Lausanne: Squat de la Laiterie menacé

la_Laiterie_occupation_rue_Marterey_23_LausanneLes proprétaires du squat de la Laiterie à Lausanne donnent un délai très court pour le départ des habitant-e-s, qui font savoir leur refus par le communiqué suivant :

Squat de la Laiterie menacé : le propriétaire refuse le dialogue

La coopérative immobilière Cité-Joie, propriétaire du squat de la rue Marterey 23 dans lequel nous habitons depuis 11 ans, veut nous expulser sans même respecter l’accord que nous avions convenu ensemble. La coopérative Cité-Joie abandonne ainsi l’image sociale qu’elle tient tant à se donner. Au moment d’acheter le bâtiment à la rue Marterey 23, cette dernière s’est montrée très conciliante avec nous et enthousiaste du projet de vie collective dans cette maison.

Aujourd’hui, alors que Cité-Joie prétend commencer la démolition de la maison le 16 novembre prochain, plus aucune trace n’est visible de cette prétendue ouverture au dialogue. Elle n’a pas encore transmis les preuves d’un début des travaux et refuse toute discussion avec les habitant-e-s. Aux multiples propositions de convenir d’un délai raisonnable pour notre départ une fois le début des travaux avéré Cité-Joie ne nous concède qu’un silence insultant.

Nous refusons leur délai beaucoup trop court et annoncé sans discussion. Une vie de 11 ans ne se déménage pas en quelques semaines !

Le collectif de la Laiterie
Rue Marterey 23
Lausanne

https://renverse.ch/Squat-de-la-Laiterie-menace-le-proprietaire-refuse-le-dialogue-363