al-Walaja (Palestine): la police aux frontières israélienne détruit quatre maisons « illégales »

Le gouvernement israélien continue sa politique de démolition de maisons palestiniennes. Lundi 3 septembre 2018, dans le village palestinien d’al-Walaja, situé en Cisjordanie, entre Jérusalem et Bethléem, la police aux frontières israélienne a démoli quatre maisons qui auraient été bâties sans permis de construire. Suite à cette intervention militaire, une quarantaine de personnes se retrouvent sans logement. Read More

Forêt de Hambach (Allemagne): perquisitions à la prairie et expulsion partielle

Communiqué de presse des occupant.e.s de la forêt de Hambach:

Aujourd’hui, mardi 28 août 2018, des expulsions partielles ont eu lieu dans le campement de la prairie à côté de la forêt de Hambach, à la suite d’une perquisition ayant pour but d’obtenir des preuves concernant des actions passées et de saisir des objets pouvant servir à mener d’autres actions dans le futur.

Pendant cette opération, qui a débuté vers 7h20, il y a eu plus de 30 expulsions et quelques arrestations. Read More

Dijon: expulsion du 41 avenue de Stalingrad

Ouvert il y a au moins une dizaine de jours, le squat du 41 avenue de Stalingrad, à Dijon, a été expulsé par la police dans l’après-midi du mardi 28 août 2018.

Vacant depuis des années, ce bâtiment appartient à l’Etat, affecté à l’autorité militaire. Il était donc squatté par plus de 80 demandeurs d’asile, pour la plupart expulsés du squat XXL le 11 juillet dernier. Read More

Les Lilas (93): la préfecture expulse, le collectif Baras continue à lutter !

LA PREFECTURE NOUS EXPULSE
LE COLLECTIF BARAS CONTINUE À LUTTER !

Nous sommes environ 150 migrants originaires d’Afrique de l’Ouest et Centrale, rassemblés dans le collectif Baras. Depuis de nombreuses années, nous vivions en Libye : la guerre de 2011 nous a forcés à en partir. Aujourd’hui nous sommes en France pour vivre tranquillement et pour travailler.

La France est responsable de notre condition de sans-papiers ici aussi bien que de la guerre et du pillage qui nous ont poussé à partir. Nous demandons sans cesse au préfet de nous régulariser au plus vite ! Mais les critères imposés par la loi sur la régularisation par le travail sont beaucoup trop restrictifs. Read More

Notre-Dame-des-Landes: communiqué suite à l’action de blocage de la D281 la nuit du vendredi 10 août 2018

Destruction/expulsions: route barrée

Ce vendredi au petit jour, une poignée de gendarmes, ont détruit des habitats reconstruits dans la zone libérée (zone non-motorisée) à l’Est de la ZAD.

Débitées en billots, les charpentes de la « Eugette » et de la « tour d’A. », ainsi que le matériel entreposé qui ont été détruits par les coups des forces militaires, n’attendaient qu’une nouvelle vie.
C’était sans compter sur notre colère,celle d’occupants et occupantes déterminées, disséminée aux quatre coins de la Zone à défendre. Read More

Aubervilliers (93): expulsion du squat Schaeffer

Ce mardi 31 juillet au matin, les 180 habitant·es du collectif Schaeffer-Colonel Fabien étaient expulsé·es de leur squat. Ce soir ielles sont à la rue. Read More

Kempton Park (Afrique du Sud): attaque policière brutale de l’occupation de terrain Phumula Mqashi, à Tembisa

30 juillet 2018 – Communiqué depuis l’occupation de terrain Phumula Mqashi

L’occupation de terrain Phumula Mqashi, à Tembisa, au nord de Kempton Park, a été créé le 13 février 2018. Elle a connu depuis de nombreuses attaques policières, soutenues, illégales et souvent violentes, de la part de la police métropolitaine de Ekurhuleni (EMPD). Des cabanes et des affaires personnelles ont plusieurs fois été brûlées par les flics. Read More

Athènes (Grèce): expulsion et démolition d’un gymnase occupé à Exarchia

Mardi dernier (le 17 juillet 2018), dans la matinée, un bulldozer a démoli un squat dans la quartier d’Exarchia, à Athènes (avec l’accord du propriétaire, bien entendu). Ce squat était le seul gymnase occupé de la ville. Personne n’a été arrêté. Les employés de chantier ont détruit le bâtiment pendant que la police anti-émeute était en alerte et bouclait le voisinage. Read More

Nantes: expulsion du square Daviais

Ce matin vers 8h, la préfecture a envoyé une 20aine de fourgons de CRS pour évacuer du square Daviais les quelques 400 exilé.e.s qui y vivaient depuis près d’un mois pour certain.e.s, certes dans des conditions déplorables.

