St-Petersbourg (Russie): Expulsion du squat Black Hole

Traduit d’un article paru en anglais sur squat!net:

Le « Black Hole » était un squat d’habitation, avec cinq chambres dans un immeuble de trois étages. Il a été occupé en avril puis expulsé fin novembre [2009]. 6-7 anarchistes y vivaient, ainsi que Kostya, un travailleur immigré de Biélorussie qui au départ vivait là séparément puis, par la suite, avec les autres squatteur-euse-s.

Lors de l’occupation, il y avait de constants problèmes d’électricité, qui était prise depuis chez des voisin-e-s mais souvent coupée. La plupart des squatteur-euse-s ont décidé de quitter les lieux en novembre à cause de ça. Fin novembre, la police est venue, avec des employé-e-s de la Ville, ils ont cassé la porte d’entrée et l’ont murée avec des parpaings. Il ne restait alors plus qu’une personne dans le squat, qui s’est échappée lors de l’arrivée de la police, pour ne pas être arrêtée. Les flics et les employé-e-s de la Ville ont volé quelques-unes des affaires qui restaient.

Une déclaration plus longue, signée par « St. Petersburg Autonome », avec quelques photos, et une vidéo, se trouvent ici:
http://ru.indymedia.org/newswire/display/23063/index.php

Il reste encore un certain nombre de squats d’habitation et de centres sociaux squattées à St-Petersbourg.