Toulouse: Communiqué de presse de GuilherMouv’, l’association de voisinage du quartier Guilhermy St-Simon

Quartier_Saint_Simon_Toulouse

L’amélioration de la vie de quartier et la volonté de ne pas se laisser imposer une densification urbaine a conduit quelques habitants à se constituer en association. Ils oeuvrent ainsi pour favoriser le lien et la mixité sociale, soutenir les initiatives collectives visant à préserver le patrimoine et trouver un équilibre entre l’habitat et les activités au cœur d’un espace convivial partagé.

Premier chantier de l’association : convertir le domaine historique du quartier en maison de l’entraide du voisinage . Pour cela, les habitants du quartier et le collectif occupant les lieux (rebaptisés « le Maquis de Brugues ») proposent de nombreuses activités en cours ou en projet soutenant le lien social : soutien scolaire, covoiturage, glanage, confitures et conserves, repas partagés, « artisteries », atelier vélo, … Les espaces verts aux arbres centenaires abritent un jardin partagé prêt à s’agrandir et une cabane de jeux. Une coopérative d’habitation est en projet en partenariat avec l’association AlterHabitat du Midi Toulousain, qui pourrait se substituer au Clos d’Alicia (R+2 de 19 logements prévu par Les Chalets).
Ce projet est aussi un symbole de l’implication des habitant(e)s dans les affaires qui les concernent. Les constats sont simples et parlants. Outre l’opposition à l’augmentation de la densification du quartier et ses conséquences néfastes, tout le monde a quelque chose à légitimement revendiquer. Par exemple, des locataires ne veulent plus subir les 85€ mensuels de charges locatives pour des services non réalisés. Problème équivalent pour d’autres, copropriétaires cette fois ; est mis en avant le problème de la qualité des bâtiments (un procès a récemment été gagné). L’association soutient la démocratie réelle : chaque habitants du domaine qu’il soit locataire ou propriétaire devra pouvoir participer directement aux décisions concernant son lieu de vie. Les locataires HLM sont exclus de toute prise de décision et les copropriétaires ne veulent pas se retrouver dans une assemblée trop grande rendant impossible les décisions. La solution : chaque bâtiment devra avoir sa propre assemblée.
L’association soutien d’une part les autres quartiers qui se mobilisent contre une ville qui leur marche sur les pieds et d’autre part les initiatives qui nous conduisent à vivre ensemble de manière harmonieuse, dans le respect des besoins humains et environnementaux. Nous appelons tous les riverains à venir nous rencontrer chaque dimanche de 16h à 19h au 23 impasse des Réfractaires et des Maquisards et à participer à nos prochains événements (bourse d’échange, inauguration des nouvelles parcelles, décoration du quartier).
17 janvier 2014

guilhermouv [at] gmail [dot] com

Communiqué publié sur RésISTE, Réseau InterSquats Toulouse et Environs https://toulouse.squat.net/?page_id=529