Dijon: manif et fête d’automne aux Lentillères, les 11-12-13 octobre 2019

Programme du week-end:

—- Vendredi 11 octobre —-

18h – Grange rose (Lentillères)
Retour sur les grèves et actions climatiques de ces derniers mois. Discussion autour de leurs imbrications possibles avec des luttes territoriales (avec des militant.e.s de Youth For Climate).

20h – Grange rose (Lentillères)
Repas à prix libre . Read More

Montpellier: manif intersquat contre les expulsions et le mal logement – Soutien au squat Buisson Bertrand

Mise à jour: Le rassemblement du 23 septembre devant le TGI est annulé. La partie adverse demande un renvoi.

Appel à témoins (datant du 7 septembre 2019) de l’association loi 1901 « Solidarité partagée », 778 rue de la Croix verte:

L’heure est grave, l’huissier est passé: près de 250 réfugiés, hommes, femmes et enfants, sont menacés d’expulsion des locaux occupés par l’association pour les héberger, les protéger, les accompagner et prendre soin d’eux.
250 personnes qui ont enduré de terribles épreuves avant de rejoindre Montpellier, qui ont dû fuir leur pays pour survivre, persécutées, discriminées, menacées de mort, qui ont vécu la détention et la torture en Libye, la traversée de la Méditerranée au péril de leur vie, le racisme et l’indigence en Italie, etc.
Aujourd’hui, en France, si rien n’est fait pour l’empêcher, alors ils seront jetés à la rue, livrés à la souffrance, privés de leurs droits.
Nous nous devons de les accueillir dignement. L’occupation est une nécessité. Nous ne voulons plus être complices de leurs crimes contre l’Humanité.
Aujourd’hui, nous avons besoin de vous, de vos témoignages, avant le 15 septembre 2019, pour convaincre le juge de l’Exécution de nous accorder des délais supplémentaires.
Témoigner, c’est faire connaître la vérité, exprimer, manifester, rapporter ce que l’on sait, attester, résister, affirmer sa liberté, lutter contre le mensonge et les préjugés.
Vous pouvez également venir nous soutenir au tribunal le 23 septembre 2019 à 9h. Read More

Paris: rassemblements en solidarité avec les lieux occupés en Pologne et en Grèce

COMMUNIQUÉ DAL (sec@@@droitaulogement.org)
Paris, le 9 septembre 2019

CE MERCREDI 11 SEPTEMBRE, NOUS MANIFESTONS NOTRE SOLIDARITÉ AVEC LES LIEUX OCCUPÉS EN POLOGNE ET EN GRÈCE, EXPULSÉS OU EN COURS D’EXPULSION

RDV À 14H / AMBASSADE DE POLOGNE
à l’angle de l’esplanade des Invalides et de la rue Talleyrand (M° Invalides ou Varenne)

PUIS, RDV À 16H30 / AMBASSADE DE GRÈCE
à l’angle des rues A. Vacquerie, et J. Giraudoux (M° Kléber)

Dans plusieurs pays d’Europe, des espaces sociaux alternatifs et solidaires occupés et habités sont actuellement attaqués: réquisitions, squats, maisons de projets collectifs, centres sociaux, espaces communautaires de quartier, boutiques et bars coopératifs, ZADs en milieu rural, habitats alternatifs…, en général alternatives à la crise du logement. Read More

Athènes (Grèce): des nouvelles d’Exarchia, en lutte contre la terreur d’Etat

Du 28 août au 1er septembre…

Athènes: attaque incendiaire d’une escouade anti-émeute – Dimanche 1er septembre 2019

Un groupe de 20 anarchistes a attaqué aux cocktails Molotov le chek-point militaire de la MAT (police anti-émeute) situé à l’angle des rues Tositsa et Trikoupi.

L’attaque a eu lieu vers 23h40, le 1er septembre, dans le quartier d’Exarchia qui, depuis le 26 août, fait face à une plus grande militarisation du quartier que par le passé.

Après l’attaque, la MAT a tout de suite afflué sur la place d’Exarchia et s’est mise à lancer des armes chimiques sur la place et les rues environnantes, même dans les rues où il n’y avait pas eu d’émeutes. Read More

Montreuil-Bobigny (93): assez de harcèlement policier, un logement pour tous !

Ce sont des habitants de Montreuil, ce sont des travailleurs, c’est la « France qui se lève tôt » pour reprendre la vieille formule. Et pourtant, depuis le mois de mai, la police n’a cessé de les harceler et de les menacer. Le succès de la manifestation du 3 août a contribué à faire baisser la pression, mais de nouvelles menaces pèsent sur eux en ce début de rentrée. La solidarité de la population est indispensable !

