ZAD du Keelbeek (Bruxelles): risque d’expulsion imminent!

photo2-brux-haren-megaprison

Appel du Keelbeek pour ce mardi 10 janvier, jour du jugement concernant l’appel de la procédure d’expulsion du 21 septembre.

Les habitants appellent à venir les soutenir sur le terrain dès la veille et tout au long de la journée.

Le permis d’urbanisme a été délivré et rend probable le commencement du chantier dès mardi et dans les jours ou les semaines à venir. Une présence massive sera un signe déterminant pour faire reculer le début du chantier.

L’année dernière, pendant que nous étions au tribunal pour le rendu du procès, ils en profitaient pour détruire nos cabanes et mettre fin à l’occupation. Cette fois-ci nous resterons au Keelbeek et nous ferons en sorte que ça ne se passe pas aussi facilement.

Nous vous encourageons à venir, habillés chaudement, avec du matériel (caméras, vis, clous, U et L métalliques, petit outillage, voire du bois de construction et des visseuses à batterie si vous en avez en réserve).

Si l’expulsion n’a pas lieu, nous profiterons du nombre pour construire une nouvelle cabane d’accueil et faire des promenades de repérages (zones probables d’abattage et de début du chantier, accès carrossables, stocks de matériel, zones d’occupation, accès piétonniers…).

[Publié le dimanche 8 janvier 2017 sur Indymedia-Bruxelles.]


Nouvelles de la mégaprison de Bruxelles–Haren en 10 points

1 Le projet de mégaprison n’est pas encore abandonné.

Koen Geens (Ministre de la Justice), Jan Jambon (responsable de la Régie des Bâtiments), Charles Michel (1er ministre) sont toujours décidés à construire une mégaprison de 1200 détenus à Bruxelles en financement PPP !

2 Le permis d’urbanisme a été délivré par Rudy Vervoort le 24 décembre 2016.

Le permis d’environnement (recalé fin 2015), devrait, d’après le cabinet de Céline Fremault, être délivré mi janvier 2017. La région semble ne pas encore trouver de moyen ou le courage d’éviter ce projet toxique. Les calamités sont confirmées entre autres pour la justice, Bruxelles, etc. Les arguments pour ne pas s’opposer au projet sont peu convaincants (demandez à info@@@1130haren.be la réponse de la région au Permis d’Urbanisme).

3 La zone naturelle du Keelbeek est surveillée 24h/24 7j/7 par des vigiles depuis septembre 2015.

Si certaines zones vous semblent trop peu protégées, sachez que l’État a assez d’argent pour surveiller les lapins, les chevreuils, les renards et les lérots du Keelbeek 24h/24 depuis 15 mois maintenant. Nous n’appelons pas cela une gestion raisonnables des deniers de l’État.

4 La zone est toujours protégée et occupée par des ZADistes.

Malgré la surveillance des vigiles, la ZAD du Keelbeek vit toujours. Depuis septembre 2016 des constructions vous accueillent à nouveau sur le terrain.

5 Vous pouvez à nouveau profiter du parc des télétubbies et des espaces verts du Keelbeek à Haren.

Une passerelle a été aménagée pour enjamber les affreuses et inutiles barrières installées une fois de plus au frais du contribuable. Vous pouvez donc avoir accès à la zone si vous êtes opposé au projet (les vigiles tiennent à ce que seuls les opposants au projet de mégaprison accèdent au terrain).

6 La ville de Bruxelles a vendu les sentiers du Keelbeek à Haren.

Avec une explication incompréhensible « Vous comprenez bien nous ne pouvions nous opposer indéfiniment au projet de mégaprison » la ville de Bruxelles a renoncé à défendre le patrimoine harenois et un des derniers refuges de la nature dans le nord-est de Bruxelles. L’attitude de la ville semble complètement incohérente, la décision a été prise sans attendre l’avis de la commission de concertation… Vous avez dit participation et respect des procédures ? L’objet du marchandage reste également obscur, Néo ? Un stade ? Des compensations ? Plus d’argent pour qui ?

7 Les Français se battent aussi contre le désastre carcéral et la construction de nouvelles prisons.

Voir le dossier de presse de l’OIP.

8 Le contrat pour la construction de la mégaprison de Bruxelles n’existe pas !

Les parlementaires n’ont pas accès aux informations minimum pour pouvoir faire leur travail de parlementaire.

9 La méga prison de Haren coûterait 19 millions d’euros si… elle ne se fait pas… et plus de 60 millions par an si elle voit le jour !

Cette mauvaise équation pour la justice se fait sans compter la bombe à retardement que sont les financements PPP.

10 Vous devez vous faire entendre auprès de vos élus et de vos voisins : oui à l’éducation et l’accompagnement, non à la fuite en avant et aux écoles du crime.

L’état nous fait croire que nous voulons plus de prisons. Il faut que tout le monde comprenne que c’est faux ! Ils veulent sans doute pour pouvoir faire plus de mégaprojets inutiles. Nous voulons une société moins violente, plus humaine et plus solidaire. Renseignez-vous et exprimez-vous… une piste : Prisons – l’écrou et ses vices #DATAGUEULE 61.

[Publié le 7 janvier 2017 sur Indymedia-Bruxelles.]