Grèce: les actions directes s’enchaînent en réponse aux expulsions de squats du mercredi 27 juillet à Thessalonique

thessaloniki-evictions

Mercredi 27 juillet à l’aube, les chiens policiers de Syriza ont perquisitionné et expulsé simultanément trois squats hébergeant des migrants à Thessalonique. Parmi eux, il y a le squat “Orfanotrofio”, ancien orphelinat appartenant à l’Eglise [1],  la communauté “Hurriya” de la rue Karolou Diehl (propriété privée) et d’autres squats situés sur la Nikis Avenue, dont l’université est propriétaire [2].

Plusieurs dizaines de personnes vivant à l’intérieur ont été arrêtées. Celles dépourvues de papiers ont été très probablement enfermées en centres de rétention. Un bon nombre de militants “no border” vont être renvoyés devant le tribunal pour passer en procès. Read More

Thessalonique (Grèce): expulsion de trois squats par la police de Syriza

Le matin du 27 juillet 2016, la police de Tsipras s’est attaquée aux squats solidaires et autogérés de Thessalonique.

Une fois de plus, le roi du mensonge a encore frappé ! Alors que, dans les médias internationaux, Tsipras fait passer son nouveau projet d’élection au suffrage universel direct pour de la «démocratie directe» (la bonne blague) et diffuse un bilan complètement mensonger de la première année du troisième mémorandum (provoquant un tollé), le premier ministre grec vient maintenant de lâcher sa police sur les squats de la deuxième ville de Grèce. Read More

Calais: le nouveau squat déjà expulsé…

Un bâtiment qui avait été récemment squatté a été ouvert publiquement ce matin sur la rue des Prêtres à Calais. Il s’agit d’un ancien foyer pour les personnes sans-abri, abandonné depuis des années. Des gens ont commencé à se rassembler vers 11h le matin, pour soutenir ceux et celles qui étaient déjà barricadé-e-s à l’intérieur. Un voisin a appelé la police allant jusqu’à leur proposer de l’aide pour nous expulser. Aux environs de 14h, le bâtiment fut entouré d’une douzaine de camions de CRS, et ceux et celles à l’intérieur étaient déjà monté-e-s sur le toit. Vers 16h30, les keufs ont commencé à repousser des gens à l’extérieur et à défoncer la porte du bâtiment avec l’aide d’un bélier. L’adjoint au maire, dont le nom ne vaut pas la peine d’être publié, tenait le bélier avec les CRS. N’ayant pas réussi à défoncer la porte-avant de la maison, ils ont alors brisé une fenêtre pour ouvrir la porte de l’intérieur. Read More

Calais: ouverture d’un nouveau squat en centre-ville

Depuis des années, le gouvernement et la préfecture de Calais détruisent, dessoudent des lieux habités. Depuis des années, de nombreuses personnes sont agressées par la police et les fascistes et se font voler ou détruire leurs biens à Calais. Depuis des années, des personnes sont contraintes de vivre dans la peur et l’insécurité parce qu’elles sont étrangères. Read More

Calais : mensonges dans les médias sur No Borders – une réponse de Calais Migrants Solidarité

calais-beaucoup-flics

Au cours des dernières semaines, le gouvernement français a cherché désespérément à détourner l’attention de ses actions brutales à Calais, en ressuscitant la campagne de propagande contre les “dangereux” militants « No Border ».

Encore une fois, divers fonctionnaires – du ministre de l’Intérieur Cazeneuve en personne en passant par la Préfète Buccio et Bouchart la maire – se sont unis dans une chorale mensongère sur « No Border», reprise une fois de plus en chœur par les médias traditionnels. Read More

Maroc/Espagne: appel à tous ceux et toutes celles qui refusent la guerre menée par l’Union européenne contre les migrant.es

europeforteresse

Le 6 février 2014, des centaines de migrant.es ont tenté une action collective pour traverser la frontière à Ceuta (enclave espagnole au Maroc), par la mer. La Guardia Civil espagnole, en réaction à cette tentative d’entrer sur le territoire de l’Union européenne, a tiré sur les personnes en mer à coup de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène. La police marocaine, assistée de personnes racistes, s’est jointe à cette chasse meurtrière. Officiellement, 15 personnes sont déclarées mortes, mais plus de 50 ont disparu ! Sans compter les milliers qui depuis ont été tuées, blessées ou repoussées illégalement de l’autre côté de la frontière. Read More

Calais: Forteresse Heure Hope?

2014-07_Calais_migrants_10_impasse_des_Salines

Communiqué de presse occupation Fort Galoo

Depuis le 28 mai à Calais, les opérations policières violentes et absurdes contre la population migrante de passage se sont succédées : démantèlement de l’ensemble des espaces de vie, rafles, mises en rétention, destruction du matériel humanitaire, etc… Les exilés ont donc été acculés dans les espaces périphériques de la ville où ils sont condamnés à subir un processus d’invisibilisation et sont en proie au harcèlement policier, à une traque quotidienne, à une lutte permanente pour l’accès à des besoins élémentaires tels que la nourriture, la santé, l’hygiène, la sécurité. Read More

Calais: Mise au point de Calais, Ouverture et Humanité

20140712_Calais_manifestation_migrants_occupation_10_impasse_des_Salines

Il est insupportable de lire des choses qui sont inexactes et qui donnent une vision totalement fausse des faits.

