Dijon: rassemblement ce lundi dès 7h pour stopper la destruction de maisons aux Lentillères

frebs

Deux maisons sont menacées ! Elles peuvent encore être réquisitionnées pour accueillir les réfugié-e-s !

Aujourd’hui, deux maisons du Quartier des Lentillères récemment expropriées dans le cadre du projet d’éco-quartier se retrouvent vides. Celles-ci, en parfait état, sont désormais propriété du Grand Dijon. Alors même que les travaux d’aménagement de la zone ne devraient pas commencer au mieux avant 2018, la mairie met tout en oeuvre pour éviter à tout prix tout usage, même temporaire, de ces logements : elle s’affaire à encourager les locataires à rester dans les lieux jusqu’au déploiement coûteux de dispositifs de surveillance (vigiles, brigades de police prêtes à intervenir, maître-chien avec molosse en embuscade, caméras…) et d’entreprises de démolition… dans l’unique but de s’assurer de leur destruction, prévue pour la semaine prochaine. Read More

Dijon: menace d’expulsion imminente aux Lentillères

i-love-cyprine

Appel à se retrouver dès 5h30 ce vendredi, et toute la journée à la Cyprine

Selon nos informations, demain, vendredi matin, la police prévoit d’employer la force afin d’expulser la Cyprine, maison féministe occupée sur le quartier libre des Lentillères, avec pour seul projet sa destruction immédiate. Deux autres maisons voisines devraient subir le même sort lundi matin. Contactée à ce sujet, la SPLAAD, société d’aménagement du Grand Dijon, a nié l’arrivée des policiers mais n’a pu se résoudre à démentir l’arrivée des tractopelles. Read More

Dijon: l’Éternel Détour, un nouveau lieu de vie et d’activités

nietzsche-flash

Depuis fin juin, nous occupons une maison proche du quartier de la gare. Une fois de plus cette occupation se justifie par le fait que l’endroit était vide depuis maintenant plus d’un an et demi, et que les propriétaires n’ont aucun projet pour ce lieu. Cette occupation est pour nous autre chose qu’un simple endroit pour dormir. L’Éternel Détour, c’est d’abord un jeu de mot avec une référence sans prétention à Nietzsche, l’Éternel Retour, qui consiste à aimer sa vie comme si elle devait recommencer à l’infini, à aimer chaque moment comme s’ils allaient se répéter à jamais, et ce sans exclure les moments de désolation ou de souffrance. Le monde dans lequel nous vivons nous donne à croire que nos vies sont une dérive sans fin, et que quoi qu’il se passe, on n’ira jamais vraiment quelque part. Bref, mis à part cette petite blague, cette maison est une matérialisation d’une amitié forte, entre deux personnes qui désirent vivre autrement. Read More

Dijon: communiqué de la Cyprine pendant le siège du Grand Dijon

Nous, habitants, habitantes, migrant-e-s occasionnel-lle-s ou permanent-e-s, sympathisant-e-s nomades, amateur-trice-s de grelinettes, scelérat-e-s mélomanes, ou végétophiles invétéré-e-s, avons décidé, en ce mois d’aôut finissant, de sortir des fourrés populeux et accueillant du Jardin des Lentillères, pour porter notre vindicte, au coeur même de ce pouvoir aussi fasteux dans ses apparences, que misérable dans ses desseins. Read More

Dijon: occupation du Grand-Dijon en soutien à la Cyprine et au quartier des Lentillères

2015-08-28_Dijon_occupgranddijon

Communiqué de la Cyprine et du quartier des Lentillères

Ce matin, à 1Oh, une soixantaine de personnes ont occupé l’intérieur des locaux du Grand-Dijon avec sifflets, cotillons et confettis pour protester contre les menaces d’expulsion du squat féministe « La
Cyprine » dans le quartier des Lentillères. Des tracts ont été diffusés dans les bureaux des employés, des adjoints et du maire. Au bout d’un moment, la police municipale a sorti les manifestant-e-s, occupé-e-s à chanter dans le hall, en les aspergeant de gaz lacrymogène, inondant du même coup les locaux. Read More

Dijon: en solidarité avec la Cyprine, Etienne Daho annule son concert de rentrée !

Puisque la Ville de Dijon menace d’expulser la Cyprine, cette maison occupée sur le quartier des Lentillères, Etienne Daho, qui devait jouer pour le concert de rentrée, a décidé d’annuler son concert en signe de soutien. Read More

Dijon: manifestation en soutien au quartier des Lentillères, le 17 octobre prochain

2015-10-17_Dijon_manifLentilleres

LES BULLDOZERS APPROCHENT MAIS LES LÉGUMES POUSSENT TOUJOURS…

Vous êtes des centaines à être déjà passés sur le quartier des Lentillères : un sécateur à la main pour un défrichage hors norme, le temps d’une soirée pour une danse endiablée ou des semences plein les poches pour cultiver un potager. Vous y avez fait un petit tour par curiosité ou êtes un-e ami-e de longue route…

Les travaux d’urbanisation commencent tout près d’ici, sur le quartier des abattoirs où la « phase 1 » est en cours et les tractopelles se rapprochent. Faisons ensemble entendre qu’on restera ! Mobilisons-nous le 17 octobre pour manifester contre les menaces de destruction du quartier des Lentillères et donc, exiger l’annulation de la « phase 2 », qui concerne ce quartier. Read More

Dijon: discussions / actions / chantier à la Cyprine

2015-08_Dijon_Cyprine-a
Read More

Dijon: interview du squat féministe La Cyprine

Interview publiée en juin 2015 dans le n°4 du zine dijonnais Less drugs More pills.

Yo ! Une petite présentation ?

