Brest: expulsion du squat « Super 5 »

2017-05-11_Brest_expulsionSuper5

Jeudi 11 mai, quelques jours après avoir rendu son existence publique, le squat « Super 5 » a été expulsé par la police vers 8h45 du matin, sans procès ni rien, avec pour probable justification qu’il s’agirait d’une violation de domicile, puisque selon Le Télégramme, « cette maison est régulièrement occupée par son légitime propriétaire, un homme âgé de 87 ans », bien que celui-ci vive « en établissement de retraite »…

Un bataillon de policiers a fait ouvrir la maison par un serrurier, l’expulsion a rapidement été effectuée (seules trois personnes se trouvaient dans le squat au moment de l’expulsion).

Les occupant-e-s ont été placé-e-s en garde-à-vue puis relâché-e-s dans la soirée, avec une convocation pour un procès en septembre prochain (a priori pour « violation de domicile, entrée par effraction, vol et recel de vols, dégradations et refus de se soumettre aux tests »).

[Source: Le Télégramme.]