Amiens: propriétaire violent, appel à soutien du Collectif la Brèche (la suite)

Salut à toutes et tous !

Suite à notre appel à soutien, afin de faire nombre et de dissuader par notre présence les tentatives d’expulsion illégale par notre propriétaire, de nombreuses personnes sont venues nous soutenir. Ça a fait chaud au cœur, et on remercie toutes les personnes qui sont passées dormir, discuter, amener à manger ou proposer et participer aux activités organisées.
Le proprio a de nouveau fait des siennes, et on se dit qu’on a bien fait d’être vigilant.es.

Voici un petit résumé des faits, un peu plus complet que dans notre premier communiqué, rédigé dans une grande urgence : Read More

Amiens: appel à soutiens ! Le squat du Collectif la Brèche menacé violemment par un proprio

Communiqué du collectif la Brèche

Salut à tous.tes

Voilà 2 ans que le collectif la Brèche occupe un lieu à Rivery (périphérie d’Amiens). Le bâtiment était abandonné depuis de nombreuses années, et était dans un bien triste état quand nous l’avons investi. Son proprio, qui habite à Nice, possède en outre de nombreuses autres propriétés, dans toute la Picardie et probablement ailleurs. Son refus de vendre et d’entretenir ses bâtiments vides lui a d’ailleurs valu plusieurs arrêtés d’abandon par des municipalités picardes, et des conflits avec de nombreux voisins.

Il remonte de temps en temps à Amiens, pour s’occuper de son petit domaine foncier, accompagné d’hommes de main et de chauffeurs. Ce multipropriétaire nous a menacés plusieurs fois de venir nous expulser illégalement, d’employer une milice armée, affirmant qu’il remplacerait notre drapeau noir par un drapeau bleu-blanc-rouge, ou encore qu’il préférerait voir sa maison brûlée plutôt qu’être occupée par des « gens comme nous ». Il se plaît à raconter qu’on sous-louerait des chambres, ou qu’on aurait cambriolé une de ses nombreuses maisons vides. Ce qui est évidemment totalement faux, et aurait été complètement stupide de notre part. Read More

France: « Mauvaise foi », petite histoire d’un article anti-squat, août-octobre 2020

Vidéo réalisée par des squatteureuses amiénois·es, à propos de la loi ASAP:

Read More

Amiens: appel à la mobilisation contre l’amendement anti-squat

La petite pépite anti-sociale de la rentrée gouvernementale

Voici le communiqué rédigé avec quelques copaines squatteureuses à Amiens. Nous sommes actuellement en train de diffuser cet appel à mobilisations en cherchant d’autres collectifs qui souhaiteraient en être signataires. Pour le co-signer, envoyer un mail à cozette[at]riseup.net.

Le 28 septembre, sera discutée à l’Assemblée Nationale la loi dite ASAP. Cette loi augmente le pouvoir de décisions des préfets. Dans celle-ci a été glissé un amendement anti-squat, pur produit médiatique qui surfe sur le dernier fait divers qui a concerné des squatteurs. À la fin du mois d’août, un couple de retraités lyonnais apprend que leur résidence secondaire près de Cannes est occupée par une famille. Pourquoi ce fait divers devient-il le feuilleton estival, sur lequel tout le monde est sommé de prendre position ? Toujours est-il que les médias se succèdent en témoignages poignants et compatissants avec cette prétendue « mise-à-la-rue » des propriétaires, victimes non seulement des squatteurs, mais surtout de lois jugées trop laxistes et de procédures trop longues. Le buzz est lancé et d’autres quotidiens régionaux apportent leur lot de faits divers en se lançant dans une course aux clics. Read More

Amiens: des nouvelles du squat de Rivery

Salut, voici quelques nouvelles du Collectif La Brèche, groupe de squatteurs et squatteuses à Amiens (Picardie). Si vous en aviez pas eu depuis longtemps, ça veut pas dire qu’on a pas été actifs. Depuis le 14 mai 2019, le bâtiment du 65 rue Thuillier-Delambre, 80136 Rivery est squatté par le Collectif La Brèche.
Avant ça, vous aviez peut-être entendu parler de nous… De septembre 2016 à juillet 2017, on occupait la Maison Cozette, 26 place Vogel à Amiens, où on a organisé pas mal de concerts, d’ateliers, débats, projections etc., et qu’on a cloturé par un festival féministe de 3 jours avant de s’en faire expulser manu militari par quelques cars de CRS.
Mais bon, on avait prévu le coup, on occupait déjà le lieu suivant : La Pente, 40 rue Bonvallet, à Amiens, qui a duré jusqu’en janvier 2018. C’était plus calme, mais on a bien animé la vie de quartier quand même, avec des spectacles, projections, et d’autres évènements. Expulsion de nouveau. De janvier 2018 à janvier 2019, on occupe alors le 65 boulevard Guyencourt, toujours à Amiens, un grand squat avec un jardin : « Saint Rock Village ». Et puis après 2 bâtiments municipaux occupés, puis 1 appartenant à la Société Immobilière Picarde, on décide de passer carrément au niveau central… Read More

