Caen: une assemblée de Gilets Jaunes se tient dans un squat de migrants

Des Gilets Jaunes caennais [ont envoyé au site Rouen dans la rue] ce récit. Il date du 22 décembre. S’il s’en est passée de belles depuis, cette journée caennaise nous semblait particulièrement intéressante pour être retranscrite ici. Entre assemblée d’organisation et porosité avec les réseaux de solidarité aux migrants, ces initiatives viennent donner une texture prometteuse au mouvement des Gilets Jaunes.

Ah ! Pas loin de 400 personnes se sont retrouvées au squat du Marais vendredi 22 décembre. Ce squat il s’est ouvert pendant la lutte des cheminots au printemps dernier, il fait bien 50000m² et plus de 200 personnes y vivent. Il s’est ouvert pour les sans-papiers et pour la convergence des luttes. Il trouve ici une application bien concrète. Les demandes de salle pour la réunion ont été refusées tant et si bien que comme le rappelle une personne, d’entrée de cette AG, « l’Etat ne permet pas nos AG alors ce sont les migrants qui nous accueillent ici. » Ce retournement est accueilli sous les bravos et les quelques fachos ronchonnent de se voir mis à l’amende. Read More

Caen: Expulsion du squat de la Guérinière. Appel à don et invitation au Fournil du Marais

Le squat de la Guérinière, 10 Boulevard de la Charité, plus ancien lieu encore ouvert de l’AG jusqu’ici (ouverture le 29 mai 2015), a été expulsé ce matin (24 octobre), dès 8h40. Le dispositif policier mobilisé a été tout bonnement hallucinant : une centaine de flics (brigade d’intervention de la police nationale locale accompagnée de 2 ou 3 compagnies de CRS). Il n’en fallait surtout pas moins pour mettre la quarantaine d’habitant-e-s à la rue…
Pour rappel, il s’agit de la deuxième expulsion en une semaine (après l’expulsion de Fleury-sur-Orne, 45 Chemin des Coteaux) et la quatrième en 4 mois… Autant dire que la Préfecture donne le ton.
En réponse, l’Assemble Générale de lutte contre toute les expulsions organisera prochainement de nouveaux rendez-vous. Face aux politiques xénophobes et sécuritaires, il est plus que jamais nécessaire d’intensifier nos luttes. Read More

Caen: Le Marais, une gigantesque occupation pour les exilés et la convergence des luttes

Le samedi 28 avril, à Caen, au 5 rue du Marais, a été officialisé l’ouverture d’un immense squat. Les bâtiments, anciens locaux d’EDF, ont été ouvert par l’AG de Lutte Contre Toutes les Expulsions rejointe par l’Initiative pour la Convergence des Luttes, des syndiqués et autres précaires. Des envoyés spéciaux Rouen dans la rue sont allés à la rencontre de quelques occupants lundi 8 mai alors qu’une kermesse et un tournoi de pétanque (très serré) était organisés sur place. Retranscription de l’interview récolté sur place :

Dans quel contexte et par qui le Marais a-t-il été occupé ?

Ça fait 5 ans sur Caen que l’AG de lutte contre toutes les expulsions ouvre un certain nombre de squats d’habitation pour les exilés. La logique squat, pas tant pour les militants que sur la question migratoire, c’est quelque chose de bien installé. Ces pratiques-là sont bien ancrées localement. A coté de ça, il y a la nécessité de construire des espaces collectifs pour construire une connexion entre les différents foyers de lutte. Toutes les personnes en lutte sur Caen le ressentent comme une nécessité. Il y a des groupes assez différents qui travaillent dans ce sens là. Via l’ICL (l’initiative pour la convergence des luttes) ça fait un moment que l’on rencontre un certain nombre de syndicalistes combatifs en rejoignant les piquets de grève et en leur apportant un soutien matériel. Et inversement, en discutant avec eux, ils rencontrent aussi cette nécessité de construire d’autres espaces qui soient indépendants des syndicats pour construire ces formes de convergence. La difficulté qui se présente, c’est que l’on avait pas d’espace pour cela. Read More

Caen: ouverture d’un nouveau squat, rue du Marais

L’AG de Lutte Contre Toutes les expulsions de Caen a ouvert samedi 28 avril un immense squat. L’AG a décidé de réserver une partie de cet énorme bâtiment pour créer un espace de convergence des luttes, espace séparé des parties d’habitation qui accueillent des exilé-e-s à la rue. Cet espace de convergence est géré par une assemblée ouverte à tous et toutes.

Nous relayons le premier communiqué de cette assemblée, communiqué qui invite à venir participer à la vie de cet espace de convergence et appelle à la solidarité matérielle pour l’aménager. Read More