Madrid (Espagne): revendication pro-squat de l’incendie de deux véhicules d’auto-partage

Dans le cadre de la semaine d’agitation et de propagande contre la gentrification, la spéculation immobilière et en défense des squats, deux véhicules des entreprises « E-Move » et « Car To Go » ont été incendiés dans les quartiers Arganzuela et Prosperidad.

Nous sommes en plein renforcement de la dernière réinvention de la démocratie et des illusions renouvelées dans les structures dépassées de l’État et du parlementarisme. L’irruption de la « nouvelle politique » dans le paysage politique a permis au système de renouveler ses structures de domination et de leur donner une nouvelle légitimité, épuisées après des années de crise. Au fur et à mesure que le cirque électoral s’est renforcé, l’agitation dans les rues a diminué. Comme toujours. Read More

Madrid (Espagne): action contre la spéculation immobilière et les expulsions de squats

Le 13 février dernier, le trafic a été interrompu dans la calle de la Oca, au niveau de la station de métro Vista Alegre. Deux banderoles ont été accrochées, sur lesquelles on pouvait lire « Aucune expulsion sans réponse » et « Contre la gentrification et la spéculation capitaliste: action directe », plusieurs feux d’artifice ont été allumés et une agence immobilière a été repeinte. Des tracts ont également été distribués pour informer de l’expulsion de la calle Postal*, arrêtée la semaine dernière mais exécutée ce mercredi 13 février. Après cela, nous nous sommes dispersés. Personne n’a été contrôlé et lorsque la police est arrivée, il n’y avait plus personne. Read More

Barcelone : Saccage de la Chambre de la Propriété Urbaine en soutien aux squats

Lundi 26 novembre dans la matinée, un groupe d’une quinzaine de personnes cagoulées a fait irruption dans les locaux de la Chambre de la Propriété Urbaine de Barcelone Via Laietana. Une fois à l’intérieur, elles ont détruit des vitres, des ordinateurs, bureaux et autres mobiliers de l’agence. Des symboles squat ont aussi été tagués en nombre sur les murs et le mobilier, mais aussi sur les fenêtres extérieures.

Read More

Madrid: Présentation de l’Athénée Libertaire de Vallekas

En ces temps d’apathie généralisée, d’opportunisme politique, de nouvelles modes protestataires venant directement de l’université, de votre iphone et de misère collective, bref, en ces temps où il semble que le développement moléculaire d’une amibe soit plus facile que tout type de changement social, nous suivons le nôtre. Combattre la modernité capitaliste, le réformisme et, bien sûr, l’Etat. Désapprendre leurs valeurs et leurs pratiques, et travailler pour la construction de personnes libres. A cette occasion, nous avons le plaisir d’annoncer l’ouverture du nouvel Athénée Libertaire de Vallekas.
Il sera situé dans la rue Párroco Don Emilio Franco, nº 59, près de la station de métro Nueva Numancia et de la gare d’Entrevias. Nous sommes conscients que nous prenons possession d’un espace dont le processus d’expulsion touche à sa fin. Cette circonstance ne fait que réaffirmer notre refus de cesser nos efforts.
Ce nouveau projet vise à construire un espace de formation globale à tous les niveaux : manuel, intellectuel, émotionnel… pour lequel nous utiliserons différents outils tels que des ateliers, cours, conférences, débats, tables rondes, conférences…
D’autre part, nous avons aussi l’intention de nous former en tant que groupe pour participer clairement et activement à la vie sociale et politique du quartier dans une perspective révolutionnaire : mettre en évidence les injustices du système, encourager l’autogestion, l’action directe, la solidarité entre personnes opprimées, la conscience individuelle et collective, l’action sociale auto-organisée. Read More

Madrid (Espagne): quelques attaques en solidarité avec les squats

Madrid, Espagne : destruction d’un véhicule d’agence immobilière

Dans la matinée du 7 mai, une voiture de la société immobilière «Don Piso» a été détruite à Vallekas. Vallekas, comme tant d’autres quartiers de Madrid, subissent les conséquences du processus de gentrification que l’État et le capitalisme développent dans les grandes villes. La spéculation capitaliste transforme les quartiers en gigantesques centres commerciaux pacifiés, où la logique de consommation et d’exploitation est la seule forme de relation possible. Les responsables ont des noms et des adresses : partis politiques, mairies, flics, banques, agences immobilières… tous sont des têtes de la même hydre. Read More

Madrid (Espagne): guerre à la spéculation immobilière !

