Villeurbanne (69): incendie du squat du Poireau, une centaine de personnes à la rue sans solution

Lundi 13 mars au soir, entre 19h et 20h, une incendie apparemment accidentel s’est déclaré au squat du Poireau, ouvert depuis bientôt 2 ans. Les occupant·es ont réussi à évacuer les lieux assez rapidement, sans blessé. Après l’extinction de l’incendie, les habitant·es ont passé la nuit sur le trottoir d’en face sans aucune solution proposée. Read More

Tags: ,

Bagnolet (93): soirée de soutien au collectif Baras, le samedi 18 mars 2017

baras-solidarite

31 MARS : FIN DE LA TRÊVE HIVERNALE.
LE COLLECTIF BARAS EST EXPULSABLE : IL A BESOIN DE VOTRE SOUTIEN !

SAMEDI 18 MARS, À PARTIR DE 19H
AU 72 RUE RENÉ ALAZARD, À BAGNOLET
Métro : Porte des Lilas ou Gallieni
Bus 318 : Gambetta-René Alazard

MUSIQUE
REPAS (maffé, tiep + version végane)
BOISSONS (bissap, gingembre, bière, vin)

PRIX LIBRE Read More

Toulouse: organisation d’une manif contre les expulsions

La fin de la trêve hivernale empêchant les expulsions de logement approche : le 31 mars. Lors d’une première réu, nous avons décidé d’organiser une manif pour marquer le coup. Elle se tiendra le 1er avril à 11h. Squatteur-euses ou simples soutiens, venez aider à organiser cette journée ! Mercredi 15 mars à 18h au CSA… Réunissons nos forces pour visibiliser nos luttes ! Read More

Tags: ,

Brésil: des femmes sans-terres occupent des terres et bâtiments publics dans tout le pays

mst_eike copie 2

Ce mercredi 8 mars 2017, près de 200 femmes du Mouvement des Sans-Terres (MST – Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra) ont occupé une propriété de 3000 hectares près de Itatiaiuçu, dans la région du Minas Gerais, au Brésil. La propriété appartient à l’ex-milliardaire brésilien Eike Batista, considéré encore récemment comme l’homme le plus riche du Brésil – et l’une des plus grandes fortunes mondiales – et arrêté le mois dernier par la justice pour corruption et blanchiment d’argent. Près de 150 familles sans-terres prévoient de s’installer sur ces terres et de les cultiver. L’occupation a pris place au sein d’une journée d’action organisée par les femmes du Mouvement des Sans-Terres pour le 8 mars. Read More

Montpellier: Explosions & confettis. Que s’est-il passé au Karnaval des Gueux mardi 28 février

20170228_Karnaval_des_Gueux_MontpellierA Montpellier, cela fait des décennies que les pauvres, « les déviants » et tout ceux que notre société considère comme « indésirables », profitent de mardi gras pour occuper le centre-ville et choquer les bourgeois. A chaque fois, les politiciens nous ressortent les mêmes bobards : les karnavaliers se feraient manipuler par de méchants casseurs, les commerçants seraient tous du côté des policiers et il y aurait des blessés chez les policiers mais aucun du côté manifestant. Les journalistes qui ont parlé de la soirée de mardi dernier n’étaient pas présents au Karnaval et se sont exclusivement renseignés auprès des services de police pour écrire leurs articles, avec une mention spéciale pour France 3 qui a même partagé des vidéos de médias d’extrême-droite.

1) Le Karnaval des Gueux n’est pas organisé par un « noyau dur », c’est une vieille tradition populaire.

Selon le préfet, « sous des abords festifs, il s’agit d’une manifestation non-autorisée animée par un noyau dur du 150 à 200 personnes ». « Les organisateurs ont pu, cette année, s’appuyer sur le squat du Royal en centre-ville qu’ils occupent depuis plusieurs mois, afin de rassembler puis déployer aisément une véritable logistique nécessaire aux dégradations et à l’affrontement avec les forces de l’ordre ». Read More

Toulouse: appel à la solidarité et à la mise en place d’actions en vue des expulsions

La trêve hivernale ne guarantit rien. Cette année à Toulouse, plusieurs juges se sont permis de prononcer une expulsion immédiate, en plein hiver. Nous sommes tou.te.s à nous dépatouiller chacun.e dans nos procédures, à anticiper des expulsions inanticipables, à chercher des plans B… et trop souvent les squatteur-euse-s, mal logé.e.s, les personnes en rétention de loyer, galèrent dans leurs coin.

