Grenoble: expulsion du 1 rue Auguste Gaché

2017-04-11_Grenoble_evacuation_squat_gache

Depuis le jeudi 6 avril, le 1 rue Auguste Gaché était occupé par les ancien.ne.s habitant.e.s du Village Olympique (essentiellement des demandeurs d’asile et des sans-papiers) et sans logement depuis l’incendie de leur immeuble (voir texte « Appel à soutien »).

Mardi 11, aux alentours de 13h, plusieurs cars de CRS et voitures de police nationale ont bloqué le quartier des Halles Ste-Claire afin de procéder de manière illégale à l’expulsion de ce lieu occupé.

Malgré le soutien de plusieurs associations et de voisin.e.s solidaires, la police a vidé les lieux de manière brutale, embarquant 4 personnes en garde à vue (libérées au bout de 22 heures). Très vite le bâtiment à été muré comme tant d’autres sur la ville.

Ce lieu, appartenant à une société de spéculation immobilière (SCPI Renovalys, groupe dépendant de EIFFAGE) est vide depuis des années, et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, alors que plus de 2 000 personnes sont à la rue a Grenoble.

Les politiques de logement/hébergement de la ville et de l’État précarisent toujours les mêmes et laissent sur le carreau ceux et celles qui se font déjà broyer par le rouleau compresseur capitaliste, raciste et anti-pauvres.

Tant que des personnes seront à la rue, nous continuerons de lutter et de squatter les bâtiments vides.

Nous resterons détérminé.e.s et solidaires de toutes les personnes en lutte pour un logement, pour des papiers et contre toutes les expulsions.

[Publié le 13 avril 2017 sur Indymedia-Grenoble.]