« Eux », ce sont les travailleurs d’origine africaine, avec ou sans papiers, anciens résidents du foyer Bara désormais fermé pour insalubrité et depuis obligés d’occuper l’ancien centre Afpa. Or, ces derniers mois, la situation était devenue intenable : contrôles au faciès aux alentours, arrestations, menaces d’expulsion… Read More

Lyon: « On vit ici, on reste ici » manifestation contre l’expulsion de l’Amphi Z

Depuis un an la Métropole a assigné les habitants au tribunal. Le 10 mai 2019 le jugement a été rendu : l’amphi Z doit être évacué à partir du 1er septembre 2019. Dès le mois de mai, nous nous sommes conformés aux procédures préconisées par les services de l’État (diagnostic social), mais seules 30 personnes ont été relogées dans des foyers. Rien n’a été proposé aux autres, dont des familles avec des enfants et des personnes malades.

Le 29 août, un huissier s’est présenté pour signifier aux habitant.e.s leur obligation de quitter le bâtiment le 2 septembre. Nous avons immédiatement saisi le juge d’exécution des peines (JEX) afin de solliciter un délai supplémentaire en l’attente de solutions d’hébergement comme l’État en a l’obligation. Read More

Caen: NON à l’expulsion du squat du Marais

Lettre ouverte à Monsieur le Préfet du Calvados NON à l’expulsion du squat du Marais

À Caen, la 30 août 2019.

Monsieur Le Préfet, nous vous demandons de ne pas expulser le squat du Marais.

Le squat du Marais, officialisé en avril 2018, héberge plus de 250 personnes, dont 60 enfants. Après saisine du tribunal par le propriétaire Engie, un jugement a permis d’obtenir un délai d’un an, contre l’avis du propriétaire qui n’avait aucun projet sur le lieu vacant, ce qui est toujours le cas. Ce délai est terminé et après 16 mois d’occupation, le Marais est « expulsable » dès le 2 septembre 2019.

Lors des 6 dernières années d’activité, l’AG de lutte contre toutes les expulsions a ouvert près d’une trentaine de squats et 10 le sont toujours. Ce sont ainsi près de 500 personnes exilées qui vivent dans les squats à Caen, 500 personnes à qui le Droit au Logement est refusé notamment par vos services. Il y a pourtant plus de 8500 logements vides dans l’agglomération qui pourraient être réquisitionnés. Visiblement, votre politique est de donner priorité au droit de propriété sur le droit au logement. Read More

Bologne (Italie): risque d’expulsion du centre social XM24, manif le 29 juin

Le centre social XM24 à Bologne (Italie) est menacé d’expulsion. Depuis 17 ans, cet espace public autogéré est un lieu de socialisation et d’expérimentation politique, artistique et culturelle à Bologne.
Un espace qui est traversé et vécu par des centaines de personnes quotidiennement ; en raison de ses valeurs politiques, de ses nombreux ateliers et permanences gratuites. Il constitue un véritable laboratoire politique et culturel.
Un espace qui représente la possibilité d’une vie où l’on vit et décide horizontalement, qui ne soit pas dictée par la loi du profit. Une vie collective sans hiérarchie, faite de solidarité et d’autogestion.
Tout se joue ici. Le moment est venu de défendre tout cela et de choisir son côté de la barricade : du côté de l’étouffant néant auquel ils veulent nous habituer, ou du côté de l’autogestion.
Nous avons fait notre choix.
C’est pourquoi, le 29 juin, à Bologne, nous descendrons dans la rue, contre le néant qui prend place. Manifestation à 16 heures, place du 20 septembre. Read More

Caen: Communiqué de presse suite à l’expulsion du squat de la Place Blot

Après l’expulsion du squat de la Place Blot à Caen, l’AG de Lutte Contre Toutes les expulsions tient à faire part de sa colère légitime face aux propos indignes tenus par la préfecture. En effet selon Ouest-France du 22 juin 2019:
la préfecture à tenu à rappeler que « les squats maintiennent les personnes dans une situation de grande vulnérabilité, dans des locaux souvent insalubres à la merci des passeurs et de la criminalité organisée ».

