Allemagne: pour un juillet noir ! Suite des attaques en solidarité avec la Rigaer94

plash-vert

Les attaques se poursuivent à Berlin comme partout en Allemagne en solidarité avec la Rigaer94 qui, le 22 juin dernier, s’est fait expulser et détruire son espace de vie. Une manifestation solidaire avec le lieu autonome est d’ores et déjà prévue dans la soirée de samedi 9 juillet. Elle sera aussi et surtout une manière de marquer son refus de la militarisation et de la surveillance du quartier nord de Friedrichshain que gouvernants et puissants mettent en place pour mater les rebelles à cette société de misère. On pourra aussi se reporter aux précédentes brèves d’actions directes de la fin du mois de juin.


Berlin, 1er juillet. Selon un article des journaflics, une bagnole de keufs, garée devant la direction de la police située Hans-Schiftan-Straße dans le quartier de Neukoln, est partie en fumée. Le même soir, un poste de surveillance d’une entreprise de sécurité, niché dans le quartier nord de Friedrichshain (quartier de la Rigaer94), a été attaqué à coups de pierres. Le communiqué de l’attaque est disponible ici en allemand.


Munich, 1er juillet. On apprend par la presse que dans la nuit de vendredi, un véhicule d’une société immobilière (dont la presse locale tait le nom, NdT) a été incendié. Celui-ci était garé dans la Biedersteiner-Straße à Schwabing. Les flammes l’ont complètement détruit et les dégâts sont chiffrés à environ 8 000 euros. Les flics précisent que l’origine de l’incendie est clairement intentionnel.


Munich. “Depuis quelques semaines déjà, de la peinture brille sur la façade de l’agence pour l’emploi et du centre social et culturel dans le centre de Neuperlach.”

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Würzburg. ”Depuis bien deux semaines déjà, les flics se trouvent dans la Rigaer94 et mettent tout en œuvre pour détruire ce projet autonome. Chaque jour dans ce système, où les capitalistes imposent leurs intérêts mais ne laissent aucune place aux maisons autogérées, doit être le jour X. Pour signifier les conséquences d’une expulsion à l’appareil d’État, des gens s’impliquent aussi à Würzbourg dans l’objectif des 10 millions d’euros de dégâts. Le ‘Jobcenter’ de la Schießhausstraße, un instrument essentiel de la logique d’exploitation, a été attaqué avec des pierres et de la peinture. La porte d’entrée a été brisée et la façade embellie avec plusieurs bombes de peinture, en plus du fait que les inscriptions ‘Rigaer94 partout’ et ‘Smash Capitalism’ [Détruisons le capitalisme] ornent le bâtiment.
Détruisez ce qui vous détruit.”

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Berlin. “Dans la nuit de dimanche à lundi 4 juillet 2016, nous avons badigeonné de peinture la façade vitrée des bureaux immobiliers de Next Estate à Prenzlauer Berg. L’action n’est qu’une des innombrables actions qui se sont déroulées contre la ville des riches au cours des dernières semaines. Solidarité avec la Rigaer94 ! Pour un été brûlant !

Exprimez votre rage samedi prochain à la manif, 21h à Wismarplatz !”

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Berlin. “Tôt dans la matinée du 4 juillet, les vitres de la Commerzbank située Moritzstraße à Spandau ont été abîmées à coups de pierres et de peinture. Pour un mois de juillet noir ! Exprimez tous votre putain de rage ! Chaque expulsion a son prix !”

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Berlin, 4 juillet. “Le 9 avril 2016, Birgit et Ralph Hartig faisaient expulser par la force Rosemarie F., âgée de 67 ans. Deux jours plus tard, elle mourait des conséquences physiques et psychiques de l’expulsion forcée. Nous avons saisi l’occasion du juillet noir pour remémorer les responsables de l’expulsion de Rosemarie F., que nous ne les avons pas oublié et nous avons ainsi repeint en grand la façade de leur studio d’enregistrement Stimmgerecht de la Soorstraße 14 à l’aide d’un extincteur. Chaque expulsion a son prix ! En souvenir de Rosemarie F. <3 Rigaer94.″

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Bielefeld. “Dans la nuit du 4 juillet, nous avons exprimé notre rage envers l’existant avec des pierres et de la peinture. Cela a touché un des nouveaux immeubles ‘m’as-tu vu ?’, produits de la gentrification de cette ville, au Lenkwerk à Bielefeld. Chaque expulsion a son prix !
Nous souhaitons beaucoup de force aux gens de la Rigaer94, qui ne se laissent pas abattre même après deux semaines !
Rigaer94 est partout ! Pour un juillet noir ! Attaque !”

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Hambourg, 6 juillet. “Vous avez appelé à un juillet noir. Nous vous avons entendu. Nous nous déplaçons et vivons dans des villes où la réalité est triste, dans lesquelles les organes de répression, que ce soient les flics, les juges et les procureurs ou les institutions, pénètrent à l’intérieur de nos vies. Ils nous le prouvent par le biais des peines, des sanctions ou en nous mettant des coups en pleine gueule. La nuit dernière, nous sommes intervenus dans leurs vies en incendiant deux guichets automatiques de la HVV [compagnie de transports hambourgeoise, NdT], situés Stresemannstrasse.

La HVV conduit des lignes de bus de manière ferme ou mène les gens arrêtés en garde-à-vue ou en prison et soutient ainsi les flics. Ils doivent comprendre cet acte comme une action vengeresse et ne pas oublier que nous les considérerons toujours comme nos ennemis. […] Salutations anarchistes d’Hambourg à Berlin ! Pour une année 2017 noire et pleine de déboires ! Attaquons le G20 !”

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


Francfort, 7 juillet. “Le juillet noir de la Rigaerstraße arrive. Depuis bientôt trois semaines, les flics assiègent le projet Rigaer94. Nous vous avons compris et nous répondons tant que c’est possible. Et ça va continuer. Cette nuit, nous sommes tombés sur une voiture du fournisseur d’énergie local Mainova. Depuis toujours excessivement cher, Mainova tient une place significative dans l’oppression des sans-ressources de toute façon. Celui qui ne veut plus payer ses factures se fait immédiatement couper le courant. Celui qui veut avoir de nouveau du courant doit régler des sommes absurdes. Peut-être que la voiture incendiée vous aide à réfléchir à quelque chose. Nous nous réjouissons des nombreuses actions partout, grosses comme petites – des réactions appropriées quant au spectacle de Henkel. Regardez ceci comme un petit soutien à la lutte à Friedrichshain. Berlin doit sombrer dans le chaos, et nous participons partout ! Saluts solidaires aux compagnons incarcérés de la “manif sauvage” de Bâle. Nous souhaitons aussi beaucoup de force et seulement le meilleur à la compagnonne d’Aix-la-Chapelle accusée de l’expropriation d’une banque.“

[Traduit depuis Indymedia-Linksunten.]


[Tous ces communiqués ont été traduits par le Chat Noir Émeutier.]