Montpellier: Tribunal et Carnaval

carnaval-copsLes ami(e)s !
Le Royal Occupé repasse au tribunal cette fois-ci en appel à la cours d’appel de Montpellier ! Ce sera le 28 février à 8h30. Venez nous soutenir. Résistons !

Et voilà le petit texte que nous avons écrit pour l’occasion :

Ici Montpellier ZOO !
Message à tous les zulus !

L’année 2017 commence comme 2016 a fini : état d’urgence, racisme et violence policière, cirque politique.

A l’heure où on se parle les quartiers se révoltent contre la police, la justice et l’état. Les centre-villes sont devenues des zones militarisées où toute expression politique est traquée et condamnée. Souriez vous êtes sous contrôle ! Les élections, qui sont censés donner un sens à la démocratie, ne peuvent être vues autrement que comme une diversion, où les égo des politiques prennent le pas sur nos luttes et nos enjeux.

Nous ne sommes pas de celleux qui espèrent encore. Nous ne votons pas ou si peu, nous ne travaillons pas ou si peu, nous n’avons pas de logement ou si peu. Nous ne demandons pas le droit de vivre hors de leur pouvoir. Nous y sommes. Nous sommes ingouvernables.

Partout dans les ZAD, les Squats, les rues des individu.e.s s’organisent, se forment et se donnent rendez-vous, parce que comme on le dit à Nantes : « Le politique, ne se réduit ni aux gesticulations des plateaux télévisés, ni à la solitude de l’isoloir. C’est une manière de se retrouver pour vivre tout simplement, sans rien attendre d’un quelconque gouvernement… »

A Montpellier c’est 10 millions d’euros de maisons et de jardins, 10ha de terre et de bâti libérés de l’emprise du fric, le squat se porte bien. Des réquisitions faites par des personnes de toutes les luttes et horizons qui se battent pour un monde plus cohérent.

Rendez-vous avec le Royal Occupé le 28 février pour un jour des foufolles carnavalesque !

C’est le jour du procès de notre grand squat « vitrine » ouvert en mai 2016 pendant la lutte contre la loi « travaille ! », c’est le lieu qui nous permet d’être visibles quand on nous voudrait discrets et loin du centre-ville, de rendre palpable la présence de celleux qui luttent au quotidien. Ce vieux cinéma c’est aussi la maison de dizaines de personnes. Une maison du peuple, des liens dans toute la ville, avec d’autres lieux, avec d’autres villes et pays. C’est notre outil et nous venons dire haut et fort que nous y tenons, que nous le défendrons, que la fête est une arme et que nous ne sommes pas gouvernables.

Ce mardi là nous allons faire une grande fête politique.
RDV le matin du 28 février à partir de 8h00 à l’arc de triomphe du Peyrou devant le tribunal.
RDV toute la journée au Royal Occupé.
RDV le soir à 19h pour le Carnaval et sa balade en ville.
Marquons la ville de nos désirs, montrons notre détermination face à leurs fausses échéances.

RDV le mercredi 1 mars pour une assemblée générale des ingouvernables au Royal Occupé.

Guerre à la civilisation
Réquisition – blocage – sabotage

Nous avons largement de quoi accueillir les CopainEs qui voudront venir à Montpellier, pour un jour ou plus!

https://montpellier.squat.net/?p=1563