Hambourg (Allemagne): attaque en solidarité avec les accusés de la ‘Breite strasse’ en procès

Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 août 2015, la maison du propriétaire de la Breite Strasse (la maison anciennement occupée, NdT) et le bureau d’architecte compétent de la Bernstorffstraße ont été attaqués. Sur le mur, « Breite strasse » et le symbole squat ont été tagués. Les vitres ont été brisées avec des pierres et de la peinture a volé contre la façade.

Le flyer avec le texte suivant a été lancé dans la rue : Read More

Hambourg (Allemagne): semaine de mobilisation et d’agitation en solidarité avec les accusés de “l’affaire de la Breite strasse”, du 3 au 9 août 2015

Pour rappel: une maison de la Breite strasse a été occupée le 27 août 2014 à Hambourg. Les squatters ont attaqué les flics qui pénétraient dans la maison et les ont bombardés de peinture, de feux d’artifice et d’autres objets.

Fin août débutera le procès contre six personnes qui sont accusées d’avoir été impliquées dans le squat et les affrontements à la Breite strasse le 27 août 2014 à Hambourg. Les accusations sont lourdes et vont chez plusieurs personnes jusqu’à la tentative d’homicide volontaire. Read More

Partout: banderoles en solidarité avec les arrêtéEs de l’opération Piñata, l’adresse des trois compagnons

Voilà l’adresse provisoire (ils peuvent être transférés) de trois des cinq compagnons incarcérés dans le cadre de l’Opération Piñata :

Paul Jara Cevallos
Enrique Balaguer Pérez
Javier Garcia Castro

(Nom du prisonnier)
Centro Penitenciario Madrid V
Apdo. Correos 200 Colmenar Viejo
Madrid Codigo Postal 28770

Read More

Hambourg: attaque à la peinture de l’agence de „Bauverein Reiherstieg“

tache

Chaque expulsion a son coût ! Attaque à la peinture de l’agence de „Bauverein Reiherstieg“ à Hambourg- Wilhelmsbourg !

Le 26 janvier 2015, Heiko a été expulsé de son domicile au Otterhaken 10 dans le quartier Wilhelmsbourg* à Hambourg. Il était depuis bien longtemps un obstacle pour la société de logements « Bauverein Reiherstieg » en raison de sa mobilisation contre la hausse des loyers et pour plus d’implication des locataires. Puisque Heiko a payé son loyer en retard à plusieurs reprises, il devait maintenant partir. Read More

Heidelberg & Leipzig (Allemagne): attaques contre des sociétés immobilières

Comme nous l’avons déjà annoncé à la fin de l’année dernière, nous avons continué nos attaques contre les sociétés et agences immobilières à Heidelberg* ! Ce qui s’est passé lors du dernier week-end (17 et 18 janvier 2015):

  • L’agence immobilière, située dans le quartier de Wieblingen, a perdu au moins trois vitres et a été recouverte de peinture.
  • Un véhicule utilitaire ‘Smart’ de Remax Immobilien à l’ouest de la ville s’est fait crever ses 4 pneus et pété toutes ses vitres.

Nous annonçons d’autres attaques et appelons à attaquer HoGeSa** le 8 février prochain et à venir en masse à Francfort le 18 mars 2015 pour l’inauguration de la Banque Centrale Européenne ! Read More

Hambourg: Jakob est sorti de prison

Mercredi 17 décembre 2014, le cas de Jakob a été examiné et il est désormais sorti de prison sous caution après quatre mois passés en détention préventive.

Il avait été incarcéré à la suite des émeutes lors de l’expulsion du squat de la Breitestrasse à Hambourg. Read More

Leipzig (Allemagne): l’agence immobilière KSW attaquée

Dans la nuit du 30 au 31 décembre 2014, le siège de KSW [1] du 2 Karl-Heine-Strasse a été bombardé de peinture et l’inscription « protection incendie, OK? » a été apposée. KSW est une des grosses sociétés immobilières qui assurent leurs profits en pratiquant les expulsions, la réévaluation et le refoulement aux dépens des locataires.

Durant le mois, ce fut le cas de l’évacuation du 28a Holbeinstrasse [2] par laquelle KSW chasse activement les habitant-es par des stratégies inhumaines. Read More

Hambourg: la « flore rouge » squattée par une barbouze

Pendant six ans, une fonctionnaire de police de Hambourg a noyauté la Rote Flora. Les militants de ce squat ont mis huit ans à démasquer leur fausse camarade. Une affaire pas si surprenante, qui démontre que la hantise de l’infiltration souvent à l’œuvre dans les groupes contestataires est peut-être légitime mais inopérante  : quand la police y met les moyens, ses mouchards sont de toute façon indétectables. Du moins, jusqu’à un certain point…

Le centre social autogéré Die Rote Flora, « squat » historique de Hambourg et foyer de quelques luttes épiques contre l’extrême droite, le racisme et la gentrification, vient de verser une pièce de choix au dossier des nobles besognes policières. Dans un communiqué mis en ligne le 3 novembre sur un blog anonyme créé pour l’occasion, des proches de la « Flore rouge » révèlent qu’une de leurs anciennes camarades émargeait en fait à la maison poulaga. De 2000 à 2006, celle que tout le monde connaissait sous le nom d’Iris Schneider s’était illustrée comme une militante pure et dure, à la fois par son dévouement à la vie du centre et par la place très offensive qu’elle occupait au sein du comité d’actions. Read More

Hambourg: des néo-nazis menacent de détruire Rote Flora… mobilisation antifasciste le 15 novembre prochain !

