Toulouse: occupation d’un local à la fac du Mirail

Pour l’autonomie, pour l’autogestion, nik les syndicats, nik Vinci !

Mardi 19 février, des individus très très mobiles ont réquisitionné occupé un grand espace inutilisé du bâtiment Olympe de Gouges (Toulouse – fac/univ’ du Mirail), afin de contrer l’inertie des syndicats et autres organismes réformistes.

Voici leur communiqué.

Mais pourquoi on occupe ? Read More

Turin (Italie): deux textes en solidarité avec l’Asilo expulsé

Dissocié-e-s et balances, bien que Gouines&PDs !*

Indymedia-Nantes, 21 février 2019

À propos de violence et d’anormalité dans le défilé contre l’expulsion de l’Asilo et les arrestations.

À l’aube du 7 février à Turin, Chiara Appendino et sa clique étoilée** assument la responsabilité politique d’évacuer de manière militaire l’Asilo, occupé depuis 24 ans. Six compagnon-ne-s sont arrêté-e-s, accusé-e-s d’association subversive pour la lutte contre les CPR (centres de rétention). Read More

Italie et Grèce: solidarité offensive contre l’opération Étincelle et l’expulsion de l’Asilo

Plein d’actions ont été effectuées depuis le 7 février, jour de l’expulsion de l’Asilo occupato à Turin et du lancement de l’opération Étincelle. Liste non-exhaustive:

Bologne : cortège en solidarité avec les arrêtés de Turin

Jeudi 7 février au soir, un cortège composé d’une trentaine de personnes «solidaires avec les personnes arrêtées à Turin et avec l’Asilo en cours d’expulsion» (texte de la banderole de tête) a traversé les rues du quartier de Bolognina avec des interventions au mégaphone, tags sur les murs et collage d’affiches autour des faits de la journée.
Les vitres et les guichets automatiques d’une BPM brisées le long de la route.
La Banque Populaire de Milan est l’une des banques actionnaires de Alba Leasing, propriétaire de l’immeuble du futur Centre de rapatriement de Modène. Read More

Forêt de Hambach (Allemagne): feu et flammes pour le profiteur du désastre environnemental RWE

A l’aube du 1er février 2019, un groupe d’action a réussi à saboter deux boitiers électriques de RWE Power AG aux abords de la mine de lignite à ciel ouvert. A l’aide de deux engins incendiaires préparés à l’avance, le système électrique des deux boîtiers ont sans doute été endommagés de manière irréversible et les câbles enflammés.

A l’aide de ces boîtiers tout autour de la mine à ciel ouvert, de 8 km de longueur et 6 km de largeur, les nappes phréatiques sont pompées jusqu’à près de 450 mètres de profondeur sur l’ensemble de la zone, causant des dégâts dévastateurs pour la faune et la flore, mais aussi pour la partie restante de la forêt de Hambach, une précieuse forêt millénaire, qui abrite une multitude d’espèces animales et végétales rares et menacées. Read More

Madrid (Espagne): action contre la spéculation immobilière et les expulsions de squats

Le 13 février dernier, le trafic a été interrompu dans la calle de la Oca, au niveau de la station de métro Vista Alegre. Deux banderoles ont été accrochées, sur lesquelles on pouvait lire « Aucune expulsion sans réponse » et « Contre la gentrification et la spéculation capitaliste: action directe », plusieurs feux d’artifice ont été allumés et une agence immobilière a été repeinte. Des tracts ont également été distribués pour informer de l’expulsion de la calle Postal*, arrêtée la semaine dernière mais exécutée ce mercredi 13 février. Après cela, nous nous sommes dispersés. Personne n’a été contrôlé et lorsque la police est arrivée, il n’y avait plus personne. Read More

Prague: Appel à la solidarité de Klinika

En janvier 2019, le seul squat politique de Prague, Klinika, a été évacué par un huissier et une service de sécurité privés. Pendant 4 ans, ce centre social autogéré était un espace de rencontres pour les mouvements sociaux d’émancipation, les voisins et la culture indépendante. Alors que Klinika constituait un des premiers centres tchèques d’aide aux réfugiés, le squat a été attaqué par les néo-nazis et devint la cible de pressions permanentes pour les hommes politiques de droite.
Après l’évacuation de la maison, l’huissier de justice demande 62000 euros au collectif de Klinika comme le coût de l’intervention. De plus, il a bloqué le compte bancaire personnel d’un des membres du collectif signataire d’un contrat, datant de 2015, qui a permis la légalisation du squat pour une année. Par conséquent, cette personne ne peut plus faire usage de son compte bancaire et son salaire est directement versé à l’huissier. Également, sa propriété personnelle est actuellement en danger de la saisie. Le collectif de Klinika le comprend comme une volonté ferme de donner une punition exemplaire aux activistes, pour des motifs politiques. Read More

Avranches (50): expulsion express d’un squat ouvert par des Gilets jaunes

Mercredi 13 février 2019, les Gilets jaunes d’Avranches (Manche) ont squatté une maison abandonnée de Saint-Senier-sous-Avranches, propriété de l’Etat, pour en faire un lieu d’auto-organisation. Read More

