lille sur l’actualité des squats

Les companer@s d’Indymedia-Lille ont concocté un petit dossier sur l’actualité de ces derniers mois autour des squats lillois (et ailleurs):

http://lille.indymedia.org/article.php3?id_article=2193

Read More

Tags:

Grenoble: Traverse-party contre les expulsions, les 16 et 17 juillet 2005

Invitation pour quelques jours de convivialité, de constructions et d’actions

Les 400 couverts, c’est une rue du centre-ville de Grenoble, squattée depuis trois ans et demi, c’est le domicile de 24 personnes et un espace d’activité pour quelques dizaines de collectifs et associations grenobloises, des espaces publics où se sont déroulées des centaines d’activités et d’expériences militantes et alternatives sans profits ni subventions.

Depuis le 10 juin, les 400 couverts sont expulsables, mais déterminés à parer à toute intrusion policière.

D’autres squats grenoblois, d’autres locataires, sans-papier-e-s, nomades, militant-e-s sont menacé-e-s cet été par la Mairie, la Préfecture et leurs sbires (Actis)… alors résistons ensemble ! Read More

Grenoble: Programme d’activités de la Kanaille pour juillet 2005

Salut…
Alors comme d’habitude, tous les mardis il se passe quelque chose chez nous.

Le 12, c’est un resto vegan à prix libre, en soutien aux lycéen-ne-s inculpé-e-s (notamment à Paris) pendant les manifs de cette année.

Le 19, c’est une projection du film ‘Origine Contrôlée’, une histoire d’un bourgeois ‘bien français’ qui se retrouve avec l’identité d’un-e travesti-e algerien-ne sans papiers…

Le mardi suivant, le, euh… 26, et ben c’est encore un resto vegan (ben oui encore) toujours en soutien aux lycéen-ne-s…

Et voilà…

Tous les mardis à 21h,
à la Kanaille
26 rue des Bergers
38000 Grenoble

LaKanailleCrew (lakanaille at squat point net)

(Saint-)Etienne: Des nouvelles des procès des squats stéphanois

Plusieurs procès concernant pas moins de cinq squats ont eu lieu ce mercredi 6 juillet 2005, devant le juge des référés du tribunal de grande instance de (St-)Etienne… La mairie est propriétaire de tous les bâtiments concernés.

Le juge rendra pour toutes ces affaires son verdict le 26 août.

Ce qui signifie que le squat Izmir et un autre squat d’habitation (des « camarades » d’Izmir, comme qui dirait) sont tranquilles pour l’été, youpi.

Par contre, le procès des trois autres squats était une sorte de recours des squatteurs-euses, soutenu-e-s par le DAL (Comité Droit Au Logement) contre des ordonnances d’expulsion prises auparavant. Deux de ces trois squats avaient depuis déjà été murés et rendus inhabitables (plafonds cassés, etc.). Le dernier est toujours habité par une trentaine de personnes. Ce qui signifie qu’elles restent expulsables en attendant la nouvelle décision de justice du 24 août. Et qu’il faudra rester mobilisé-e-s tout l’été pour que la mairie ne les fasse pas expulser en douce sans attendre la deuxième décision de justice.

Vous trouverez un article plus complet sur ces procès là :
http://lenumerozero.lautre.net/article.php3?id_article=647

et des infos sur Izmir, .

Raoule

Grenoble: La suite des aventures et album photo des 400 couverts…

Encore salut à vous.

Voici la suite (toujours perso et subjective) des aventures de VODAP-4 TS (Vivons Occupons Défendons A Pleins les 400 couverts et Tous les Squats). Voir premier récit sur Squat!net.

Alors, déjà, à Grrr il a fait vraiment super chaud souvent, il a plu aussi un peu mais la chaleur c’est dingue: un soir vers 21h30 il faisait encore 33° et après y a des orages et tout, alors parfois je me dis qu’heureusement on a une certaine habitude des conditions extrêmes… Read More

Grenoble: Petit récit perso de la vie aux 400 couverts

Salut lezamiEs.

Depuis que le tribunal de grande instance a jugé que le squat des 400 couverts n’aurait aucun délai légal avant expulsion et que la mairie a demandé l’aide de la préfecture pour faire cette expulsion, la vie aux 400 a un peu changé. Voici un petit récit subjectif et perso et pas forcément très structuré de la situation: Read More