D’abord, oui, il arrive des centaines de migrants régulièrement. Non, ce n’est pas l’Italie qui est responsable. L’Italie vit le même problème que nous, mais si nous sommes la porte de sortie, l’Italie est la porte d’entrée. Ceux qui imaginent qu’il suffit d’interdire l’accès à l’Italie et de renvoyer les migrants chez eux n’ont rien compris de la situation. Il s’agit de personnes qui n’ont rien à perdre, et ils sont prêts à mourir sur des embarcations de fortune mais l’important est de tenter leur chance. Une chance qui n’existe pas chez eux où ils sont condamnés quoiqu’il arrive. Ceux qui disent qu’il faut les renvoyer chez eux sont des criminels. Read More

Calais: Le bilan de Natacha Bouchart

20140702_Calais_rafle_migrants_expulsion_Salam

Lors d’un communiqué de presse en date du 17 juillet 2014, Natacha Bouchart, maire de Calais, a voulu démontrer l’importance du travail que sa municipalité (passée et présente) a réalisé en faveur des populations migrantes à Calais.

Nous tenons donc à la remercier officiellement, oui, en effet, grâce à madame Bouchart, les migrants ont pu bénéficier depuis 6 ans de :

– 5 cabines de douche, dont le fonctionnement est géré par le Secours Catholique. Très insuffisantes au regard du nombre de personnes à Calais. Ces douches se trouvent à l’opposé de l’aire de distribution des repas, ce qui contraint les migrants à traverser la ville, à pieds, étant de ce fait considérés comme « déambulant » à longueur de temps par une partie de la population calaisienne. Read More

Calais: Victor Hugo, l’inquiètude des Cosettes

51 rue Victor Hugo, Calais

Hier en fin de journée, un groupe d’hommes et quelques femmes bavardent devant l’ancien squat Victor Hugo. Une question inquiète est posée : le lieu doit fermer le 30 juin, les femmes savent qu’elles doivent partir, personne ne leur a dit où. Ils et elles craignent qu’elles se retrouvent à la rue.

Ce squat ouvert en juin 2013 par des membres de No Border, qui accueillait plus spécifiquement des femmes et qui était sous le coup d’un jugement d’expulsion depuis décembre, a été repris il y a un mois par Solid’R, une association d’insertion qui gère déjà un CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale), à la demande de l’État. Read More

Calais: Théâtre d’ombres

Calais_imgp1473

Après trois semaines de silence et de refus de communiquer tant avec les associations qu’avec les journalistes, le préfet du Pas-de-Calais invitait aujourd’hui les associations à une réunion et les médias à une conférence de presse. On s’attendait à une annonce allant soit dans le sens du pire (l’expulsion du lieu de distribution des repas, comme il avait annoncé le 21 mai la destruction de trois campements), soit dans le sens d’une amélioration (la proposition d’un lieu où pourraient s’installer les personnes qui occupent le lieu de distribution des repas, et qui pourrait dans l’urgence être équipé comme pourrait l’être un camp de réfugié – accès à l’eau, toilettes, douches, repas ou possibilité de cuisiner, ramassage des déchets – on n’espérait pas de l’État qu’il aille au-delà du minimum vital). Read More

Calais: L’État patauge, les exilés continuent leur lutte

2014-05-31_Calais_manifestation

Hier vendredi, les exilés occupant le lieu de distribution des repas se mettaient d’accord sur leurs revendications et les faisaient parvenir au préfet et aux médias (voir ici). Au départ, le préfet considère que le délais de 48h heures qu’il leur avait laissé pour quitter les lieux est écoulé, et refuse tout dialogue. Puis, voyant qu’ils sont déterminés à rester rendez-vous est pris ce matin avec le directeur départemental de la cohésion sociale, bientôt rejoint par le sous-préfet. Read More

Calais: Le préfet dit aux migrants de squatter

20140528_gustav_pursche_calais_lamy_camp_sweeped_out

C’est par cette déclaration surprenante que le préfet conclut cet épisode qui a duré une dizaine d’heures aujourd’hui. Il l’a dit aux exilés par l’intermédiaire de son représentant dans le cadre des négociations qui ont eu lieu aujourd’hui, il l’a dit publiquement lors de sa conférence de presse à 15h.

Il ne l’a bien sûr pas dit comme ça, mais sa conclusion était que les exilés pouvaient rester sur le lieu de distribution des repas jusqu’à demain ou après-demain, et qu’ils pouvaient ensuite trouver un terrain pour installer leur campement. Read More

Calais: Face à l’expulsion des camps, occupations et résistances

20140528_gustav_pursche_calais_eviction_lamy

Aujourd’hui plus de 300 flics sont intervenus à Calais pour expulser trois campements de tentes dans le centre, campements qui existaient depuis fin octobre : le campement syrien qui avait été monté après l’occupation du port, le campement érythréen sous le pont, établi après l’expulsion de leur squat, également en octobre, ainsi qu’un plus petit campement près du point de distribution de nourriture. Ensemble ces endroits abritaient environ 650 personnes à Calais. Read More

L’opération « Sauvons les migrant.e.s de Calais » est en cours

2014-05-28_Calais_expulsion_du_campement_rue_Lamy_

L’opération « Sauvons les migrant.e.s de Calais », commandée par le gouvernement français a enfin commencé. Elle consiste en plusieures étapes, avec des « solutions » différentes pour différentes catégories de migrant.e.s.
En gros il s’agirait d’un problème de santé publique. Les migrant.e.s vivent dans des camps insalubres, et sont touché.e.s par une épidémie de gale. Du coup :

  • hier soir (mardi 27/05), à la distribution de bouffe, une pillule a été distribuée aux migrant.e.s touché.e.s par la gale. C’était sur base volontaire. Les autorités estiment à 200 le nombre de migrant.e.s infecté.e.s. 92 ont pris la pillule hier soir. Read More