Clavières (Italie) : Agression raciste et sexiste au refuge autogéré Chez Jésus

Salut à tou·tes,
Hier a eu lieu une agression à Chez Jésus. Ceci est un compte-rendu et appel à venir nous rejoindre ce dimanche 8 Juillet, pour un apéritif/rassemblement communicatif/ réponse.

Lisez, faites tourner, diffusez… et on se voit dimanche.

Appel à rassemblement autour d’un apéro-dinatoire dimanche 8 juillet chez Jésus.

Hier, Chez Jésus, nous avons hissé un drapeau. Voire même deux. Deux beaux drapeaux, à plus ou moins 5 mètres de hauteur. Un drapeau NO TAV et un drapeau NO BORDERS. Plus une bannière violette, parce que c’était joli. Read More

Clavières (Italie): appel à soutien du refuge autogéré Chez Jésus à la frontière franco-italienne

Contre les pratiques meurtrières de la Police aux frontières. Contre la menace fasciste.

Renforçons et organisons ensemble la solidarité à la frontière ! Nous sommes face à une situation extrêmement critique à la frontière des Hautes-Alpes : le blocage de la frontière par les forces de police et les Génération Identitaire contraint les exilé·es à prendre des chemins extrêmement dangereux pour atteindre Briançon, jusqu’à entraîner la mort de trois personnes ces derniers mois. Il faut des forces supplémentaires pour tenir les différents lieux d’accueil et les maintenir ouverts, pour sécuriser les passages des exilé·es en montagne, et pour mettre en place des stratégies politiques et des actions directes. Read More

Val de Suse (Italie): Chez Jésus à Clavières, frontière franco-italienne

Des nouvelles de Clavières, à la frontière franco-italienne

Message émis par un habitant du squat de migrant·e·s Chez Marcel à Briançon, présent sur le squat de Clavières dès le premier jour.


Bonjour !

Depuis jeudi 22 mars, la salle paroissiale de l’église de Clavières est occupée au bénéfice des exilé·e·s qui veulent entrer en France. L’ouverture de la salle est d’abord une action directe de mise à l’abri de personnes arrivées par le bus de vingt heures, et qui ne pouvaient arriver en France la nuit même. C’est la cinquième ou sixième fois depuis cet hiver que des migrant·e·s sont ainsi mis à l’abri provisoirement, avec à chaque fois une fermeture de la salle par le curé de la paroisse. Cette fois, la salle est restée occupée et rebaptisée Chez Jésus : le mouvement de soutien aux exilé·e·s sort ainsi du strict humanitaire et dispose d’un lieu pour changer ses modes d’action et politiser sa lutte, mettre en accusation le système de la frontière et ceux qui contribuent et qui profitent de ce système inhumain, des passeurs aux politiques en passant par les entreprises de sécurité et les flics de tous poils, et ceux qui se taisent et s’enkystent dans l’humanitaire, collaborant par leur silence au système de la frontière. Read More

Val de Suse (Italie): Communiqué-invitation du squat de l’église de Clavières

Mise à jour du samedi 31 mars 2018 à 1 heure :

Depuis l’ouverture jeudi dernier de la salle paroissiale, la situation n’a pas changé. Des dizaines de personnes cherchent chaque jour à passer la frontière. Depuis samedi, des renforts de carabiniers et de la PAF compliquent la situation. Les contrôles sont plus fréquents, intimidation, poursuite sur les pistes à bord de motoneiges et reconduite brutale à la frontière.

La fatigue des gens sur place face à cette situation qui dure et va sans doute s’amplifier amène à un certains nombres de besoins urgents :

- Besoin de relais humain sur place
- Besoin de vêtements chauds, chaussures, gants, bonnets.
- Besoin de nourriture

Et parlez-en autour de vous.


Les passages clandestins d’exilé·es sont de plus en plus difficiles au col de Montgenèvre, près de Briançon : les migrant·e·s venant d’Italie arrivent plus nombreu·ses que cet hiver, et ne peuvent passer rapidement la frontière française. Jeudi soir, onze d’entre elleux, dont quatre femmes et trois enfants, ont passé la nuit dans la salle paroissiale, sous l’église de Clavières, située à deux kilomètres de la frontière française. Read More