Bienne (Suisse): 27 avril, manifestation pour les habitats alternatifs, contre la gentrification, pas d’expulsions pour du béton!

Depuis plusieurs années, urbanisme et gentrification vont malheureusement de pair et Bienne ne fait pas exception. Aujourd’hui, la municipalité de Bienne insiste pour que le collectif Escargot Noir quitte avant le 31 mai le lieu qu’il occupe depuis de nombreuses années. Nous appelons à une manifestation déterminée pour des espaces de vie alternatifs et contre leur évacuation ! Rendez-vous le 27 avril 2019, 15H, à la place Robert Walser à Bienne !

Comme bien d’autres, la vie alternative biennoise subit injustement, à coup d’expulsions, les conséquences d’une politique d’urbanisme à deux vitesses. Car entre les délais de la vente de terrain et la réaffectation/construction effective du dit projet, les espaces sont généralement laissés en friche durant plusieurs mois voir plusieurs années. Finalement, expulser pour construire n’est valable que sur le papier. Aujourd’hui, la municipalité de Bienne insiste pour que le collectif Escargot Noir quitte avant le 31 mai le lieu qu’il occupe depuis de nombreuses années. Cette expulsion démontre une fois de plus les conséquences de la politique de valorisation urbaine. Nous condamnons la stratégie de la municipalité de Bienne « d’expulsion pour du béton » et nous nous opposons à cette décision, (comme précédemment). Read More

Bienne (Suisse): Les Escargots Noirs doivent disparaitre

Depuis près de 8 ans, nous, le collectif Escargot Noir, occupons un site à Bienne. À présent, une société souhaite acheter les parcelles adjacentes et construire un nouveau siège. Nous sommes donc sacrifiés, les arbres éliminés et cette oasis au sein de la zone industrielle sera détruite…
Après le Tissot Arena, le nouveau raccord autoroutier ainsi que plusieurs autres projets, ce nouveau chantier serait une énième pièce dans le puzzle de développement économique du champs de boujean. Nous sommes donc maintenant chassés en faveur de l’engouement pour la croissance globale.
La ville nous a fait savoir fin janvier qu’elle souhaitait nous voir quiter les lieux d‘ici la fin mars et nous a menacé d’expulsion. Bien que les plans du projet soient élaborés depuis septembre, il n’a pas été jugé nécessaire de nous en informer plus tôt.
De plus, la demande relative à l’immeuble ne faisant même pas l’objet d’un appel d’offres, il est difficile de savoir quand commencerait la construction. Néanmoins, la ville de Bienne voudrait se débarrasser de nous d‘ici la date officielle de la vente.
Le conseil de ville traitera cette affaire lors de la réunion du 21 février 2019. Venez et montrez votre solidarité devant le bâtiment du conseil de ville à partir de 17 heures , musique, bière et thé chaud sont au rendez-vous. Read More