Dijon: d’un squat à l’autre

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci des squats pour les migrants, des messages de soutien aux Kurdes, des très grosses fresques et comme toujours des violences policières.

D’un squat à l’autre

C’est un des gros dossiers de la rentrée : le squat de la CPAM, ouvert en octobre 2018 a été expulsé le 9 septembre. Après une mobilisation des 80 personnes expulsées et de leurs soutiens, la mairie a fini par concéder un terrain en bordure la ville. Terrain vague coincé entre une chaufferie et la rocade, balayé par les vents, sans infrastructure en dur, cette solution ne pouvait être que temporaire. Après quelques semaines de mobilisations mouvementées, une solution plus pérenne, puisqu’elle devrait tenir au moins le temps de l’hiver, a été trouvée avec l’ouverture d’un nouveau squat rue Henri Becquerel.
Fil rouge de ces deux occupations : la Société Est Métropole et son directeur général Thierry Coursin magnat de l’immobilier propriétaire des deux bâtiments succesivement occupés (et de combien d’autres laissés vides alors que certains dorment dehors ?)
À noter qu’une Semaine Sans Frontières aura lieu du 13 au 16 novembre dans plusieurs lieux dijonnais, dont le squat de la rue Henri Becquerel. Au programme des projections, des discussions avec des collectifs parisienns de défense des personnes migrantes, et des moments de fête. Read More

Dijon: ouverture d’un nouveau lieu de vie pour les réfugiés rue Henri Becquerel

Ce dimanche matin à l’aube, les anciens habitants de la CPAM de Chenôve, qui vivaient depuis son expulsion le 9 septembre dernier sur le chemin des cailloux, un terrain vague le long de la rocade, ont décidé d’officialiser leur installation dans un nouvel immeuble vide.

Cet immeuble, situé au 11 rue Henri Becquerel à Dijon, est un ancien immeuble de bureaux de Dijon Céréales. Le bâtiment appartient maintenant à une société immobilière et est inoccupé depuis plusieurs années. Les anciens habitants de la CPAM y sont installés depuis quelques jours et ont décidé ce dimanche matin d’officialiser leur présence sur les lieux. Les voisins et soutiens sont invités à venir partager un petit déjeuner devant l’entrée de leur nouvelle habitation. Read More