Cette expulsion était attendue puisque le tribunal administratif l’avait autorisée depuis la semaine dernière, la préfecture l’ayant saisi pour « risques sanitaires ». Certains exilé.e.s ont d’ailleurs, suite à cela, cherché à s’installer à d’autres endroits sans attendre l’expulsion, ainsi l’occupation d’un lycée désaffecté a avorté notamment à cause de l’omniprésence policière… (voir Presse-Océan). Read More

Port Bouët (Côte-d’Ivoire): démolition du quartier de l’Abattoir

Dans la matinée du lundi 2 juillet 2018, des habitant-es du quartier Abattoir de la ville de Port Bouët (en banlieue d’Abidjan) se sont révolté-es aux cris de « Pouvoir ingrat » contre les bulldozers et les pelleteuses du Ministère de l’environnement et de l’assainissement venus détruire une grande partie du quartier, et contre les forces de l’ordre venues appuyer l’opération de démolition. Read More

Dijon: expulsion de XXL ce matin

Ce matin à 7h, la Préfecture a ordonné l’expulsion du squat XXL [22 rue des ateliers], où vivaient une centaine de personnes exilées, alors même que des négociations de rachat du lieu étaient en cours avec le propriétaire. Des CRS et des membres de la Police aux Frontières ont vidé les lieux et embarqué 24 personnes.

Nous appelons à réagir à cette expulsion et à soutenir les migrant·es inquiété·es : Read More

Notre-Dame-des-Landes: photos des lieux de vie expulsés et récit jour par jour des opérations d’expulsion sur la ZAD depuis le 9 avril 2018

Photos – Elles étaient nos maisons et nos lieux de vie

suivi plus bas du récit jour par jour des opérations d’expulsion sur la ZAD, depuis le 9 avril jusqu’à fin mai 2018

Rubrique nécrologique comme devoir de mémoire contre l’amnésie suicidaire. Elles étaient nos maisons et nos lieux de vie.

Tous les lieux n’étant pas imagés, si vous voulez compléter l’article n’hésitez pas à envoyer une ou deux photos à zad@@@riseup.net. Read More

Lyon : Nouvelle expulsion d’un squat réservé aux mineurs isolés étrangers

Le nouveau lieu réquisitionné pour héberger les mineurs isolés a été expulsé illégalement ce 21 juin sur ordre de la préfecture et avec le consentement coupable de la Métropole.

Déjà, le 29 mai 2018, vers 6h30-7h00, un squat appartenant à la ville de Lyon situé au 1 et 3 impasse des chalets qui abritait 50 mineurs isolés s’est fait expulser par les forces de l’ordre. Au même moment David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon et donc responsable de l’hébergement des mineurs isolés étrangers, animait une réunion inter-associatives pour « améliorer l’accueil » de ces derniers. Sur ces 50 mineurs, 45 ont été relogés provisoirement -jusqu’au 4 juillet- par la Métropole. Beaucoup trop d’entre eux sont aujourd’hui à la rue, en particulier les primo-arrivants. C’est pour quoi nous avons décidé d’ouvrir deux des nombreux bâtiments vides que possèdent la Métropole et Grand Lyon Habitat ce dimanche 17 juin, pour en loger une partie, au 43 rue Etienne Richerand et 7 rue des Petites Sœurs Lyon 3e. Read More

Notre-Dame-des-Landes: nouvelle expulsion des Domaines

Ce matin [12 juin 2018] vers 8h30, les GM sont venus expulser les Domaines [squat déjà été expulsé le 18 mai dernier, muré aussitôt, puis re-squatté.]. Une vingtaine de fourgons, des jeeps du PSIG, officiels, OPJ et huissier. Les personnes sur place ont été contrôlées mais il n’y aurait pas eu d’interpellations ou de violences policières. Selon les autorités, la maison aurait été « bétonnée ». Read More

Notre-Dame-des-Landes: contributions au débat interne à la ZAD

Voici quelques textes publiés les 27 et 28 mai 2018 sur Indymedia-Nantes et ZadNadir:

Jusqu’où ira-t-on dans ce foutage de gueule des négociations ?

Publié le dimanche 27 mai 2018 sur Indymedia-Nantes.

Je n’ai pas fait de fiche ni ne crois en la négociation avec un État. Je ne veux pas discuter avec cet oppresseur, je veux uniquement et simplement le détruire. Mais je me sens tout de même concernée par le processus de légalisation qui englobe quasi toutes les terres et lieux de la ZAD, cette zone que je vois comme un ensemble et non pas juste comme mon petit chez moi, qui lui, aujourd’hui n’est plus. On appelle les injonctions de la préfète des négociations, alors que je ne vois vraiment pas à quel moment nous avons négocié. Quand avons-nous tiré un quelconque avantage de la situation ? Quand avons-nous dit autre chose que « Oui oui madame, on a peur, on est gentils ! » ?. Et aujourd’hui il est encore question de signer les projets valides, sans même attendre ceux qui ne sont pas encore acceptés?! Encore une fois, notre fameuse dernière limite de jusqu’où on accepte de se faire enfumer est repoussée.

Certains des arguments qui sont POUR se légaliser et VITE se légaliser me paraissent absurdes, je reste divisée entre : est-ce que les gens convaincus se voilent la face ou bien se fichent-ils de moi ? Je ne pense pas qu’on puisse être plus malins que l’ennemi lorsqu’on joue son jeu. Read More