Freiburg-im-Breisgau: Convergence et campement anarchiste intergalactique d’activistes

Plus que 15 jours et ca y est : La rencontre DIY-Against the State débutera au pied de la haute forrêt-noire, entre Bâle, Colmar et Strasbourg. C’est à Freiburg, ville de 250.000 habitants que des artistes, libertaires, jupitairiens, activistes et rebelles de toutes sortes et de tous pays s’échangeront leurs savoirs. Tu sais : Faire de la soudure, peindre, construire, réparer des vélos, fermer et ouvrir des portes, ne pas te faire arrêter, courir (vite), chanter, écouter, écrire, cuisiner, lancer (loin), râler…ou autre – débarque ! DIY ! (Du 26 au 30 juillet 2006)

Les seules alternatives au monde néo-liberal semblent aujourd’hui (du moins quand on vit en plein dans le caca brun d’occident) les espaces « libres » et autogérés, comme oasis dans un monde de brutes égoistes et ravageuses.

Malheureusement tous gouvernements semblent vouloir mettre fin à toute alternative culturelle et politique n’étant pas basée sur le seul but de l’accumulation de capital.

Ceci sont les médias alternatifs, les squats, les initiatives d’économie solidaire, initiatives antifascistes / antiracistes / anti-déportations, les fédérations anarchistes et tous lieux de rencontres qui échappent au contrôle de la machine de répression étatique.

La répression s’est intensifiée ces dernières années, ce qui se voit dans l’expulsion de 8 squats à Amsterdam l`été dernier, la destruction de centres alternatifs à Berlin, Stuttgart et Karlruhe, l’écrasante répression contre le Festival ChekTek en Tchéquie, l’interdiction de barricades de Chariots à Christiania/Copenhague, à Wuppertal et à Freiburg, l’expulsion d’autres squats à Barcelone en Catalogne, Cologne en Weatphalie, Vienne en Autriche et Marseille sur Mars… La liste est longue et quasiment inachevable.

Il est temps de s’organiser mieux, pour garder dans le futur, et étendre si possible, ces espaces qui nous permettent de développer et vivre des alternatives !

Nous avons donc décidé d’organiser une rencontre DIY (Fais le toi même) against the state (contre l’état). Le but est de développer des stratégies de coopération dans le futur, d’échanger nos savoirs et de nous activer. Actions directes, médias alternatifs, theâtre de rue, plein de ‘zic, soupe populaire, escalade, soudure, communication, art divers, graffiti, manifs et bien plus sont au programme. Une explication plus détaillée se trouve sur notre site. Si tu as envie de joindre notre convention anarchiste intergalactique et d’y participer, écris-nous. Fais passer l’appel et fais le toi ! DIY or Die !

Plan de voyage et d’autre détails sur la convention :
http://diy.atspace.org/

http://www.diy.de.ki/