Chambéry: Expulsion du Mât noir

Jeudi 16 décembre 2010

Bien au chaud le cul sur leurs chaises, la Saiem (institution dont la directrice est la maire socialiste de la ville) et l’Opac [bailleur « social »] ont décidé d’expulser après plusieurs reports le squat du « Mât noir », un squat d’habitation qui existait depuis décembre 2009 et qui se trouvait près de la clinique Clairet à Chambéry.

Le 14 décembre à sept heures du mat’, 0°, une trentaine de keufs ont débarqué bélier en main et un vigile garde maintenant la maison pour ne laisser revenir personne, comme ils le font pour la clinique murée d’à côté. Vu qu’il neige c’est mieux, ils-elles risqueraient de revenir…

Squatte ta ville ou crame-la !

Chambéry: le problème du logement ou la clochardisation d’un père de famille…

  Chambéry: le problème du logement ou la clochardisation d’un père de famille…


Comment on résout à Chambéry le problème du logement ou la clochardisation d’un père de famille
Lundi 12 juillet 2010

Chistophe Levisse est chômeur et ne peut pas avoir accès à un logement d’urgence alors qu’il y a de la place. Pourquoi ? Et bien justement parce bien qu’il soit inscrit à toute les boites d’intérim du coin, il ne trouve toujours pas de travail. Mais d’un autre côté s’il en trouve et qu’il n’a pas d’adresse, ça risque d’être rédhibitoire. Un vrai cercle vicieux.

Il a été viré de son foyer par M. Terraz le directeur de la SASSON (foyer d’hébergement savoyard) « afin de lui provoquer un électrochoc salutaire… ». En d’autres termes ça lui fera les pieds à ce feignant… Récemment une dame bien intentionnée du SAOD Service d’accueil et d’orientation départemental (organisme d’Etat) a dit à Christophe d’aller à l’autre foyer d’hébergement d’urgence de Chambéry où il s’est rendu et où on lui a dit qu’un fax de ce même SAOD leur déconseillait de l’héberger…

En gros le bon et charitable M. Terraz et d’autres personnes lui ont dit d’aller se faire voir plutôt à Albertville (à 50 km), ce qu’il refuse ayant ses enfants et sa vie à Chambéry…

Voila le traitement original et radical de la pénurie de logement à Chambéry, peut-être même que s’il continue comme ça à faire du scandale et à ameuter les médias on risque de lui offrir un logement gratuit, à la prison locale…

Vidéo « en ligne:
http://www.dailymotion.com/video/xdza3r_a-chambery-comment-un-pere-de-famil_news

Info trouvée sur https://grenoble.indymedia.org/2010-07-12-Comment-on-resout-a-Chambery-le


Chambéry: Expulsion du squat du Perchoir et de l’espace autogéré du Carré curieux

  Chambéry: Expulsion du squat du Perchoir et de l’espace autogéré du Carré curieux


Nouvelle expulsion, mardi 26 janvier 2010…
https://grenoble.indymedia.org/2010-01-26-Nouvelle-expulsion

Le squat du Perchoir et l’espace autogéré du Carré curieux (Chambéry) sont expulsés en ce moment même par les keufs sur ordres de la mairie et après décision de justice. ça aura pas trainé et ça n’empêche pas (petite anectote) le sénateur PS de Chambéry Thierry Repentin de soutenir publiquement « Jeudi soir » alors que la mairie PS de Chambé nous expulse (il aurait quand même pu attendre qu’on soit viré pour s’exprimer là-dessus).

Dé-perché


Chambéry: Communiqué des occupant-e-s du « Carré curieux »

Bonjour,

Les Pilos ont été expulsés [en novembre 2009] :
http://www.lespilos.lautre.net/

La suite :
=====================================================
Communiqué des occupantEs du « Carré curieux » :

Nous sommes les habitantEs de l’hôtel Morand. Ce bâtiment appartenant à la mairie est abandonné depuis 2002.

