Turin (Italie): infos suite aux expulsions et arrestations récentes

Jeudi 7 février au petit matin, les flics, avec l’aide des pompiers, ont pris d’assaut l’Asilo, endroit occupé depuis 1995 et lieu d’organisation des luttes sociales (contre les expulsions locatives, contre les prisons pour migrants, il y a quelques années encore contre le TAV…). Des personnes sont montées sur le toit, où elles ont tenu bon pendant plus de 24 heures. Au final, les flics ont réussi à faire sortir tout le monde et condamner le bâtiment. Même chose pour l’occupation habitative de Corso Giulio Cesare.
Plusieurs rassemblements solidaires ont eu lieu dans le quartier, complètement bouclé par les flics. Apparemment des personnes auraient été interpellées pour résistance ou violence contre les bleus. Le rassemblement du soir pour discuter de la situation, au siège de Radio Blackout, s’est transformé en manif sauvage. Read More

Turin: des nouvelles de l’Asilo…

Trois compagnons sont descendus du toit il y a une heure [dans la matinée du 8 février] et nous ont informé qu’à l’intérieur de l’Asilo, les ouvriers, avec un zèle particulier pour satisfaire les commandes des flics, s’affairent à tout condamner, à murer chaque ouverture, à rendre la structure inutilisable. Read More

Turin (Italie): l’Asilo résiste !

Au petit matin de ce jeudi 7 février 2019, la police a fait irruption dans les occupations de l’Asilo et de Corso Giulio, à Turin en Italie.

Sgombero_asilo-medium
Read More

Brésil: répression accrue contre les terres occupées et territoires en luttes

Tandis que le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro vient de gagner les élections présidentielles au Brésil, les temps à venir annoncent une répression et une violence accrues contre les communautés de sans-terre, d’Indiens et – plus généralement – contre tous les territoires occupés et espaces conquis par les luttes sociales. Ancien capitaine de l’armée et nostalgique de la Dictature militaire, Jair Bolsonaro a toujours affiché sa proximité avec les grands propriétaires terriens et les lobbies de l’agro-business dont il représente les intérêts.

En ce sens, l’un des piliers de son programme politique est de mener une guerre contre les populations indiennes, les sans-terre et les « quilombolas » (communautés descendant d’esclaves afro-brésiliens) afin de reconquérir des territoires au profit des grands propriétaires qui pratiquent l’agriculture intensive ou d’autres projets permettant d’exploiter les ressources naturelles locales. Cette politique d’expansion territoriale du capital avait déjà été renforcée ces dernières années par l’ex-gouvernement du PT (Parti des Travailleurs), au travers des grands projets d’infrastructure du PAC – «Plan d’Accéleration de la Croissance» – ou de la création des Unités de Polices Pacificatrices en milieu urbain. Cependant, le nouveau gouvernement de Bolsonaro semble vouloir intensifier et militariser, encore plus, cette expansion.

Read More

Marseille: Expulsion du Bâtiment A au Parc Corot

Au Parc Corot 200 à 300 personnes du Bâtiment A ont été expulsés le 17 décembre au matin par la police accompagnée par leurs sous-fifres de travailleurs-pseudo sociaux. Environ 150 ont étés emmenés en bus, sous escorte, dans un gymnase 11 impasse Santi dans le 15° arrondissement. De très nombreuses autres personnes n’ont pas été « prises en charge » et se retrouvent devant le bâtiment dont les escaliers ont étés cassé pour éviter qu’elles reviennent y dormir. Les délogés qui se trouvent actuellement au gymnase ont été prévenus qu’ils en seront évacués d’ici vendredi. De nombreux délogés passent pour la deuxième fois dans ce gymnase, suite à l’expulsion d’une des tours de Kallisté en février 2018. Ils n’avaient déjà pas été relogés lors de leur première expulsion. Sans lutte collective, il n’y aura pas de relogement pour tous dans cette opération, pas plus que la fois précédente. Read More

Rio de Janeiro (Brésil): les forces armées expulsent des familles de la Favela Maracajás

Le mardi 13 novembre 2018, l’armée de l’air, la police militaire et la police municipale ont mené une opération ensemble pour déloger six familles de la favela de Maracajás, à Ilha do Governador, à proximité de l’aéroport international de Rio de Janeiro.

L’opération policière a eu lieu à peu près un an après la première menace d’expulsion, qui a semé une peur permanente chez les habitant.e.s. Read More

Saint-Médard-en-Jalles (33): Dernière semaine mouvementée sur la Zone du Dehors

Lundi et mardi, nous avons attendus dès 7 heures du matin l’arrivée d’une équipe d’employés d’Ariane Group afin de lancer les négociations au sujet de l’opération de forages et prélèvements qu’ils avaient pour projet de faire dans les jardins des maisons du quartier.

Ces négociations sont actuellement au point mort, faute d’interlocuteur.trice, car ils ne se sont jamais présentés. Ce qui ne les a pas empêchés de procéder à quelques prélèvements furtifs dans la rue plus tard dans la semaine.

Une réunion s’est tenue mardi après-midi à la mairie, elle devait, d’après les informations qui nous avaient été communiquées, être tournée vers la question de la scolarisation des enfants. Cette réunion a eu lieu en présence de Médecins du Monde, RESF, de la directrice du CCAS de St Médard en Jalles ainsi que d’autres intervenant.e.s des pouvoirs publics. A cette occasion la directrice d’Ariane Group a fait part d’inquiétudes quant à la salubrité des lieux et a ironiquement déploré ne pas avoir trouvé de compromis au sujet de ces travaux ni d’interlocuteur.trice désigné.e par le collectif. Read More

Rosario (Argentine): émeutes du logement dans le quartier de la Sexta

Dans la matinée du jeudi 1er novembre 2018, dans le quartier de La Sexta, au sud-est de Rosario, les flics sont intervenus en nombre pour expulser plusieurs familles vivant en squats ainsi qu’un centre social bien connu par les habitant-e-s.

