Berlin: solidarité émeutière avec le squat Gare d’Exarchia (Athènes)

Dans la nuit du vendredi 26 mai, quelques personnes se sont bougé en solidarité avec les occupant.es du squat « Gare » dans le quartier Exarchia, qui la veille ont fait face aux menaces de commerçants et de groupes para-étatiques de mafieux (connus pour faire partie des milieux de proxénètes et de la drogue). Elles ont suspendu une banderole dans la Rigaer Strasse à Friedrichshain. Après quelques minutes seulement, les flics anti-émeute et des flics en civil ont rappliqué sur les lieux et ont volé la banderole. Pendant ce temps, de nombreuses personnes se sont rassemblées dans rues environnantes et ont tendu un guet-apens aux flics en les accueillant par une pluie de pierres. Read More

Berlin (Allemagne): briser la paix sociale, à propos de Juillet noir

Alors que la situation se détend passagèrement dans le quartier nord de Friedrichshain et que nous trouvons le temps de reconstruire le 94 Rigaer, la guerre sociale continue à faire autant rage autour de nous. Les nouvelles des attaques de l’Etat contre des personnes et des squats à Thessalonique nous sont parvenues. Ici comme là-bas, nous luttons contre la social-démocratie et nous opposons aussi le combat protéiforme à la paix sociale. Que ce soit au cours du Juillet noir ou dans les conflits locaux et quotidiens, nous menons une même lutte qui gagne en force dans la réciprocité. Read More

Athènes (Grèce): la solidarité vient frapper aux vitres des partis au pouvoir

Suite de la chronologie des attaques qui ont été revendiquées en réponse à l’opération répressive de l’Etat grec contre les espaces d’auto-organisation et de solidarité dans les premières heures du 27 juillet 2016 à Thessalonique :

– Athènes, 28 juillet : les vitres des locaux de SYRIZA de ‘Ano Petralona’ sont détruites. L’attaque est revendiquée sur Indymedia-Athènes.

– Athènes, 28 juillet : attaque aux cocktails molotov des bâtards en uniforme de l’OPKE (forces spéciales) et des flics anti-émeutes (MAT) qui stationnaient rue ‘Voulgaroktonou’ dans le quartier d’Exarchia. Attaque revendiquée sur Indymedia-Athènes par « Initiative d’anarchistes ». Read More

Allemagne: “Juillet noir n’est pas encore terminé”

Brèves d’attaques à Berlin et à Leipzig dans la deuxième moitié du mois de juillet (noir)…

Berlin, 18 juillet. Plusieurs véhicules de la municipalité garés sur un parking à Köpenick ont été incendiés. D’après les articles de la presse allemande, il y aurait entre 7 et 10 véhicules de la municipalité qui seraient partis en fumée et/ou endommagés. Etant donné que d’autres voitures ont brûlé au cours de cette même nuit (cf. brève ci-dessous), il est difficile de comptabiliser précisément les dégâts: le Tagesspiegel comptabilise au total 17 véhicules incendiés dans Berlin, tandis que le Berliner Zeitung évoque lui 13 véhicules carbonisés. Read More

Allemagne: mise à jour des actions en solidarité avec le squat Rigaer94

Brèves d’attaques en réponse à l’expulsion de l’espace de vie du Rigaer94 et à la surveillance accrue du quartier nord berlinois de Friedrichshain. Les précédentes brèves de juin et juillet se trouvent ici et . Read More

Berlin: nuit enflammée contre la ville de riches

La soirée de ce samedi 9 juillet en solidarité avec les maisons occupées et les squats de la Rigaerstrasse (et notamment avec le squat Rigaer94 expulsé le 22 juin dernier, ce qui avait immédiatement mis le feu à la ville) s’annonçait enflammée. L’État avait bien sûr anticipé les multiples appels au désordre à la suite de l’expulsion et les attaques diverses en solidarité lui ont rappelé ce à quoi il pouvait s’attendre (cette manifestation n’étant qu’une étape dans la lutte polymorphe contre les responsables de la chasse aux pauvres et aux indomptés du capitalisme): plus de 1 800 policiers, dont beaucoup ont été réquisitionnés de plusieurs Länder (Saxe, Basse-Saxe, Saxe-Anhalt, Thüringe, Brandebourg) ont été déployés pour encadrer cette manif. Read More

Allemagne: pour un juillet noir ! Suite des attaques en solidarité avec la Rigaer94