Le jeudi 10 décembre [2009], vers 18h30, la police municipale et un conseiller municipal arrivent et constatent qu’ils n’ont plus accès aux lieux. Ils décident alors de convoquer la police nationale pour nous expulser, celle-ci invoque le flagrant délit pour intervenir. Cependant, le flagrant délit ne pouvait pas s’appliquer, car occupant les lieux depuis plusieurs semaines, nous sommes résidents de l’immeuble et, en tant que tels, nous sommes protégés par la loi ; nous leur avons donc précisé qu’ils agissaient hors des cadres prévus par celle-ci, et qu’ils s’apprêtaient à enfreindre le principe d’inviolabilité du domicile. Mais cela n’avait pas l’air de les arrêter, jusqu’à ce qu’un juriste vienne constater notre justificatif de domicile. Read More

Rhône-Alpes: Le point sur les squats…

Petit rappel des faits sur la situation des squats en Rhône-Alpes en ce mois de novembre pas très hot qui ne donne pas trop envie de mettre ses miches dehors. Je ne fais l’état des lieux que des squats expulsés ou expulsables où je suis allée.

Quand je connais pas j’ai peur de faire de la presse people. Jeudi 5 novembre, la Isla Boulita à Grre se fait dégager par Bouygues car ils se recyclent ils vendent pas que des armes de destruction massive, ils n’ont pas que le monopole médiatique, ils construisent pas que des prisons, ils détruisent aussi des squats à coups de pelleteuse !

Le Komifo à Lyon, c’est fini, et autant dire qu’on s’est bien fait fracassé la gueule « komifo » par les keufs et les bergers allemands. Pour ce qu’il en est de Lyon, le Sheitan est expulsable, le GlamGlossRoseBaby est en attente de… ?! Read More

Chambéry: Les Pilos expulsés !

Mardi 17 novembre 2009

A Chambéry, le squat des Pilos, ouvert en août 2008, et où ont eu lieu de nombreuses choses, dont un dernier concert de soutien aux inculpés de Chambéry ce samedi 14, a été expulsé ce matin.

Une vidéo de l’expulsion ici :
http://www.dailymotion.com/video/xb6gij_expulsion-des-ypilosy-centre-cultur_news

Plus d’infos à venir.

* * *

Quelques articles parus dans la presse bourgeoise:
http://juralibertaire.over-blog.com/article-chambery-explusion-des-pilos-39524097.html

Chambéry: Les Pilos expulsables !

  Chambéry: Les Pilos expulsables !


Mercredi 4 novembre 2009

Ça y est on y arrive après une longue procédure en justice, les Pilos sont expulsables « sans » délai… Et pour ajouter a la joie de cette décision de « justice » nous sommes condamnés a payer 600€ a la Mairie. C’est pas qu’on s’y attendait pas, mais il semble que la Mairie de Chambéry souhaite vivement se débarrasser de nous avant l’hiver.

Bien que la trêve d’hiver est déjà entamée […].

Bref nous attendons de connaître la suite des événements qui devraient se dénouer rapidement. Avec visite d’huissier et de keufs… ou pas.

Du coup pour ne pas céder a leur « guerre psychologique », nous maintenons les activités prévues en ce début novembre :

– Resto vegan ce vendredi 6 novembre

– Le concert du 14 novembre avec comme guest : Mary Read / Sex, drug & rebetico / Atomic Tango

Parce qu’y a vraiment pas de raison qu’on annule. En tout cas, nous, on part pas.

On verra si les politicardEs de la Mairie iront jusqu’à faire appel aux « forces de l’ordre » pour nous déloger ?

***


Chambéry: La Justice va-t’elle trancher pour les Pilos ?

Vendredi 16 octobre 2009

Mardi 20 octobre : les Pilos passent au tribunal

A priori pas de défense et de report possible, le plus gros impact que nous pouvons avoir : être nombreux pour exprimer notre soutien au lieu, c’est pourquoi nous appelons a un RASSEMBLEMENT MARDI 20 OCTOBRE A 14H DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE A CHAMBERY.

Nous organisons aussi en soutien au lieu un resto vegan jeudi 22 octobre à 20h aux Pilos et un concert vendredi 23 avec Lexomil et Toujours Rien.

Les Pilos, 132 avenue des Bernardines, Chambéry-City (73).

Venez nombreux pour soutenir les Pilos.

Chambéry : Manif et concert de soutien contre l’expulsion des Pilos les 9 et 10 octobre 2009

Peu avant la trêve d’hiver, comme il est de coutume, les procédures municipales et préfectorales s’accélèrent en vue de l’expulsion des squats. Pour les Pilos, ouverts depuis plus d’un an déjà, le semblant de statu quo vient de céder la place à une nouvelle procédure ouverte devant leur « justice ».
Tout laisse croire à une procédure et à une expulsion rapide.