Après la démonstration de force nazie de dimanche dernier à Cologne, où une manif fasciste islamophobe a été tolérée par la police allemande (tandis qu’une contre-manif antifa avait lieu également), des néo-nazis et quelques-uns de leurs alliés parmi les hooligans les plus craignos envisagent d’organiser une « révolution » le 9 novembre prochain, à Berlin, et des attaques contre le centre social squatté Rote Flora pendant une autre manif qu’ils organisent à Hambourg le 15 novembre. Une manif nazie est également organisée ce week-end à Wuppertal. Read More

Hambourg (Allemagne): solidarité avec les squatteur-euse-s de la Breite Strasse !

Contre la ville d’autorité ! Contre la domestication de nos vies !
Solidarité avec les squatteur-euse-s de la Breite Strasse ! Solidarité avec les cinq accusés !
Liberté pour Jakob ! Liberté pour tous !

Qu’on ne s’y trompe pas, la ville n’est pas un espace neutre qui appartient à tous. La ville est un modèle miniature de ce monde dans lequel l’oppression et l’exploitation déterminent les rapports ainsi que nos vies quotidiennes. Elle est un espace de la domination et nous ne voulons ni le posséder ni améliorer sa fonction avec une autre politique et des réformes. Si nous voulons combattre pour une vie autodéterminée en liberté, nous devons détruire la ville qui nous détient en cage, afin de créer l’espace pour d’autres choses. Read More

Freibourg-im-Breisgau (Allemagne): Le KTS va avoir 20 ans

KTS_Freiburg_20_jahre

En 2014 le centre autonome KTS – espace d’encontre culturelle en autogestion – aura ses 20 ans ! Nous voulons fêter cet anniversaire dignement avec vous et espérons passer une semaine pleine d’échanges, de disputes et de spectacle. Nous allons refléter 20 années de politique et de culture autour du centre autogéré. Puisque la date originaire de l’ouverture nous semblait en periode trop hivernale et une semaine trop courte, nous avons décidé de vous inviter du 28. mai au 8. juin pour une «semaine de culture» à Freibourg. Read More

Allemagne: résumé depuis les rues d’Hambourg de la journée du 21 décembre 2013

Des milliers de personnes sont venues à Hambourg le 21 Décembre pour participer à la manifestation contre l’expulsion du squat Rote Flora, pour un droit de séjour pour les réfugiés, et faire preuve de solidarité avec les résidents expulsés des maisons Esso. Tout le monde savait que ce serait une journée chaotique, avec des milliers de militants autonomes et des milliers de robocops anti-émeute se faisant face à Hambourg. Pourtant, tout est allé différemment de ce que nous avions prévu. Read More

Freibourg-im-Breisgau (Allemagne): Journées d‘actions du 19 au 22 septembre 2013

sandimgetriebe

Contre la politique d’expulsion et pour plus de Wagenplätze*!
*Place de vie collective dans des camions

Fribourg a besoin d‘une nouvelle Wagenplatz, ce besoin se fait chaque jour un peu plus sentir, et le temps est arrivé de passer à l’offensive en faisant renaitre le mouvement dans le monde des baraques à roulettes. Nous vous appelons de ce fait à vous joinder à notre lutte, et à vous faire sur la route de Journées d’action à Fribourg (19-22.09.2013).

Depuis l’expulsion spectaculaire du collectif de vie en Camions Kommando Rhino, il y a deux ans, ne trouvent les personnes qui ont choisi de vivre sur quatre roues plus leur place à Fribourg. La ligne politique administrative de la ville nous rend la vie difficile: la présence policière est devenue une habitude pour nous, elle nous bloque les possibilitiés de vivre sur des terrains privés en faisant pression sur leurs proprétaires et en leur racontant des mensonges, nous chasse, de trottoir à parking public, de parking public à parking sauvage, jusqu’à un nouveau trottoir. Read More

Cologne, l’appel du « Gather & Resist », 28.6. – 7.7. 2013

Enchaînés par des contrats, des décrets et des lois – libérons nous de tout ça.

Quand le contrat de bail d’ un centre autonome sera licencié, on se rapproche un pas de plus envers notre autodétermination. Le soulèvement re-devient réel, on sent la chaleur revenir, comme si nos mains crispées renaissent en picotant. On ne se plaind plus, que les circonstances de merde ne nous laissent pas un lieu de rebellion contre ces mêmes circonstances. On réalise, qu’ on doit lutter pour notre politique, notre art, notre culture, car ils sont clairement opposés aux intérêts de la classe régnante…

Pendant les dernières années, le centre autonome de Cologne était le lieu central pour nos débats et nos luttes – ainsi, on veut que ça continue! Les idéaux, qu’ on ressentait et qu’ on continue ressentir dans cet immeuble, pour lesquels on a desputé, fêté, discuté et travaillé, ne se laissent pas attacher a un seul immeuble rigide. Un immeuble n’ est qu’ un espace limité dans un monde plein de violence et d’ oppression – mais on ne veut pas seulement cet immeuble, on veut un monde différent. Read More

Karlsruhe (Allemagne): Un huissier, un serrurier et un proprio de moins

C’est quand même un peu moins triste quand le craquage d’un individu désespéré s’en prend directement aux responsables de sa situation de merde: en l’occurrence, un mec qui se faisait expulser de son logement a tué son proprio ainsi que l’huissier et le serrurier venus l’expulser. Plus « classiquement », il a enchaîné en tuant sa femme et en se suicidant…

Ci-dessous, un article paru le 5 juillet 2012 dans le quotidien bourguignon Le Bien public: Read More