Les attaques se poursuivent à Berlin comme partout en Allemagne en solidarité avec la Rigaer94 qui, le 22 juin dernier, s’est fait expulser et détruire son espace de vie. Une manifestation solidaire avec le lieu autonome est d’ores et déjà prévue dans la soirée de samedi 9 juillet. Elle sera aussi et surtout une manière de marquer son refus de la militarisation et de la surveillance du quartier nord de Friedrichshain que gouvernants et puissants mettent en place pour mater les rebelles à cette société de misère. On pourra aussi se reporter aux précédentes brèves d’actions directes de la fin du mois de juin. Read More

Berlin: appel à la solidarité avec l’espace autonome « Rigaer94 » expulsé

Chaque expulsion a son prix – Manifs les 5 et 9 juillet à Berlin

Cela fait maintenant plus d’une semaine que nos portes ont été découpées et que les flics et agents de sécurité ont envahi nos espaces de vie autogérés, s’installant dans les escaliers et dans nos espaces collectifs. Dès lors, l’expulsion et la destruction du rez-de-chaussée de notre maison collective a augmenté en vitesse et en agressivité. Notre espace social (comprenant le bar, espace de rencontres et de projection) la Kadterschmiede, nos atelier, laverie, grenier et jardin ont été réduits en poussière tandis que les containers ont été remplis avec nos affaires et notre histoire collective.

Notre projet rebelle et émancipateur a été supplanté par des laquais écervelés en uniformes, et nous sommes furieux, et pas seulement car nous sommes habitués à une meilleure compagnie que celle-ci. De toute façon nous faisons peu de différence entre ces cerbères en uniforme envoyés par l’Etat ou ceux des agences de sécurité privée. Read More

Hambourg: Des pierres et de la peinture contre le tribunal

Hambourg : attaque du palais de justice en solidarité

Ce que les flics et autres larbins de l’État appliquent dans les rues avec le contrôle et toute la répression, est légitimé et complété par le tribunal. Chaque jour, ils décident dans leur théâtre de “justice” de l’avenir des gens, de les punir, de les emprisonner, et de détruire des vies. Quelques pierres et un peu de couleur semblent peu contre un tel bâtiment du pouvoir mais l’idée d’une vie libre est leur pire cauchemar, car cela signifierait leur fin, la fin de l’oppression ! Read More

Berlin: La police perquisitionne Rigaer 94 et plusieurs appartements dans différents quartiers de la ville

Hier, mercredi 14 août, une grosse opération de police a mené à huit perquisitions visant des « house projects » berlinois, dont Rigaer 94. Les flics seraient à la recherche de gens responsables de diverses actions directes, entre autres des attaques contre des agences pour l’emploi ou en en solidarité avec le récent mouvement social turc.

Un appel à manif de solidarité a été lancé dans la foulée, pour le soir-même, à Kreuzberg: Read More

Berlin : Les flics attaquent Rigaer 94

Pas loin d’un an après l’expulsion de l’houseproject voisine Liebig 14, notre projet Rigaer 94 et le bar squatté Kadterschmiede ont été attaqués par les flics.

Le 28 janvier 2012, une manif fut tenue contre un congrès de la police et une conférence sur les opérations urbaines à Berlin. La nuit, il y eu une fête de solidarité d’après-manif à Kadterschmiede, qui se trouve dans Rigaer 94. Avant même que la fête ne commence, le coin grouillait déjà de flics. Bientôt la querelle habituelle avec les flics à nos portes commença. Ce n’est pas inhabituel qu’ils essaient d’aller dans le jardin et de causer des ennuis. En premier lieu, ils étaient retenus par nos grilles externes comme toujours. Mais après, ils essayèrent de trouver d’autres voies pour entrer dans la maison, escaladant les murs et se glissant dans les caves. Ils sont entrés par la porte de devant du Kadterschmiede et ont commencé à le détruire, ainsi que la porte d’entrée de l’espace de vie de Rigaer 94. Au début ils n’ont pas pu aller loin, car derrière les portes, des barricades les attendaient. Entretemps ils ont répandu des tonnes de gaz lacrymo et au poivre dans la maison et vidé les extincteurs sur les marches, devant le Kadterschmiede. Des personnes étaient proches de la suffocation. Read More

Berlin: La manif de solidarité avec Liebig 14 vire à l’émeute

Samedi dernier (29 janvier 2011), une manifestation contre l’expulsion de Liebig 14, un des derniers grands squats de Berlin, a réuni plus de 3 000 personnes.
L’expulsion est censée avoir lieu ce mercredi 2 février, plus de 2 000 flics anti-émeutes seront déployés dans le quartier pour effectuer l’expulsion, accompagnés de canons à eau, hélicoptères et autres forces spéciales de la police… Read More