Paris-banlieue: quelques rendez-vous contre la proposition de loi dédiée à la répression des squatteur.euse.s et des locataires

De la LSI de Sarko à la loi ASAP en 2020, en passant par les lois DALO ou ELAN, la liste des mesures anti-squats ne cesse de s’étendre au fur et à mesure que l’État affine la législation pour protéger la propriété. Les flics et les juges s’en servent pour réprimer toujours plus les occupations de bâtiments vides, tout comme les locataires qui ne payent plus leur loyer. Alors que la loi ASAP, permettant d’expulser des squatteur.euses sans procédure judiciaire, est de plus en plus appliquée, la majorité parlementaire vient d’annoncer une nouvelle proposition de loi « visant à protéger les logements contre l’occupation illicite ». Elle sera débattue à l’assemblée à partir du 28 novembre prochain. Read More

Malakoff (92): rassemblement contre l’expulsion du Malaqueen, lundi 3 octobre 2022

Rassemblement contre l’expulsion du Malaqueen, lieu de vie collective de 40 personnes précaires et centre social autogéré !

Pour se faire entendre et montrer le soutien autour et la détermination du Malaqueen à passer la trêve au chaud, rendez-vous ce lundi 3 octobre à 10H au Malaqueen (70 rue Gallieni, Malakoff) pour partir ensemble vers la sous-préfecture d’Antony.

Disons haut et fort, non aux expulsions, non aux projets immobiliers mortifères, non à la mise à la rue de personnes sans solutions, et oui aux squats, centres sociaux et lieux de vie collective autogérés ! Read More

Malakoff: communiqué de presse du centre social autogéré Le Malaqueen et de son collectif de soutien

Le Malaqueen est un centre social autogéré à Malakoff qui est expulsable depuis le 22 août dernier. Dans ces bureaux inutilisés depuis deux ans, situés au 55 rue Étienne Dolet (entrée au 70 rue Gallieni), une quarantaine d’habitante·s, des ateliers et événements ouverts à toustes sont menacés. Malgré l’ordre d’expulsion, nous continuons à habiter et faire vivre ce lieu que nous avons squatté et construit collectivement (malakoffiot·tes et habitant.es du Malaqueen) depuis mai 2021.

Le Malaqueen est un lieu de vie, d’accueil et d’habitation pour personnes précaires de tous horizons, que cela soit dû à une situation administrative, médicale, familiale, sociale ou politique (familles, exilé·es, étudiant·es, personnes queer, etc.). Mais c’est aussi un lieu social, solidaire et culturel ouvert sur le quartier et au-delà. Des ateliers et activités y ont été mises en place par les habitant·es du squat, vite rejoint·es par des ami·es, collectifs et voisin·es. prêt·es à transmettre leurs compétences, outils et savoirs. Read More

Malakoff (92): le Malaqueen résiste !

Malakoff: réunion d’information au squat le Malaqueen, menacé d’expulsion

Le centre social autogéré Malaqueen et ses habitant·es seront expulsables à partir du 22 août prochain ! Nous avons fait appel mais resterons expulsables jusqu’à l’audience. Nous ne comptons pas partir sans nous être battu·es. Nous ne voulons pas que ce lieu, construit collectivement depuis un an, soit rasé.
Il permet l’hébergement d’une quarantaine de personnes précaires, et, par les nombreuses activités qu’il héberge, participe à la vie culturelle et à la vie de quartier.
Il propose des espaces non-marchands, de sociabilité, d’organisation collective et de libre échange de savoirs et de ressources permettant de lutter contre l’isolement, la précarité, les projets immobiliers inutiles, l’exclusion, le tri administratif, la précarité alimentaire et le gaspillage.
Pour que le Malaqueen continue, rdv le samedi 20 août à partir de 18h pour une réunion d’information et d’organisation face à ce qui nous attend.
Ensuite on fait la fête ensemble, la fête c’est important aussi ! Read More

Malakoff: le Malaqueen, tiers-lieu alternatif, solidaire et culturel est menacé d’expulsion

Depuis près d’un an, une cinquantaine de personnes habitent au sud de Paris dans des anciens bureaux transformés en lieu solidaire. Aujourd’hui, le “Malaqueen” est menacé d’expulsion par le nouveau propriétaire, l’entreprise Lazard Group Real Estate.

Au premier abord, le bâtiment paraît austère. C’est un large bloc marron de deux étages au milieu d’un quartier résidentiel de Malakoff (Hauts-de-Seine), aux portes de la capitale. Des caméras de surveillance encerclent le site. Et pour cause, il hébergeait auparavant une organisation intergouvernementale européenne pour la collaboration des programmes d’armement (l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement).

Aujourd’hui, la façade est égayée par un drapeau arc-en-ciel et des feuilles rouges et blanches collées sur la façade sur lesquelles on lit « Malaqueen ». « C’est une contraction entre Malakoff et Queen, comme on est un squat féministe », explique Lucie*, une habitante du lieu. Read More

Malakoff: au Malaqueen, une autre vie de quartier menacée d’expulsion

Bienvenue à Malakoff, ville communiste depuis 1925. Ancien bastion ouvrier, la commune vit désormais au rythme de la gentrification. Mais dans ce cycle d’embourgeoisement bien rodé s’est glissé un gros grain de sable. Son nom : Le Malaqueen. Un squat qui occupe un bâtiment voué à la destruction pour laisser place à des bureaux. Un lieu d’accueil pour les précaires et un espace qui est devenu l’un des centres culturels d’un quartier souvent décrit comme »dortoir ». Aujourd’hui le Malaqueen est menacé d’expulsion. Alors, quelle place donner à celles et ceux qui ne peuvent pas suivre l’explosion des prix des loyers dans la capitale ? Read More

Malakoff: appel à soutien. Procédure d’expulsion à leur encontre du Malaqueen

Pour que Malakoff demeure une ville accueillante et une commune vivante, soutenons le Malaqueen.

Depuis le mois de Juillet dernier, un collectif de mal-logés à élu domicile au 70 rue Gallieni à Malakoff, un grand bâtiment désaffecté depuis plusieurs années. Les nouveaux habitants choisirent bientôt de donner un nom à ce lieu qui n’en n’avait pas : ainsi naquit le Malaqueen.

Vous avez depuis déjà croisé, sans-doute sans le savoir, quelques-uns de vos nouveaux voisins & voisines. Vous les avez peut-être aussi rencontré-es, à l’occasion des dizaines d’événements ouverts au public organisés par le collectif, parmi lesquels : concerts, ateliers d’écriture et d’arts plastiques, ateliers informatique, d’installation de logiciels libres, expositions, couture, répétitions musicales, projections de films. Read More