Paris-banlieue: quelques rendez-vous contre la proposition de loi dédiée à la répression des squatteur.euse.s et des locataires

De la LSI de Sarko à la loi ASAP en 2020, en passant par les lois DALO ou ELAN, la liste des mesures anti-squats ne cesse de s’étendre au fur et à mesure que l’État affine la législation pour protéger la propriété. Les flics et les juges s’en servent pour réprimer toujours plus les occupations de bâtiments vides, tout comme les locataires qui ne payent plus leur loyer. Alors que la loi ASAP, permettant d’expulser des squatteur.euses sans procédure judiciaire, est de plus en plus appliquée, la majorité parlementaire vient d’annoncer une nouvelle proposition de loi « visant à protéger les logements contre l’occupation illicite ». Elle sera débattue à l’assemblée à partir du 28 novembre prochain. Read More

Malakoff (92): rassemblement contre l’expulsion du Malaqueen, lundi 3 octobre 2022

Rassemblement contre l’expulsion du Malaqueen, lieu de vie collective de 40 personnes précaires et centre social autogéré !

Pour se faire entendre et montrer le soutien autour et la détermination du Malaqueen à passer la trêve au chaud, rendez-vous ce lundi 3 octobre à 10H au Malaqueen (70 rue Gallieni, Malakoff) pour partir ensemble vers la sous-préfecture d’Antony.

Disons haut et fort, non aux expulsions, non aux projets immobiliers mortifères, non à la mise à la rue de personnes sans solutions, et oui aux squats, centres sociaux et lieux de vie collective autogérés ! Read More

Malakoff: communiqué de presse du centre social autogéré Le Malaqueen et de son collectif de soutien

Le Malaqueen est un centre social autogéré à Malakoff qui est expulsable depuis le 22 août dernier. Dans ces bureaux inutilisés depuis deux ans, situés au 55 rue Étienne Dolet (entrée au 70 rue Gallieni), une quarantaine d’habitante·s, des ateliers et événements ouverts à toustes sont menacés. Malgré l’ordre d’expulsion, nous continuons à habiter et faire vivre ce lieu que nous avons squatté et construit collectivement (malakoffiot·tes et habitant.es du Malaqueen) depuis mai 2021.

Le Malaqueen est un lieu de vie, d’accueil et d’habitation pour personnes précaires de tous horizons, que cela soit dû à une situation administrative, médicale, familiale, sociale ou politique (familles, exilé·es, étudiant·es, personnes queer, etc.). Mais c’est aussi un lieu social, solidaire et culturel ouvert sur le quartier et au-delà. Des ateliers et activités y ont été mises en place par les habitant·es du squat, vite rejoint·es par des ami·es, collectifs et voisin·es. prêt·es à transmettre leurs compétences, outils et savoirs. Read More

Malakoff (92): le Malaqueen résiste !

Malakoff: réunion d’information au squat le Malaqueen, menacé d’expulsion

Le centre social autogéré Malaqueen et ses habitant·es seront expulsables à partir du 22 août prochain ! Nous avons fait appel mais resterons expulsables jusqu’à l’audience. Nous ne comptons pas partir sans nous être battu·es. Nous ne voulons pas que ce lieu, construit collectivement depuis un an, soit rasé.
Il permet l’hébergement d’une quarantaine de personnes précaires, et, par les nombreuses activités qu’il héberge, participe à la vie culturelle et à la vie de quartier.
Il propose des espaces non-marchands, de sociabilité, d’organisation collective et de libre échange de savoirs et de ressources permettant de lutter contre l’isolement, la précarité, les projets immobiliers inutiles, l’exclusion, le tri administratif, la précarité alimentaire et le gaspillage.
Pour que le Malaqueen continue, rdv le samedi 20 août à partir de 18h pour une réunion d’information et d’organisation face à ce qui nous attend.
Ensuite on fait la fête ensemble, la fête c’est important aussi ! Read More