Sabotage de plus de dix serrures d’agences immobilières à Vallekas.

Dans la matinée du 27 décembre 2017, les serrures de plus de 10 sociétés immobilières ont été sabotées dans le quartier de Vallekas et a été peint, de façon très claire, « Guerre à la spéculation ». Ce quartier de Madrid, comme tant d’autres, se voit soumis aux tranformations urbaines qu’imposent le capitalisme et l’Etat. Read More

Valencia (Espagne): interview avec quatre membres du CSOA L’Horta

À Valencia, dans le quartier de Benimaclet, précisément au bout de la Carrer de Diógenes Lopez Mecho, à côté de la Plaça Tretze Roses, se trouve le CSOA L’Horta. CSOA pour centre social occupé anarchiste. L’Horta, c’est une grande maison, quelques bâtiments annexes, et un grand jardin potager, d’où son nom, « jardin » en catalan/valencien. Le tout, squatté depuis le 29 mars 2012, après avoir été occupé une première fois entre 2005 et 2007.


Read More

Espagne: l’opération Piñata continue…

Lundi 30 mars 2015, la police anti-terroriste lançait 17 perquisitions et arrêtait 15 compagnonNEs à Madrid, Palencia, Grenade et Barcelone lors d’une opération dénommée Piñata. Lors des perquisitions, 24 autres seront brièvement arrêtés pour avoir résisté à ces dernières (notamment dans les squats). Read More

Espagne: dossier classé contre les compagnon-ne-s de l’Opération Pandora 2 !

Par différents biais nous est parvenue la bonne nouvelle selon laquelle le dossier contre les compagnon-ne-s réprimé-e-s dans le cadre de la seconde partie de l’Opération Pandora a été classé.

La juge en charge de l’affaire a affirmé qu’ “au cours de la procédure en question n’ont pas été obtenues des données objectives, accessibles à des tiers et vérifiables pouvant être considérées comme des indices pour affirmer, ne serait-ce qu’à titre indicatif, la participation des personnes mises sous enquête aux faits qui leur sont imputés“.

La juge considère que l’unité qui a dirigé l’enquête (le Service d’Analyse du Commissariat Général de Renseignement des Mossos) “a seulement réussi à prouver que les personnes sous enquête étaient en relation avec des personnes du collectif anarchiste, dont certaines avec des antécédents pénaux”. Les rapports successifs de cette unité “se sont limités à informer sur des réunions, des voyages et des visites en prison”, mais la juge ne voit aucun élément de preuve en lien avec des faits illicites ou avec l’appartenance à aucune “organisation terroriste”. Plus de 500 flics, des mois d’enquête, pour arriver à la conclusion que les personnes arrêtées étaient en relation avec des personnes du milieu anarchiste… Read More

Apprendre de SHAC : tournée d’info européenne

Vendredi 29 janvier – Dijon | 19h | Eternel Detour, 16ter rue de Fontaine-lès-Dijon, Dijon

Samedi 30 janvier – Grenoble | 12h | Parpaing Paillette, 104 avenue Ambroise Croizat, Saint-Martin-d’Hères

Samedi 30 janvier – Lyon | 20h | l’Atelier des Canulars Canulars Workshop, 91 rue Montesquieu, Lyon

Dimanche 31 janvier – Marseille | 19h | Le Raccoon, Place du Lycée Thiers, Marseille

Monday 1 February – Toulouse | 17.30h | Centre Social Autogéré de Toulouse (CREA)

