Lyon: Expulsion Illégale à Grand Clément

Un collectif a réquisitionné le mercredi 10 septembre un bâtiment vide situé 15 place Jules Grandclément à Villeurbanne appartenant à Madame Chamolay épouse Doppler Sylviane, grande propriétaire terrienne résidant à Sainte Foys les Lyon et gérante d’une société immobilière « appartis.com ». Le lieu réquisitionné de 600 m2 habitable n’est plus proposé à la location depuis 2008, depuis cette date ce bâtiment a déjà été réquisitionné 2 fois mais la propriétaire refuse de faire quoi que ce soit de ce lieu, elle le garderait pour « raison sentimental » ….

Quoi qu’il en soit, dimanche 14 septembre à 16H00, une unité de 21 policiers est venue constater l’occupation des lieux depuis plus de 48H00 et sont repartis.

Le lendemain matin vers 9H00, une autre unité de Police est venue reconstater cette occupation, les habitantEs ont alors commencé tranquillement à finir de s’installer mais a 16h le Commissaire de Villeurbanne Monsieur Ducastel (que l’on connaissait déjà bien pour ses pratiques à Vaulx en Velin ) en a décidé autrement et est passé outre la loi en procédant à une expulsion illégale ! Après 30 mn de coups de butoir pour détruire la porte d’entrée principale, la Police est entrée illégalement dans le lieu pour en sortir 3 personnes devant les yeux énervés des autres habitants et des personnes venues en soutien, qui les attendaient dehors. Ces 3 personnes n’ont opposé aucune résistance et ont été amenées en « audition libre » au commissariat de Villeurbanne. Au bout d’une heure, il sont ressortis munis d’une convocation au tribunal le 2 février pour être jugés :

« pour s’être à Villeurbanne en tout cas sur le territoire national et depuis temps n’emportant pas prescription, sans être en mesure de justifier de l’autorisation du propriétaire ou du titulaire de droit d’usage, installée en réunion et en vue d’y établir son habitation, même temporaire, sur le terrain appartenant à Madame Doppler Sylviane »

Mais en agissant de la sorte, le Commissaire a violé la loi qui nous dit bien :

« Selon l’Article 226-4-2 du code pénal, (Créé par Loi n°2014-366 du 24 mars 2014 – art. 26 ) : Le fait de forcer un tiers à quitter le lieu qu’il habite sans avoir obtenu le concours de l’Etat dans les conditions prévues à l’article L. 153-1 du code des procédures civiles d’exécution, à l’aide de manœuvres, menaces, voies de fait ou contraintes, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende. »

En conséquence, le collectif va porter plainte contre le Commissaire ainsi que contre tous les agents de Police qui sont intervenus (numéro de matricule à l’appui) et éventuellement contre le préfet Carenco, qui d’après Ducastel serait à l’initiative de cette démarche illégale !!

La police est donc bien toujours au service du capital et non du peuple !

LA JUSTICE A DEUX VITESSES IL FAUT QUE CA CESSE !!
ARRÊT DES EXPULSIONS , TOUT LE POUVOIR AU PEUPLE !!!!!

[Publié le 16 septembre 2014 sur Rebellyon]