Tu es ce que tu manges, nous, on est la CYPRINE ! On est un crew de meufs qui vivent en non-mixité meufs-gouines-trans (MGT) dans une maison vegan antispéciste et non-chauffée.
Pourquoi ouvrir une maison non-mixte ? Parce qu’on ne trouve pas notre compte, même dans notre milieu, à Dijon. Au milieu de nos potes, en majorité mecs-cis normés on se sent carrément invisibilisé-e-s en tant que meufs, gouines et trans. On a ressenti le besoin de changer nos rapports aux mecs, pour ne plus devoir adopter des comportements virilistes et/ou assignés au genre masculin pour pouvoir exister et toujours dans une certaine mesure au risque de te faire réassigner à ta position de meuf dominée. On avait besoin de se sentir powerful au quotidien, avoir de la place sans devoir la prendre de force. Read More

Dijon: communiqué de presse contre l’expulsion du squat Reggio/Cap-Nord

[Mise à jour du 20 juillet 2015: l’audience est reportée. Le rassemblement aussi.]

Le 18 avril dernier, un bâtiment vacant depuis un an et demi, situé 4 impasse de Reggio à Dijon, a été occupé pour y reloger une centaine de demandeurs d’asile expulsés le 8 avril du squat de la rue René Coty et laissés sans solution d’hébergement depuis lors.

Début juillet, une procédure d’expulsion a été lancée sans convocation des habitants. Ce type de procédure ne laisse pas à la centaine d’habitants du lieu la possibilité de se défendre par le biais d’un avocat et de demander des délais, comme ils y ont pourtant droit. Read More

Dijon: chantier « déménagement et construction » des Tanneries 1 aux Tanneries 2

2015-07-11_Dijon_Tanneries1-2_deambulation

Chantier Tanneries 1 to 2 – du 23 juin au 15 juillet 2015
Déménagement et construction // Fêtes et déambulations

## Avec le 11 juillet – manif exode en chars, remorques et sound-systems

Ça y est cette fois on part ! On vous attend pour la fin du déménagement et la déconstruction des Tanneries 1 et, côté Tanneries 2, pour des montages de murs (terres crues, terre-paille et trucs plus classiques), enduits, de la déco, de l’élec’, de la plomberie… Read More

Dijon: des nouvelles des Tanneries, entre autres

2015-04_Dijon_Tanneries-soutien-affiche-seri

Des nouvelles des Tanneries : déménagement, migrants, chantiers, soutien…

On avait envie de donner des infos sur le déménagement et les dernières aventures en date aux Tanneries 1.

Dans cette missive :
# l’ouverture des Tanneries 2
# les travaux en cours, des chantiers du 14 au 22 mai et du 24 juin au 15 juillet
# les appels à soutien financier et matériel
# l’expulsion du Pôle-Emploi, l’accueil de nos voisins migrants aux Tanneries 1 et une nouvelle occupation… Read More

Dijon: fête du quartier des Lentillères… 5 ans déjà !

2015-05_Dijon_Lentilleres_fest

1, 2 ET 3 MAI 2015

Il y a 5 ans, par un samedi pluvieux, nous déambulions à 200 dans Dijon, armés de quelques fourches et binettes, jusqu’à un terrain trop longtemps laissé en friche. Il fut promptement retourné et mis en culture. Il est des actions qui ouvrent des horizons et des coups de pioches fondateurs : de cette occupation potagère est né le quartier des Lentillères. Ce n’était pas le quartier poli et policé promis par les promoteurs et leurs powerpoints, mais un espace réellement habité par ceux qui y vivent et le cultivent : avec ses jardins et son marché, son snack et ses ateliers, ses fermes et ses cabanes, son bestiaire bigarré et ses fêtes où l’on donne tout, son parc et son bateau pirate, ses rencontres improbables et chemins de traverse pour sortir des galeries marchandes… Read More

Dijon: expulsion du squat de la rue René Coty

2015-04-08_Dijon_PoleEmploiCoty-expulsionkeufs

Appel à manifester ce soir, mercredi 8 avril, contre l’expulsion du squat rue René Coty (RDV 18h devant la préfecture)

Ce matin tôt, la préfecture a une nouvelle fois envoyé les forces de police pour expulser. Des dizaines de cars de CRS et de police ont encerclé l’ancienne agence de Pôle-Emploi, occupée par plus d’une centaine de migrant-e-s rue René Coty. C’est la quatrième opération de ce type menée en trois ans. A chaque fois, le résultat est le même, et ce malgré les nombreux efforts déployés par les pouvoirs publics pour tenter de justifier leurs méthodes répressives. Même si de longs communiqués de presse de la préfecture et des « experts en communication » dépêchés sur place insistent sur les rares hébergements proposés, personne n’est dupe. Aujourd’hui ce sont bel et bien des dizaines de personnes qui se voient expulsées manu militari de leur logement sans qu’aucune solution pérenne ne soit proposée à la majorité d’entre eux. Read More

Dijon: déambulation et plantation d’un verger aux Lentillères, le 28 février 2015

2015-02-28_Dijon_Lentilleres_en_lutte

Cinq années de lutte

Depuis cinq ans, nous occupons, cultivons, échangeons, fêtons sur les terres squattées du quartier libre des Lentillères. Aujourd’hui ce sont plus de deux hectares de terres qui ont été remis en culture entre potager collectif autogéré, parcelles cultivées entre famille et ami.e.s et ferme collective permettant aux potagistes de se réapproprier une partie de leur alimentation. Le marché hebdomadaire à prix libre, est devenu un moment privilégié de rencontres au sein du quartier tout comme les fêtes et les chantiers collectifs [Voir notre « lettre ouverte aux Dijonnais et Dijonnaises »]. En somme nous construisons là où ils veulent détruire. Read More