Aussi, pour que les Pilos et tout ce qui s’est développé autour vivent, nous appelons à une manif à Chambéry contre leur expulsion. Car avec la fin des Pilos, c’est 15 personnes qui se retrouvent à la rue, et le dernier lieu à Chambéry où se déroulent des activités alternatives qui périt : des concerts, projections de films, un infokiosque avec son freeshop, un mur de graffiti en centre-ville, un atelier vélos, etc.
Tout ça risque de disparaître d’ici peu, ce qui serait une perte notable pour Chambéry, qui n’est pas foncièrement connue comme étant une ville débordante d’activités. Read More

Chambéry: Premier anniversaire des Pilos les 28-28-30 août 2009 !

  Chambéry: Premier anniversaire des Pilos les 28-28-30 août 2009 !


28, 29, 30 Août – Le squat Chambérien des Pilos fête son premier anniversaire

Ouverts depuis la fin août 2008, Les Pilos, au départ simple collectif d’habitation, se sont développés et abritent à présent, en plus de l’espace d’habitation, divers espaces et activités à vocations différentes : Mur d’expression, Infokiosque, Atelier de peinture, Concerts, Projections de Films, Espace de réunion et de répétition de Hip-Hop, Atelier Vélos, etc.

Le lieu, défendant des pratiques d’autogestion, s’est malheureusement tristement fait connaître dans le courant du mois de mai [2009], après une explosion dans la banlieue proche de Chambéry, où une amie a perdu la vie, conduisant à la saisie du parquet antiterroriste de Paris, des perquisitions et incarcérations de trois personnes.

Dès lors, de nombreuses soirées et réunions de soutien y ont eu lieu afin de récolter des fonds pour les frais de procédure pour leur défense. Ce festival s’inscrit en partie également dans cette démarche de soutien.

Car en plus de ces faits qui accréditent la thèse du « joli mois de mai », le lieu est aujourd’hui menacé par la mairie socialiste de Chambéry, et nous serons expulsables à compter du 1er septembre.

Ces trois jours ont donc aussi vocation à servir de soutien aux Pilos même, à leur existence.

Aussi, diverses personnes qui y vivent et/ou gravitent autour y organisent un week-end de trois jours, les 28, 29 et 30 août, et s’ouvrent plus largement pour proposer, par dessus ces faits, diverses choses dans le cadre du recul caractérisé de la culture alternative dans nos villes. L’échelle de Chambéry est particulièrement représentative de cette tendance, avec la fermeture des Locaux Larsens, la création du Phare et ses « spectacles » à 50 euros, l’interdiction des concerts dans la plupart des bars et la fermeture annoncée des Pilos.

Contre cette élitisation et cette aseptisation, pour la survie des Pilos et des initiatives personnelles et collectives, voilà ce qu’on propose pour tou-te-s les copinous :

VENDREDI 28 AOUT :
– Atelier graffiti toute l’aprem et en soirée
– Projection de film (Writters) et discussion
– Soirée hip-hop (démo de danse, battle, mix, zik…)
– Fin en boum à facettes (parce que Fonzy il est cool)

SAMEDI 29 AOUT :
– Jeux débiles (concours de fléchettes, d’affiches, jeux de ballons, blind test et quizz musical, etc.) avec lots qui ont la classe à la clé
– Projection de films (« Vivre l’utopie : La révolution d’Espagne Libertaire 1936 » et « Toda la Vida : les femmes dans la guerre d’Espagne »)

– CONCERT AVEC :
PROTOCOL REBEL (Street-Punk/Oï Antifasciste, Belley)
MANNEQUIN (Duo Incestueux Post Punk Convergisant, Aix les Bains)
L’OISEAU MORT (Hip-Hop aux idées noires, Grrrrrrrnoble)
20 MINUTES DE CHAOS (Crust-Punk à paillettes, Dijon)
… et peut-être des surprises et du mix.

Et avec tables de presse, distros, friperie, bar…

DIMANCHE 30 AOUT :
– Repas de quartier végétalien
– Projection de film sur les questions de l’urbanisme et son utilisation à des fins politiques, l’exemple de Toulouse
– Mix de chants partisans de diverses contrées
– Maquillage, lecture de contes…

Tout est à PRIX LIBRE, dans une optique non-marchande et non-exclusive.

