Toulouse: Communiqué suite à l’expulsion du Maquis

Toulouse_le_Maquis_de_Brugues

Le maquis de Brugues, occupé depuis octobre 2009, a été expulsé, un peu par surprise, lundi 26 mai. Par surprise, car les occupants et les Châlets (propriétaires des lieux) avaient pourtant un accord et ceux-là s’étaient engagés à quitter les lieux. Ils avaient même déjà commencé à évacuer les parties concernées par les travaux prévus. La négociation, encore en cours, portait sur le maintien de l’activité de l’association Guilhermouv’ (vie de quartier) en grande partie basée sur l’utilisation de certains espaces du maquis (non concernés par les travaux) et sur le devenir de la maison de maître (avec le projet de notre maison de l’entraide en partenariat avec les collectivité locales).

Il s’agit donc d’une rupture unilatérale soudaine et par surprise. En effet, la menace d’une évacuation avait bien été faite, mais les occupants n’ont pas eu l’information que la demande de recours à la force publique avait été déposée. Ils auraient préféré ranger leurs affaires eux-mêmes, s’ils avaient été prévenus, et les lieux auraient été libérés dans le calme.

En agissant de la sorte, les Châlets contraignent les anciens occupants et leurs réseaux à exercer des représailles encore à définir, et l’association Guilhermouv’ à faire usage du parc en particulier, sans autorisation.

Nous ne demandons qu’à remédier à ces deux problèmes.

NOUS VOULONS :

– que la maison ne soit pas dégradée par un murage
– garder l’accès au parc derrière la maison
– garder la cabane de l’entrée (qui peut être déplacée dans le parc
– tout cela dans le cadre exclusif de l’association Guilhermouv’ (pas d’accueil, un seul permanent, des activités de quartier)

NOUS NOUS ENGAGEONS EN ECHANGE A :

– ne pas rentrer dans la maison ni les autres espaces
– ne pas perturber les travaux à venir
– ne faire aucune action politique contre les Châlets (clowns, occupations, blocages divers…)
– communiquer sur le fait que nous avons un accord et inciter nos contacts à le respecter
– surveiller les lieux et empêcher toute nouvelle installation

LES RENDEZ-VOUS DE L’ASSOCIATION :

VENDREDI 30 A 19H30 UNE PIECE DE THÉATRE DANS LE PARC (ACCES PAR L’ARRIERE) :« TOUS LES CHEMINS MÈNENT AU JARDIN »

DIMANCHE A 12H : PIC-NIC DANS LE PARC, JARDINAGE COLLECTIF (AMENEZ VOSOUTILS, ILS ONT TOUT PRIS OU PRESQUE)

Vidéo de l’expulsion du maquis accompagnée des interview d’un habitant et de Riverains mécontents de la fermeture de cet espace qu’il considère comme le cœur de leur quartier et le principal créateur de lien social.

Communiqué publié le 29 mai sur le blog du Maquis