Il faut faire preuve d’une certaine dose de cynisme pour tenir de pareils propos. La préfecture n’a vraiment pas honte de jeter l’opprobre sur les squats et de mentir sans vergogne. Mais à chaque expulsion elle répète le même refrain espérant peut-être convaincre celles et ceux qui soutiennent solidairement l’action de l’AG de Lutte contre Toutes les Expulsions de ne plus le faire, mais elle se trompe. La préfecture ferait mieux de balayer devant sa porte et de remplir d’abord ses obligations prescrites par le Code de l’Action Sociale et des Familles dans son Article L345-2-2 : Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. Read More

Berne (Suisse): Expulsion de la Fabrikool

Dès les premières heures de la matinée, la Fabrikool, maison squattée dans le Länggass à Berne a été expulsée par les représentants du canton et les flics. Le bâtiment est fermé à grande échelle et entouré d’environ 25 robocops avec des chiens. Tous les arbres autour du bâtiment sont abattus, un échafaudage est érigé, toutes les fenêtres vissées de l’intérieur avec des planches et tout ce qui se trouve à l’extérieur, du four à pizza au trampoline en passant par la cuisine extérieure est démonté et enlevé. On voyait encore et encore des flics avec des coupe-boulons et des marteaux de forgeron, travaillant avec empressement sur leur travail destructeur dans l’immeuble. Le représentant cantonal Beat Keller, très motivé, est bien sûr personnellement sur place et n’est pas trop triste pour aider à faire le ménage.
De nombreuses personnes solidaires – également du voisinage – sont sur place et observent ce qui se passe. Tout au long de la matinée, plusieurs personnes ont été soumises à des contrôles, des fouilles, des interdictions de district ont été imposées et deux jeunes ont été arrêtés après avoir été fouillés et détenus par un groupe de robocops.
Ce n’est pas parce que les autorités pensent qu’elles peuvent se défouler dans notre maison que c’est fini ! Par conséquent: Gardez les yeux et les oreilles ouverts, d’autres informations suivront. Read More

Berne (Suisse): 28 avril, manifestation de soutien au Fabrikool

La maison de la Fabrikstrasse 16, vide depuis plus de 15 ans, a été occupée il y a 2 ans afin de créer un lieu ouvert et émancipateur. Depuis, la maison a été reconstruite avec beaucoup d’énergie, de passion et d’attention. Sur ordre de M. Keller de l’Office des terrains et constructions du canton de Berne, les squatteur·euse·s doivent quitter la maison le 30 avril. Nous nous y opposons !
Le différend au sujet de l’immeuble Fabrikool se poursuit. Le 28 avril, nous appelons à une grande manifestation dans le quartier: https://squ.at/r/71jw

13h00 : Atelier peinture, préparation de la manifestation au Fabrikool
15h00 : Démarrage de la manif. Rendez-vous au Fabrikool
18h00 : Mangez, buvez et célébrez autour de plats délicieux ! Read More

Bienne (Suisse): 27 avril, manifestation pour les habitats alternatifs, contre la gentrification, pas d’expulsions pour du béton!

Depuis plusieurs années, urbanisme et gentrification vont malheureusement de pair et Bienne ne fait pas exception. Aujourd’hui, la municipalité de Bienne insiste pour que le collectif Escargot Noir quitte avant le 31 mai le lieu qu’il occupe depuis de nombreuses années. Nous appelons à une manifestation déterminée pour des espaces de vie alternatifs et contre leur évacuation ! Rendez-vous le 27 avril 2019, 15H, à la place Robert Walser à Bienne !

Comme bien d’autres, la vie alternative biennoise subit injustement, à coup d’expulsions, les conséquences d’une politique d’urbanisme à deux vitesses. Car entre les délais de la vente de terrain et la réaffectation/construction effective du dit projet, les espaces sont généralement laissés en friche durant plusieurs mois voir plusieurs années. Finalement, expulser pour construire n’est valable que sur le papier. Aujourd’hui, la municipalité de Bienne insiste pour que le collectif Escargot Noir quitte avant le 31 mai le lieu qu’il occupe depuis de nombreuses années. Cette expulsion démontre une fois de plus les conséquences de la politique de valorisation urbaine. Nous condamnons la stratégie de la municipalité de Bienne « d’expulsion pour du béton » et nous nous opposons à cette décision, (comme précédemment). Read More

Turin (Italie): bref retour sur la manif du 30 mars 2019


Read More

Paris-banlieue: Gilets jaunes, acte XX. C’est pas les squats qu’il faut expulser, c’est l’Elysée !

Ça fait plus de quatre mois que le mouvement des Gilets jaunes a commencé, et malgré son intensité et sa détermination, le gouvernement Macron n’a lâché que quelques miettes pour faire bonne figure, tout en faisant voter de nouvelles lois visant à nous faire taire (des mesures anti-chômeurs de fin décembre à la loi anti-casseurs décidée il y a quelques semaines). Comme toujours, les gouvernants, à l’image de la classe possédante, s’accrochent à leurs privilèges. On le sait, il n’y a rien à attendre d’eux. Read More

Turin (Italie): bloquons la ville le samedi 30 mars 2019 !

SAMEDI 30 MARS MANIFESTATION A TURIN !
CORTÈGE INTERNATIONAL CONTRE LES FRONTIÈRES / CONTRE LES EXPULSIONS ET LA RÉPRESSION Read More