Colombie: dernières nouvelles des luttes de squatters

Le dimanche 18 janvier dernier, dans le quartier de San Crístobal, situé au sud de Bogotá, plus de 300 personnes expulsées d’un terrain occupé ont manifesté dans le centre de la capitale colombienne et ont fini par affronté les forces de l’ordre (notamment l’Esmad, flics anti-émeutes de Colombie). Sept personnes ont été arrêtées.

Sur le terrain en question, la mairie prétend vouloir construire 372 logements sociaux. Comme d’hab’, on met 300 personnes à la rue pour quelques années plus tard, éventuellement loger 300 autres personnes… Read More

Tierralta (Colombie): La police anti-émeute et l’armée expulsent des centaines de squatters de terrains

Le week-end dernier, près de 2000 personnes ont occupé trois terrains dans le périmètre urbain de Tierralta, en Colombie.

Les autorités sont intervenues très rapidement pour exiger, « par le dialogue », que les squatters quittent les terrains occupés. Le bon vieux « dialogue » unilatéral qui se résume à une menace claire: « vous dégagez maintenant ou on vous envoie des flics armés ! » Read More

San Pelayo (Colombie): Une expulsion se termine en affrontements

Samedi 29 mars 2014, le Palacio Municipal de San Pelayo (Córdoba) a été occupé par des gens qui protestaient contre l’expulsion imminente d’un terrain squatté par environ 90 familles dans le quartier Nuevo Milenio (terrain qui appartient légalement à l’administration municipale).

Quelques heures plus tard, la police a expulsé le terrain squatté en question.

Les squatters ont alors engagé un mode de protestation plus virulent en brisant des fenêtres de la mairie puis en tentant notamment d’attaquer la maison du maire (Jaime Pareja Alemán), mais les flics anti-émeute de l’Esmad les ont bloqués avant, non sans difficultés. Read More