Caen: réunion pour organiser la résistance face à la répression

Jeudi 14 février, réunion au squat du Marais

Aujourd’hui, mardi 12 février, la société Enedis et un de ses sous-traitants sont intervenus au squat situé au 33, rue René Duchez à la Folie-Couvrechef à Caen, pour couper l’électricité à la demande du propriétaire du bâtiment (une ancienne maison de retraite). En conséquence, les 110 habitant-e-s – 27 familles, 45 enfants dont un nourrisson de 10 jours – se retrouvent privé-e-s d’un bien fondamental : l’électricité. Les habitant-e-s par leur présence pacifique se sont interposé-e-s pour empêcher le démontage des installations situées sur la voie publique. Les membres de l’Assemblée Générale de lutte contre toutes les expulsions ont tenté en vain de négocier le rétablissement de l’électricité.

Il est scandaleux, qu’en pleine période hivernale, des familles se voient privés de leur seul moyen de se chauffer, de cuisiner, de s’éclairer, etc. Nous dénonçons avec vigueur ces agissements scélérats et vous invitons à manifester votre désapprobation et votre soutien aux exilé-e-s.

Rendez vous ce jeudi 14 février à 18 h au squat du Marais pour organiser la résistance !!! Read More

Caen: ouverture d’un squat au 16 rue René Duchez

Samedi 8 septembre 2018 – L’Assemblée Générale de Lutte Contre Toutes les Expulsions officialise un nouveau squat, situé au 16 rue René Duchez à Caen vers la Folie Couvre-Chef (près du lycée Camille Claudel, arrêt de bus «5 Continents»). Actuellement, 15 familles sont présentes et d’autres arrivent. Ce lieu était abandonné depuis plus de deux ans, abritant avant une maison de retraite. Read More

Caen: Officialisation d’un nouveau squat, 9 allée du Bosphore

Aujourd’hui samedi 1er septembre 2018, l’Assemblée Générale de Lutte Contre Toutes les Expulsions officialise le squat du 9 allée du Bosphore à Caen (quartier Folie-Couvrechef).
L’ouverture de ce squat n’est que le début de notre réaction aux attaques des autorités publiques. En cette période estivale la répression ne prend pas de vacances: en deux mois, ce sont quatre squats qui ont été expulsés mettant à la rue des centaines de personnes dont de nombreux enfants scolarisés. En effet, hier, vendredi 31 août, le squat de Venoix, boulevard Gallieni, à été expulsé. Ce sont ainsi une vingtaine d’enfants mise à la rue une veille de rentrée scolaire.
Ces événements locaux en sont que le reflet d’une politique nationale antisociale, xénophobe et fasciste. L’Etat se vante d’accueillir Soixante migrant-es de l’Aquarius et prétend reloger dignement les familles qu’elle met à la rue. Or ce ne sont que des solutions éphémères! Read More