La résistance a été immédiate, des affrontements ont opposé de nombreux habitant-e-s aux forces de l’ordre, qui ont fait usage de lacrymos et de flashballs pour repousser les émeutier-e-s. Plusieurs personnes ont été blessées et au moins une personne a été arrêtée. Read More

Caen: Expulsion du squat de la Guérinière. Appel à don et invitation au Fournil du Marais

Le squat de la Guérinière, 10 Boulevard de la Charité, plus ancien lieu encore ouvert de l’AG jusqu’ici (ouverture le 29 mai 2015), a été expulsé ce matin (24 octobre), dès 8h40. Le dispositif policier mobilisé a été tout bonnement hallucinant : une centaine de flics (brigade d’intervention de la police nationale locale accompagnée de 2 ou 3 compagnies de CRS). Il n’en fallait surtout pas moins pour mettre la quarantaine d’habitant-e-s à la rue…
Pour rappel, il s’agit de la deuxième expulsion en une semaine (après l’expulsion de Fleury-sur-Orne, 45 Chemin des Coteaux) et la quatrième en 4 mois… Autant dire que la Préfecture donne le ton.
En réponse, l’Assemble Générale de lutte contre toute les expulsions organisera prochainement de nouveaux rendez-vous. Face aux politiques xénophobes et sécuritaires, il est plus que jamais nécessaire d’intensifier nos luttes. Read More

Barcelone: émeutes dans les rues de Gracia contre l’expulsion du squat Ca La Trava

Tôt jeudi 18 octobre à Barcelone, les Mossos d’Esquadra ont procédé à l’expulsion du squat « Ca La Trava », situé dans le quartier de Gracia. Lors de l’expulsion, deux personnes ont été arrêtées mais ont été relâchées sans suite dans l’après-midi. La réponse à cette expulsion ne s’est pas fait attendre. Des dizaines de personnes cagoulées ont pris la rue… Read More

Gap (05) : la Maison Cézanne est expulsée… appel à rassemblement et campement devant la préfecture

Ce matin à sept heures, la Maison Cézanne, à Gap, lieu de vie d’une vingtaine d’exilé·e·s, a été expulsée sur ordre de Mme la Préfète des Hautes-Alpes, sous la menace des forces de l’ordre déployées pour l’occasion. Ces personnes ne se sont pas vues proposer de solution de relogement.

Dix-sept personnes sont à la rue et ont décidé de dormir devant la préfecture de Gap. Un campement s’organise devant la préfecture ! Si vous avez des couvertures, tentes, bouffes à donner, c’est le moment ! venons nombreux-ses ! Read More

Clavières (Italie): « Chez Jésus » à la frontière italienne vient d’être expulsé. Appel à solidarité

Ce matin du 10 octobre, très tôt, la police italienne a expulsé le lieu situé dans la salle paroissiale de Clavières, où étaient logés les migrant·e·s mis à l’abri provisoirement. Parmi les personnes présentes trois sans papiers et plusieurs soutiens. Les personnes ont été sorties rapidement de chez Jésus. La police a tout cassé à l’intérieur du lieu et a ensuite sorties toutes les affaires.

Les quinze soutiens qui étaient présent à l’intérieur ont été nassés pendant plusieurs heures dans le jardin. Les trois personnes sans papiers ont été emmenées ailleurs et seraient apparemment libres. Après contrôle des identités et des « fiches » des personnes, celles-ci sont reparties libre mais accusées d’occupation illégale en réunion. Read More

Nantes: du « déménagement » de Bréa à la libération des enfermés

Récit de jeudi 4 octobre 2018 au samedi 6, reprenant les éléments suivants :

– « déménagement » expulsion et rafle à l’ex-Ehpad Bréa, occupée suite à l’expulsion de l’université (Censive et Château du Tertre) puis devenue « centre d’hébergement » géré par France Horizon courant mars : https://nantes.indymedia.org/articles/42894

– manifestation de soutien aux exilé.e.s en réaction : https://nantes.indymedia.org/articles/42919

– enfarinage de Johanna Rolland, en réaction : https://nantes.indymedia.org/articles/42921

– libération des 4 camarades sans papiers enfermés au CRA (centre de rétention administrative) de Rennes Read More

Esperanza (République Dominicaine): deux expulsions de logements se terminent par des affrontements avec les forces de l’ordre

Mercredi 3 octobre 2018, à Esperanza, en République Dominicaine, l’Instituto Agrario Dominicano (Institut agraire dominicain) a fait expulser des logements auto-construits sur deux terrains occupés, dans les quartiers de La Unión et de Los Coquitos.

Des membres de l’armée et de la police ont participé à ces expulsions, accompagnés d’engins de chantier pour démolir immédiatement les habitations illégales visées, qui ont aussi été incendiées. Read More

Forêt de Hambach (Allemagne): deux anarchistes expulsées de la forêt en détention provisoire

Voici un récapitulatif rapide de l’Anarchist Black Cross de Rhénanie sur la répression en cours dans la forêt de Hambach, où une vaste opération d’expulsion a été lancée depuis le 28 août dernier.

Cologne, 19 septembre 2018.

Depuis deux semaines, l’entreprise RWE, épaulée par un énorme dispositif policier de Rhénanie-du Nord et de Westphalie et d’autres Länder, expulse les occupant.e.s de la forêt d’Hambach. Depuis dimanche 16 septembre, deux autres personnes sont en détention provisoire. En tout, cinq militant-e-s sont incarcéré-e-s en préventive. Read More