Ile-de-France/Picardie/Corrèze/Nièvre: l’ONF sous le feu de la critique

Chacun sait depuis longtemps que les brèves choisies par les médias ne sont pas le reflet de l’antagonisme social, mais celui des choix effectués par la domination à travers ses fidèles porte-voix. C’est ainsi que si certaines attaques sont parfois mises en avant par les journaflics, la plupart sont soigneusement passées sous silence, tandis que celles qui ne peuvent être tues sont généralement déformées ou minimisées afin de ne pas donner de mauvaises idées ou de tenter de les priver de leur portée subversive. Pourtant, à force de constance ou suite aux cris d’orfraie lancés par les intérêts ciblés, il arrive aussi que certaines d’entre elles parviennent soudain à se frayer un chemin jusqu’à nous. Read More

Malakoff: le Malaqueen, tiers-lieu alternatif, solidaire et culturel est menacé d’expulsion

Depuis près d’un an, une cinquantaine de personnes habitent au sud de Paris dans des anciens bureaux transformés en lieu solidaire. Aujourd’hui, le “Malaqueen” est menacé d’expulsion par le nouveau propriétaire, l’entreprise Lazard Group Real Estate.

Au premier abord, le bâtiment paraît austère. C’est un large bloc marron de deux étages au milieu d’un quartier résidentiel de Malakoff (Hauts-de-Seine), aux portes de la capitale. Des caméras de surveillance encerclent le site. Et pour cause, il hébergeait auparavant une organisation intergouvernementale européenne pour la collaboration des programmes d’armement (l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement).

Aujourd’hui, la façade est égayée par un drapeau arc-en-ciel et des feuilles rouges et blanches collées sur la façade sur lesquelles on lit « Malaqueen ». « C’est une contraction entre Malakoff et Queen, comme on est un squat féministe », explique Lucie*, une habitante du lieu. Read More

Malakoff: au Malaqueen, une autre vie de quartier menacée d’expulsion

Bienvenue à Malakoff, ville communiste depuis 1925. Ancien bastion ouvrier, la commune vit désormais au rythme de la gentrification. Mais dans ce cycle d’embourgeoisement bien rodé s’est glissé un gros grain de sable. Son nom : Le Malaqueen. Un squat qui occupe un bâtiment voué à la destruction pour laisser place à des bureaux. Un lieu d’accueil pour les précaires et un espace qui est devenu l’un des centres culturels d’un quartier souvent décrit comme »dortoir ». Aujourd’hui le Malaqueen est menacé d’expulsion. Alors, quelle place donner à celles et ceux qui ne peuvent pas suivre l’explosion des prix des loyers dans la capitale ? Read More

Villeneuve-la-Garenne (92): expulsion d’un nouveau squat, rue Henri Barbusse

Lundi 18 avril, Villeneuve la Garenne,

A l’ancien local du PCF de Villeneuve la Garenne, au 6 rue Henri Barbusse, une quinzaine de personnes avaient trouvé refuge et occupaient le bâtiment, vide depuis plus d’une dizaine d’années. Elles avaient commencé à vider les gravats, aménager le lieu. L’ouverture avait été rendue publique samedi matin et de nombreuses personnes sont venues apporter leur soutien, dont beaucoup d’habitants et de voisines. Read More

Malakoff: appel à soutien. Procédure d’expulsion à leur encontre du Malaqueen

Pour que Malakoff demeure une ville accueillante et une commune vivante, soutenons le Malaqueen.

Depuis le mois de Juillet dernier, un collectif de mal-logés à élu domicile au 70 rue Gallieni à Malakoff, un grand bâtiment désaffecté depuis plusieurs années. Les nouveaux habitants choisirent bientôt de donner un nom à ce lieu qui n’en n’avait pas : ainsi naquit le Malaqueen.

