Oslo (Norvège): Expulsion de Brakkebygrenda

Mercredi 6 juin 2014, la police anti-émeute a expulsé Brakkebygrenda, terrain squatté dans la capitale norvégienne.

Située à Gamlebyen, le quartier de la vieille ville d’Oslo, Brakkebygrenda se présentait comme une wagonplace autonome (terrain squatté par des roulottes, des bus, des caravanes, etc. servant de lieux de vie et d’habitation) avec un discours versant toutefois dans une sorte de citoyennisme peu inspirant: « Nous sommes ici depuis 1999, nous concentrant sur la question de l’écologie en ville; en recyclant, en consommant moins, et en cherchant des politiques de logement plus sociales. C’est important pour nous de participer activement à la vie de la ville, de réclamer nos droits à avoir quelque chose à dire pour son développement, et de prouver par l’action que notre démarche est soutenable/durable, fonctionnelle et constitue des alternatives positives au consumérisme et à l’apathie. » Read More

Bâle (Suisse): Expulsion du Wagenplatz

Le mardi 3 juin 2014, le Wagenplatz de Bâle, terrain squatté par des roulottes, a été expulsé par la police.

Ci-dessous, deux vidéos, la première postée sur Youtube le 31 mai 2014 nous montre à quoi ressemblait le Wagenplatz en question, et la seconde comment il a été expulsé, le 3 juin 2014 ; et encore en-dessous, un article publié le 13 juin 2014 dans la presse mainstream suisse (20 Minutes), qui évoque une sorte de riposte anti-policière faisant suite à cette expulsion… Read More

Berlin: Le Köpi n’est pas à vendre !

Un bref appel à solidarité:

Köpi est un lieu autogéré à Berlin qui accueille des salles de concert et fêtes, des espaces pour des ateliers, un infokiosque, une salle de sport, un atelier de sérigraphie et une salle d’escalade. Il offre aussi le logement à plus de cent personnes entre le bâtiment et le campement („Wagenplatz“) sur le terrain attenant.
Plusieurs fois déjà la Commerzbank, créancière de tous les terrains, a voulu s’en débarrasser, mais vu l’indomptable résistance – locale et même internationale – rencontrée, les nouveaux propriétaires potentiels ont tous soit renoncé à l’idée d’acheter, soit rapidement arrêté de payer. Read More

Freiburg-im-Breisgau (Allemagne): Terreur d’État anti-squat… solidarité !

Suite à la destruction militaire et matérielle du Kommando Rhino au quartier Vauban le mercredi 3 août au matin, la terreur d’État contre les anarchistes, autonomes et squats politiques s’intensifie durement à Freiburg.

La nuit du mercredi 3 août au jeudi 4 août, le célèbre [centre social – non squatté] historique KTS a subi un raid d’une violence qu’il n’avait pas vu depuis une décennie : vers minuit, il est signalé que des centaines de flics encerclent et cernent le quartier Vauban, empêchant tout « militant » typé trop autonome ou même marginal d’y accéder, de même que des barrages de police avec contrôles et fouilles pour tous les « suspects typés anarchistes » se sont implantés partout dans le centre-ville.
Cette stratégie de terreur est préventive à toute action commando ou toute tentative de manifestation suite à l’expulsion violente du Rhino.
6 camarades sont arrêtés sur le chemin du KTS. Read More

Freiburg-im-Breisgau (Allemagne): Kommando Rhino est tombé !

Kommando Rhino est tombé !
Mercredi 3 août 2011.

Après une énième menace d’expulsion annoncée pour le 1er août au matin, la ville de Freiburg a envoyé sa main armée ce matin peu avant 5h. Plus de 500 flics contre 200 manifestant-es qui après avoir enflammé les barricades encadrant le Rhino ont dû abandonner le terrain au vu du rapport de force. Read More

Freiburg-im-Breisgau (Allemagne): Manif anti-expulsions le 23 juillet 2011

Trouvé sur Indymedia-Linksunten:
http://linksunten.indymedia.org/fr/node/42383

La VO en allemand:
http://linksunten.indymedia.org/de/node/42347

Rhino bleibt!

Manifestation: Kommando Rhino est et restera à Freiburg.
Samedi 23 juillet 2011, à 14:00 à Bertholdsbrunnes à Freiburg im Breisgau (Allemagne).

