Saint-Denis (93): rassemblement pour l’abandon des poursuites contre la famille Benkelfallah

balance-injustice-small

RDV MARDI 21 FEVRIER A 9H

Mme Fatma BenKelfallah doit se présenter devant l’adjoint du procureur mardi 21 février (à 9h, au 16 allée des boucheries, à Saint-Denis) car elle est accusée d’avoir occupé un logement vide : pour avoir voulu se loger par ses propres moyens, elle risque des poursuites judiciaires.

En réalité, Fatma et sa famille sont victimes de mal logement et frappent à toutes les portes depuis plus de 2 ans pour obtenir un logement décent près de l’école Louise Michel à Saint Denis où sont scolarisés leurs enfants.

La Mairie, les élus, le CCAS et le 115 n’ont pas apporté de solution réelle à ce jour. La préfecture à été condamnée par la justice et la famille Benkelfallah est reconnue prioritaire DAHO (droit à l’hébergement opposable), le 115 les chasse de chambre d’hotel insalubre en chambre d’hotel insalubre. Après avoir été hébergés à l’hotel du Parc aux Francs-Moisins, ils ont dû déménager au Blanc-Mesnil à plus de 2 heures de trajet de l’école.

L’Etat ne réspecte pas la loi, laisse des milliers de personnes sans réponses, sans toit, et les pousse à choisir des solutions extrêmes ou illégales.

Nous sommes solidaires de Fatma et lui apportons un soutien total. Son action est légitime. Nous réclamons l’abandon des poursuites, et que la justice laisse la famille Benkhelfallah en paix.

Il est temps que la mairie et la préfecture prennent leurs responsabilités : un logement proche de l’école et décent pour Fatma, son mari, ses enfants et toutes les familles mals logées en Seine-Saint-Denis !

RASSEMBLEMENT MARDI 21 FEVRIER 2017 A 9H A SAINT DENIS
DEVANT LA MAISON DE LA JUSTICE ET DU DROIT
située au 16 rue des boucheries

[Publié le 19 février 2017 sur le blog de l’Attiéké.]