Bienne (Suisse): Les Escargots Noirs doivent disparaitre

Depuis près de 8 ans, nous, le collectif Escargot Noir, occupons un site à Bienne. À présent, une société souhaite acheter les parcelles adjacentes et construire un nouveau siège. Nous sommes donc sacrifiés, les arbres éliminés et cette oasis au sein de la zone industrielle sera détruite…
Après le Tissot Arena, le nouveau raccord autoroutier ainsi que plusieurs autres projets, ce nouveau chantier serait une énième pièce dans le puzzle de développement économique du champs de boujean. Nous sommes donc maintenant chassés en faveur de l’engouement pour la croissance globale.
La ville nous a fait savoir fin janvier qu’elle souhaitait nous voir quiter les lieux d‘ici la fin mars et nous a menacé d’expulsion. Bien que les plans du projet soient élaborés depuis septembre, il n’a pas été jugé nécessaire de nous en informer plus tôt.
De plus, la demande relative à l’immeuble ne faisant même pas l’objet d’un appel d’offres, il est difficile de savoir quand commencerait la construction. Néanmoins, la ville de Bienne voudrait se débarrasser de nous d‘ici la date officielle de la vente.
Le conseil de ville traitera cette affaire lors de la réunion du 21 février 2019. Venez et montrez votre solidarité devant le bâtiment du conseil de ville à partir de 17 heures , musique, bière et thé chaud sont au rendez-vous. Read More

Caen: réunion pour organiser la résistance face à la répression

Jeudi 14 février, réunion au squat du Marais

Aujourd’hui, mardi 12 février, la société Enedis et un de ses sous-traitants sont intervenus au squat situé au 33, rue René Duchez à la Folie-Couvrechef à Caen, pour couper l’électricité à la demande du propriétaire du bâtiment (une ancienne maison de retraite). En conséquence, les 110 habitant-e-s – 27 familles, 45 enfants dont un nourrisson de 10 jours – se retrouvent privé-e-s d’un bien fondamental : l’électricité. Les habitant-e-s par leur présence pacifique se sont interposé-e-s pour empêcher le démontage des installations situées sur la voie publique. Les membres de l’Assemblée Générale de lutte contre toutes les expulsions ont tenté en vain de négocier le rétablissement de l’électricité.

Il est scandaleux, qu’en pleine période hivernale, des familles se voient privés de leur seul moyen de se chauffer, de cuisiner, de s’éclairer, etc. Nous dénonçons avec vigueur ces agissements scélérats et vous invitons à manifester votre désapprobation et votre soutien aux exilé-e-s.

Rendez vous ce jeudi 14 février à 18 h au squat du Marais pour organiser la résistance !!! Read More

Turin (Italie): infos suite aux expulsions et arrestations récentes

Jeudi 7 février au petit matin, les flics, avec l’aide des pompiers, ont pris d’assaut l’Asilo, endroit occupé depuis 1995 et lieu d’organisation des luttes sociales (contre les expulsions locatives, contre les prisons pour migrants, il y a quelques années encore contre le TAV…). Des personnes sont montées sur le toit, où elles ont tenu bon pendant plus de 24 heures. Au final, les flics ont réussi à faire sortir tout le monde et condamner le bâtiment. Même chose pour l’occupation habitative de Corso Giulio Cesare.
Plusieurs rassemblements solidaires ont eu lieu dans le quartier, complètement bouclé par les flics. Apparemment des personnes auraient été interpellées pour résistance ou violence contre les bleus. Le rassemblement du soir pour discuter de la situation, au siège de Radio Blackout, s’est transformé en manif sauvage. Read More

Caen: nouveau squat Place Blot. Le Marais en appel, rassemblement de soutien

L’AG de Lutte contre Toutes les Expulsions officialise à l’instant un nouveau squat 5 place Blot, depuis mercredi 16 janvier 2019, ces deux jeunes couples originaires de Géorgie ne dorment plus dans leur voiture grâce à l’AG de Lutte contre Toutes les Expulsions qui a ouvert un nouveau squat à Caen. Cette maison cossue de la Place Blot, avec vue sur le Jardin des Plantes, a été le logement de fonction du Directeur des Ressources Humaines de la ville de Caen.

UN TOIT C’EST UN DROIT !


Rassemblement de soutien au Marais, jeudi 14 février 2019 à 13 heures.

Audience en appel pour le squat du Marais au Tribunal, Place Gambetta, à côté de la Préfecture. Le squat du Marais, lieu d’hébergement et de convergence des luttes, a été ouvert le 26 avril 2018.

Des squats à Caen https://radar.squat.net/fr/groups/city/caen/type/squat Read More

Marseille: « Vous videz la ville pour les bourgeois, spéculateurs on vous traquera »


Read More

Turin: bref retour sur la manif de solidarité avec l’Asilo expulsé


Read More

Turin: des nouvelles de l’Asilo…

Trois compagnons sont descendus du toit il y a une heure [dans la matinée du 8 février] et nous ont informé qu’à l’intérieur de l’Asilo, les ouvriers, avec un zèle particulier pour satisfaire les commandes des flics, s’affairent à tout condamner, à murer chaque ouverture, à rendre la structure inutilisable. Read More

Turin (Italie): l’Asilo résiste !

Au petit matin de ce jeudi 7 février 2019, la police a fait irruption dans les occupations de l’Asilo et de Corso Giulio, à Turin en Italie.

Sgombero_asilo-medium
Read More