Une permanence aura lieu dans la zone de gratuité et dans l’Infokiosque tout le week-end.

Les bénefs éventuels seront utilisés en soutien aux copains qui ont été incarcérés.

Aux Pilos, 132 avenue des Bernardines, Chambéry-City (73), dès le vendredi aprem.

Viens sans ton chien mais avec ton cerveau (au moins un bout) !

A bas toutes les prisons.

A Zoé.

e.


Chambéry: Les Pilos menacés d’expulsion et Rafou mis en détention

Arbitraire de l’antiterrorisme à Chambéry : Rafou mis en détention

Publié le lundi 11 mai 2009 sur Indymedia-Grenoble, par le Collectif de soutien à Rafou
http://grenoble.indymedia.org/2009-05-11-Arbitraire-de-l-antiterrorisme-a

Le 30 avril, les Pilos ont reçu une lettre d’assignation en justice de la part de la mairie de Chambéry (ville de gauche et tout le tralala). En marge de ça, dans la nuit du 30 au 1er mai ont eu lieu les évènements de Cognin, dont nous-mêmes n’avons pas pris connaissance avant le vendredi 1er au soir.

Ce qui a mené à des perquisitions, une enquête confiée à la SDAT (Sous-direction antiterroriste) de Paris, et la mise en GAV de Rafou pour 96 heures dans le cadre de tout ce même délire.

Le vendredi 8 mai, a eu lieu une manifestation sauvage dans les rues de Chambéry, en soutien aux Pilos menacés, mais surtout en soutien à Rafou. Environ 200 personnes de tous genres (artistes, jongleurEUSEs, habitantEs, amiEs, politiques, voisinEs, personnes fréquentant – ou non – les activités du lieu…) y étaient rassemblées, malgré la pluie constamment présente durant le défilé. Celui-ci a duré près de deux heures dans les rues de la ville, sans qu’il y ait d’incidents ou d’altercations avec les forces de « l’ordre », malgré leur présence en civil ou en armure pour « défendre » la gare ou la préfecture, où ils s’étaient retranchés. Tout s’est bien passé, tout le monde est rentré à la maison, mais il y a surement beaucoup de photos qui ont été prises. Read More

Chambéry: Expulsion programmée des Pilots

  Chambéry: Expulsion programmée des Pilots


Info trouvée sur http://grenoble.indymedia.org/2009-05-02-Expulsion-programmee-des-Pilots-a

Samedi 2 mai 2009

Depuis plus de huit mois s’est construit, petit à petit, à Chambery, un espace alternatif autogéré. Nous nous sommes installés dans des locaux municipaux vides depuis trop longtemps et voués a la démolition.

Les Pilots abritent en plus de 20 personnes et 4 chienNEs:

– Un infokiosque, avec une bibliothèque militante, un freeshop, un espace informatique.
– De nombreuses projections/débats sur des thèmes politiques.
– Un atelier de réparation de vélo.
– Une salle de danse servant pour des répétitions de cirque, danse, yosekan, hip-hop, théâtre… transformée en salle de concert le week-end.
– Des salles de création artistique, transformées en bar lors des concerts ou activités.
– Une salle d’exposition.
– Un espace non mixte.
– …

Enfin bon voila c’est tout ça qui est aujourd’hui mis en danger.

La Mairie (socialiste) a décidé « d’assigner en justice » pour nettoyer le centre-ville de la capitale des Ducs de tous ces parasites.

Du coup nous on n’a pas trop envie de partir sans rien dire alors la résistance s’organise.

Donc les coups de mains et soutiens sont les bienvenus, nous donnons donc rendez-vous a touTEs qui se sentent concernéEs par notre expulsion :

Le VENDREDI 8 MAI 2009 à 14h – Salle Jean Villar, 132 avenue des Bernardines

Pour une manifestation dans les rues de Chambéry et montrer à la municipalité qu’elle ne peut pas aseptiser la ville sans réactions.

Voilà, on vous enverra la programme détaillé de la journée de Vendredi en début de semaine, le soutien de tous et de toutes est plus que nécessaire si l’on veut que vive et se développe un mode de vie alternatif sur Chambéry.

Lu sur Indy-Grenoble