Alors réunissons nos forces pour visibiliser nos luttes, nos solidarités, nos vies ! Read More

Tags: ,

Marseille : 2 mars, énième expulsion illegale

Arrivé.e.s pour soutenir des occupant.e.s d’un appartement face à la présence des propriétaires, nous étions un petit groupe sur ce parking. Les propriétaires étaient accompagné d’un gros bras se présentant comme agent immobilier, et d’un groupe d’adolescent.e.s dont certains vraisemblablement leurs enfants avaient apportés un pied de biche.

Ces personnes s’étaient initialement présenté.e.s à la porte en se faisant passer pour la police, en obstruant le judas. Est venu s’ajouter à ce groupe un serrurier et un premier duo de la police nationale. Notre modeste renfort était basé sur l’envie manifeste d’en découdre de ce groupe avec les occupant.e.s. Read More

Bure (Meuse): l’ANDRA est dans le jus, pas dans le bois !

L’ANDRA est dans le jus, pas dans le bois ! Encore un effort pour lui faire boire la tasse !

Après avoir assisté impuissante à la chute de ses grilles le 18 février, l’Andra s’est pris cette semaine une belle volée de bois vert devant les tribunaux. Procès de l’occupation, appel sur le défrichement de l’été dernier, procès sur l’échange du bois… Les procédures lancées de part et d’autre, étroitement entremêlées, forment un sac de nœuds juridiques dont l’agence ne semble plus savoir comment se dépêtrer. Si le rapport de force se maintient sur le terrain, ces revers pourraient retarder le projet pour un bon moment. Read More

Montpellier: Du procès du Royal occupé au procès de Luttopia 003

Royal_occupe_MontpellierCe mardi 28 février, dès 8h30, nous étions très nombreux et nombreuses devant la cour d’appel pour soutenir le Royal occupé, menacé d’expulsion et destiné par les nouveaux propriétaires à se transformer en logements de luxe ! Entre 200 et 300 personnes sont en effet venues en solidarité avec le Royal, lieu d’habitation et espace d’activités, de culture populaire, de débats politiques et de soutien aux luttes.
Après une audience expéditive, le juge a annoncé que le délibéré sera rendu le 30 mars. Le collectif des habitant-e-s du Royal, et tous leurs soutiens, ont affirmé leur volonté de continuer à faire vivre cet espace non-marchand et à porter leurs revendications, dont celle du droit au logement pour tou-te-s.
Cette mobilisation est importante. Elle rappelle les millions de logements laissés vides, la gentrification, la spéculation immobilière, alors que près de 4 millions de personnes en France sont sans logement ou vivent dans des conditions très précaires ! Elle rappelle également la nécessité d’espaces de rencontres, d’élaboration politique, de solidarité, de soutien aux luttes sociales, visibles et ouverts sur la ville.
Ainsi nous continuerons à nous mobiliser, à faire vivre la solidarité et la convergence des luttes, contre les inégalités, la répression et tous les systèmes de domination.
Jeudi 9 mars aura lieu le procès de Luttopia03 à 8h30 au TGI. Soyons également nombreuses et nombreux ce jour-là ! Read More

Bagnolet (93): le collectif Wonder, ou l’art au service de la gentrification

wonder-bat-350

Gentrification: nom féminin. On expulse des sans-papiers, et on fout des artistes branchés à la place.

«Je ne m’en fais pas trop pour le moment quant à la récupération, nous avons une longueur d’avance sur la liberté.»
Nelson Pernisco, du collectif Wonder (interview sur le site de Manifesto XXI)

Il y a deux ans et demi, un squat situé au 124 avenue Gallieni, à Bagnolet, ouvert dix mois auparavant par le collectif Baras, un collectif de sans-papiers majoritairement maliens, était expulsé par la police. Récemment, des artistes branché-e-s et opportunistes ont récupéré le bâtiment qu’ils occupaient. Ils et elles organisaient lundi dernier une soirée-événement, «Dirty Pepax» d’après leur brochure distribuée à l’entrée. Cet événement, organisé dans le cadre des «lundis du Pavillon Neuflize» du Palais de Tokyo, a réuni des centaines de personnes. Read More

Liège (Belgique): deux journées/soirées contre l’enfermement

Difficile d’en sortir ! Eh ouais!