Amiens : expulsion de la Maison Cozette

Le mercredi 5 juillet 2017, le squat de la Maison Cozette a été expulsé dans la matinée. Une dizaine de personnes étaient à l’intérieur à ce moment-là. Huit cars de CRS sont intervenus vers 6h. Flem, une squatteuse expulsée de la Maison Cozette, a déclaré sur France Bleu Picardie: [En me réveillant] « ma première image c’est le chef des flics, des CRS, devant moi (…). On m’a réveillée dans ma chambre, je ne savais pas comment ça se passait en bas (…), je savais très bien qu’ils allaient pas faire ça en douceur et dire ‘excusez-nous’, ils allaient pas nous offrir le p’tit déj’ (…). Dans les prochaines heures ? Je ne sais pas, on a prévu de faire un Scrabble, voir où je m’installe, voir comment je rassemble mes affaires aussi, après voilà on peut ouvrir d’autres squats ».

Le squat de la Maison Cozette, situé place Vogel à Amiens, avait été ouvert en septembre 2016 par le collectif La Brèche, un collectif de précaires, chômeurs et étudiants. La mairie, propriétaire du bâtiment, avait mené une procédure judiciaire dans le but d’expulser le squat, et souhaiterait en faire une résidence étudiante (blablabla…).

Amiens : portes ouvertes de la Maison Cozette, le 1er octobre 2016

Le Collectif La Brèche a l’honneur de vous convier aux portes (enfin) ouvertes de la Maison Cozette, ce Samedi 1er octobre à 16h03, au 26 place Vogel, Amiens.

En dépit des contextes actuels de crise du logement et du manque flagrant d’infrastructures culturelles, ce bâtiment se trouve abandonné depuis de trop longues années par la mairie, sa propriétaire.

Afin d’en faire un lieu de rencontres et de convergences, afin de faire prendre corps à des idées et à des projets, le Collectif La Brèche, composé d’étudiants, chômeuses, SDF et autres précaires, a décidé de se réapproprier cet espace. Read More

Amiens: ouverture d’un squat

Nous somme plusieurs à avoir ouvert cette grande maison en plein centre-ville il y a un mois maintenant. Pas de nouvelle des flics, ni des co-proprios (qui sont apparemment embrouillés entre eux – sans blague!). Quelques travaux de réhabilitation sont prévus pour ce week-end, puis ça restera de la finition.

On a l’envie de faire un squat politique et pas simplement d’habitation, avec des projections, débats et autres évènements. Read More

Amiens: Communiqué du squat d’habitation rue Docteur Roux

Voilà maintenant 9 mois que l’on a ouvert un petit squat d’habitation sur Amiens (Picardie). La maison était vide depuis de nombreuses années, un ami l’avait déjà squattée en 2006. Le proprio était alors venu lui demander de bouger pour pouvoir effectuer des travaux. Huit ans plus tard, les travaux annoncés n’ont évidemment pas été effectués, et la maison pourrit sur pieds, fenêtres cassées, escaliers qui s’effondrent (que nous avons réparés depuis), cave inondée (nous avons également réparé les fuites), plafonds qui tombent en miettes etc.

Au bout de peut-être une semaine ou deux et une ou deux visites de la police le proprio déboule en personne pour nous dire de partir, on avait laissé les noms sur la boite aux lettres, on lui dit de les prendre et de faire une procédure. Il ne veut rien entendre nous insulte et nous dit que si l’on est encore là dans quinze jours il viendra avec une équipe de gros bras pour nous déloger de force. Read More

Tags: ,

Amiens: Expulsion du Mât Noir

Le Mât Noir de Boves (Amiens) a été expulsé, ce mercredi 3 juin 2009, à 10h00, par un lourd dispositif policier (54 gardes-mobiles, à peu près autant de keufs, sans compter la BAC, les RG, la cerise sur le gâteau étant l’hélico). Après une heure de résistance les barricades ont sauté et tous les habitants présents ont été embarqués en garde à vue. Read More

Amiens: Menace d’expulsion à l’Ile aux fruits

Le TGI d’Amiens nous convoque le 8 déc. 2004 pour nous expulser.

Depuis le 28 octobre dernier [2004] nous occupons le bâtiment de « l’île aux fruits », 311 rue de Verdun à Amiens. Nous avons organisé dimanche dernier des portes ouvertes en direction des gens du quartier, des ateliers de jonglage, de peinture, de jeux étaient prévus ainsi que des expos, des projections et une bibliothèque était ouverte. Tout s’est bien passé les visiteurs ont apprécié, des gamins du quartier sont venus, c’était chouette… Read More

Tags:

Amiens: Ouverture d’un squat par le collectif « L’île aux fruits »

Ouverture bouge ton ku

Bonjour hello dobry den…………
sur AMIENS between Lille et Paris des individus motivés?
soit le collectif l’île aux fruits ou l’îlot free
BREF nous sommes dans les lieux depuis le jeudi 28 octobre 2004 pour l’instant ça va enfin je crois…
passe quand tu veux Read More