Depuis maintenant deux ans, le terrain M1 dans le quartier Vauban est squatté par le collectif d’art, de culture, et de vie collective en Wagen (camions-caravanes) collective: Kommando Rhino. Actuellement, M1 constitue une place d’habitat et de vie pour au moins 35 personnes, mais également un lieu dédié à des évenements politiques et culturels. En toute précarité. Read More

Hamburg: Zomia, un nouveau wagenburg squatté « toléré » par les pouvoirs publics locaux

19 déc. 2010

Le 20 novembre 2010, un nouvel espace a été squatté dans le quartier Wilhelmsburg de Hamburg. Six camions, des tentes et des mobil-homes se sont installés sur un terrain du quartier en question.
Read More

Rennes: La Villa expulsable !

21 mars 2008

La Villa, un squat de Rennes type wagenburg existant depuis 10 ans, a subi ce matin un incendie probablement intentionnel.

Une grande partie des bâtiments collectifs ont brûlé et des bulldozers sont passés dans la foulée. On leur a de plus signifié qu’ils étaient expulsables à partir de mardi.

Du coup, ils font un appel pour des gens prêts à venir les soutenir.

Freiburg: Répression massive contre le festival anarchiste « DIY against the State »

Du 26 au 30 juillet 2006, un festival intergalactique de squatteureuses, anarchistes & autres activistes s’est déroulé à Freiburg, au Sud de l’Allemagne: « DIY against the state« .

Ce devait être l’occasion pour des centaines de participant·e·s de se rencontrer, partager & mettre en avant des idées, autour des modes de vie autonomes, des luttes anticapitalistes et anti-authoritaires, à travers la pratique du « Do It Yourself ». Étaient ainsi prévus des dizaines d’ateliers, de discussions, de projections vidéo, entre autres échanges de savoir, accompagnés d’actions et de fêtes, ce dans divers espaces alternatifs de la ville, comme le centre social KTS, lié à la gauche radicale, le « wagenburg » Schattenparker (un camp de roulottes & véhicules-maisons), ou encore Susi, une coopérative d’habitation autogérée. Read More

Freiburg-im-Breisgau : Répression au festival « DIY against the State »

Voici un petit recit (avec clavier allemand sans accents) des derniers evenements qui se sont deroules a Freiburg (Allemagne) au DIY against the State [de 2006]. Pour plus d´infos sur le festival :
http://diyagainst.squat.net/france.htm

Pour accueillir les centaines de personnes arrivant pour l’occasion, un campement a ete monte autour d’un wagenburg (« la barricade de roulottes de ceux qui se garent à l´ombre ») qui existe depuis plusieurs mois. C´est a cet endroit meme et au KTS, grand lieu autogere existant depuis plusieurs années, que la plupart des discussions, workshops et concerts se sont deroules. Cependant, des la deuxieme nuit (du jeudi au vendredi), certaines personnes se sont fait arreter devant le KTS, pour avoir tague, mais quelques personnes ayant vu la scene on prevenu du monde a l´interieur du lieu et plusieurs dizaines de personnes sont intervenues pour tenter d´empecher l´arrestation. Read More

Freiburg-im-Breisgau: Convergence et campement anarchiste intergalactique d’activistes

Plus que 15 jours et ca y est : La rencontre DIY-Against the State débutera au pied de la haute forrêt-noire, entre Bâle, Colmar et Strasbourg. C’est à Freiburg, ville de 250.000 habitants que des artistes, libertaires, jupitairiens, activistes et rebelles de toutes sortes et de tous pays s’échangeront leurs savoirs. Tu sais : Faire de la soudure, peindre, construire, réparer des vélos, fermer et ouvrir des portes, ne pas te faire arrêter, courir (vite), chanter, écouter, écrire, cuisiner, lancer (loin), râler…ou autre – débarque ! DIY ! (Du 26 au 30 juillet 2006) Read More

Berlin: ouverture et expulsion d’un terrain squatté à Kinzigstrasse

Du 4 au 11 avril 2004 se déroule la rencontre « auto-organisation 04 » à Berlin. L’événement a pour but de rassembler squatteurs, squatteuses et autres militant-e-s pratiquant l’autogestion, pour une semaine de discussions se déroulant dans divers des lieux autonomes de la capitale, mais aussi d’actions. Après une tentative infructueuse d’organiser une Reclaim The Streets (occupation festive de la rue) la veille (vivement réprimée par la police, qui a immédiatement pourchassé les premiers participant-e-s, en arrêtant une dizaine), un second rendez-vous était-il donné ce matin du jeudi 8 avril 2004, pour un « action breakfast ». Read More