Nous en sommes tou-te-s là, catapulté-e-s sur cette terre « dessinée » ou plutôt décimée par cet animal humain. Une terre de barrières, d’entraves, de normes, de règles, de contrôles, de surveillances, qui pue la mort et la maladie. Toute cette merde commence très tôt dans nos vies. Read More

Berne: Un vent de révolte souffle

20170222_expulsion_Effi29_Berne_0Ce mercredi une maison occupée (Effy29) a été évacuée par un énorme dispositif policier, ce qui a donné lieu à une manifestation/émeute le soir même. Prochaines manifs annoncées vendredi soir et samedi soir.

Ce mercredi matin une maison occupée depuis décembre 2016 à la Effingerstrasse et menacée d’évacuation depuis plusieurs semaines à été évacuée. L’évacuation a duré 7 heures, 19 personnes ont été arrêtées dans la maison (partiellement relachées le mercredi soir), une centaine d’agent-e-s de police accompagné-e-s d’un canon à eau ont été mobilisé-e-s et la moitié du quartier bouclé. Les personnes à l’intérieur se sont défendues avec des feux d’artifices et moultes barricades.
Tout autour de la maison, une cinquantaine de personnes se sont relayées pour soutenir les personnes résistants à l’intérieur, de la nourriture a été amenée ainsi que de la musique.
Puis autour des 15 heures, une première petite manifestation spontanée à parcouru la ville.
Le soir même vers 21 heures, un cortège d’environ 400 personnes en colère s’est lancé dans les rues du quartier étudiant de Berne. Après une heure d’émeute, la manifestation s’est terminée devant les portes de la Reitschule. Read More

Montpellier: Tribunal et Carnaval

carnaval-copsLes ami(e)s !
Le Royal Occupé repasse au tribunal cette fois-ci en appel à la cours d’appel de Montpellier ! Ce sera le 28 février à 8h30. Venez nous soutenir. Résistons !

Et voilà le petit texte que nous avons écrit pour l’occasion :

Ici Montpellier ZOO !
Message à tous les zulus !

L’année 2017 commence comme 2016 a fini : état d’urgence, racisme et violence policière, cirque politique.

A l’heure où on se parle les quartiers se révoltent contre la police, la justice et l’état. Les centre-villes sont devenues des zones militarisées où toute expression politique est traquée et condamnée. Souriez vous êtes sous contrôle ! Les élections, qui sont censés donner un sens à la démocratie, ne peuvent être vues autrement que comme une diversion, où les égo des politiques prennent le pas sur nos luttes et nos enjeux. Read More

Bure (Meuse): les grilles de l’ANDRA renversées par 20 ans de colère contenue !

2017-02-18_Bure_manif-71b

« Si on avait fait ça il y a 25 ans ça ne se serait pas passé comme ça. »
Un ancien agriculteur de Mandres, passant en voiture pour saluer le cortège arrivant devant les grilles de l’Andra.

Le 18 février devait être une journée de mobilisation contre l’expulsion prochaine du Bois Lejuc, elle aura au final été un nouveau grand moment de déconfiture infligé à l’Andra.

Sous un soleil frais et timide, à 11h du matin, une longue colonne chamarrée et joyeuse de près de 600 personnes s’est étirée entre Bure et le Bois Lejuc. L’occasion d’observer au passage, depuis le point de vue culminant du Chaufour, l’imposant laboratoire de l’Andra et les emplacements des futurs travaux liés à l’installation de la poubelle nucléaire CIGÉO. Read More

Saint-Denis (93): rassemblement pour l’abandon des poursuites contre la famille Benkelfallah

balance-injustice-small

RDV MARDI 21 FEVRIER A 9H

Mme Fatma BenKelfallah doit se présenter devant l’adjoint du procureur mardi 21 février (à 9h, au 16 allée des boucheries, à Saint-Denis) car elle est accusée d’avoir occupé un logement vide : pour avoir voulu se loger par ses propres moyens, elle risque des poursuites judiciaires. Read More