Dimanche 3 février – Pamplona | 18h | Iruñeko Gaztetxea, Konpania Kalea, 3, Pamplona

Jeudi 4 février – San Sebastian | 12h | EHU Gipuzkoako Kanpusa, Donostia

Jeudi 4 février – Zarautz | 20.30h | Putzuzulo, 20800 Zarautz

Samedi 6 février – Bilbao | 5pm | Izar Beltz Social Centre, Bilbao

Dima 7 févrierGijon | 17h | Centru Social La Llume. C/Nava 1 (Esq. Avenida de Portugal), Xixón, Asturies Read More

Madrid: le dernier compagnon emprisonné de l’Opération Piñata sort de prison

Le compagnon qui se trouvait dans la prison d’Estremera, Paull, a été remis en liberté aujourd’hui, avec charges et comme les autres en attente du procès.

Après différentes erreurs et négligences bureaucratiques de la part du tribunal et des fonctionnaires compétents pour cette affaire, s’achève ce dernier chapitre des opérations policières contre les anarchistes et anti-autoritaires dans l’Etat espagnol. Read More

Espagne: trois des cinq compagnons incarcérés suite à l’Opération Piñata sortent de prison + quelques nouvelles de l’Opération Pandora

Madrid (EFE), 1er juin 2015 – L’Audiencia Nacional a remis en liberté trois membres supposés des Groupes Anarchistes Coordonnés (GAC) arrêtés en avril dernier au cours de l’opération Piñata[1], arguant que le juge Eloy Velasco n’avait pas suffisamment motivé l’envoi en prison pour délits d’appartenance à une organisation terroriste.

Javier García Castro, Enrique Balaguer Pérez et Jorge Linares Izquierdo avaient fait appel de cette mesure. Leur remise en liberté se fonde sur le « manque de caractère concret des indices » (vu notamment l’aspect générique des degrés d’implication dont ils sont accusés) et sur le fait qu’il n’y a pas de risque sérieux de fuite vu leurs attaches familiales et salariales en Espagne. Read More

Partout: banderoles en solidarité avec les arrêtéEs de l’opération Piñata, l’adresse des trois compagnons

Voilà l’adresse provisoire (ils peuvent être transférés) de trois des cinq compagnons incarcérés dans le cadre de l’Opération Piñata :

Paul Jara Cevallos
Enrique Balaguer Pérez
Javier Garcia Castro

(Nom du prisonnier)
Centro Penitenciario Madrid V
Apdo. Correos 200 Colmenar Viejo
Madrid Codigo Postal 28770

Read More

Bruxelles: liberté pour les anarchistes arrêtéEs en Espagne

Récemment, une banderole a été déployée sur l’entrée du tunnel Botanique :
LIBERTÉ POUR LES ANARCHISTES ARÊTÉ.E.S EN ESPAGNE.

Le 16 décembre dernier, un nouveau coup répressif frappe les anarchistes avec une vague de perquisitions et d’arrestations menée par l’État espagnol. La police envahit divers domiciles, locaux et centres sociaux dans plusieurs villes du pays. Onze compagnon.ne.s sont arrêté.e.s, dont sept restent en prison, sous l’accusation de « constitution, promotion, direction et appartenance à organisation terroriste, dégradations et possession d’engins explosifs et incendiaires ». Le 30 janvier, les sept qui étaient encore en prison sont remis.e.s en liberté conditionnelle sous caution, astreint.e.s à trois pointages hebdomadaires au tribunal. Read More

Espagne, opération Piñata: cinq compagnons incarcérés, dix en contrôle judiciaire, et des tonneaux de merde

Le juge de l’Audiencia Nacional Eloy Velasco a renvoyé en prison préventive mercredi 1er avril en début d’après-midi 5 des 15 arrêtés lors de l’opération policière nommée Piñata du lundi 30 mars (24 autres ont été arrêtés pour « résistance et désobéissance » lors des 17 perquisitions puis relâchés) qui s’est déroulée à Madrid, Barcelone, Palencia et Grenade. Read More