Dong Tam (Vietnam): des villageois-es en lutte se barricadent et retiennent des flics en otage

Le mois dernier, le dimanche 16 avril 2017, dans le village de Dong Tam, à proximité de Hanoï, des affrontements violents ont opposé des habitant-e-s aux policiers, les jets de pierres forçant ces derniers à reculer… Dans la foulée de ces émeutes, environ une quarantaine de policiers ont été retenus en otage dans un gymnase par des villageois-es en colère qui protestaient contre la confiscation de leurs terres par l’armée. Read More

Vietnam: Affrontements liés à des expropriations dans la région d’Hanoï

Brève de l’agence Reuters, publiée le 24 avril dernier sur le site du journal capitalisto-gratuit « 20 minutes » :

Des milliers de policiers ont dispersé mardi des villageois installés sur un terrain de 70 hectares à l’est d’Hanoï dont les autorités locales veulent prendre possession dans le cadre d’un projet de développement baptisé Ecopark.

De nombreux habitants du district de Van Giang, décidés à s’opposer aux expropriations, ont campé sur place, mais 2.000 à 4.000 policiers et tenue anti-émeute et en civil se sont présentés dans la matinée pour les déloger, selon trois des contestataires et un témoin. «Nous leur avons lancé des cocktails molotov, mais ça n’a rien donné. Ils avaient des boucliers. Ils nous ont frappés à coups de matraques, nous ont poursuivis et battus», a déclaré un villageois. Read More