Vous avez depuis déjà croisé, sans-doute sans le savoir, quelques-uns de vos nouveaux voisins & voisines. Vous les avez peut-être aussi rencontré-es, à l’occasion des dizaines d’événements ouverts au public organisés par le collectif, parmi lesquels : concerts, ateliers d’écriture et d’arts plastiques, ateliers informatique, d’installation de logiciels libres, expositions, couture, répétitions musicales, projections de films. Read More

Paris: les JO de 2024 ont commencé

Comment, ça devait pas être en 2024 ? Eh bien non, la compétition est déjà bien engagée dans le stade olympique du Grand Paris. La destruction de terres a déjà commencé, par exemple aux jardins d’Aubervilliers où une lutte s’est déjà constituée en opposition (https://jardinsaubervilliers.fr/). La hausse des prix de la vie et de l’immobilier est amorcée un peu partout, augmentant encore le nombre d’expulsions et accélérant les départs forcés. Les JO sont un (ou servent de) prétexte à encore plus de projets d’éco-quartiers et de villas de luxe qui se font passer pour « écologiques ». La répression et la surveillance prennent aussi leur élan, notamment la reconnaissance faciale qui est légitimée par les grands « événements sportifs » qui s’annoncent. Read More

Boulogne-Billancourt (92) : grève des résidents du foyer Coallia

Coallia et le gouvernement continuent leurs politiques de démembrement des solidarités au sein des foyers de travailleurs migrants en supprimant les espaces collectifs. À Boulogne-Billancourt, Coallia a envoyé les flics pour fermer la cuisine. Les résident.e.s sont en grève et appellent à venir les soutenir lors d’un rassemblement devant la mairie et au tribunal où comparaissent les cuisinières. Read More

Notre-Dame-des-Landes & Paris-banlieue: ni procès, ni expulsion ! Des nouvelles de la mobilisation depuis le 9 janvier

L’histoire s’accélère à Notre-Dame des Landes : c’est le moment de passer à l’action. Rassemblement mercredi 13 à Rueil, Manifestation samedi 16 à Paris !

RDV de la semaine :
Mercredi 13/01, 9h, rassemblement devant Vinci à Rueil-Malmaison
Samedi 16/01, 15h, manifestation, départ de Ménilmontant (suite au banquet contre l’état d’urgence).

L’histoire s’accélère à Notre-Dame des Landes. Le gouvernement tente de faire basculer la bataille sur le champ juridique, avec le procès intenté par Vinci contre des habitants « historiques » de la ZAD. Expropriés depuis longtemps dans le cadre du projet d’aéroport, ils ont donc perdu la propriété mais ont pu rester dans leurs maisons et fermes. Ils sont en quelque sorte devenus des squatteurs de leur propre domicile. Read More

Clichy (92): le Maire Rémi Muzeau expulse et pourchasse une dizaine de Rroms d’un squat en pleine période hivernale

Les policiers du commissariat de Clichy sont intervenus mercredi après-midi au 12 bis de la rue du Docteur Émile Roux pour expulser une dizaine de Roms qui occupaient un bâtiment appartenant à la Semercli.

Cette Société d’économie mixte était épinglée en 2012 par un rapport de la Cour des comptes (voir ici) qui critiquait des liens peu clairs avec la mairie.

En effet, le maire de la commune est aussi tout le temps élu président de la Sermercli et le fait que le nouveau maire soit le député suppléant de Patrick Balkany n’inspire guère confiance…

Read More

Paris: évacuation des campements… de la rue à la mise au placard

Texte de migrants évacués du campement de la mairie du 18e, à propos de la proposition d’hébergement d’urgence dans un hôpital psychiatrique de Nanterre, la contrainte policière et l’arrestation de 3 de leurs camarades pour avoir mis en question les conditions de cet hébergement.


Nous, réfugiés, avons fui des situations critiques, nos vies étaient menacées, nous avons migré dans des conditions catastrophiques et risqué nos vies chaque jour. Beaucoup d’entre nous sont morts en traversant le désert et la mer. Le peu qui est arrivé en France espérait une vie digne sur cette terre d’asile et des droits de l’homme comme elle est présentée dans les médias. Mais l’accueil a été la misère des rues, la clochardisation, la pluie, le froid, et le dénuement. Read More